Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
30.07.2005

L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B). 

Tandis que le clan Njo se dissociait, apparut le lignage Deïdo qui s´affran-chit de la tutelle des Akwa, Les Deïdo d´après la tradition I.B.B sont issus d´un ancêtre d´origine Abo et d´une femme Duala du clan des "KUO". Son ancê-tre descendant d´un nommé Ebonhe.

Celui-ci quitta son village natal pour se dirig´er vers la côtes Une partie des siens l´abandonna, lasse de guerroyer sans cesse, et se fixa à Loum, Le reste du groupe continua sa migration toujours en direction de la mer, mais, à Penja, une fraction s´arrêta et s´installa. II en alla de même durant tout le trajet à Njombé, Mbanga... où d´autres migrants s´implantèrent. Parvenus à Kasse, 1´esclave d´Ebonhe se sépara de son maître. Seuls continueront à migrer Ebele Ebonhe, fils d´Ebonhe et quelques autres. EBELE cependant ne vit pas la côte et mourut à Bankon. II laissait plusieurs fils dont MUALONG à BODIMAN qui parvint à 1´estuaire et qui, aidé par un Duala nommé DOUME, se trouva des terrains à Madubwale. Pour cette raison, il est dit que les Deïdo viennent de Madubwaleo Le fils de MUALONG, EPEE, connut une fille Duala KMYA, sœur de KWAN EWONDE. D´elle, il eut un fils EBELE du nom de son grand-père. Comme les fiançailles n´avaient pas été conclues, l´enfant revenait à ses parents maternels. Mais EPEE, désireux de garder son fils sans pour cela rompre avec la famille de KANYA, trouva la solution qui convenait en de pareil cas. Il prit chez lui les parents maternels de son fils. II acquit aussi dans ce clan une femme pour son fils. C´est ainsi que EBELE fils épousa une fille de KWAN EWONDE, son oncle maternels. Elle s´appelait JINJE. Ainsi, EBELE qui appartenait à sa famille maternelle, prenait dans cette famille une fille comme un étranger l´aurait fait. La fille ayant été dotée, la descendance lui revenait, EBELE était à la fois neveu et allié de KMAN EWONDE. C´est d´ailleurs pourquoi, ajoute la tradition, les Akwa disent des Deïdo qu´ils sont leurs Bamoyo. EBELE eut d´autres épouses qu´il répartit dans deux foyers : dans celui de JINJE : TEKI ; dans celui de MULA, sa seconde femme, TENE et NAMBEKE.

Par la suite, les descendants de chaque femme formèrent les cinq segments du lignage Deïdo : les Bona Jinje, les Bona Mudulu, les gona Téki, les Bona Tene; et les Bona Ntone. Dans ce récit de l´I.B.B., il y a beaucoup de renseignements concernant les mariages duala, 1´appartenance des enfants, la hiérarchie chez les épouses le lignage selon les épouses, la parenté selon les différentes sortes de mariages. Mais, il y a aussi quelques erreurs telles que celles-ci :

a) KAYE dite KANYA est la fille d´EPEE A KWAN, frère
d´EWONDE EKWAN (EWOND´A KWAN) et non la sœur de KWAN EWONDE.

b) Celui qui épousa KAYE sans dot est le père d´EBELE, à savoir ENJOBE.

(1) A Madubwale habitaient les Bona Duma, gardiens des trésors des Duala
(2) La clef des Bele Bele.
 

Source:  | Hits: 11721 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  The JENGU Cult
( | 14.11.2005 | 28541 hits  | 0 R)

  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 13585 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 15353 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 16101 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 13863 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 12217 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 12034 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 11284 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 11236 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 75668 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 22518 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 17396 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 14062 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 20188 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 21422 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 10845 hits  | 0 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 10792 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 15884 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 14882 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 15620 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 18918 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 21906 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 15542 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 11988 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 13190 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 10421 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 21764 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 38334 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 12078 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 21800 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 14677 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 14709 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 13167 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 18271 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 16240 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 13333 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 13114 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 10738 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 11201 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 13851 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 13434 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 12065 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 11646 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 11268 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 11192 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 11069 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 10315 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 17582 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 17202 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 14883 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks