Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
27.12.2006

Spectacle : Georges Seba éblouit la Guadeloupe 

Le chanteur camerounais a déployé son nouvel ensemble de chant choral : le Paris Gospel Choir.
Léo Nséké en Guadeloupe (Correspondance particulière)
-------------------------------------------------------------

Du Lycée Leclerc aux nefs des meilleures salles d´Europe en passant par les studios d´enregistrement enfumés qui lui ont servi de tremplin, Georges Seba a pris du coffre, et dans tous les sens du terme. Un embonpoint qui trahit un certain manque d´activité sportive pour celui qui épatait la galerie sur les pistes d´athlétisme à Ngoa Ekellé, mais surtout une totale maîtrise de son sujet côté musical.

Dans les villes des Abymes, Sainte-Anne et Pointe-à-Pitre, le Paris Gospel Choir a été tout simplement impressionnant même si la marge de progression des jeunes choristes sélectionnés pour l´occasion est encore grande. Rien de très surprenant puisque l´équipe en place était de gros calibre avec, entre autres, une section rythmique tenue par l´immense Mokhtar Samba à la batterie et André "Petit" Manga à la basse, les percussions de l´increvable Sammy Ateba, des claviers soyeux soignés par le doigté de Philippe Ekoka, un pur produit du Conservatoire royal de Belgique et qui officie d´habitude à Bruxelles, des cuivres de dynamite avec, aux commandes, nos illustrissimes vieilles connaissances, Patrick Bourgoing et Jacques "Kako" Bessot, un quatuor de cordes bien sympathique et au point dans son exécution.

Voilà le gros de ce groupe que le créateur de "Bi Ma Wo" a déplacé pour une circonstance exceptionnelle ; puisque le chœur proprement dit a accompagné le groupe guadeloupéen Dissonance pour ses 20 ans d´existence. Un band qui mériterait de figurer sur les tablettes de ce qui nous reste de disquaires au pays tant leur musique résolument "anti-zouk" est ce que les puristes appellent de la "grande musique".

Le Paris Gospel Choir nous a donc épatés dans son exécution. Un répertoire riche et varié présenté en deux temps : Urban Gospel à la sauce américaine en ouverture et exaltation à l´africaine en deuxième partie. La déclinaison de certains standards comme "Brighter Day" ont révélé l´étendue de la direction musicale de Georges Seba, qui, dans cette tournée, nous a présenté une relève personnelle incarnée par sa fille Olivia Ada Seba. Impressionnante en solo et bien ajustée en première ligne dans le trio formé avec son géniteur et Valérie Belinga que l´on ne présente plus. Si Marilou Seba, compagne de vie et de métier, brillait par son absence pour cause de maladie, il y avait quand même du jus dans le contenu.

Répertoire

Des musiques et des chants passionnés entrecoupés par le talent oratoire du grand manitou Seba transfiguré par moments et littéralement transporté dans son message "musico-liturgique". On avait encore là, la preuve de l´extraordinaire résultat que peut donner la rencontre du talent et du travail. L´ancien guitariste des "Afro Sound" du Lycée Leclerc peut nous permettre de savourer. Nous, ces milliers qui suivons son parcours depuis ces années mythiques de la musique camerounaise. De "Djomolo Djomolo" à "Nombakélé" en passant par "Madjoban" et "Nkose Binga", autant de tubes "profanes" qui ne gâchent en rien sa reconversion, mais nous confirment plutôt sa grandeur.

Au-delà des roses, le seul pot qui plane sur cette nouvelle dimension est l´adhésion réelle du "milieu" à celui que les télévisions européennes et de grosses pointures de la variété internationale comme Céline Dion ou encore Michel Sardou ont fait confiance. Le Paris Gospel Choir doit être admis et bien connu.

À charge donc de monter une équipe conséquente. Une tâche à laquelle s´attache Georges Seba, qui, avec sa simplicité habituelle, prend le soin de nous préciser qu´il fait confiance aux jeunes qui officient administrativement à ses côtés.

Exit donc les Chérubins et ouverture sur le monde avec ce nouvel ensemble, qui augure des lendemains sereins. Un album est prévu pour cette occasion au cours de l’année 2007 et il est fort à parier qu´il intéressera au plus haut point les férus de musique religieuse originale ou fondamentale. Car ici, se retrouve la différence chez cet enfant du Sud. Une orchestration mâtinée des trois décennies de chant et d´accompagnement musical au fil des rencontres à travers le monde. La Crtv a permis aux Camerounais, à la fin de l’année 2006, d´apprécier le formidable élan d´un ensemble lancé à grande vitesse sur la voie du succès.
 

Source:  | Hits: 14619 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 13771 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 15535 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 16284 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 14042 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 12380 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 12189 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 11434 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 11396 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 76292 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 22729 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 17596 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 14252 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 20406 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 21617 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 10983 hits  | 0 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 10942 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 16106 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 15079 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 15817 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 19181 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 22145 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 15768 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 12152 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 13386 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 10573 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 21956 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 38543 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 12267 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 22090 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 14853 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 14905 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 13335 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 18454 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 16404 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 13506 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 13323 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 10911 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 11387 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 14016 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 13674 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 12267 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 11888 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 11841 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 11429 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 11370 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 11235 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 10517 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 17778 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 17362 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 15150 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks