Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
30.03.2009

Invitation pour la promotion des langues africaines : le cas de la langue Basaa 

Nous devons combler un vide de notre histoire qui anime nos propos au quotidien à savoir : Qui sommes-nous ? D´où venons-nous ?

Il y a tant d’informations à réunir pour nous permettre de faire une vraie synthèse. Je dois anticiper pour dire qu´une à deux générations devront se consacrer à cette tâche pour mieux éclairer les futures générations qui elles, travailleront en toute sérénité sur l´avenir du peuple basaa.

Il nous faut de la patience, de l´acceptation de l´autre et de ses propos, de la volonté pour tous de travailler pour l´intérêt général en allant à la recherche de l´information (orale et écrite) facilitant le regroupement des données, et enfin, faciliter l´accès à l´information pour que les utilisateurs concernés l´exploitent à toutes fins utiles pour l´avenir du peuple.

Pour l´heure, tout semble flou ou ignoré pour une grande partie d´entre nous. C´est la raison qui motive notre détermination de rassembler les éléments de base de la langue basaa que nous pratiquons au quotidien, pour en faire des ouvrages pratiques. Nous sommes conscients que petit à petit, d´autres compatriotes seront sensibles à cette démarche bénévole pour s´y associer, et l´édifice prendra forme avec le temps. Ce qui est sûr, chemin faisant, nous découvrirons beaucoup de choses dans nos échanges avec d´autres groupes sociaux.

Nous n´excluons aucune souche qui se réclame Basaa. D´abord au Cameroun, mais aussi dans d´autres pays d´Afrique. C´est l´histoire et le temps qui nous seront restitués pour assimiler et mieux affiner la richesse culturelle et linguistique.

Et pour notre idéal, il n’y a pas que le Basaa, l´expérience est transférable à d´autres groupes linguistiques d´Afrique et d´ailleurs.

Nous serons donc très heureux de nous entretenir avec toutes nos communautés désireuses de poursuivre cette œuvre avec nous, afin d’enrichir les prochains ouvrages de langue basaa. Nous pourrons même procéder à l’échange de nos idées, des informations et autres à travers le site www.fedaba.com

Nous prions toute personne intéressée, de lire avec attention notre courrier de présentation ci-après de nos deux ouvrages : TETEE et NTÔÑ DISEE , et sollicitons des dons de soutien financier permettant de poursuivre cette action fort intéressante et enrichissante.

- Evolution du Projet :

Depuis le 25 octobre 2008, nous avons, avec le concours de l’éditeur, publié nos deux ouvrages. Des personnalités de toute origine et de tous les continents ont participé à la présentation de nos supports. A commencer par S.E. Jean-François VOGUET, sénateur-maire de Fontenay-sous-Bois et son équipe d’adjoints et conseillers, la représentation diplomatique camerounaise S.E. LEJEUNE MBELLA MBELLA, Ambassadeur représenté par Monsieur Antoine AHANDA, des organismes publics comme la Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine-et-Marne, des chefs d’entreprises, des organismes associatifs de tout horizon, la représentation basaa de Belgique, des USA, de Londres, d’Allemagne, de la Centrafrique,… sans oublier la communauté basaa de France et leurs amis, les personnalités religieuses (prêtres, pasteurs, …), le monde des médias (Amina, Afrique Education, Africa n°1, GRIO.COM, …). Tous étaient présents et ont tiré grand plaisir de l’événement qui leur a été offert. Un support en DVD vous est proposé sur notre site www.fedaba.com pour revivre en direct l’événement.

Après cette manifestation, nous nous attaquons à la phase de la distribution de nos ouvrages à travers les structures qui nous accueilleront. L’objectif étant de récolter des sous pour régler la dette de l’imprimeur.

Parmi nos préoccupations en cours, il y a la recherche d’un logisticien capable de faciliter l’acheminement d’une partie de nos ouvrages au Cameroun.

Parallèlement, nous abordons la phase des ouvrages Tome 3 ou niveau 3 et un ouvrage de grammaire pour les débutants et faux débutants avancés. C’est l’action de l’heure.

Petit à petit, nous avancerons jusqu´à l´âge des adultes où nous comptons publier des données approfondies sur l´histoire, les proverbes, l´art culinaire, des débats et analyse des thèmes complexes.

« Tetee » et « Ntôñ Diséé » comme titres d’initiation ou livres pour tout public débutant l’apprentissage du basaa, peuvent être consommés sans modération. De plus, ils ne coûtent pas chers (10euro chacun). Ils sont disponibles en France dans l’essentiel des grandes librairies :
L’HARMATTAN, GILBERT JEUNE, FNAC, MENAIBUC, TOUT ATTICA, SOUMBALA…
Des magazines, radios et sites internet parlent de nous :
AMINA, JEUNE AFRIQUE, AFRIQUE ÉDUCATION, LA NOUVELLE EXPRESSION, GRIO.COM, AFRICA N°1, - www.menaibuc.com, www.cameroon-info.net, www.peuplesawa.com, www.litenlibassa.com...

Nous y avons mis du talent, par des illustrations, et des choix de thèmes simples et digestes. Tous sont traduits en français dans le lexique thème par thème. Il suffit de s’adapter à la méthode.

Chaque chose a son début. Nous ne sommes pas les créateurs de la langue Basaa. Nous avons trouvé des données existantes depuis très longtemps. Nous ne faisons qu’assembler, coordonner et synthétiser les connaissances pour ensuite les imprimer dans un certain ordre, et ainsi faciliter la compréhension.
Nous voulons aussi simplifier la lecture et l´écriture de notre langue. D´où le choix de la formule d´écriture assez populaire pour la majorité des pratiquants de cette langue au Cameroun.

- Appel aux contributeurs pour l´histoire Basaa :

Nous avons besoin de toutes les compétences volontaires qui détiennent des informations sur l´histoire basaa. Nous sommes conscients qu´il y en a à travers tous les coins du monde. Nous essaierons de réunir les données reçues pour en faire quelque chose d´utile pour toute l´humanité et surtout pour les générations futures. Nous sommes aussi conscients qu´une seule personne ou structure ne peut pas détenir toute la vérité sur l´histoire basaa. Cependant, en réunissant les morceaux de connaissances d´ici et là, nous parviendrons à un édifice remarquable.

- l´importance du monde basaa en Afrique :

Grâce au travail effectué par les chercheurs, nous avons une bonne documentation et des croquis qui présentent le monde basaa par pays en Afrique. Le sujet suscite énormément de réactions sur internet.

Il suffit de l’interroger sur le moteur de recherche GOOGLE : « Origine de la langue basaa du Cameroun », et vous serez suffisamment servis.

Pour notre part, nous n´avons pas l´intention de brûler les étapes. Dans nos échanges et débats associatifs, nous alimentons nos connaissances. Quant à la publication d’ouvrages, puisque nous sommes dans le domaine de l’enseignement, nous suivrons l’ordre de notre progression pédagogique.
Pour l’heure, comme nous vous l’avons dit précédemment, nous préparons le tome 3 et la grammaire pour débutant et débutant avancé.

Nous arrivons même au cours de certaines rencontres-découvertes, à faire des constats sur les écarts qui se sont creusés au fil des générations entre les différentes couches de population basaa en Afrique, à cause des phénomènes migratoires. Ce fut le cas en 2008 entre les Bassa-ri du Sénégal et les basaa du Cameroun. Après la projection d’un reportage sur la civilisation des bassa-ri du Sénégal, les deux familles basaa lointaines ont fait leur découverte devant le public sous leur grande émotion. Cela s’est passé à la MAISON DU CITOYEN ET DE LA VIE ASSOCIATIVE (siège social de la FEDABA à Fontenay-sous-bois,France).

Nous sommes assurément convaincus qu’il adviendra du bien sur ce que nous faisons et rien ne nous empêchera de préparer un bon passage du flambeau à nos générations futures.

- Abordons pour terminer, nos cours de vulgarisation de la langue basaa.

Nous animons les cours de langue basaa depuis 18 ans en Ile-de-France, dont 12 ans à Fontenay-sous-bois (lieu actuel). En consultant la page d’accueil de notre site, nous communiquons un calendrier qui récapitule deux rencontres par mois, généralement les samedis de 14h à 19h30.

Voici le programme de nos séances pour les débutants :

- Séance de présentation : Noms de famille
- Séance de chants et de récitations
- Séance de cours d’expression orale, de lecture et d’écriture
- Séance de danse d’assikô
- Séance de clôture par un goûter

Nous accueillons tout public. Aussi bien ceux et celles qui veulent apprendre la langue et nos danses, que ceux et celles qui veulent dispenser bénévolement des cours du basaa.

Nous recevons avec plaisir les idées ou propositions d’amélioration venant de toute personne de bonne foi.

Notre souhait serait de voir rentrer dans les programmes scolaires au Cameroun, surtout en classe primaire, l’apprentissage des langues maternelles.

FEDABA – France
Nsoumbi Mengué Jacques
Président
j.nsoumbi@numericable.com
franceregicom@yahoo.fr
L´adresse de la FEDABA FRANCE chez MDCVA
16 rue du Révérend Père Lucien Aubry
94120 FONTENAY - SOUS - BOIS (France).
Tél. 01.49. 74. 76.90 Fax. 01.49 .74.76.92

 

Source:  | Hits: 15713 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  In Memoriam: Mbella Sonne Dipoko - The Bard Who Dared To Be Different
( | 13.02.2010 | 15834 hits  | 0 R)

  Qui est Modi Din Jacob?
( | 13.02.2010 | 14117 hits  | 0 R)

  Malimba : Polémique autour de la chefferie supérieure
( | 06.02.2010 | 18522 hits  | 3 R)

  Wilson Ndeh Ntumazah parle
( | 06.02.2010 | 15369 hits  | 0 R)

  Chefferie Malimba: Le Prince René frappe du poing sur la table
( | 05.02.2010 | 17262 hits  | 0 R)

  Interview NDOUMBE MARCELIN sur ILIMBE-ILIMBE
( | 04.02.2010 | 14972 hits  | 0 R)

  UPC: Le président Ndeh Ntumazah est mort! The Passing of a Great Man!
( | 25.01.2010 | 17884 hits  | 0 R)

  Ngando Picket : Star du métro parisien
( | 16.01.2010 | 15472 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Cyrille Ekwalla
( | 08.01.2010 | 20591 hits  | 1 R)

  Ngondo: une fête « laïque » camerounaise ou uniquement douala ?
( | 16.12.2009 | 11636 hits  | 0 R)

  Ngondo 2009: Rideau
( | 16.12.2009 | 11447 hits  | 0 R)

  Les Sawa se mobilisent autour du Ngondo
( | 05.12.2009 | 12429 hits  | 0 R)

  Ngondo 2009 Sport nautique:
( | 05.12.2009 | 11355 hits  | 0 R)

  Retrocession du site du Ngondo
( | 08.11.2009 | 13817 hits  | 0 R)

  Malimba : ...En passant par le village des pêcheurs
( | 18.10.2009 | 12801 hits  | 0 R)

  François Missé Ngoh : L´homme tranquille du Makossa
( | 16.10.2009 | 13830 hits  | 0 R)

  Increvable Sarah Kala Lobe Kuta
( | 14.10.2009 | 16588 hits  | 0 R)

  Tourisme culturel : un Gorée camerounais méconnu
( | 14.10.2009 | 11108 hits  | 0 R)

  Biographie du premier martyr SAWA CAMEROUNAIS:EYUM EBELE Charley DIDO
( | 20.09.2009 | 18156 hits  | 0 R)

  D`où viennent les DEÏDO
( | 20.09.2009 | 17272 hits  | 0 R)

  Le rôle de la jeunesse dans la construction nationale : l’exemple d’Adolf Ngoso Din
( | 11.08.2009 | 14135 hits  | 0 R)

  EKAMBI BRILLANT
( | 08.08.2009 | 15491 hits  | 0 R)

  Prince René Douala Manga Bell : « Ngondo Ô Canada 2009 »
( | 25.07.2009 | 22065 hits  | 0 R)

  Préserver l’intégrité territoriale des Malimba.
( | 24.06.2009 | 17205 hits  | 0 R)

  Le Cameroun pleure Charlotte Odette Mbango Samé La chanteuse est décédée au kremlin Bicêtre, près de Paris
( | 06.06.2009 | 23128 hits  | 0 R)

  Geologist Discovers Diamond Deposits in Cameroon
( | 11.05.2009 | 18178 hits  | 0 R)

  Kassav va "tropicaliser"... le Stade de France samedi prochain !
( | 09.05.2009 | 13191 hits  | 0 R)

  CAMEROUN, Autopsie d´une Pseudo-Independance (le film)
( | 04.05.2009 | 13835 hits  | 0 R)

  La transmission du socle identitaire et culturel : la naissance de milliers d’étoiles au coeur des larmes de nos enfants
( | 26.04.2009 | 13521 hits  | 0 R)

  Conférence Internationale Contre le Racisme
( | 26.04.2009 | 12398 hits  | 0 R)

  Théâtre: Duala Manga Bell sur les planches
( | 30.03.2009 | 18836 hits  | 0 R)

  Voyage au cœur de Yabassi. le Nkam fait du surplace. D’aucuns pensent qu’il est maudit”
( | 30.03.2009 | 15990 hits  | 0 R)

  Manu Dibango: Ce que je pense….
( | 30.03.2009 | 14730 hits  | 0 R)

  Si votre mari suggère l´accouplement...
( | 08.03.2009 | 17647 hits  | 1 R)

  NGONDO : LE SUICIDE D’UNE ORGANISATION
( | 02.03.2009 | 17392 hits  | 1 R)

  Gustave FOUDA-ZIBI alias ZIBINOH est décédé le mercredi 16 avril 2009 à Bonn en Allemagne.
( | 28.02.2009 | 15717 hits  | 0 R)

  greve Guadeloupe : "la gwadloup ce tan nou pa ta yo !!
( | 24.02.2009 | 13027 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, l’administration et la chefferie Bassa
( | 18.02.2009 | 17275 hits  | 0 R)

  Ambroise Mbia, une icône du théâtre au Cameroun!
( | 14.02.2009 | 15397 hits  | 0 R)

  Marthe Moumié, la "fidèle combattante" inhumée à Ebom Essawo
( | 02.02.2009 | 17321 hits  | 0 R)

  Organisation du tissu social traditionnel Bassa
( | 28.01.2009 | 19064 hits  | 0 R)

  Hommages Jean Marc Ela
( | 28.01.2009 | 15929 hits  | 0 R)

  Zoom sur Jean Jacques Ekindi, alias le « Chasseur du lion »
( | 12.01.2009 | 19761 hits  | 0 R)

  Marthe Moumié, la veuve de Félix, retrouvée étranglée au Cameroun
( | 11.01.2009 | 17515 hits  | 0 R)

  The Great Harlem Debate: Is Obama Good For Black People?
( | 30.12.2008 | 14052 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008 “o bodu” (en action) est entré dans l’histoire
( | 15.12.2008 | 12502 hits  | 0 R)

  Sissy Dipoko revient avec la réédition de son album à succès MUNAM
( | 12.12.2008 | 18813 hits  | 0 R)

  Déclaration solennelle des peuples autochtones Sawa du Cameroun
( | 12.12.2008 | 15190 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE - Miss Ngondo 2008
( | 06.12.2008 | 16335 hits  | 0 R)

  Le "Ngondo" en quête de développement
( | 02.12.2008 | 13778 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks