Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
01.04.2006

INTOLERANCE: La véhémence des passions est parfois mauvaise conseillère. 

Aussi étonnant que cela pourra paraître je ne répondrais pas avec la même invective à la réaction acerbe de Mr Mpeke Mu Ntonga au sujet de la publication des MM Bekoé et Ndoumbè (Malimba, le peuple et son histoire : Edition Manielle ) que j´ai relayé à votre rédaction. En votre qualité d´Administrateurs de notre portail INTERNET, Il y a forcément une épée de Damoclès qui plane permanament sur vos têtes aux regards de votre responsabilité éditorialiste. Au risque regrettable que vous encourez d´être l´otage facile et dans le pire des cas, le fusible de certaines exacerbations, je n´en rajouterais pas d´avantage. J´ai le sens de la mesure. Pour autant, quelques mises au point s´imposent !


Rester sans voix devant le pamphlet de Mr Mpeke Mu Ntonga équivaudrait à faire l´éloge de l´intolérance et même confectionner le nid douillet du fanatisme !


Depuis la nuit des temps notre peuple a toujours été un espace de débat, d´ouverture et de consensus. Bâillonner la parole est par essence contraire à la vision Sawa du monde. Bâillonner les opinions est aussi par utilité contraire aux intérêts de notre communauté. Car le corollaire d´une telle attitude serait purement et simplement la légitimation des « âmes bien passantes » d´un côté et de l´autre, des « politiquement incorrectes ». Ma bien heureuse nature me dispense de me plier devant une telle entrave. Moi descendant de Ilimb´a Mbedi et Ntanga Mu Mbedi ( car je suis aussi par ailleurs arrière petit-fils Batanga) et petit fils de Résistant voudrait maintenir sacré le débat et l´échange des enfants Mbedi !


Mon droit de réponse en ce vendredi 31-03-06 si vous me le permettez sera plus axé sur l´essentiel d´être Sawa aujourd´hui et sur les perspectives à explorer. Il est plus valorisant de construire même si cela, hélas, devra heurter quelques âmes ultra sensibles.

Mon espoir est que l´ "Instigateur" de la construction du grand Sawa et l´auto-proclammé " émancipateur des communautés diasporiques" trouve à travers mon courriel des éléments de compréhension de ma démarche.
Démarche qui n´ a rien de singulière ci ce n´est de montrer in fine que la Résistance Sawa à la pénétration allemande a désormais une âme et un visage qu´on à jusqu´ici ignoré.

Peut être aurait-il fallu mettre en ligne, et ce en une fois, la totalité du texte et donc les références bibliogaphiques des auteurs pour que Mr Mpeke Mu Ntonga n´ai pas une vision partielle, partiale et même parcellaire de l´article " Origines & Migrations". J´invite Mr Mpeke Mu Ntonga à plus de pondération sur ses points de vue. Cet ouvrage n´est pas une pure vilenie désincarnée de toute richesse historique. Ce n´est pas un grimoire !

Qu´il y ait des indiscrétions dans ce livre qu´on aurait voulu auréolées de tact, je le comprendrais. C´est d´ailleurs le seul quitus que je ferais à la colère de Mr Mpeke Mu Ntonga. Mais ce dernier aurait pu aussi faire usage de la diplomatie qui à droit de cité Outre-Manche en suggérant selon lui l´objet de la dislocation des enfants Mbedi aux auteurs. Il est bien connu qu´il n´y a que ceux qui ne font rien qui ne font par d´erreurs (s´il y a erreur). Entre chantage et intimidation, Mr Mpeke Mu Ntonga menace de sa verve de se désolidariser du projet de Grand Sawa dont il est lui-même "l´instigateur" . Cela fait désordre et tout cela n´est pas bien sérieux. Oui Mr Mpeke Mu Ntonga, comme vous je suis contre instrumentalisation des Nôtres contre nos propres intérêts ; oui, je suis contre l´auto dévalorisation éthique de notre culture. Seulement l´arrogance et le mépris de votre réaction occulte toute volonté de rassembler efficacement ce qui est épars. C´est un cruel constat je le sais. Mais je ne voudrais en aucun tresser des lauriers à quiconque rend infécond le débat sur Notre Mémoire. Pas même les auteurs de ce tapuscrit que j´ai relayé. De même qu´on ne choisit pas entre la peste et le choléra je n´opterais ni pour le snobisme ni pour la manipulation. D´ailleurs parlants desdits auteurs, il serait judicieux et constructif pour vous de prendre contact avec eux afin d´éviter tout amalgame. C´est à titre personnel et non pas par une réaction d´emprunt que je voudrais faire barrage ici au ferment et à l´épouvantail de peur que vous brandissez. Je voudrais être ferme là-dessus mais malgré tout, courtois. Etre Sawa c´est aussi avoir du flegme et de la repartie.

Mr Mpeke Mu Ntonga m´ a fait doucement sourire lorsqu´il dit être en colère. Mais en colère pourquoi ? et contre qui ? tout cela est très nébuleux. Une seule certitude, sa phraséologie est vindicative. Je ne suis pas un as de la hiérarchisation des peurs qui planeraient sur le peuple Sawa ( la "zizanie", les "invasions"). En revanche je suis de ceux qui espèrent, qui écoutent et qui s´émerveillent des autres Sawa.

S´attarder sur le minuscule vocable d´ "inceste" perdu dans un paragraphe qui n´est pas plus important que celui de la Résistance des Sawa faces aux colons c´est tout simplement chercher dans la bergerie, le moutons à cinq pattes!


N´est-il pas plus reluisant et finalement plus utile à Mr Mpeke Mu Ntonga ,érudit de culture, de nous écrire des articles sur l´art de confectionner les Bebwatas, tisser l´Epéssè, ouvrir les Behona ou danser l´Essèwè. Cela pourrait aussi étancher la soif des jeunes Sawa avide de connaissance. L´amour du peuple Sawa ne doit pas qu´exalter la peur, la colère et au pessimisme. J´invite fraternellement Mr Mpeke Mu Ntonga à une conversion de son regard sur les Sawa. Il voudrait ouvrir des procédures de toutes sortes sur l´article. C´est bien beau, mais ce sont les coeurs des Sawa qu´il faut ouvrir en premier. Je ne pense pas que la menace ou l´irritation en soient les meilleures clefs.



Je m´en voudrais profondément de ne pas rappeler à Mr Mpeke Mu Ntonga que si nous ne sommes pas comptables des faits (supposés ou réels) de nos aïeuls nous n´en sommes pas moins héritiers aujourd´hui. Lui qui est si tourné vers la postérité (je l´en félicite d´ailleurs au passage) oublie t-il que pour transmettre il faut, un temps soit peu, être consignataire d´un patrimoine bon ou discutable. Nous ne sommes pas des juges de notre Mémoire mais des commissionnaires intergénérationnels. Je n´ai pas honte de mon histoire. Que dire, je l´assume.

Nous devons avoir l´humilité et le recul dans toutes contestations de thèses à caractère historiques. Nous n´avons pas la science infuse à moins que certains soient sortis de la cuisse de Jupiter !

Administrer les sites Internet des Blogs ou même être Antropologue ne nous donne pas de facto le droit de s´arroger le titre de détenteur de la Vérité. Je tiens simplement à dire à Mr Mpeke Mu Ntonga que scier la branche sur laquelle je suis assis n´est pas un art que je raffole. J´aime bûcher autrement. J´ai envie aussi de dire à Mr Mpeke Mu Ntonga qu´il se trompe d´ennemi et de combat.

D´ennemis d´abord , car nos réels pourfendeurs ce ne sont pas ceux qu´il qualifie avec condescendance d´instrumentalisés ou de `´naïfs Sawa´´. C´est trop facile. Nos ennemies c´est notre ego que nous souhaitons voir flattés, nos égoïsmes, et plus insidieux encore notre narcissisme mal placé. Parmi nous, certains essaient d´ériger dans leurs esprits des tribunaux où ils font comparaître sévèrement les autres Sawa. Qui sommes nous pour distribuer allègrement les bons et les mauvais points plutôt que de débattre sur l´essentiel. Soyons vigilant à ne pas tomber sous la tentation du retour à un ordre moral malsain d´une autre époque !

Nous nous trompons ensuite de combat, car devant soif de connaissance de nos racines et du regroupement fraternel nous pourrions lutter à notre gauche contre l´oublie entre autre de nos langues et de nos faits d´armes honorifiques et à notre droite pour la dénonciation de certaines maisons d´édition véreuses d´Occidents, championnes de la rétention d´informations historiques (Résistance, massacre, déportation...).

Chez les Sawa le meilleur était pour fin. Je ne dérogerais pas à la tradition.




Mr Mpeke Mu Ntonga bien au delà de la divergence de nos opinions, bien au-delà de votre indignation que je comprends (mais que j´aurais voulu autrement), je vous tends solennellement (mais virtuellement nous n´avons pas le choix) la main de la fraternité et vous invite du même coup à enterrer notre hache de guerre et à fumer ensemble le calumet de la paix. La paix des braves. Ce qui nous divise voyez-vous, n´est finalement pas au fond plus grand que l´épaisseur d´une feuille de papier. Des chantiers plus audacieux nous attendent et je pense au projet du Grand Sawa que je vous invite à ne pas remettre en cause. Je suis prêt à apporter ma modeste pierre à l´édifice mais dans le calme et la sérénité. Vous comme moi, en qualité de Sawa, n´avons pas appris à crier avec les loups.

De Kribi à Limbé en passant par Yoyo, et Souélaba à tout moment le sable peut être brûlant, la vague peut devenir rebelle et la marée capricieuse ; tenons nous par la main pour ne pas succomber aux affres des flots. C´est tout l´enjeu de mon combat.

Très Fraternellement

Mandjomb´ a Bossambo





 

Source:  | Hits: 13849 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 15049 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 16760 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 17762 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 15347 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 13582 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 13386 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 12607 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 12529 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 80664 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 24338 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 18854 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 15492 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 21862 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 23133 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 11986 hits  | 0 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 11917 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 17608 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 16348 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 17117 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 20833 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 23701 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 17277 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 13428 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 14703 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 11538 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 23410 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 40168 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 13517 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 23805 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 16201 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 16178 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 14614 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 19556 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 17544 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 14794 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 14686 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 12110 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 12536 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 15197 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 15176 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 13455 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 13056 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 12991 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 12575 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 12482 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 12353 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 11503 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 18937 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 18499 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 16696 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks