Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
07.10.2006

Adolf Lotin Same, fondateur de la 1ère Eglise Africaine au Cameroun 

Né en 1881, Adolf Lotin Same reste une des figures emblématiques de la lutte contre la suprématie Blanche au Cameroun. Il s´est battu pour le développement d´une église locale autonome...

Par Samuel Nelle
- Relayé de Bonaberi.com -


Depuis 1849, les populations côtières du Cameroun qui ont été converties par le missionnaire anglais Saker en 1845 à la suite de la visite de J. Clarke et Prince en 1841, ont fondé la Native Baptist Church (N.B.C), Eglise Baptiste des Natifs du pays, sous la protection spirituelle de la Mission Baptiste de Londres.

Ses premiers pasteurs qui ont pour nom Thomas Horton (1855), Georges Nkwe (1866), Josué Diboundou (1876) sont très jaloux de l´autonomie de leur Eglise.

Lorsque Saker qui encadre cette Eglise rentre définitivement en Angleterre en 1876, il laisse derrière lui une Eglise solide, autonome. En 1886, deux ans après la signature du traité germano-douala, les missionnaires baptistes de Bâle, soutenus par l´administration allemande, viennent prendre en main la direction de l´évangélisation du Cameroun.

La NBC sous la direction de Josué Diboundou refuse de se soumettre à l´autorité spirituelle des missionnaires baptistes de Bâle. Elle entend être autonome. Le corps des missionnaires de Bâle va alors créer son Eglise à Bonalembé disctincte de la NBC. Cette Eglise est appelée le nouveau Bethel. Le nouveau Bethel est péjorativement appelé par les autochtones, Eglise Baptiste des Blancs (Baptist Ba Bakala).

En 1914, les Allemands quittent définitivement Douala et l´espace Sawa. Ils sont remplacés par les Français. En 1917, trois ans après le départ des Allemands de Douala, la société des Missions Evangéliques de Paris reçoit de la France, nouvelle administratrice du Cameroun, la charge de superviser les activités de toutes les églises protestantes du Cameroun.

Une fois de plus, la NBC refuse de se soumettre à l´autorité spirituelle de la Société des Missions Evangéliques de France (SME) et se déclare autonome.

Adolf Lotin Same le futur réorganisateur de la NBC, naît le 9 Octobre 1881 à Bonamouti Akwa Douala, de Same Moulobe et de Ndongo Anna. Le jeune Lotin Same entre dans l´une des nombreuses écoles créees par les missionnaires du nouveau Béthel. Entre temps, il s´est marié avec la nommée Engome Barla Cathérine.

Après avoir exercé pendant longtemps comme pasteur sous l´autorité du pasteur Bender du nouveau Béthel, Lotin Same rejoint en 1915, la Native Baptist Church qui convient mieux à son tempérament et à ses aspirations. Il en devient le président le 17 Mai 1921.

Aussitôt installé comme président de la NBC, la SME exerce des pressions sur lui pour l´amener à placer la NBC sous son autorité. Lotin Same refuse. Il prêche pour une Eglise locale autonome, libérée de toute inflluence liturgique étrangère. Il engage en outre son sacerdoce dans un combat de libération de l´homme noir contre la domination du blanc.

Il est violemment combattu par les missionnaires français de la SME, mais aussi par quelques uns de ses propres frères noirs dont les pasteurs Tobbo Deido, Ngando Nsangue et Nyambé, anciens animateurs de la NBC qui ont rejoint la SME. En Mars 1922, Lotin Same est exclu de l´Eglise Baptiste et dépossédé de son titre de pasteur. Les autorités coloniales françaises s´en mêlent. Pour elles, une Eglise qui n´a pas de blancs parmi ses guides est subversive et dangereuse. La NBC est interdite.

Les lieux de culte de la NBC sont tous fermés sur ordre des autorités. Le pasteur Lotin Samé est d´abord placé en résidence surveillée puis enfermé à la prison de New-bell. Libéré, Lotin Same cotinue à prêcher dans la clandestinité malgré la fermeture de ses lieux de culte.

Il entraîne avec lui de nombreux fidèles authentiques patriotes qui se réunissent sous les manguiers; dans les cases abandonnées.




Marcus Garvey avec qui Lotin Same noua des relations




Notes des Peuplesawa.com :
Marcus Garvey devant son UNIA (United Negroes Improvement Association), la plus grande mobilisation Panafricaniste qui ait jamais existée. Jusqu´à ce jour, aucune organisation pareille n´a été mise sur pieds. L´ampleur de ce mouvement, relayé au Cameroun par Lotin Samè était tellement grande que les colons Francais l´on interdit et brutalement combattu.

 
Il noue des relations avec le prédicateur noir américain Marcus Garvey qui prêche que la race noire libérée est celle qui libérera le monde du pêché. A partir de 1922, le pasteur Lotin Same connaît une traversée du désert de dix ans jusqu´en 1932. Il profite de cette période pour composer une oeuvre musicale colossale de quatre cents chanson, toutes composées sur le rythme du Ngosso qu´il regroupe sous un même titre : « Essewe ya Bosangi. » (Saints cantiques)

Ces cantiques sont de véritables cris de révolte de l´homme noir à la quête de sa libération.


En 1925, l´épouse de Lotin Same Engome Barla meurt. En 1928, Lotin Same met fin à son veuvage et épouse Lilly Ndoumbè Kum. En 1929, toujours actif, Lotin Same crée un groupe de pression chargé d´amener les autorités françaises à autoriser les activités de la NBC.

La NBC est finalement rétablie en 1932, après un long procès, toujours sous la présidence de Lotin Same; il crée alors la fameuse chorale « Tapita ». Le célèbre pasteur dont on dit qu´il possède le don d´ubiquité est présent partout. Il participe avec ses fidèles à toutes les veillées funèbres où ses chants ngosso entrecoupés de prédications, glorifient la race noire et entretiennent la flamme patriotique.

A partir de cette date, ses adeptes implantent des lieux de culte partout dans le littoral camerounais, malgré l´opposition d´autres pasteurs tels que John Esobè.

Après l´arrivée de Hitler au pouvoir en 1934 en Allemagne, les autorités françaises soupçonnent le pasteur Lotin Same de germanophile, oeuvrant pour le retour de l´Allemagne au Cameroun. Elles le jettent à nouveau en prison en 1940. Défendu par maître Jules Ninine, Lotin Same est libéré de prison en 1941.

A sa sortie, il regroupe les débris de la NBC et continue à prêcher pour la libération de l´homme noir.

Par Samuel Nelle
- Relayé de Bonaberi.com -



Lire aussi un de nos articles sur le Pasteur Lotin Samè.

Le Pasteur Lotin Samè

 

Source:  | Hits: 30865 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(1)

PLUS DE NOUVELLES


  Le trésor que l’Allemagne doit au Cameroun
( | 07.12.2006 | 12013 hits  | 0 R)

  le rideau est tombé sur les cérémonies du Ngondo 2006
( | 06.12.2006 | 10899 hits  | 0 R)

  Le message du NGONDO 2006 - L’UNITE ENTRE TOUS LES CHEFS
( | 04.12.2006 | 10561 hits  | 0 R)

  Ngondo : Le vase sacré attend recevoir le message ancestral
( | 30.11.2006 | 10803 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 Kicks Off by. Joe Dinga Pefok, PostNewsLine
( | 29.11.2006 | 12764 hits  | 0 R)

  Interview du Chef Supérieur Deido Essaka Ekwalla Essaka
( | 18.11.2006 | 10942 hits  | 0 R)

  Origine du Ngondo
( | 15.11.2006 | 14029 hits  | 0 R)

  Ngondo: Espoir d´une jeunesse déracinée.
( | 15.11.2006 | 11114 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Le Programme officiel
( | 15.11.2006 | 10511 hits  | 0 R)

  LA VEILLEE DU NGONDO
( | 14.11.2006 | 14641 hits  | 0 R)

  LE NGONDO.....par Maître DOUALA MOUTOME
( | 14.11.2006 | 12836 hits  | 0 R)

  La célébration du Ngondo
( | 14.11.2006 | 10478 hits  | 0 R)

  LE NGONDO - Le Paradis Tabou - Autopsie d´une culture assassinée - Ebele Wei ( Valère EPEE)
( | 12.11.2006 | 17753 hits  | 3 R)

  Temoignage: Ces pionniers qui s’en vont
( | 11.11.2006 | 14192 hits  | 0 R)

  LE BOURBIER IVOIRIEN (par Sam Ekoka Ewande)
( | 08.11.2006 | 9885 hits  | 0 R)

  Initiatives : le pied du Dr Paul Ngallè Menessier à l’étrier
( | 30.10.2006 | 17611 hits  | 2 R)

  ACTION de GRACE du Dr. MENESSIER
( | 30.10.2006 | 15325 hits  | 1 R)

  SAMUEL EBANDA II - Le muezzin de la culture camerounaise gravement malade
( | 29.10.2006 | 15719 hits  | 0 R)

  NJO LEA : LE REVE BRISE
( | 26.10.2006 | 11758 hits  | 0 R)

  Eugène Njo-Léa : Au bout d’une triste prolongation…
( | 25.10.2006 | 19629 hits  | 4 R)

  LE “KABA NGONDO” - exposition "Lambo la tiki" Douala
( | 24.10.2006 | 23132 hits  | 0 R)

  PEUPLE SAWA: avant de passer à l´action - TROISIEME FEUILLE DE ROUTE
( | 22.10.2006 | 22074 hits  | 2 R)

  Aftermath of the Trial
( | 22.10.2006 | 11914 hits  | 0 R)

  Epilogue
( | 22.10.2006 | 11688 hits  | 0 R)

  Mpondo´s Reply
( | 19.10.2006 | 16308 hits  | 0 R)

  The Charges
( | 19.10.2006 | 15015 hits  | 0 R)

  Dr. Levi´s Defense
( | 19.10.2006 | 14417 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Overview of the Legal Context
( | 16.10.2006 | 27387 hits  | 2 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Background to the Trial
( | 16.10.2006 | 21121 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Dr. Moses Levi of Altona defending Prince Mpondo from Kamerun
( | 12.10.2006 | 24209 hits  | 1 R)

  Moukouri Manga Bell : L’opposant à la retraite
( | 12.10.2006 | 12941 hits  | 0 R)

  Le Pasteur LOTIN SAME
( | 06.10.2006 | 26486 hits  | 2 R)

  Rires et larmes pour Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 17576 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin comme vous ne l’avez pas connu : Protais Ayangma : l’écorché vif que j’aimais
( | 06.10.2006 | 16802 hits  | 0 R)

  Hommage à un poète bantou: Eboa Lotin chroniqueur du quotidien
( | 06.10.2006 | 16621 hits  | 0 R)

  Hommage à EBOA LOTIN, poète, artiste et journaliste
( | 06.10.2006 | 16477 hits  | 0 R)

  Réaction sur l´article "Le Pasteur Lotin Same"
( | 06.10.2006 | 15661 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin, neuf ans déjà
( | 06.10.2006 | 15565 hits  | 0 R)

  La classe de l’oncle Tom
( | 06.10.2006 | 15258 hits  | 0 R)

  Hommage appuyé à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 14908 hits  | 0 R)

  L´Intérieur de la nuit - Léonora Miano
( | 06.10.2006 | 9538 hits  | 0 R)

  Suzanne Kala Lobé : Il tournait ses souffrances en dérisions
( | 06.10.2006 | 16516 hits  | 0 R)

  Rires et larmes pour un poète bantou : Trente jours pour rendre hommage à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 21183 hits  | 2 R)

  COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA
( | 04.10.2006 | 13748 hits  | 0 R)

  ENCORE ET TOUJOURS LE HAPPENING; par Sam Ekoka Ewande
( | 04.10.2006 | 11842 hits  | 0 R)

  Christine Njeuma: Cameroon´s Pioneer Female Pilot
( | 28.09.2006 | 18182 hits  | 0 R)

  Sarah Etonge, one of the greatest Sawa woman athletes
( | 28.09.2006 | 14427 hits  | 0 R)

  Bana Ba Nyué de Adrien Eyango
( | 28.09.2006 | 8267 hits  | 0 R)

  L’Ecole Maternelle est le Cimetière de nos Cultures et Langues
( | 27.09.2006 | 11384 hits  | 0 R)

  Sawanité : La rentrée
( | 24.09.2006 | 11833 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks