Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
12.07.2006

Nécrologie : L`inhumation d`Essaka politisée 

Le vœu de Gustave Essaka n`aura finalement pas été réalisé. De son vivant, le premier Triumvir avait souhaité être inhumé à Njo Njo, pour reposer auprès de sa défunte mère. Mais sa qualité d`homme politique en aura décidé autrement. Samedi 15 juillet, vers 17 heures, son corps a été mis deux mètres sous terre au cimetière de Deïdo. Sa famille paternelle, originaire de Deïdo, en avait décidé ainsi, malgré l`envie de certains de ses enfants de faire respecter la volonté de leur père. Ceux-ci se sont finalement pliés à la décision du chef de la famille Bonamoussongo à laquelle appartenait Gustave Essaka Nganguè. Néanmoins, une veillée a été organisée par la famille maternelle du défunt, vendredi soir, à Bali, loin de celle qui se tenait au mausolée des King Deïdo. Sa Majesté Essaka Ekwala, le King des Deïdo, a d`ailleurs tôt fait de lever toute équivoque dans son allocution durant les cérémonies. "Le corps d`Essaka est venu ici parce qu`il a toujours servi notre communauté et celle-ci voulait lui rendre hommage", a-t-il expliqué aux quelque 400 personnes présentes aux cérémonies.

"Homme d`honneur"
Plusieurs personnalités étaient présentes aux obsèques du premier Triumvir. Le gouverneur de la province du Littoral, le secrétaire général de la Communauté urbaine de Douala, le préfet du Wouri ainsi que le maire de Douala 1e et le sous-préfet de Douala 5e, sont venus dire Adieu à Essaka. La classe politique était quant à elle représentée par des visages peu connus, en dehors de Fritz Ngo, le président du Mouvement écologiste et d`Anicet Ekanè, le président du Manidem. Ce dernier a par ailleurs été ulcéré de ne pouvoir faire un témoignage à son ami de toujours. La parole aura plutôt été accordée aux personnalités administratives présentes. Le Préfet du Wouri, Bernard Atebede, a transmis le message de condoléances du président de la République à la veuve et à la famille éprouvée, ainsi qu`aux militants de la Dic. Le gouverneur a reconnu en Gustave Essaka un grand patriote.

L`intervention du secrétaire général de la Communauté urbaine de Douala, Joachim Essama, aura retenu l`attention de toute l`assistance. "Gustave Essaka était un grand Républicain", a-t-il déclaré avant de poursuivre que son collaborateur avait trois rêves. "Gustave Essaka rêvait du bonheur de la cité, de la conciliation entre les hommes politiques et enfin du retour de l`intégrité morale au sein de la population camerounaise", a-t-il affirmé. Autre témoignage poignant, celui de sa fille. "Sa passion pour le Cameroun était sans limites", a affirmé celle-ci avant d`informer que "le Cameroun était le lieu de sa destinée." Parlant au nom de ses frères et sœurs, elle a affirmé que "les paroles de notre père constituent un héritage spirituel pour nous." Dans les propos de tous les intervenants, l`on a pu noter que tous les intervenants gardaient de lui l`image d`un homme intègre, un homme d`honneur.

Tous ont voulu donner de lui l`image d`un homme très important, mais l`on se souvient que Gustave Essaka était décédé le 29 juin dernier, sans que quiconque ne lève le petit doigt. La communauté urbaine de Douala, son employeur, a attendu jusqu`à deux jours avant sa mise en bière pour débloquer les fonds nécessaires à l`achat d`un cercueil, et pour les modalités liées aux obsèques.
Au moment où le cercueil de Gustave Essaka descendait dans le caveau, la veuve a craqué. Jusque-là forte et digne, elle a fondu en larmes, déchirée par la douleur. Elle vivra désormais seule. La Dic, le parti du premier Triumvir, tente déjà de lui survivre. Une semaine en effet après sa mort, un congrès extraordinaire s`était tenu et Souleyman Vepouyou, le troisième Triumvir, en a pris les rennes. Ils devront désormais compter sans leur guide.


Par Alain NOAH AWANA (Stagiaire)
Le Messager
 

Source:  | Hits: 14560 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006: Demande de participation
( | 14.07.2006 | 13054 hits  | 0 R)

  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006: PROGRAMME DES ACTIVITES
( | 14.07.2006 | 12330 hits  | 0 R)

  Le mythe de Ngok-Lituba
( | 13.07.2006 | 19687 hits  | 1 R)

  Musique : Longuè Longuè en liberté
( | 12.07.2006 | 15032 hits  | 0 R)

  Le libérateur libéré
( | 11.07.2006 | 15345 hits  | 0 R)

  Obsèques de Gustave Essaka : La contribution de la Cud toujours attendue
( | 10.07.2006 | 14821 hits  | 0 R)

  La dernière déclaration des biens du 1er triumvir
( | 05.07.2006 | 14436 hits  | 0 R)

  GUSTAVE ESSAKA EST MORT
( | 02.07.2006 | 22500 hits  | 1 R)

  SAWA: LE TEMPS DE L´ACTION
( | 02.07.2006 | 16891 hits  | 1 R)

  HISTOIRE DE DJÉKI-LA-NJA MBÉ
( | 30.06.2006 | 14291 hits  | 0 R)

  Association des Etudiants BAKAKA
( | 25.06.2006 | 13154 hits  | 0 R)

  Sawanité : Le vade-mecum du bâtisseur Sawa
( | 21.06.2006 | 16222 hits  | 1 R)

  Journée de l’Enfant Africain: IL Y A 30 ANS, SOWETO
( | 19.06.2006 | 18938 hits  | 0 R)

  SAWANITE: DECLARATION D´HONNEUR DE PAUL MENESSIER
( | 17.06.2006 | 17107 hits  | 2 R)

  BRIEF HISTORY of THE BAKOSSI
( | 17.06.2006 | 15364 hits  | 0 R)

  Coupe du monde de football 2006 : coups de sifflet contre l’Afrique Entre vol et injustice
( | 17.06.2006 | 10142 hits  | 0 R)

  GRAND SAWA ET COMMUNICATION - DEUXIEME FEUILLE DE ROUTE
( | 16.06.2006 | 12895 hits  | 0 R)

  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006:
( | 15.06.2006 | 9449 hits  | 0 R)

  Kum’a Ndumbè III: Un prince tout Afric’Avenir
( | 14.06.2006 | 11250 hits  | 0 R)

  Bakassi: L´integralité de l´accord paraphé ce Lundi 12 Juin 2006 à Greentree, New York (USA)...
( | 14.06.2006 | 9800 hits  | 0 R)

  Italia 90: Roger Milla, le "Vieux Lion" rugit à travers les âges
( | 13.06.2006 | 14437 hits  | 0 R)

  Douleur: La peur du succès
( | 13.06.2006 | 13041 hits  | 0 R)

  La dernière partition de Ebanda Manfred
( | 12.06.2006 | 15591 hits  | 0 R)

  Jardin secret: Denise Epoté Durand, journaliste
( | 12.06.2006 | 14941 hits  | 0 R)

  DECCA: Une famille au service du MAKOSSA
( | 12.06.2006 | 14733 hits  | 0 R)

  Richard BONA
( | 12.06.2006 | 13843 hits  | 0 R)

  la Collectivité traditionnelle de Bonapriso au secours des hôpitaux.
( | 12.06.2006 | 12696 hits  | 0 R)

  Ernest Lottin Ebongué
( | 11.06.2006 | 13526 hits  | 0 R)

  Interview: Sergeo Polo
( | 11.06.2006 | 13474 hits  | 0 R)

  Jardin secret: Géo Masso, chanteur
( | 11.06.2006 | 10547 hits  | 0 R)

  Femmes Ecrivains SAWA: Sous la cendre le feu....
( | 10.06.2006 | 26867 hits  | 0 R)

  Marie-Angèle KINGUE
( | 10.06.2006 | 13273 hits  | 0 R)

  Thérèse KUOH MOUKOURY
( | 10.06.2006 | 13003 hits  | 0 R)

  Nathalie ETOKE
( | 10.06.2006 | 11701 hits  | 0 R)

  Lydie DOOH BUNYA
( | 10.06.2006 | 11645 hits  | 0 R)

  Frieda EKOTTO
( | 10.06.2006 | 10961 hits  | 0 R)

  Elizabeth EWOMBE-MOUNDO
( | 10.06.2006 | 10495 hits  | 0 R)

  Geneviève NGOSSO KOUO
( | 10.06.2006 | 9789 hits  | 0 R)

  PAROLE A LA FEMME SAWA
( | 02.06.2006 | 10026 hits  | 0 R)

  Qui est SAWA, Qui ne l´est pas ?
( | 01.06.2006 | 24242 hits  | 0 R)

  Francis BEBEY : Le musicien
( | 28.05.2006 | 19123 hits  | 0 R)

  Francis BEBEY : Artiste, Cinéaste, Ecrivain
( | 28.05.2006 | 13627 hits  | 0 R)

  Hommage à Francis BEBEY
( | 28.05.2006 | 12924 hits  | 0 R)

  Hommage à un digne fils SAWA, Hommage à Francis BEBEY
( | 28.05.2006 | 12490 hits  | 0 R)

  Eko Roosevelt, l´ Echo Toujours Retentissant
( | 27.05.2006 | 16759 hits  | 0 R)

  Sawanité et Pacte des Générations de la lettre à l’esprit
( | 27.05.2006 | 11073 hits  | 0 R)

  LA SAWANITE AU SERVICE DU PACTE DES GENERATIONS "PREMIERE FEUILLE DE ROUTE"
( | 26.05.2006 | 19843 hits  | 1 R)

  SAWANITE: Le printemps de la conscience Sawa ou l’appel au sursaut mémoriel
( | 26.05.2006 | 15759 hits  | 0 R)

  TABLEAU D´HONNEUR des Membres actifs de PEUPLESAWA.COM
( | 20.05.2006 | 14341 hits  | 0 R)

  ETO´O Samuel: Cet enfant de New-Bell, Douala
( | 17.05.2006 | 20005 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks