Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
21.03.2007

Père Meinrad HEBGA: La magie, la sorcellerie, la superstition 

La magie, la sorcellerie, la superstition ont asservi bien de Camerounais. Il y a, peut-être, des Camerounais qui s’y adonnent. Plus nombreux encore sont ceux qui y croient, mordicus. De nos jours, derrière une fortune, une promotion dans l’administration, un succès scolaire, un mariage réussi…, beaucoup voient la manifestation des forces occultes. Le constat est là : le mysticisme est devenu une des grilles d’analyse des événements dans notre pays. Pour parler de cette question délicate, nous avons fait appel au père Meinrad-Pierre Hebga. Anthropologue, ethnologue et philosophe, il se bat depuis plus de trente ans pour faire admettre la rationalité de la pensée africaine.
Entretien avec Xavier Luc Deutchoua

------------------------------------
Père Hebga :

Il y a des hommes d’Eglise qui sont satanistes


Selon vous, parler de sorcellerie, comme nous le faisons en publiant cette interview, n´est-ce pas accroître l´angoisse au sein de l´opinion publique qui, de nos jours, voit la sorcellerie derrière chaque décès, chaque promotion u ou chaque fortune?

Non! Non! Je trouve qu´on n´en parle pas assez. Il faut en parler davantage. Les sorciers sont nombreux. On doit aussi de plus en plus, montrer aux gens que les sorciers ne sont pas invincibles, et que ce ne sont plus seulement les prêtres et les pasteurs qui les combattent. Par exemple, il y a quelques semaines, une femme a été menacée, les sorciers ont menacé sa propre famille; peu après, on a trouvé un serpent à deux queues dans sa villa, dans son salon. Elle a découpé le serpent en morceaux, les a apportés à son oncle et lui a dit: "Jésus nous a donné le pouvoir d´écraser les serpents et les scorpions. Je n´ai pas peur de ça". Ce sont des choses qui font peur. Voilà pourquoi les gens viennent ici les uns après les autres. Mais je crois qu´il faut en parler; c´est pour cela qu´on a fait une loi dans ce pays à propos des sorciers. S´ils sont coupables, on doit les arrêter et les juger comme des malfaiteurs.

Les juges sont peu armés pour réprimer la sorcellerie, certains ont peur...
Oui, il y a un juge qui est mort dans une ville du Cameroun. Un autre a pris peur un jour à l´audience, en assistant à une séance de sorcellerie en direct: il a demandé à un sorcier qu´il était en train de juger de faire une démonstration de son art. L´homme s´est fait apporter deux papayes, s´est concentré, les a fendues, et il n´y avait ni la chair, ni les graines. Pris de peur, le juge a pris ses documents et est parti.

Au Cameroun, comment peut-on expliquer la résurgence du phénomène, alors que dans le même temps, les frontières de l´ignorance reculent?

La sorcellerie ne dépend pas de l´ignorance, puisque même dans les pays comme l´Amérique, la France, l´Angleterre, qui ont dépassé la lune, les gens croient en la sorcellerie. On a découvert des choses incroyables sur la famille de Giscard d´Estaing. Il y a de la sorcellerie à la base du pouvoir de Hitler. En France, les marabouts n´ont pas de problèmes de papiers. Mitterrand avait ses marabouts, Giscard en avait, et Jacques Chirac en a. Et puis, par exemple, des Africains qui font certaines études pointues en Occident témoignent qu´il y a des choses qu´on ne montre qu´aux autochtones, aux Français ou Allemands, des "cours" qu´on dispense la nuit.

Qu´est-ce qui pousse les Camerounais à se livrer à des pratiques de sorcellerie?

C´est la recherche de l´argent, la richesse. Depuis que Paul Biya a relancé les nominations, il y a des gens qui viennent chez moi. Il y a un, ancien commandant, qui est venu aujourd’hui, ainsi que deux colonels. Un ministre était ici il y a trois ou quatre jours. Il y a des gens qui veulent avoir des postes, et qui veulent aussi empêcher les autres d´avoir des postes. Donc, ça se situe autour de l´amour de l´argent. Il y en a même qui le font ouvertement. Une dame a ainsi dit à son mari: "Tu es un médecin, donc un scientifique, et tu immoles des moutons aux esprits!" Et le monsieur a répondu: "Toi et les enfants, vous n´êtes pas des millions, moi je veux des millions". Elle a demandé: "Tu peux répéter ça devant la famille?"; il a répondu "oui" et il l´a répété devant les deux familles, et même devant un commissaire de police, que si les esprits lui demandent de tuer sa femme, il la tue. Donc, vous voyez vraiment que c´est surtout la motivation de la richesse.

La pauvreté rend sans doute le terrain fertile...

Oui. C´est vrai dans une certaine mesure. Mais, actuellement, les grands sorciers sont les plus riches, parce qu´ils acquièrent des richesses, les protègent et empêchent les autres d’arriver à quoi que ce soit. Mais il y a des gens, pour qui, ce sont les pauvres qui croient en Dieu; ce n´est pas vrai, parce que Fotso n´est pas un pauvre; il a dit publiquement en France qu´il croyait en Dieu; on s´est moqué de lui. Donc, pauvreté et sorcellerie ne vont pas toujours ensemble. Au contraire les pauvres sont tellement angoissés; ils sont comme paralysés. Ce ne sont pas eux qui font la sorcellerie; ce sont ceux qui veulent s´enrichir, qui veulent empêcher les autres, qui veulent acquérir des postes.

Mais on a l´impression, quand on écoute les villageois, que par la sorcellerie, ils incitent ceux qui accaparent les richesses du pays à descendre au village pour les redistribuer. Êtes-vous de cet avis?

On ne peut pas penser cela. Ce n´est pas qu´ici, qu´une poignée de gens accaparent les richesses. Le pape Benoît XVI a dit publiquement l´autre jour que l´Occident a apporté la violence en Afrique, ainsi que d´autres vices comme la corruption; il a été très dur. Et déjà, Jean-Paul II avait reproché aux Européens de prendre l’argent des Africains, pour faire les armes et de les retourner en Afrique pour tuer les Africains. Là encore, il a été très dur envers les Européens.

Vous reconnaissez quand même que certaines personnes fortunées ne mettent plus les pieds dans les villages parce qu’ils redoutent les sorciers...

C´est dans les deux sens. Ceux qui ont des biens ont peur, mais les pauvres ont aussi peur. Un grand monsieur, qui est très riche, m´a dit que, quand il n´y n’avait pas encore construit un marché chez lui, les gens disaient: "il prend le village pour un cimetière." Maintenant, qu´il a construit un marché et une école, les gens l´accusent toujours. Donc, vraiment, c´est très complexe, car il y a des pauvres qui font de la sorcellerie, mais on voit aussi les riches s´y adonner. Je connais une femme dont le mari est colonel, et qui est allée à Katmandou, pour protéger ses propres enfants contre leur père. Elle avait de quoi aller à Katmandou.

Jean Marc Ela estime que la recrudescence de la sorcellerie et du maléfice s´explique aussi par la rupture des liens de solidarité, des habitudes de partage des richesses. Êtes-vous de cet avis?

C´est vrai, il y a une terrible rupture des liens sociaux. Quand j´étais adolescent, Je n´avais jamais vu d´enfant abandonné. Maintenant, je vois des enfants de 16, 17, 18 ans qu´on a pris à 6 mois, abandonnés par leurs parents. J´ai vu une femme jeter son bébé d´un an et prendre un taxi pour partir. Ce sont des choses qu´on ne voyait pas autrefois. Actuellement, les gens s´enrichissent comme il n´est pas permis; ils accumulent des voitures, on ne sait pas ce qu´ils vont en faire.
Des sociologues pensent justement que, par la sorcellerie, les villageois contraignent les riches, à rentrer au village, donner un peu de leurs richesses.
Au contraire, moi, j´entends des voix dire, sans doute pour rire, que les gens riches vont jusqu´à mettre des choses dans l´eau potable pour qu´ils n´y ait pas de protestation au village. Mais je crois qu’actuellement, en sociologie, il ne faut pas expliquer par une seule voix; il en faut plusieurs. En tant que sociologue, psychologue et théologien, je vois qu´il n´y a pas une seule cause à la sorcellerie et à l‘anti-sorcellerie
Le même Jean-Marc Ela, peu avant de quitter le Cameroun, a parlé de "dérive satanique du pouvoir". On sait que les hommes au pouvoir sont, pour la plupart, issus de l´école catholique. Peut-on parler de l´échec du christianisme quand on soupçonne de plus en plus ses produits de vouer un culte à Satan?

Non, on ne peut pas. Vous n´avez qu´à voir comment on a enterré Jean-Paul II. Quel est le président américain qui a été autant pleuré par le monde entier? Donc, l´Eglise est solide. Il y´a des gens qui sont infidèles. Jésus n´a pas échoué, mais il a quand même Juda à côté de lui. C´est que le satanisme est une menace interne. Il y a un certain satanisme qui prend de l´ampleur parmi les grands noms du gouvernement, mais aussi au sein des églises. Un pasteur a dit publiquement qu´il a demandé la direction de son Eglise à Jesus-Christ, qui n´a pas voulu, mais Satan la lui a donnée. On l´a dépastorisé un dimanche; on l´a dépouillé de ses vêtements (…)
 

Source: Mutations | Hits: 20730 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Dédicace: KUKUTETE NYA NGUM
( | 25.01.2006 | 17009 hits  | 0 R)

  Extrait du discours (KOUPE 98) de sa MAJESTE EMILIEN DOUALA BELL
( | 22.01.2006 | 19395 hits  | 0 R)

  François SENGA KUO, le poète
( | 20.01.2006 | 25858 hits  | 0 R)

  Richard Ekoka Sam Ewandè: l´un des premiers hommes de medias au Cameroun
( | 20.01.2006 | 18493 hits  | 0 R)

  Arbogaste Mbella Ntoné: PPS rend hommage à l´artiste
( | 18.01.2006 | 14135 hits  | 0 R)

  SAWANITE - LE GRAND SAWA SE MET MARCHE.
( | 13.01.2006 | 23213 hits  | 1 R)

  Le BANEKA comme langue standard MBO par...... ETAME EWANE
( | 12.01.2006 | 22372 hits  | 0 R)

  SAWANITE - LES BASES DU FUTUR
( | 12.01.2006 | 14863 hits  | 0 R)

  Identité Culturelle NGOH.........par André LAM
( | 11.01.2006 | 16114 hits  | 0 R)

  HISTOIRE DU PEUPLE BATANGA ....... (par Ntonga Mpeke)
( | 06.01.2006 | 34210 hits  | 0 R)

  Raymond Kalla Kongo
( | 03.01.2006 | 13846 hits  | 0 R)

  Jean-Joel Doumbè perrier
( | 02.01.2006 | 11350 hits  | 0 R)

  Apprendre le MBO
( | 01.01.2006 | 29111 hits  | 3 R)

  PROBLEMATIQUE DE L´IDENTITE CULTURELLE NGOH et NSONGO .........Par Professeur Richard PENDA KEBA
( | 01.01.2006 | 18861 hits  | 0 R)

  La Problématique de l´Identite Culturelle "NGOH et NSONGO" ............Par M. KOUOH SONGUE
( | 01.01.2006 | 15890 hits  | 0 R)

  SAWANITE - Le concept originel
( | 31.12.2005 | 21334 hits  | 2 R)

  Problématique de notre Identité Culturelle dans le grand SAWA........Par Professeur KANGUE EWANE
( | 31.12.2005 | 18797 hits  | 0 R)

  Jacky Kingue en concert à Essen - Allemagne
( | 31.12.2005 | 13380 hits  | 0 R)

  Mariage de TOM YOM’S & DINALY
( | 30.12.2005 | 28171 hits  | 0 R)

  Interview accordée à Peuplesawa (PPS) par Prince Ndedi Eyango & Vivianne Etienne
( | 24.12.2005 | 25768 hits  | 0 R)

  L´Origine des Peuples NGOH ET NSONGO ...........Par Pr. Vincent Ngoula
( | 20.12.2005 | 23700 hits  | 0 R)

  Vivianne Etienne : meilleur vidéo clip Africain
( | 19.12.2005 | 12177 hits  | 0 R)

  Koupe 98: Discours du Prince MANGA MANGA
( | 16.12.2005 | 17547 hits  | 0 R)

  Mot de bienvenue du Président de l´amicale des Chefs Traditionnels BAN BI NGOH et NSONGO du MOUNGO
( | 15.12.2005 | 15954 hits  | 0 R)

  NGOH et NSONGO : Retour sur le KOUPE 98
( | 14.12.2005 | 17581 hits  | 0 R)

  KOUPE 98: Mot de bienvenue de l´Honorable NGOLLO NGAMA
( | 14.12.2005 | 17248 hits  | 0 R)

  Marathon à Baré-Bakem et Ekom-Nkam
( | 14.12.2005 | 16262 hits  | 0 R)

  NGONDO 2005: Course de Pirogues
( | 09.12.2005 | 19551 hits  | 0 R)

  NGONDO 2005: Natation
( | 06.12.2005 | 15733 hits  | 0 R)

  DU NGONDO ET DE SON MYSTICISME
( | 06.12.2005 | 14607 hits  | 0 R)

  Miss NGONDO 2005: And the Winner is ...
( | 05.12.2005 | 21374 hits  | 1 R)

  Ngondo 2005: Message de paix et d’espoir pour le peuple Sawa
( | 05.12.2005 | 16066 hits  | 0 R)

  HENRY NJOH & DINA BELL en concert à Essen (Allemagne 03.12.05)
( | 04.12.2005 | 17793 hits  | 0 R)

  NGONDO 2005: A POSITIVE ASSESSMENT
( | 04.12.2005 | 17170 hits  | 0 R)

  Chant de ralliement des NGOH
( | 04.12.2005 | 15223 hits  | 0 R)

  Retour sur le KOUPE 98: Le Programme
( | 04.12.2005 | 14721 hits  | 0 R)

  Accident à l´HOTEL SAWA - Les rescapés racontent le cauchemar
( | 04.12.2005 | 12473 hits  | 0 R)

  NGONDO 2005 : LE PROGRAMME
( | 03.12.2005 | 15850 hits  | 0 R)

  Compte rendu de la visite du NGONDO au canton BONAMBELA
( | 03.12.2005 | 14353 hits  | 0 R)

  Les Sawa de l’Extrême-Nord dans la pirogue
( | 02.12.2005 | 21093 hits  | 1 R)

  MISS NGONDO 2005: La Tolè élue ce samedi soir
( | 02.12.2005 | 14698 hits  | 0 R)

  Les propriétaires de stand marchent sur le Mukanda
( | 01.12.2005 | 13699 hits  | 0 R)

  Mouvement de foule à la foire du Ngondo
( | 30.11.2005 | 13415 hits  | 0 R)

  Abel MBENGUE : une interview du plus celèbre journaliste sportif du Cameroun moderne.
( | 25.11.2005 | 13315 hits  | 0 R)

  NGONDO 2005: Que la fête commence
( | 24.11.2005 | 13982 hits  | 0 R)

  Mise au point du prince René Douala Manga Bell
( | 23.11.2005 | 21242 hits  | 0 R)

  Duala ethnic groups
( | 23.11.2005 | 20606 hits  | 3 R)

  Où apprendre le Duala
( | 23.11.2005 | 19872 hits  | 0 R)

  Finale de la Coupe du Cameroun des courses de pirogues et des avirons
( | 22.11.2005 | 12391 hits  | 0 R)

  The JENGU Cult
( | 14.11.2005 | 31419 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks