Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
30.12.2005

Mariage de TOM YOM’S & DINALY 

ILS ONT DIT OUI DEVANT DIEU ET DEVANT LES HOMMES
LES 16 & 16 DECEMBRE 2005

L’hôtel de ville de la Communauté urbaine Douala a accueilli ce vendredi 16 décembre 2005, des mariés d’une singularité avérée ; il s’agissait bel et bien de Tom Yom’s, artiste musicien, plus connu sous le pseudonyme de l’Américain de Dibombari et de Dinaly, artiste musicienne, prix de la meilleure révélation féminine 2004 au KORA en Afrique du Sud, tous deux promoteurs de la radio RTM 106 FM, Première radio privée dans le littoral. Le couple a convolé en justes noces ce vendredi 16 décembre 2005, à la grande satisfaction des parents, amis et connaissances nombreux aux différentes articulations ayant ponctuées la cérémonie dans son ensemble.
Cette union de stars de la chanson camerounaise dont l’aveu devait acquérir l’onction de l’officier d’état civil apte à consacrer le mariage ne pouvait que drainer une foule importante d’amis, parents, confrères, curieux et fans clubs à l’hôtel de ville de la communauté urbaine de Douala qui pour la circonstance servait de théâtre des opérations.



UNE STRATEGIE MEDIATIQUE A GRAND RENFORT DE PUBLICITE ECHAFFAUDEE AVEC MINUTIE

Pendant plusieurs jours, STV, télévision partenaire à l’événement a diffusé étapes par étapes les différentes phases des préparatifs de l’événement artistique que l’on peut qualifier, aux vues du déploiement d’une artillerie médiatique comme étant le plus médiatisé de cette fin d’année.
Pour ne pas faire les choses à moitié, le duo Suzanne Kalla Lobé et Jean Célestin Edjangué constituait la cheville ouvrière en charge de la communication de cet événement.

UN TOUR DE VILLE SOUS GRANDE ESCORTE

A la fin de la cérémonie d’officialisation de l’acte à l’hôtel de ville à Bonanjo, le couple à l’honneur s’est déporté dans le jardin en face de la poste centrale pour les photos de famille.
Le cortège devait ensuite s’ébranler vers le domicile conjugal au quartier Bessengué pour une escale et se déployer à nouveau en direction de la cité sic chez les parentes de l’épouse.
Là-bas, les disciples de Bacchus en ont eu pour leur compte.
L’invitation de l’hôtel Le Méridien le soir était exclusivement réservée aux V.I.P.

LA CHAINE TELE STV DIFFUSE EN DIRECTION DE SES TELESPECTATEURS

La singularité de l’événement appuyée par un matraquage médiatique avait amené la plus part des téléspectateurs de la ville à rester sur la STV pour la retransmission en direct de la cérémonie au Méridien Hôtel de Douala.
Là encore, c’était une constellation de stars qui s’y étaient données rendez-vous. Leur présence remarquable traduisait leur marque de solidarité et d’attachement au couple TOM et DINALY.
Sous des airs variés, le ZINGA TEAM, l’orchestre de TOM et DINALY a conduit les festivités jusqu’aux alentours de 2h du matin lorsque les convives se sont vus invités à changer de cadre, partir de la cour arrière pour la grande salle où les et les autres devaient faire valoir leurs aptitudes de chorégraphes invétérés.



TROIS RECEPTIONS POUR UNE MEME FETE, IL FALLAIT LE FAIRE …

Si les V.I.P ont eu le privilège rare de faire exploser leur joie au Méridien Hôtel de Douala le vendredi 16, une soirée était réservée aux clubs, fans clubs, parents des deux familles le samedi 17 au lieu dit EPSI sis au quartier Déido.
Concomitamment, l’occasion était une fois encore donnée aux V.I.P de se retrouver à l’hôtel La Falaise de Bonanjo le samedi dès 20 heures pour une soirée de gala.
La multiplication de réceptions données par le couple, participe de leur volonté de satisfaire le maximum de personnes afin d’éviter des frustrations des uns et des autres.
Le vœu de tout un chacun lors de la remise des cadeaux est de voir cette union aller jusqu’au terme de leur existence.



Marcel BOUNGA EPOH à Douala pour Peuplesawa
 

Source:  | Hits: 28175 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Saviez-vous que BAKASSI, aujourd´hui occupé par les Nigérians signifie en Douala "ils ont accueili" ?
( | 17.07.2005 | 20851 hits  | 0 R)

  Le Ngondo 2002 sur les berges du Wouri
( | 15.07.2005 | 14827 hits  | 0 R)

  UNE ETUDE SUR LES PIROGUES DOUALA
( | 13.07.2005 | 17468 hits  | 1 R)

  CONTEXTE HISTORIQUE GÉNÉRAL DE L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE 1890-1960
( | 12.07.2005 | 17525 hits  | 0 R)

  Léopold Moume Etia n’est plus
( | 12.07.2005 | 17082 hits  | 0 R)

  SAWA TOURISME !
( | 11.07.2005 | 11618 hits  | 0 R)

  Masosomanambè” : Le calendrier qui déterre l’histoire des Sawa
( | 10.07.2005 | 26113 hits  | 4 R)

  Ngondo : Deux nouveaux hommes pour de nouveaux défis
( | 06.07.2005 | 16052 hits  | 0 R)

  Sam Mbende : le spectacle… contenu
( | 30.06.2005 | 13799 hits  | 0 R)

  Traité germano-duala : 120 années de controverse. Reflexions Kum-mouelle-nsame-ntone.
( | 18.06.2005 | 28089 hits  | 3 R)

  Dika Akwa III - Les Bonambela amorcent l’envol
( | 09.06.2005 | 20815 hits  | 2 R)

  Le Sacre d´un Roi: Dika Akwa III
( | 09.06.2005 | 18678 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : Les chemins de l’Union
( | 05.06.2005 | 12532 hits  | 0 R)

  Massao 2005 : On attend Coco Mbassi…
( | 06.05.2005 | 15630 hits  | 0 R)

  Le Mpooh
( | 01.05.2005 | 17202 hits  | 2 R)

  Recit du sacre du roi Dika Akwa III
( | 09.04.2005 | 15821 hits  | 0 R)

  André Nganguè : Un patriarche à l’antenne
( | 18.01.2005 | 19468 hits  | 0 R)

  Tradition: Le Ngondo dévoile son calendrier
( | 01.01.2005 | 11868 hits  | 0 R)

  Ngondo: Sous le vase sacré
( | 28.12.2004 | 12602 hits  | 0 R)

  Musique : Le bon jus de Coco
( | 06.12.2004 | 15720 hits  | 0 R)

  Miss Ngongo 20XX
( | 26.10.2004 | 16436 hits  | 0 R)

  Spectacle en vue :Coco Mbassi revient
( | 22.10.2004 | 15259 hits  | 0 R)

  Léopold Moume-Etia, 1913-2004 :Une page de l’histoire du Cameroun est tournée
( | 16.07.2004 | 21547 hits  | 0 R)

  Littoral : Moukoko Mbonjo reçoit l’onction du ngondo
( | 18.03.2004 | 23962 hits  | 1 R)

  Africavenir: Un trésor culturel à Bonabéri
( | 17.01.2004 | 20681 hits  | 2 R)

  Grandeurs et travers du Ngondo.
( | 05.12.2003 | 12052 hits  | 0 R)

  ACTIVITES & PROGRAMME
( | 25.11.2003 | 13896 hits  | 0 R)

  LETTRE DU PRESIDENT DU NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 13575 hits  | 0 R)

  BILAN du NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 13446 hits  | 0 R)

  Ngondo : La délégation de Douala fait escale à Yaoundé.
( | 10.11.2003 | 13311 hits  | 0 R)

  African Cults: Sangoma & Nganga
( | 01.01.1970 | 39981 hits  | 0 R)

  Charismatique: René Douala Manga Bell
( | 01.01.1970 | 23418 hits  | 0 R)

  Les Sawa réclament le site où le Ngondo serait né
( | 01.01.1970 | 19549 hits  | 0 R)

  Dits et écrits de UM NYOBE
( | 01.01.1970 | 19414 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008: Message de Prospérité et de Fécondité
( | 01.01.1970 | 18028 hits  | 0 R)

  Pierre Valéry Lobé Békombo est allé rejoindre Doumbe Djengué
( | 01.01.1970 | 17665 hits  | 0 R)

  Programme NGONDO 2008
( | 01.01.1970 | 14734 hits  | 0 R)

  Haïti : Souffrance, chaos et dignité !
( | 01.01.1970 | 13162 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks