Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
30.03.2007

Culture: Un festival international à Bafia dans le Mbam 

La ville de Bafia, située à 121 km de Yaoundé, sur la route de l´Ouest, abrite depuis mardi dernier la troisième édition du festival international du théâtre pour le développement (Fithed). A l´ouverture, les troupes gabonaise (Théâtre Express) et tchadienne (Le Ballet du Tchad) étaient déjà sur les lieux. Les organisateurs ont annoncé l´arrivée des troupes d´autres pays tels que la Côte-d´Ivoire, la Guinée Equatoriale, le Bénin, le Togo ou la République Centrafricaine. "Ce festival vise la formation et la promotion de la culture, particulièrement du théâtre. Il vise également à créer un espace d´expression au service des professionnel de l´art et un espace d´échange entre les professionnels de la culture et le public " a expliqué Brigitte Massan à Biroko, directrice du festival pour qui il s´agit de faire du théâtre une source de revenus pour les jeunes en proie à l´oisiveté tout en le rapprochant des populations rurales. D´ailleurs, outre les spectacles, le Fithed a prévu des espaces carrefours, qui sont des moments d´échanges.

Le thème du 3ème festival porte sur " la contribution du théâtre pour la communication et le développement par la culture en Afrique ". Lors de la cérémonie d´ouverture au rond point "ancien Djoumba" où auront lieu tous les spectacles jusqu´à samedi 31 mars, le représentant du ministère de la Culture a relevé l´importance du théâtre dans le développement. "L´art théâtral apparaît comme une activité génératrice des revenus au regard des différents métiers, qui gravitent autour. Notamment le maquilleur, le costumier, l´éclairagistes", a-t-il dit avant de préciser que ce festival est digne d´intérêt, car "il rentre dans le cadre de la stratégie sectorielle mise en place par le ministère de la Culture".

L´ouverture du Fithed a coïncidé avec la célébration de la journée mondiale du théâtre. Et c´est la ville de Bafia que les représentants camerounais de l´institut international du théâtre ont choisie pour passer le message portant sur le théâtre et la paix.

Outre les différentes troupes attendues, la compagnie Labyman 7 de la directrice du festival participe à la production des spectacles, accompagne les initiatives des populations qui visent la promotion de la culture. La particularité de la ville de Bafia est la production des spectacles en plein air. Trois spectacles sont prévus tous les soirs, précédés d´une animation du chansonnier, doublé des talents d´humoriste Boli Bolingo. Sont attendus ce soir sur les planche du rond point ancien Djoumba, le théâtre des coulisses de la République du Congo, le Concours de circonstance et Tabonka du Cameroun.
Jean-Fidèle NZiengui Nzamba, le coordinateur du festival international de théâtre au Gabon (Fithega) dit être venu prêter main forte au Fithed avec sa troupe de théâtre Express. "Le théâtre camerounais s´est fait une place non négligeable. C´est le pays qui a le plus de festivals en matière de théâtre. Ce qui illustre son engouement pour cet art", a-t-il confié. Le Gabonais révèle qu´il est en prospection au Cameroun aux fins de retenir quelques troupes qui pourraient prendre part à la troisième édition du Fithega.

Le Fithed est une initiative de la compagnie Labyman 7 créée en 1994 par Brigitte Massan à Biroko, plus connue par le public camerounais comme "Bertha La Folle". Rôle que cette talentueuse comédienne a joué avec succès dans un téléfilm diffusé à la télévision nationale au début des années 90. Pour tenir ce rendez-vous aux moyens modestes, elle dit avoir bénéficié de l´apport d´une élite du coin, en plus de ses propres fonds. L´une des institutions internationales dont le logo se trouve sur les pancartes "n´a pas encore apporté sa contribution", a-t-elle confié. En retour, le public de Bafia, dès les premières heures du festival, est nombreux autour des planches.

================

Huit pays à l’assaut des plateaux de Bafia

La ville de Bafia met la dernière main sur les préparatifs de la 3ème édition du festival international de théâtre pour le développement de la culture (Fithed), qui se déroulera du 25 au 31 mars 2007.


“ Les Perçus Nomades ”, “ les Nga’a du camer ”, le “ Théâtre Express ” du Gabon, “ Yéléman ”, “ Atelier théâtre de Rio Muni” (Guinée E.), “ les Tongolos ”… Ce sont autant des troupes et compagnies de théâtre invitées à la 3ème édition du Fithed. A Bafia, l’événement est au cœur des débats. Les spectacles seront joués en plein air.

Initié par la compagnie Labyman 7 du Cameroun, le festival international de théâtre pour le développement de la culture (Fithed), a pour ambition de servir au public, le fruit du travail des hommes de théâtre qui se sont engagées dans le combat pour la revitalisation du théâtre camerounais et africain. Le public appréciera la densité et la vivacité d’une nouvelle dynamique de la mise en scène. “ La ville de Bafia est déjà parée aux sons et couleurs des grandes fêtes africaines. L’événement sera fortement ancré dans le registre des traditions populaires. “ Contribution du théâtre à la communication et au développement par la culture en Afrique est le thème retenu pour l’édition de cette année ” confie Brigitte Massan à Biroko, le président du comité d’organisation.

Huit pays dont : le Gabon, le Togo, la Cote d’Ivoire, le Tchad, la Guinée Equatoriale, le Congo, le Bénin et le Cameroun rivaliseront d’adresse. L’occasion sera donnée au théâtre africain de dévoiler son immense diversité. Les animations culturelles, les espaces carrefour, des représentations classiques, dramatiques et contemporaines seront au menu. Les organisateurs soutiennent que, le choix de la ville de Bafia, se justifie par le paysage artistique et l’ensemble des spécificités faisant de ce chef-lieu du département du Mbam et Inoubou, l’une des villes les plus cosmopolites du Cameroun. Et ainsi un point de chute et des rencontres entre plusieurs cultures. “ C’est un festival de rupture, dont l’une des principales motivations, est de désengorger les grandes métropoles de Yaoundé et Douala. Nous allons à la conquête des publics de la périphérie, qui n’ont pas la chance de vivre des meilleures attractions ” enchaîne Brigitte Massan à Biroko.

Symbiose entre les rofessionnels de l’art et le public

Le Fithed est l’une des priorités que s’est fixée la compagnie Labyman 7 depuis sa création en 1994. La promotion du théâtre, la création d’un espace d’expression au service des professionnels de l’art et de la culture et la mise sur pied d’un cadre d’échange entre lesdits professionnels et les publics cibles en sont quelques articulations. A cela, il faut ajouter, la promotion et la valorisation des productions intellectuelles par l’art du spectacle, l’épanouissement des professionnels de l’art et de la culture.
La compagnie entend aussi créer une synergie autour des problèmes interculturels, créer un espace du donner et du recevoir entre les professionnels des arts et les spectateurs, susciter une prise de conscience des populations sur les problèmes qui gangrènent leur quotidienneté. Il s’agit de fédérer les initiatives populaires capables d’aider à la promotion et à la revalorisation de la culture dans tous les domaines artistiques et culturels. 
 

Par Souley ONOHIOLO
Le 20-03-2007

 

Source:  | Hits: 17031 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Le "Ngondo" en quête de développement
( | 02.12.2008 | 17266 hits  | 0 R)

  NGONDO 2008 : Le peuple Sawa s’invite à l’action
( | 01.12.2008 | 16443 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008 : Ce n’est pas seulement la fête
( | 26.11.2008 | 15284 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008: Une caravane pour innover
( | 25.11.2008 | 16204 hits  | 0 R)

  Ngondo: BREVES
( | 20.11.2008 | 16820 hits  | 0 R)

  Miriam Makeba est décédée à la suite d´un concert effectué en Italie
( | 10.11.2008 | 17300 hits  | 1 R)

  Le groupe ESA, vous vous en souvenez ??? Il revient …
( | 06.11.2008 | 18838 hits  | 0 R)

  Muna Moto (L’enfant de l’autre), le film de Dikongue Pipa
( | 01.11.2008 | 21711 hits  | 0 R)

  Musique : “Essimo” la contestation en musique
( | 31.10.2008 | 18442 hits  | 0 R)

  Nécrologie : Hoïgen Ekwalla est décédé
( | 25.10.2008 | 36512 hits  | 0 R)

  La fin du néolibéralisme
( | 18.10.2008 | 15511 hits  | 0 R)

  Ubuntu - an African Philosophy (i am because we are)
( | 11.10.2008 | 48103 hits  | 1 R)

  Ubuntu definition is: a person is a person through other persons.
( | 11.10.2008 | 34991 hits  | 1 R)

  Ubuntu : Je suis ce que je suis parce que vous êtes ce que vous êtes
( | 11.10.2008 | 25094 hits  | 1 R)

  Géo-économie mondiale : Un basculement stratégique | Octobre 2008 René Naba | Paris
( | 09.10.2008 | 22391 hits  | 0 R)

  André Ngangué : Le patriarche a définitivement rangé son micro
( | 10.09.2008 | 17828 hits  | 0 R)

  André Ngangué est mort !
( | 09.09.2008 | 17412 hits  | 0 R)

  Vie et Oeuvre de Ruben Um Nyobè
( | 05.09.2008 | 21426 hits  | 0 R)

  lettre d´un Sawanaute
( | 30.08.2008 | 22038 hits  | 1 R)

  Cameroon - Nigeria: A cultural festival to seal reconciliation
( | 27.08.2008 | 16528 hits  | 0 R)

  JO: Gwladys Epangue médaillée de bronze de taekwondo en -67 kg
( | 22.08.2008 | 16178 hits  | 0 R)

  Francoise Mbango Etone en OR - Bravo championne !
( | 17.08.2008 | 15527 hits  | 0 R)

  Le Pr. René Douala Manga Bell dénonce...et écrit au Président de la République
( | 14.08.2008 | 27812 hits  | 1 R)

  Obituary: Isaac Hayes dies at age 65
( | 11.08.2008 | 18084 hits  | 0 R)

  Africa n°1 Manu et Tito: Duo ecclectique de l´Historiographie de la Musique Africaine
( | 03.08.2008 | 19005 hits  | 0 R)

  Bonendalè : un carrefour artistique
( | 01.08.2008 | 22200 hits  | 0 R)

  Cameroon, Autopsy Of An Independance. answers on this taboo story during the colonial age
( | 01.08.2008 | 18200 hits  | 0 R)

  L’ORIGINE DU NOM TOTÉMIQUE DU PEUPLE BASSA/BASSOO
( | 19.07.2008 | 54336 hits  | 0 R)

  Une action de pérennisation de la civilisation Bakoko
( | 15.07.2008 | 21029 hits  | 0 R)

  Le cri de supplique des enfants de Lapiro: " S´il vous plaît, libérez notre père! "
( | 13.07.2008 | 19192 hits  | 0 R)

  Credo Mutwa presents: The True History of Africa
( | 06.07.2008 | 16910 hits  | 0 R)

  Livre: André FOUDA 1951-1980
( | 05.07.2008 | 20202 hits  | 0 R)

  Quand la France massacrait au Cameroun dans les années 60
( | 28.06.2008 | 22587 hits  | 0 R)

  Vidéo - Cameroun : autopsie d´une indépendance
( | 25.06.2008 | 18358 hits  | 0 R)

  Bonendale - d’un village chargé d’histoires
( | 19.06.2008 | 34654 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Ngoua
( | 15.06.2008 | 18416 hits  | 0 R)

  Les jalons posés à Yabassi
( | 13.06.2008 | 16900 hits  | 0 R)

  LE PEUPLE SAWA?
( | 02.06.2008 | 13920 hits  | 0 R)

  Neo-Colonialism, the Last Stage of imperialism, by Kwame Nkrumah, 1965
( | 25.05.2008 | 24680 hits  | 0 R)

  Egypte antique et Afrique noire: une parenté méconnue et occultée
( | 25.05.2008 | 24348 hits  | 0 R)

  OBSTACLES AU DIALOGUE NORD-SUD par Chinua ACHEBE
( | 25.05.2008 | 21675 hits  | 0 R)

  Le CLAN: formation traditionelle des Jeunes pendant la Colonisation
( | 16.05.2008 | 22777 hits  | 0 R)

  Histoire de la Musique Sawa
( | 16.05.2008 | 25127 hits  | 1 R)

  Patrice Ndedi Penda: Comment combattre la malédiction coloniale
( | 16.05.2008 | 22025 hits  | 0 R)

  CAMEROUN DU PROTECTORAT VERS LA DEMOCRATIE 1884 - 1992
( | 04.05.2008 | 19608 hits  | 0 R)

  Celestin Monga: Lettre ouverte à Lapiro (Lambo Pierre Roger)
( | 01.05.2008 | 15167 hits  | 0 R)

  Hommage de PeupleSawa à Aimé Césaire : le dernier des Mohicans s’en est allé
( | 18.04.2008 | 17447 hits  | 0 R)

  L´hommage d´Edouard Glissant à Aimé Césaire
( | 18.04.2008 | 13650 hits  | 0 R)

  Cameroun : Proposition pour un débat politique national du Monsieur Ngouo Woungly-Massaga alias Commandant Kissamba
( | 14.04.2008 | 12966 hits  | 0 R)

  Aimé CÉSAIRE (25 juin 1913 - jeudi 17 avril 2008)
( | 12.04.2008 | 16177 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks