Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
01.12.2005

Les propriétaires de stand marchent sur le Mukanda 

Insécurité, problèmes d’hygiène et de salubrité, coupures intempestives d’électricité... Les tenanciers de stand se fâchent. Mardi, le sous-préfet de Douala Ier a convoqué les protagonistes.

Que se passe-t-il dans l’édition 2005 du Ngond’a Sawa? Depuis le début des manifestations, le 18 novembre dernier, le sentiment qui prédomine est celui d’une cacophonie totale. Et lundi en fin d’après-midi, une quarantaine de propriétaires de stand à la foire qui se tient au Parc des Princes, face Sonel Koumassi, ont marché dans les rues de la capitale économique pour protester contre les conditions de déroulement de la foire du Ngondo 2005: “ C’est la pire des éditions du Ngondo depuis ces six dernières années. Rien ne marche vraiment. Ni l’électricité, ni l’eau. Et pour clore le tout, les Brasseries du Cameroun qui sont notre grossiste viennent faire la promotion d’une de leurs marques à moitié prix ”. Aristide tient le stand numéro 30, à la foire du Ngondo 2005 qui a ouvert ses portes le 19 novembre. Une dizaine de jours après cette mise en route, les mines sont pour le moins tristes chez les tenanciers des stands. Le climat général est même orageux : “ Il y a trop de problèmes cette année. On a l’impression d’être complètement abandonnés à nous-mêmes. Les organisateurs de la foire ne se préoccupent guère des difficultés qui perturbent la bonne marche de la foire ”, s’indigne à son tour Poupée, gérante d’un espace à la foire du Ngondo.

Dernier dimanche
Pour comprendre ce qui se passe dans cette foire depuis une dizaine de jours maintenant, il faut sonder les manifestants du lundi après-midi: “ Nous en avions par-dessus la tête. Jusqu’au samedi 26 novembre, les coupures d’électricité étaient courantes. Les produits destinés à la vente en souffraient. Et comme si cela n’était pas suffisant, un incendie est venu s’ajouter à ce tableau catastrophique. Un vent de panique a failli emporter la foire entière ” souligne Aristide. C’est pourquoi un tiers des exposants a décidé d’organiser une marche entre le Parc des Princes et le siège du Ngondo, au Mukanda. La grogne qui a commencé peu après 16h30 s’est achevée vers 19heures. Le secrétaire général du Ngondo, le prince Monny Monny ayant reçu les manifestants pour les écouter et essayer de calmer les esprits. Et il est vrai que la situation semble s’être un tantinet améliorée. Du retour à la foire, les manifesants ont comme par miracle trouvé les stands illuminés, signe que la lumière était effectivement revenue au Parc des Princes. Les tenanciers de stand se plaignent par ailleurs de “ l’absence de sanitaires et de lieux appropriés pour se soulager ” et surtout de l’attitude des Brasseries du Cameroun dont le bar occupe un espace impressionnant: “ Nous avons installé nos couleurs en affichant le jeu concours d’une de nos marques qui précise qu’il y a 200 pièces d’or à gagner. Ce qui a provoqué la colère de certains tenanciers de stand qui ont cru y voir une promotion de cette marque à 200 francs. Du coup, ils ont systématiquement détruit et effacé la moindre trace de notre entreprise. C’était très grave. J’ai eu la peur de ma vie ”, témoigne Arlette, l’une des animatrices de l’espace Brasseries du Cameroun. A quelques pas de là, le concurrent allemand Isenbeck se frotte les mains : “ qu’ils les laissent venir s’installer. Nous, on a pas de problème. Alors, ils nous rendent forcément service ”, assure-t-on chez le brasseur Germanique. Du côté des organisateurs du Ngondo 2005, on crie à la manipulation des individus qui n’ont pour la plupart rien à voir avec la foire. Le sous-préfet de Douala Ier a réuni les différentes parties pour leur demander un retour à la raison.
La foire 2005 de l’assemblée traditionnelle du peuple Sawa aura connu bien de difficultés. Les 80.000 Fcfa déboursés par chaque propriétaire pour avoir un stand, sans compter les frais de fonctionnement comme l’achat d’un congélateur ou des produits de consommation, risquent d’être difficiles à amortir.
La foire refermera ses portes ce week-end. Samedi soir il y aura une grande veillée au Parc des Princes, qui sera marquée notamment par l’élection de la Tolè, miss ngondo 2005. Dimanche la fête se déportera au bord de l’eau où une course de pirogue se déroulera pendant que le fameux vase ramènera du fleuve Wouri le message des ancêtres. Un défilé carnavalesque dans les rues de la ville marquera la fin de l’édition 2005 du ngond’a Sawa.

En dépit de quelques couacs, les manifestations du Ngondo 2005 s’acheminent vers l’apothéose du 4 décembre avec l’immersion du vase rituel au lieu dit Base Elf sur les bords du fleuve Wouri. Le grand culte de l’eau, avec la communion des ancêtres sera précédé par une veillée culturelle au Parc des princes à Koumassi-Bali. A trois jours du jour J, deux manifestations sont programmées : la première ce jeudi 1er décembre à 17 heures à la Salle des fêtes d’Akwa est une conférence avec pour thème “ Contribution du Cameroun à la formation de la France libre. ” L’autre est un concours Grand Prix Découvertes musicales du Ngondo qui a lieu demain vendredi 2 décembre au Parc des princes. Un concours réservé aux artistes en herbe.


Par Jean-Célestin EDJANGUE
Le 01-11-2005
 

Source: Le messager | Hits: 11623 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 13140 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 15150 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 15892 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 13680 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 12059 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 11859 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 11111 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 11075 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 74956 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 22292 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 17229 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 13497 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 20025 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 21265 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 10699 hits  | 0 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 10640 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 15669 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 14680 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 15426 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 18668 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 21693 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 15340 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 11803 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 13036 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 10267 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 21577 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 38071 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 11923 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 21572 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 14492 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 14511 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 12931 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 18142 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 16067 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 13164 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 12840 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 10570 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 11032 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 13674 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 13271 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 11926 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 11572 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 11507 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 11108 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 11034 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 10887 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 10160 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 17395 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 17024 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 14562 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks