Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
06.10.2006

La classe de l’oncle Tom 

Musicien, chanteur, auteur compositeur, manager… une carrière riche pour " le blanc de Dibombari ".

En revisitant il y a quelques semaines les grands classiques du répertoire d’Eboa Lotin, André Eyoum Eyoum, plus connu sous le nom de Tom Yom’s, a rappelé au grand public quel grand artiste il est, au-delà de son image " people " d’aujourd’hui et de son actualité de manager du label RTM. Il y a bien longtemps en effet, que " l’américain de Dibombari " ne nous avait plus régalés de sa voix chaude et toute en nuance, qui lui a valu un succès phénoménal dans les années 90. Pourtant, c’est beaucoup plus tôt que commence à se construire la carrière de ce monstre sacré du Makossa. Vers 1965 précisément, lorsque le petit André, alors âgé de 8 ans, suit sa grande sœur chaque semaine à la chorale. Il en nourrit un vif intérêt pour la musique que les concerts d’Albert Brucks, donnés à son village de Dibombari vont alimenter à suffisance. Dès le lycée, il fréquente les orchestres de cabarets à Douala. La mort de son père Etome (d’où découle le " Tom " de son nom d’artiste) en 1973 va marquer un tournant décisif, puisque n’ayant plus de revenus pour ses études, il envisage de vivre de sa passion : la musique.

Malgré un talent déjà reconnu à cette époque, tout ne se fera pas tout de suite. Tom Yom’s commence à Limbé un long périple qui va l’amener tour à tour au Nigeria, en Côte d’Ivoire, au Togo ou encore au Ghana, avec à chaque étape, son lot d’expériences musicales qui devait contribuer à le mûrir. Il raconte cette anecdote vécue dans le grand cabaret " Phoenicia " à Lagos, où Miriam Makeba vint un jour lui prendre le micro des mains, pour interpréter la chanson " Malaika ". " Elle pleurait en chantant, se souvient-il. Et ça m’a beaucoup marqué ". Lorsqu’il enregistre son premier 33 tours, il fera une reprise personnalisée de cette chanson. A sa sortie, le disque rencontre un grand succès à Abidjan. Deux ans plus tard, un deuxième album sort, travaillé à Londres et Tom décide de rejoindre le Cameroun, où il n’est pas encore très connu. Raison pour laquelle après un court séjour, il repart en globe-trotter, croisant sur sa route des Stevie Wonder, Michael Jackson, et même Youssou N’Dour et Mory Kanté avec qui il enregistre une compil’ dont il ignore si elle fut jamais mise sur le marché.

Toujours est-il que son second retour au Cameroun sera gagnant, avec l’album " Time " et son titre " Djanga Nylon ", encore présent dans les esprits. A partir de là, il enchaîne les succès et les tubes, en faisant même des arrangements pour d’autres artistes comme le groupe Zangalewa, Annie Anzouer ou Franck Bell. A la fin des années 90, ses collections " Age d’or " font fureur, avec des duos mémorables. Et si ses dernières productions souffriront de la montée des musiques congolaises ou de sa nouvelle vie à la tête de RTM — créée pour soutenir et promouvoir des jeunes artistes — Tom Yom’s peut aujourd’hui se prévaloir d’une carrière aussi riche que polyvalente, faite de hauts et de bas… comme pour tous les grands artistes.

Eric ELOUGA
CT.[18/01/2006]
 

Source: Cameroun tribune | Hits: 17786 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Peuple Sawa, Tous à L´unisson. Sawa Ancestors Predict Blessings For 2008
( | 03.12.2007 | 15863 hits  | 0 R)

  Les Elog Mpo’o (Mpoo) se ressourcent à Edéa
( | 01.12.2007 | 19696 hits  | 0 R)

  Exclusif ! Entretien avec le Pr. NJOH MOUELLE
( | 30.11.2007 | 20847 hits  | 0 R)

  MANGA BEKOMBO Priso: Conflits d´autorité au sein de la société familiale chez les Dwala du Sud-Cameroun
( | 27.11.2007 | 20044 hits  | 0 R)

  Remember Manga Bekombo Priso (1932-2004)
( | 26.11.2007 | 18251 hits  | 0 R)

  Cet enfant de NEW-BELL NKONGMONDO: MBOM EPHREM, ancien Lions Indomptables
( | 23.11.2007 | 24646 hits  | 0 R)

  Hommage : Elle s’appelait Else Ekindi
( | 21.11.2007 | 26830 hits  | 0 R)

  "Du racisme français, Quatre siècles de négrophobie" par ODILE TOBNER
( | 21.11.2007 | 18039 hits  | 1 R)

  Et si Nkongsamba vous était contée
( | 20.11.2007 | 30332 hits  | 0 R)

  Alucam - les manifestations du cinquantenaire lancées à Edéa
( | 20.11.2007 | 20260 hits  | 0 R)

  Nkongmondo - Le miroir de la misère ambiante
( | 20.11.2007 | 18006 hits  | 0 R)

  Le Ngondo s´ouvre au Grand Sawa
( | 20.11.2007 | 15635 hits  | 0 R)

  Richard Bona parle
( | 20.11.2007 | 13039 hits  | 0 R)

  Sawanité: le pari de l’alliance
( | 12.11.2007 | 13304 hits  | 0 R)

  Bakassi Enquête: Affairisme, trafic d’armes, convoitisme du Nigeria... la tuerie
( | 11.11.2007 | 17815 hits  | 0 R)

  Fritz Dikosso-Seme : Interview "Le Ngondo en plein Sahel"
( | 11.11.2007 | 14462 hits  | 0 R)

  Entretien avec Marcien Towa
( | 11.11.2007 | 13579 hits  | 0 R)

  Bakassi: Sanglante attaque des Nigerians; 21 militaires camerounais tués et 6 blessés
( | 10.11.2007 | 18253 hits  | 0 R)

  Festival : Douala accueille le SUD (Salon Urbain de Douala)
( | 09.11.2007 | 17783 hits  | 0 R)

  Manu rend Hommage aux Tirailleurs Sénégalais
( | 09.11.2007 | 13770 hits  | 0 R)

  BlackExploitation videos & movies
( | 05.11.2007 | 16096 hits  | 0 R)

  Fête du NGUMA MABI 2007
( | 05.11.2007 | 15607 hits  | 0 R)

  Le Ngondo 2007 - les Sawa se préparent
( | 31.10.2007 | 15632 hits  | 0 R)

  Athlétisme : Françoise Mbango rompt le silence
( | 31.10.2007 | 13455 hits  | 0 R)

  EMOTION - Comment capitaliser nos ressources à cette veille du NGONDO
( | 30.10.2007 | 10496 hits  | 0 R)

  Clubs mythiques SAWA: « CAIMAN AKWA CLUB DE DOUALA »
( | 25.10.2007 | 43293 hits  | 0 R)

  Le Peuple Sawa salue la montée de Caïman en D1
( | 25.10.2007 | 12380 hits  | 0 R)

  FAKO Mountain Race of Hope 2008
( | 23.10.2007 | 16849 hits  | 0 R)

  LIMBE - Fishermen Accuse Chinese Trawlers Of Destructive Fishing By Francis Tim Mbom
( | 23.10.2007 | 11460 hits  | 0 R)

  Ebénezer Njoh Mouellé, le philosophe et la vie quotidienne
( | 19.10.2007 | 27566 hits  | 0 R)

  Ekambi Brillant et Valère Epée “ ressuscitent ” la culture camerounaise
( | 19.10.2007 | 15656 hits  | 0 R)

  TOKOTO ASHANTY, L’homme de chèvre, revient
( | 14.10.2007 | 15584 hits  | 0 R)

  EBOA LOTIN: UN POETE BANTOU
( | 08.10.2007 | 17462 hits  | 0 R)

  Quelques mélomanes parlent de ce qu’ils gardent de Samuel Eboa Lotin
( | 08.10.2007 | 17403 hits  | 0 R)

  Discours de Ruben Um Nyobe a l´ONU le 17/12/1952 et Hommage d´Achille Mbembe
( | 20.09.2007 | 21542 hits  | 0 R)

  Ruben Um Nyobe : modèle d’homme de culture
( | 13.09.2007 | 19399 hits  | 0 R)

  Steve Bantu Biko: Your memories - 12 September 1977.
( | 12.09.2007 | 20318 hits  | 0 R)

  Le Prince Alexandre
( | 09.09.2007 | 18655 hits  | 0 R)

  Les Ibos de la diaspora appellent à "l’union de tous"
( | 06.09.2007 | 16573 hits  | 0 R)

  France-Afrique: the idiocies that divide us
( | 01.09.2007 | 16394 hits  | 0 R)

  Une Television Africaine (LCA1 TV) en ligne
( | 29.08.2007 | 11955 hits  | 0 R)

  Henri Bandolo : Hommage manqué à un virtuose de la plume
( | 27.08.2007 | 23809 hits  | 0 R)

  Les descendants des Pharaons à travers l´Afrique (Extrait page.62-63)
( | 26.08.2007 | 26047 hits  | 0 R)

  Prince Bétotè DIKA AKWA nya BONAMBELA
( | 21.08.2007 | 27885 hits  | 0 R)

  FELA - a Commommeration
( | 17.08.2007 | 25372 hits  | 0 R)

  Fela Anikulapo kuti… for ever !
( | 17.08.2007 | 15750 hits  | 0 R)

  A Great Loss: The Passing of Dr. Asa Grant Hilliard III (Amankwatia Baffour II) (1933-2007)
( | 16.08.2007 | 22515 hits  | 1 R)

  l’héritage de Rudolph Douala Manga Bell
( | 16.08.2007 | 17045 hits  | 0 R)

  Valère Epée : Duala Manga Bell, un exemple de patriotisme
( | 12.08.2007 | 17338 hits  | 0 R)

  Photos Souvenir des funerailles de Duala Manga Bell
( | 11.08.2007 | 26017 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks