Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
21.03.2007

Père Meinrad HEBGA: La magie, la sorcellerie, la superstition 

La magie, la sorcellerie, la superstition ont asservi bien de Camerounais. Il y a, peut-être, des Camerounais qui s’y adonnent. Plus nombreux encore sont ceux qui y croient, mordicus. De nos jours, derrière une fortune, une promotion dans l’administration, un succès scolaire, un mariage réussi…, beaucoup voient la manifestation des forces occultes. Le constat est là : le mysticisme est devenu une des grilles d’analyse des événements dans notre pays. Pour parler de cette question délicate, nous avons fait appel au père Meinrad-Pierre Hebga. Anthropologue, ethnologue et philosophe, il se bat depuis plus de trente ans pour faire admettre la rationalité de la pensée africaine.
Entretien avec Xavier Luc Deutchoua

------------------------------------
Père Hebga :

Il y a des hommes d’Eglise qui sont satanistes


Selon vous, parler de sorcellerie, comme nous le faisons en publiant cette interview, n´est-ce pas accroître l´angoisse au sein de l´opinion publique qui, de nos jours, voit la sorcellerie derrière chaque décès, chaque promotion u ou chaque fortune?

Non! Non! Je trouve qu´on n´en parle pas assez. Il faut en parler davantage. Les sorciers sont nombreux. On doit aussi de plus en plus, montrer aux gens que les sorciers ne sont pas invincibles, et que ce ne sont plus seulement les prêtres et les pasteurs qui les combattent. Par exemple, il y a quelques semaines, une femme a été menacée, les sorciers ont menacé sa propre famille; peu après, on a trouvé un serpent à deux queues dans sa villa, dans son salon. Elle a découpé le serpent en morceaux, les a apportés à son oncle et lui a dit: "Jésus nous a donné le pouvoir d´écraser les serpents et les scorpions. Je n´ai pas peur de ça". Ce sont des choses qui font peur. Voilà pourquoi les gens viennent ici les uns après les autres. Mais je crois qu´il faut en parler; c´est pour cela qu´on a fait une loi dans ce pays à propos des sorciers. S´ils sont coupables, on doit les arrêter et les juger comme des malfaiteurs.

Les juges sont peu armés pour réprimer la sorcellerie, certains ont peur...
Oui, il y a un juge qui est mort dans une ville du Cameroun. Un autre a pris peur un jour à l´audience, en assistant à une séance de sorcellerie en direct: il a demandé à un sorcier qu´il était en train de juger de faire une démonstration de son art. L´homme s´est fait apporter deux papayes, s´est concentré, les a fendues, et il n´y avait ni la chair, ni les graines. Pris de peur, le juge a pris ses documents et est parti.

Au Cameroun, comment peut-on expliquer la résurgence du phénomène, alors que dans le même temps, les frontières de l´ignorance reculent?

La sorcellerie ne dépend pas de l´ignorance, puisque même dans les pays comme l´Amérique, la France, l´Angleterre, qui ont dépassé la lune, les gens croient en la sorcellerie. On a découvert des choses incroyables sur la famille de Giscard d´Estaing. Il y a de la sorcellerie à la base du pouvoir de Hitler. En France, les marabouts n´ont pas de problèmes de papiers. Mitterrand avait ses marabouts, Giscard en avait, et Jacques Chirac en a. Et puis, par exemple, des Africains qui font certaines études pointues en Occident témoignent qu´il y a des choses qu´on ne montre qu´aux autochtones, aux Français ou Allemands, des "cours" qu´on dispense la nuit.

Qu´est-ce qui pousse les Camerounais à se livrer à des pratiques de sorcellerie?

C´est la recherche de l´argent, la richesse. Depuis que Paul Biya a relancé les nominations, il y a des gens qui viennent chez moi. Il y a un, ancien commandant, qui est venu aujourd’hui, ainsi que deux colonels. Un ministre était ici il y a trois ou quatre jours. Il y a des gens qui veulent avoir des postes, et qui veulent aussi empêcher les autres d´avoir des postes. Donc, ça se situe autour de l´amour de l´argent. Il y en a même qui le font ouvertement. Une dame a ainsi dit à son mari: "Tu es un médecin, donc un scientifique, et tu immoles des moutons aux esprits!" Et le monsieur a répondu: "Toi et les enfants, vous n´êtes pas des millions, moi je veux des millions". Elle a demandé: "Tu peux répéter ça devant la famille?"; il a répondu "oui" et il l´a répété devant les deux familles, et même devant un commissaire de police, que si les esprits lui demandent de tuer sa femme, il la tue. Donc, vous voyez vraiment que c´est surtout la motivation de la richesse.

La pauvreté rend sans doute le terrain fertile...

Oui. C´est vrai dans une certaine mesure. Mais, actuellement, les grands sorciers sont les plus riches, parce qu´ils acquièrent des richesses, les protègent et empêchent les autres d’arriver à quoi que ce soit. Mais il y a des gens, pour qui, ce sont les pauvres qui croient en Dieu; ce n´est pas vrai, parce que Fotso n´est pas un pauvre; il a dit publiquement en France qu´il croyait en Dieu; on s´est moqué de lui. Donc, pauvreté et sorcellerie ne vont pas toujours ensemble. Au contraire les pauvres sont tellement angoissés; ils sont comme paralysés. Ce ne sont pas eux qui font la sorcellerie; ce sont ceux qui veulent s´enrichir, qui veulent empêcher les autres, qui veulent acquérir des postes.

Mais on a l´impression, quand on écoute les villageois, que par la sorcellerie, ils incitent ceux qui accaparent les richesses du pays à descendre au village pour les redistribuer. Êtes-vous de cet avis?

On ne peut pas penser cela. Ce n´est pas qu´ici, qu´une poignée de gens accaparent les richesses. Le pape Benoît XVI a dit publiquement l´autre jour que l´Occident a apporté la violence en Afrique, ainsi que d´autres vices comme la corruption; il a été très dur. Et déjà, Jean-Paul II avait reproché aux Européens de prendre l’argent des Africains, pour faire les armes et de les retourner en Afrique pour tuer les Africains. Là encore, il a été très dur envers les Européens.

Vous reconnaissez quand même que certaines personnes fortunées ne mettent plus les pieds dans les villages parce qu’ils redoutent les sorciers...

C´est dans les deux sens. Ceux qui ont des biens ont peur, mais les pauvres ont aussi peur. Un grand monsieur, qui est très riche, m´a dit que, quand il n´y n’avait pas encore construit un marché chez lui, les gens disaient: "il prend le village pour un cimetière." Maintenant, qu´il a construit un marché et une école, les gens l´accusent toujours. Donc, vraiment, c´est très complexe, car il y a des pauvres qui font de la sorcellerie, mais on voit aussi les riches s´y adonner. Je connais une femme dont le mari est colonel, et qui est allée à Katmandou, pour protéger ses propres enfants contre leur père. Elle avait de quoi aller à Katmandou.

Jean Marc Ela estime que la recrudescence de la sorcellerie et du maléfice s´explique aussi par la rupture des liens de solidarité, des habitudes de partage des richesses. Êtes-vous de cet avis?

C´est vrai, il y a une terrible rupture des liens sociaux. Quand j´étais adolescent, Je n´avais jamais vu d´enfant abandonné. Maintenant, je vois des enfants de 16, 17, 18 ans qu´on a pris à 6 mois, abandonnés par leurs parents. J´ai vu une femme jeter son bébé d´un an et prendre un taxi pour partir. Ce sont des choses qu´on ne voyait pas autrefois. Actuellement, les gens s´enrichissent comme il n´est pas permis; ils accumulent des voitures, on ne sait pas ce qu´ils vont en faire.
Des sociologues pensent justement que, par la sorcellerie, les villageois contraignent les riches, à rentrer au village, donner un peu de leurs richesses.
Au contraire, moi, j´entends des voix dire, sans doute pour rire, que les gens riches vont jusqu´à mettre des choses dans l´eau potable pour qu´ils n´y ait pas de protestation au village. Mais je crois qu’actuellement, en sociologie, il ne faut pas expliquer par une seule voix; il en faut plusieurs. En tant que sociologue, psychologue et théologien, je vois qu´il n´y a pas une seule cause à la sorcellerie et à l‘anti-sorcellerie
Le même Jean-Marc Ela, peu avant de quitter le Cameroun, a parlé de "dérive satanique du pouvoir". On sait que les hommes au pouvoir sont, pour la plupart, issus de l´école catholique. Peut-on parler de l´échec du christianisme quand on soupçonne de plus en plus ses produits de vouer un culte à Satan?

Non, on ne peut pas. Vous n´avez qu´à voir comment on a enterré Jean-Paul II. Quel est le président américain qui a été autant pleuré par le monde entier? Donc, l´Eglise est solide. Il y´a des gens qui sont infidèles. Jésus n´a pas échoué, mais il a quand même Juda à côté de lui. C´est que le satanisme est une menace interne. Il y a un certain satanisme qui prend de l´ampleur parmi les grands noms du gouvernement, mais aussi au sein des églises. Un pasteur a dit publiquement qu´il a demandé la direction de son Eglise à Jesus-Christ, qui n´a pas voulu, mais Satan la lui a donnée. On l´a dépastorisé un dimanche; on l´a dépouillé de ses vêtements (…)
 

Source: Mutations | Hits: 17926 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Entretiens avec Aimé Césaire 1
( | 12.04.2008 | 11756 hits  | 0 R)

  Entretiens avec Aimé Césaire 2
( | 12.04.2008 | 11449 hits  | 0 R)

  Entretiens avec Aimé Césaire 3
( | 12.04.2008 | 10850 hits  | 0 R)

  Discours sur le Colonialisme de Aimé Césaire: Plaidoyer intemporel …contre la Domination et le Racisme
( | 07.04.2008 | 21013 hits  | 0 R)

  Meinrad Hebga : " Emancipation d`églises sous tutelle ou Essai sur l`ère post-missionnaire "
( | 06.04.2008 | 13847 hits  | 0 R)

  MAMI WATA: TRUE ORIGINS OF THE VODOUN RELIGION
( | 02.04.2008 | 17386 hits  | 0 R)

  AFRICOM et EUFOR : le quadrillage en douceur de l’Afrique
( | 02.04.2008 | 15316 hits  | 0 R)

  Religions et Spiritualité du monde Noir: Partie 1 : Catholicisme, Protestantisme et Islam
( | 01.04.2008 | 14629 hits  | 0 R)

  Religions et Spiritualité du monde Noir: Partie 2 : Vaudou, Candomblé, Santeria et syncrétisme religieux.
( | 01.04.2008 | 15366 hits  | 0 R)

  GRAND SAWA: Du bon usage de la SAWANITE
( | 16.03.2008 | 15867 hits  | 0 R)

  Mamy wata: arreter la déraison capitaliste qui tue la mer
( | 15.03.2008 | 12077 hits  | 0 R)

  Crise sociale : Le peuple camerounais révolté et les deux bourgeoisies
( | 15.03.2008 | 16046 hits  | 2 R)

  Emeutes au Cameroun: le rapport de l’ACAT Littoral et de la MDDH (à lire impérativement)
( | 11.03.2008 | 10581 hits  | 0 R)

  50 Years After Chinua Achebes "Things Fall Apart"
( | 09.03.2008 | 14518 hits  | 0 R)

  Nécrologie: Meinrad Hebga fut honoré de son vivant
( | 08.03.2008 | 19419 hits  | 1 R)

  EPEE MOUDIO - né le 25 avril 1934, décédé le 17 Mai 2006
( | 07.03.2008 | 21209 hits  | 0 R)

  What is behind the unrest in Cameroon?
( | 07.03.2008 | 10872 hits  | 0 R)

  Bilan des émeutes: plus d´une centaine de tués (d´après ACAT)
( | 02.03.2008 | 11714 hits  | 0 R)

  Yaounde Elite Declare Ethnic Cleansing
( | 02.03.2008 | 10273 hits  | 0 R)

  PENDA EKOKA interpelle les chefs SAWA….
( | 22.02.2008 | 21016 hits  | 2 R)

  Esclavagisme et racisme anti-Noir; Par Ambroise KOM
( | 17.02.2008 | 14855 hits  | 0 R)

  Hommage: Michel Kingue, Auteur–Compositeur–Interprète (1933 - 2007)
( | 10.02.2008 | 17193 hits  | 1 R)

  Succession Soppo Priso : Un empire de 1000 milliardrs Fcfa dans la brousaille
( | 07.02.2008 | 26662 hits  | 0 R)

  NSA´A du WOURI: ORIGINE, MIGRATION ET INSTALLATION
( | 02.02.2008 | 19448 hits  | 0 R)

  RAPPORT SUR LE MAQUIS OSENDE AFANA : Sud-Est Cameroun: 1er Septembre 1965 – 15 Mars 1966
( | 31.01.2008 | 21125 hits  | 1 R)

  Présentation de deux ouvrages : TETEE et NTÔÑ DISEE
( | 25.01.2008 | 18252 hits  | 1 R)

  1962, écrits prophétiques d’Ernest Ouandié: Citoyens libres ou esclaves?
( | 15.01.2008 | 14380 hits  | 0 R)

  Technology is the Root of All Evil - by Dr. Philip Emeagwali
( | 14.01.2008 | 15697 hits  | 0 R)

  Say No to AFRICOM - by Danny Glover
( | 14.01.2008 | 14764 hits  | 0 R)

  Nimele Bolo (version en ligne / Online version)
( | 08.01.2008 | 17092 hits  | 0 R)

  Sawa people on the move ...
( | 07.01.2008 | 19759 hits  | 0 R)

  Bebe Manga, Were-Were Liking Gnepo, Isnebo Fadah Kawtal et le Ballet national du Cameroun enflamment Kumasi
( | 07.01.2008 | 15487 hits  | 0 R)

  NKAM - Pierre Titi plaide pour le développement
( | 07.01.2008 | 14015 hits  | 0 R)

  Ambroise Mbia: Le festival mondial des arts nègres (Fesman)
( | 07.01.2008 | 12729 hits  | 0 R)

  LIVRE: Le Défi-Ecrins de vie de Ngand´a Kwa par Honoré Njimé
( | 07.01.2008 | 12430 hits  | 0 R)

  January 15, 1971- UPC Leader, Ernest Ouandie executed
( | 06.01.2008 | 19920 hits  | 0 R)

  Les LIONS dans la peau de l’ORYX en 1965
( | 06.01.2008 | 17436 hits  | 0 R)

  Sawa Mboa Report: News from an Afrocentric View
( | 06.01.2008 | 11983 hits  | 0 R)

  Mort de Antoine Logmo Nnyb. Décès de David Bernard Diwah Wondjamouna
( | 05.01.2008 | 15669 hits  | 0 R)

  CAN 2008, le Ghana et le Panafricanisme
( | 03.01.2008 | 14813 hits  | 0 R)

  André EYOUM EYOUM, wumse na mussango, na dube na di mende pete o jenene
( | 27.12.2007 | 17657 hits  | 0 R)

  Tom Yom’s est mort
( | 26.12.2007 | 15889 hits  | 0 R)

  Manu Dibango, Massao à "l´enfant prodige", de retour au Mboa.
( | 25.12.2007 | 11747 hits  | 0 R)

  Manu Dibango: Le cinquantenaire de musique du père du "Soul Makossa" célèbré au Cameroun
( | 14.12.2007 | 18160 hits  | 1 R)

  Francis Kinguè, îcone de la musique camerounaise. Manu aime les bonnes choses…
( | 12.12.2007 | 22491 hits  | 0 R)

  SAWANITE: Pr Njoh Mouelle ou le refus des usages compassés
( | 10.12.2007 | 14452 hits  | 0 R)

  Remember Simon Tchobang Tchoya "Tcho-Tcho"
( | 07.12.2007 | 18771 hits  | 0 R)

  François Doumbè Léa : Ex Lion Indomptable
( | 07.12.2007 | 17672 hits  | 0 R)

  Pourquoi le système éducatif occidental est inapproprié pour les enfants d’origine africaine
( | 05.12.2007 | 13343 hits  | 0 R)

  Ngondo 2007 prolongé au 08.Dec : Les Miengu recommandent l´unité Sawa
( | 03.12.2007 | 15547 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks