Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
27.06.2007

La France blocque la Réfection des routes à Douala 

La communauté urbaine, sous la pression de l’Afd, disqualifie Koop et sollicite le lancement de nouveaux appels d’offres pour les marchés financés par le C2D.
Une enquête de Junior Binyam
--------------------------------

"Eu égard à ce qui précède et face à ces graves manquements, les informations que vous m’avez communiquées ne me permettent pas de vous qualifier pour les différents appels d’offres auxquels votre entreprise a participé, au titre du C2D urbain de Douala". Telle est la conclusion d’une correspondance faxée le mercredi 21 mars dernier autour de 18h à la représentation de Koop au Cameroun, située au quartier Olezoa à Yaoundé, non loin de la permanence du Sdf. Le fax émane de la Communauté urbaine de Douala et est une correspondance du délégué du gouvernement, Fritz Ntone Ntone, ayant en objet : "Eclaircissements au sujet appel d’offres international n° 12/AOIO/CPM/CUD/2006 du 10 juillet 2006, tranche prioritaire du schéma directeur d’assainissement de la ville de Douala" (lire Mutations du 13 mars 2007).

Traduction en français facile, pour l’appel d’offres sur la réhabilitation de certaines artères principales de la ville, qui comprenait trois lots : le premier relatif à l’Avenue Ahmadou Ahidjo jusqu’au Boulevard de l’Unité ; le second sur l’Avenue Roger Milla (Entrée Camrail – Ndokoti) et le Boulevard du centre industriel (St Michel – CCC – Ndokoti) ; le troisième qui concerne l’ancienne route de Bonabéri et l’appel d’offres subdivisé en deux lots et qui concerne la construction d’un certain nombre de drains ; les travaux ne seront pas exécutés par Koop, qui avait pourtant été classé en tête après l’évaluation des offres.
Une décision qui, en principe, doit être entérinée par la Commission spécialisée de Contrôle pour devenir effective. Pourtant, l’entreprise néerlandaise présente la meilleure offre technique et est "moins disante" au plan financier, conformément au Code des marchés publics du Cameroun et au Règlement particulier d’appel d’offres (Rpao), élaboré par les autorités camerounaises en rapport avec l’Agence française de développement (Afd).

Les "graves manquements" dont il est fait mention ici sont notamment : l’omission de fourniture d’une offre conjointe des différents satellites du groupe Koop devant intervenir dans l’exécution des marchés, "selon les normes prescrites par le Code des marchés publics et le Rpao" ; le changement de nom de l’entreprise au cours de la procédure de soumission (le 27 novembre 2006, de Koop Gww est devenue MNO Vervat b.v.) ; le fait que la dénomination Koop Gww b.v. peut être utilisée jusqu’au 26 novembre 2009.
"En regrettant que ces informations ne m’aient pas été communiquées depuis lors, j’ai également relevé qu’elles ne renseignaient pas sur les parts des nouveaux acquéreurs, avant le dépôt des offres, comme je vous le demandais également, formellement par ma correspondance sous revue", écrit le délégué qui n’évoque ni l’inaptitude technique encore moins l’incapacité financière de l’entreprise néerlandaise à bien mener ces travaux.
Des informations concordantes font état de ce que le Premier ministre, autorité en charge des marchés publics, a été saisi par la Communauté urbaine pour invalider les deux appels d’offres internationaux initiés les 3 et 10 juillet 2006. L’un porte sur "les travaux de réhabilitation des réseaux viaires de la ville de Douala" et l’autre sur "l’exécution des travaux de la tranche prioritaire du schéma directeur d’assainissement de la ville de Douala".

Tournures
Cette invalidation devrait entraîner le lancement d’un nouvel appel d’offres qui ne pourrait être effectif dans le meilleur des cas qu’au mois de mai. Il faudra compter quatre à six mois pour que le processus aille à son terme. C’est donc en fin d’année, dans l’hypothèse la plus optimiste, que les travaux seront entamés.
En réaction, Koop a introduit le 26 mars auprès du Pm, à travers René Kolkman, son représentant, un "recours contre la disqualification de Koop GWW b.v. des soumissions n° 09/AOIO/CPM/CUD/2006 & n° 12/AOIO/CPM/CUD/2006 par le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala." L’entreprise y indique que la décision du délégué a été prise sur "la base de certains points saillants que nous contestons et dénonçons par la présente et pour lesquels nous aimerions un réexamen judicieux de votre haute autorité".

Ces "points saillants" sont "l’unicité de l’offre" et "la nature exhaustive des informations données". Sur le premier point, Koop, après démonstration, réitère que "l’offre faite doit être considérée comme faite par une seule société et non comme par un groupe d’entreprises telles que définies par le Code des marchés publics du Cameroun". Sur le deuxième point, particulièrement en ce qui concerne le changement de nom de la société pendant le processus de sélection, René Kolkman indique qu’aucune clause dans le Règlement particulier d’appel d’offres" n’interdit à une entreprise de changer de nom au cours de la période d’évaluation des offres. "Le fait que le nom de la société vienne à changer ne revêt qu’une signification infime, autrement dit, aucune influence quant à la continuité des activités de la société", conclue-t-il, évoquant au passage "de nombreuses tournures des événements après la phase initiale d’évaluation".

"La requête aux fins de rétablir l’entreprise Koop Gww b.v. dans ses droits", adressée par Koop le 28 mars dernier au directeur général de l’Armp, ne renseigne pas plus sur ces "nombreuses tournures" et s’étonne de ce que "aucune mention des clauses du Règlement particulier de l’appel d’offres, ni du Code des marchés publics ne soit faite pour justifier la non-conformité de nos offres pour ensuite être disqualifiées".
Parmi les "tournures", des sources concordantes font état de cette rencontre tripartite tenue au cabinet du Premier ministre entre ce dernier et les ambassadeurs des Pays-Bas, Norbert Van Braakhuis, et celui de la France, Georges Serre, pour démêler l’écheveau. Ephraïm Inoni aurait recommandé aux deux diplomates de l’Union européenne de s’entendre pour que l’affaire se dénoue au mieux des intérêts de tous.

En effet, depuis la fin du processus de sélection au terme duquel Koop avait été placé en tête pour les deux appels d’offres et tous les lots y afférents, l’Agence française de développement (Afd), qui détient les fonds supposés appartenir au Cameroun dans la cadre du Contrat désendettement développement (C2D), a multiplié les arguties depuis décembre 2006 quand elle a été saisie par le maître d’ouvrage, la Communauté urbaine de Douala, pour délivrer la lettre de non objection.
Des sources proches du dossier indiquent que les lettres de demande d’information adressées à Koop par la Cud émanaient de l’Afd où il n’était pas fait mystère de la détermination à ne pas laisser les entreprises autres que françaises bénéficier des marchés du C2D. Une thèse qu’on ne réfute pas à la communauté urbaine, même si officiellement on ne souhaite pas s’exprimer sur le sujet car le choix opéré en disqualifiant Koop est dispendieux (lire article ci contre) dans une ville où les besoins en terme de voirie sont énormes et urgents
 

Source:  | Hits: 11317 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 13644 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 15401 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 16153 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 13916 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 12254 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 12067 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 11316 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 11272 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 75809 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 22588 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 17447 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 14112 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 20245 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 21486 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 10873 hits  | 0 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 10825 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 15928 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 14925 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 15659 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 18963 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 21969 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 15591 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 12026 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 13249 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 10455 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 21826 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 38397 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 12137 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 21873 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 14718 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 14752 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 13213 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 18327 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 16276 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 13404 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 13173 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 10790 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 11258 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 13892 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 13528 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 12141 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 11758 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 11718 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 11309 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 11253 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 11124 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 10365 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 17622 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 17246 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 14925 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks