Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
18.10.2008

La fin du néolibéralisme 

Le monde n´est pas tendre envers le néolibéralisme, ce fourre-tout d´idées basées sur la notion fondamentaliste que les marchés sont autocorrecteurs, qu´ils distribuent efficacement les ressources et servent l´intérêt général.

C´est le fondamentalisme de marché qui a soutenu le thatchérisme, la « reaganomique » et le « consensus de Washington » favorables aux privatisations, à la libéralisation économique et à des banques centrales indépendantes préoccupées uniquement par l´inflation.

Après un quart de siècle d´expérimentations parmi les pays en développement, les perdants apparaissent clairement : non seulement ceux qui ont adopté une politique néolibérale ont perdu la course à la croissance, mais quand il y a eu croissance, elle a bénéficié de manière disproportionnée aux plus riches.

Même si les néolibéraux se refusent à l´admettre, leur idéologie a échoué aussi à l´égard d´un autre critère, celui de l´allocation des ressources, comme à la fin des années 1990 avec les investissements consacrés à la fibre optique. Cette erreur a eu au moins un avantage inattendu : le coût des communications a baissé et l´Inde et la Chine se sont intégrées plus avant dans l´économie mondiale.

Mais aucune retombée positive n´a accompagné la mauvaise allocation à grande échelle des ressources au niveau de l´immobilier. Les maisons neuves appartenant à des familles qui n´avaient pas les moyens de les payer sont tombées en ruine et des millions de personnes se sont retrouvées à la rue. Dans certains cas, le gouvernement à dû intervenir pour sauver ce qui pouvait l´être et, quand il ne l´a pas fait, les dégâts se sont étendus. Certes, l´investissement excessif dans l´immobilier a été porteur de bénéfices à court terme : quelques Américains sont devenus propriétaires de maisons bien plus grandes que cela n´aurait été possible autrement. Mais à quel coût pour eux-mêmes et pour l´économie mondiale ? Avec leur maison, des millions de gens vont perdre les économies de toute une vie. Et les saisies dans l´immobilier ont entraîné un ralentissement mondial de l´activité. Il y a consensus quant aux prévisions : le ralentissement sera général et de longue durée.

De même, les marchés ne nous ont pas préparés à la hausse du prix du pétrole et de l´alimentation. Le problème de fond est que la rhétorique du marché est brandie de manière sélective : elle est revendiquée quand elle sert des intérêts particuliers et rejetée quand ce n´est pas le cas.

L´un des rares éléments que l´on peut mettre au crédit de George W. Bush est d´avoir réduit le fossé entre la rhétorique et la réalité, et cela comparé à Ronald Reagan qui, malgré tous ses discours en faveur de la liberté des marchés, avait imposé en toute liberté des restrictions commerciales, notamment la fameuse limitation « volontaire » à l´exportation des voitures japonaises.

La politique de George Bush a été pire, mais son outrecuidance à servir ouvertement le complexe militaro-industriel américain est bien plus apparente. L´administration Bush a pris une seule fois une mesure en faveur de l´environnement ; c´était avec les subventions en faveur de l´éthanol, dont l´intérêt écologique est douteux.

Ce mélange de rhétorique en faveur de l´ouverture des marchés et d´intervention gouvernementale a été particulièrement nuisible aux pays en développement. On leur a dit de ne plus intervenir dans l´agriculture, ce qui revenait à mettre en danger leurs paysans face à la concurrence irrésistible des Etats-Unis et de l´Europe. Leurs agriculteurs auraient peut-être pu concurrencer ceux du Nord, mais ils ne pouvaient concurrencer leurs subventions. Aussi les pays en développement ont-ils moins investi dans l´agriculture, et le fossé alimentaire s´est élargi.

Autrement dit, dans un monde d´abondance, des millions de gens dans les pays en développement ne peuvent toujours pas bénéficier du minimum nutritionnel. Dans beaucoup de ces pays, l´augmentation du coût de l´alimentation et de l´énergie aura des effets désastreux pour les plus démunis, car ces deux postes représentent une grande partie de leur dépense.

La colère dans le monde est palpable. Il n´est pas étonnant que les spéculateurs soient les premiers visés. Ils rétorquent qu´ils ne sont pas la cause du problème : « Nous sommes simplement à la recherche du juste prix. » Ce qui veut dire qu´ils ont découvert que l´offre est insuffisante.

Mais leur réponse manque de franchise. S´ils s´attendent à une hausse des prix et à une volatilité du marché, des centaines de millions d´agriculteurs vont prendre des précautions. Ils gagneront davantage s´ils font des stocks qu´ils écouleront plus tard. S´ils n´agissent pas ainsi, ils ne pourront pas se rattraper l´année prochaine si la récolte est moins abondante. Quelques grains retirés du marché par des centaines de millions d´agriculteurs un peu partout sur la planète finissent par représenter une quantité appréciable.

Les défenseurs du fondamentalisme de marché veulent faire porter la responsabilité de l´échec du marché, non à l´économie de marché mais au gouvernement. Un haut responsable chinois aurait déclaré que le problème tenait à ce que, face à la crise de l´immobilier, le gouvernement américain n´a pas fait assez pour venir en aide aux populations les moins fortunées. Je suis d´accord avec lui, mais cela ne change pas la réalité : les banques américaines ont mal géré les risques, et cela à une échelle colossale, avec des conséquences mondiales, tandis que les dirigeants de ces institutions sont partis avec des milliards de dollars d´indemnité.

Il y a aujourd´hui découplage total entre les bénéfices sociaux et les intérêts privés. S´ils ne sont pas soigneusement couplés, l´économie de marché ne peut fonctionner de manière satisfaisante.

Le fondamentalisme néolibéral est une doctrine politique au service d´intérêts privés, il ne repose pas sur une théorie économique. Il est maintenant évident qu´il ne repose pas non plus sur une expérience historique. Cette leçon est le seul bénéfice à tirer de la menace qui pèse sur l´économie mondiale.

JOSEPH E. STIGLITZ, prix Nobel d´économie 2001, est professeur à l´université Columbia (New York).


Cet article est publié sur le site des Echos en collaboration avec Project Syndicate. le [ 21/07/08]
 

Source:  | Hits: 12323 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  test
( | 05.06.2016 | 5026 hits  | 0 R)

  Dibiye le nde njangi. Alexandre EWANDE.
( | 10.08.2014 | 21398 hits  | 0 R)

  Ruth Kotto se confie
( | 05.01.2014 | 20742 hits  | 0 R)

  Kalenda 2014
( | 27.12.2013 | 19177 hits  | 0 R)

  Qui sont les Banen ?
( | 11.11.2013 | 26192 hits  | 0 R)

  Décès du KING DEIDO ESSAKA EKWALLA ESSAKA
( | 03.10.2013 | 24567 hits  | 0 R)

  Iconoclasme Pathologique: les cas Nelson Mandela et Cheikh Anta Diop
( | 18.09.2013 | 21993 hits  | 0 R)

  Sawa Beach relancé
( | 16.09.2013 | 16288 hits  | 0 R)

  Nelson Mandela: Le Visionnaire mal compris
( | 08.09.2013 | 15458 hits  | 0 R)

  Banque Centrale de la Diaspora : un élément de solution aux problèmes de l’Afrique Noire
( | 09.08.2013 | 16031 hits  | 0 R)

  UNIVERSITES DU PETROLE ET FUTUR DE L’AFRIQUE NOIRE
( | 02.08.2013 | 15730 hits  | 0 R)

  LE GRAND SOMMET - DE LA JEUNESSE D’EDEA - SAMEDI 27 JUILLET 2013
( | 15.07.2013 | 15122 hits  | 0 R)

  Notre devoir de MÉMOIRE à l´occasion du 42ème anniversaire du décès de Ernest Ouandié
( | 15.01.2013 | 17859 hits  | 0 R)

  Les dessous du complot contre le Mali : L’étape cruciale de la 3ème guerre mondiale a déjà commencé
( | 14.01.2013 | 20329 hits  | 1 R)

  Hommage à Raymond Kotto Touah, par Gaston Ntouba
( | 06.01.2013 | 16666 hits  | 0 R)

  Lettre de Philippe Bouvard à François Hollande
( | 06.01.2013 | 15343 hits  | 0 R)

  Le Prince René Douala Bell passe le flambeau
( | 06.12.2012 | 18897 hits  | 0 R)

  Essai sur les origines, l´histoire, le parcours et l´oeuvres du Prince René Dualla Manga Bell ( 22/02/1927-06/11/2012)
( | 02.12.2012 | 23589 hits  | 0 R)

  Ngondo 2012
( | 28.11.2012 | 18413 hits  | 0 R)

  Dynastie Bélè Bélè: De Ndoumbe Lobè à René Manga Bell
( | 12.11.2012 | 23525 hits  | 0 R)

  Sa Majesté le Prince Réné DOUALA MANGA BELL est décédé.
( | 07.11.2012 | 18272 hits  | 0 R)

  La Pensée Africaine: Essai sur L´Universisme philosophique de Mbog Mbassong
( | 01.10.2012 | 14896 hits  | 0 R)

  J-J Ekindi interpelle Philemon Yang au sujet de l´implantation de l´usine Dangote
( | 04.07.2012 | 17147 hits  | 0 R)

  La Route Douala-Yabassi: Bitumage strictement interdit !!!!
( | 03.07.2012 | 24375 hits  | 0 R)

  Lettre aux Chefs Sawa
( | 03.07.2012 | 17118 hits  | 0 R)

  Hommage au Père Eric de Rosny
( | 05.03.2012 | 19087 hits  | 0 R)

  Lettre du Pr. Kum’a Ndumbe III au Synode Général de l’Eglise Evangélique du Cameroun 2012
( | 02.03.2012 | 22980 hits  | 0 R)

  Calendrier Africain "KALENDA 2012" en Duala - Français - Swahili
( | 04.12.2011 | 19297 hits  | 0 R)

  Manu Dibango : "J´ai grandi entre Halléluia et le début de Soul Makossa"
( | 17.11.2011 | 19293 hits  | 0 R)

  15. Novembre 1884 - 15 Novembre 2011. Berlin 126 ans après
( | 17.11.2011 | 16466 hits  | 0 R)

  Appel à l’intelligentsia européenne et nord-américaine. Pr. Kum’a Ndumbe III
( | 09.10.2011 | 18214 hits  | 0 R)

  LE XXIE SIECLE SERA-T-IL AFRICAIN ? Axelle Kabou
( | 09.10.2011 | 16991 hits  | 0 R)

  Libya: The real war starts now By Pepe Escobar
( | 06.10.2011 | 32361 hits  | 0 R)

  Libération de l´Afrique : Nécessite d´une Armée Révolutionnaire !
( | 20.09.2011 | 21297 hits  | 0 R)

  RACISME: Une Camerounaise tabassée pendant son rapatriement forcé
( | 15.09.2011 | 18515 hits  | 0 R)

  Propositions pour un Modèle de Nouvelle Gouvernance des Sawas
( | 11.07.2011 | 19694 hits  | 0 R)

  Lettre Ouverte d´un Africain au Président Obama et à Sarkozy
( | 28.06.2011 | 18993 hits  | 0 R)

  The Boycott France Campaign Reaches the Caribbean - Les crimes de la France contre les Noirs
( | 11.06.2011 | 18848 hits  | 0 R)

  Malimba: L´administration néocoloniale fait le hold-up sur les chefferies traditionnelles Sawa. Par Moukoudi César
( | 15.05.2011 | 21713 hits  | 0 R)

  La chose est de retour.
( | 14.04.2011 | 17436 hits  | 0 R)

  President Obama Gets His Groove Back By Attacking Africans - Cynthia McKinney
( | 07.04.2011 | 20071 hits  | 0 R)

  Le rôle des Askaris dans les invasions de l’Afrique. Par Brother Metusala Dikobe
( | 07.04.2011 | 19998 hits  | 0 R)

  Et si l´Afrique refusait le développement ? La suite ... Axelle Kabou
( | 06.04.2011 | 16931 hits  | 0 R)

  Les Chefs Dualas et la Politique Internationale au XIXe Siècle
( | 01.04.2011 | 20161 hits  | 0 R)

  Célébré au Panthéon, Aimé Césaire demeure un rebelle irrécupérable
( | 01.04.2011 | 16911 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte à la nouvelle génération consciente et patriote
( | 01.04.2011 | 15858 hits  | 0 R)

  LES MENSONGES DE LA GUERRE DE L’OCCIDENT CONTRE LA LIBYE
( | 29.03.2011 | 16216 hits  | 0 R)

  L´Union africaine : ce projet européen ? Axelle Kabou
( | 25.03.2011 | 16364 hits  | 0 R)

  "Cri aux Africains !" Tribune d’Adame Ba Konaré, historienne et ex-Première dame du Mali
( | 24.03.2011 | 15773 hits  | 0 R)

  Psycho-Slavery: Black Boys, White Female Teachers & The Rise of A.D.H.D.
( | 13.03.2011 | 17133 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks