Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
17.04.2007

Jacqueline Ikollo Ndoumbè Ekambi. Une Sawa consacrée “Mafo” à l’Ouest 

































L’épouse du souverain des Bonendalè II, a été faite Reine-mère (Mafo) en avril dernier, à la chefferie Foto (Dschang) par nombre de chefs traditionnels de l’Ouest. Un titre honorifique qui vient rehausser le charisme de l’initiatrice du festival de Bonendalè.

Mafo est le titre de reine donné aux femmes de la communauté Bamiléké de l’Ouest Cameroun. Il est porté soit comme héritage -une fille, femme ou bru qui succède à sa (reine) mère ou belle-mère-, soit par reconnaissance à celles des femmes qui se sont distinguées positivement par leur bravoure dans un domaine donné. Dans ce dernier cas, le titre honorifique de Mafo ne se limite plus aux seules ressortissantes (naissance ou par alliance) de l’Ouest.

Depuis le 30 avril, Jacqueline Ikollo, fille d’un notable de la famille Bonakouamouang (Douala), mariée à un Bonendalè (village situé à quelques encablures de Douala, lieu d’implantation de l’abattoir, après la zone industrielle de Bonabéri) porte fièrement ce titre qui lui a été gracieusement donné par une chefferie de l’Ouest. Une reconnaissance aux actions qu’elle pose aussi bien dans sa communauté qu’à l’Ouest, particulièrement à Dschang. Mais surtout, grâce aux liens qu’elle a su tisser avec cette communauté dès sa tendre enfance. “Ma maman (Mme Marthe Ekambi) était l’une des premières femmes politiques de ce pays, raconte-t-elle. Dans les années 60, elle a été pendant 20 ans, présidente de l’Ofunc. Quand elle allait aux meetings, c’est papa Tino (Dschang) qui me berçait alors que je n’étais qu’un bébé”. Grâce donc à ce ressortissant de l’Ouest qui travaillait chez le couple Ekambi, les liens d’amitié se sont tissés entre les deux communautés, au point où la descendance Ekambi aura un deuxième village à Dschang. Et une fois dans la vie active, la reine de Bonendalè n’a pas oublié sa ‘seconde mère’, papa Tino. “J’ai parrainé la mise sur pied de la bibliothèque de Dschang… ”

Etudes primaires

Agée de 47 ans, la reine de Bonendalè est ingénieur géologue et conseiller financier. Après des études primaires au Cameroun, elle se rend en France où elle passe son baccalauréat et s’inscrit à l’université de Tours. Son mariage avec Moïse Ikollo (qu’elle connaît depuis le lycée) l’obligera à se rendre au Canada où elle s’inscrit à l’école polytechnique de Montréal. C’est d’ailleurs dans cette université qu’elle obtient son diplôme d’ingénieur. Elle va d’ailleurs faire deux années de marketing financier qui lui valent le titre de conseiller financier. “J’ai travaillé au Canada comme consultante chez Geomex international et comme conseiller financier dans l’une des plus grandes compagnies financières ‘London life and greatwest’ ”.
En 1999, elle retourne au Cameroun “J’ai dû démissionner pour suivre mon mari qui venait occuper ses fonctions de chef traditionnel alors qu’il avait été intronisé depuis 1984, pendant qu’il était encore à l’école… ” De retour au pays, la reine de Bonendalè II pense qu’elle a un rôle important à jouer aux côtés de son époux. D’autant plus qu’elle a, à ses côtés, un mari qui la qualifie de “reine-mère éclairée, vaillante, généreuse au grand cœur… ” Pour elle, son époux est son premier fan. Elle crée un Gic (groupe d’initiative commune) qui s’occupe de la promotion de la femme et du développement rural notamment.

A travers ce Gic, elle s’attaque aux travaux de la route qui mène dans son village “ J’ai commencé par la route puisqu’elle n’existait pas. C’était juste une piste cabossée. A mon humble avis, les routes sont primordiales pour le développement d’un peuple, d’un village ou d’un pays… Nous espérons que nous aurons une route goudronnée un jour. En attendant, les successifs délégués à la Cud l’entretiennent ”. En outre, elle a réalisé un forage d’eau potable avec l’appui du fonds canadien d’initiatives locales. Sa plus récente œuvre est une bibliothèque de près de 600 ouvrages, offerte à la jeunesse du coin. Depuis 8 ans, elle organise le festival de Bonendalè ou fête des femmes au village “pour mobiliser la gent féminine et la conscientiser au développement communautaire”. En 2005, elle a reçu l’ambassadeur américain, dans le cadre de ce festival. Cette année, elle ouvre les portes aux hommes, car “le développement ne peut se faire sans les hommes”

Le cri des femmes

En marge de ses multiples occupations à la chefferie de Bonendalè II, la reine est l’une des membres actives du mouvement féministe le Cri des femmes qui veut la parité homme-femme au parlement. Le Cri revendique également le paiement d’un salaire par l’Etat aux femmes au foyer puisqu’elles participent au développement de ce pays.
La reine de Bonendalè II est elle-même femme au foyer. “Avec mes multiples occupations, je n’ai pas le temps d’avoir un emploi. Je travaille dans le développement communautaire. J’organise mon travail, et j’ai le temps de m’occuper de mes enfants ”. Bien entendu, elle fait le tour du monde pour avoir des partenaires dans le seul but de sortir son village de la misère. “Au mois de mars, j’ai fait le Canada, les Etats-unis, puis la France où j’ai créé, avec les anciennes camarades, l’association ‘Bonendalè kiele’”. Jacqueline Ikollo est mère de deux enfants.

F. N. L.
La Nouvelle Expression


Le Projet KALATI

 

Source:  | Hits: 14541 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Jean Jacques Elangué: Entretiens avec Jean Jacques ESSOMBE, Cameroon-Info.Net
( | 14.02.2007 | 14457 hits  | 0 R)

  Youpwe: La qualité du poisson camerounais remise en cause
( | 14.02.2007 | 11494 hits  | 0 R)

  Black History Month 2007 (BHM)
( | 12.02.2007 | 15884 hits  | 0 R)

  Manu Nominé aux Victoires de la Musique 2007
( | 11.02.2007 | 12816 hits  | 0 R)

  NKOTTI François et son FOMARIC. Un des héritiers des pionniers du Makossa que sont Nellé Eyoum, Manfred Ebanda et Guillaume Mouellé
( | 10.02.2007 | 20565 hits  | 4 R)

  Decouvrez EBONYL, une BD faite par un groupe de jeunes Sawa
( | 10.02.2007 | 14542 hits  | 0 R)

  Drums Dikoume - na mea nde longue: Meilleur Makossa groove 2006
( | 10.02.2007 | 13547 hits  | 0 R)

  Christian Essawe Eyobo: Les Camerounais ont 230 milliards Fcfa à gagner
( | 08.02.2007 | 12913 hits  | 0 R)

  Douala : Un carnaval pour les Bonapriso
( | 06.02.2007 | 16580 hits  | 0 R)

  CHEIKH ANTA DIOP, OU L´HONNEUR DE PENSER par Jean-Marc ELA
( | 06.02.2007 | 15164 hits  | 0 R)

  La force publique - Mercenariat Noir pendant les Razzias Nègrières
( | 02.02.2007 | 13608 hits  | 0 R)

  Février 2007 : Le "Moi(s) contre la Françafrique"
( | 02.02.2007 | 10156 hits  | 0 R)

  LES LANGUES AFRICAINES ET LE NÉO-COLONIALISME EN AFRIQUE FRANCOPHONE Mongo BETI
( | 31.01.2007 | 20714 hits  | 1 R)

  POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES (Hougan Akounaatona)
( | 28.01.2007 | 18514 hits  | 0 R)

  Réponse à l’article POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES, du kamite Hougan Akounaatona
( | 27.01.2007 | 20239 hits  | 0 R)

  Yaphet Frederick Kotto
( | 26.01.2007 | 41239 hits  | 1 R)

  Jean Bikoko "Aladin"
( | 26.01.2007 | 17759 hits  | 0 R)

  Culture : Les "Nkamois" ont leur festival
( | 25.01.2007 | 18186 hits  | 1 R)

  Black Code: Promulgated by Louis XIV in 1685, the Black Code ruled the black men slavery
( | 25.01.2007 | 15993 hits  | 0 R)

  Le Code noir (1685)
( | 25.01.2007 | 15360 hits  | 0 R)

  Bwapé, un îlot de Manoka, abandonné par l´administration
( | 25.01.2007 | 9764 hits  | 0 R)

  Carrières: Lejeune Mbella Mbella, Michèle Ebonguè, .....
( | 24.01.2007 | 26393 hits  | 0 R)

  LIMBE: NAUFRAGE, Près de 60 (soixante) disparus
( | 24.01.2007 | 10511 hits  | 0 R)

  Music of Cameroon
( | 17.01.2007 | 24802 hits  | 0 R)

  La danse camerounaise d’hier à aujourd’hui, par Tony Mefe
( | 17.01.2007 | 18024 hits  | 0 R)

  Ciné Club Afrique : Le Silence de la forêt de Didier Ouenangaré et Bassek Ba Kobhio
( | 17.01.2007 | 17279 hits  | 0 R)

  Jean Dikoto Mandengué : auteur compositeur et bassiste Camerounais.
( | 17.01.2007 | 14497 hits  | 0 R)

  Joseph Nzo Ekangaki
( | 10.01.2007 | 21046 hits  | 0 R)

  L`Histoire de Baba Simon: de son vrai nom Simon Mpecké,
( | 10.01.2007 | 16808 hits  | 0 R)

  MUSIQUE: PELE-MELE - Des désaccords et plagiats
( | 09.01.2007 | 19070 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com chante !
( | 04.01.2007 | 25476 hits  | 3 R)

  LA SAWANITE A L´AUBE DE 2007 - UNE ANNEE DE GRACE
( | 04.01.2007 | 19009 hits  | 1 R)

  Manu Dibango compose la musique de Kirikou
( | 03.01.2007 | 19265 hits  | 0 R)

  MUSIQUE CAMEROUNAISE - Une chronologie de Suzanne Kala-Lobè
( | 03.01.2007 | 15791 hits  | 0 R)

  Sawanité , Grand Sawa, Pacte des Générations : Une année fructueuse, un espoir pour demain
( | 29.12.2006 | 13170 hits  | 0 R)

  SAWANITE, un an déjà ! un concept, une aventure, un succès
( | 29.12.2006 | 18234 hits  | 2 R)

  KALENDA 2007
( | 29.12.2006 | 11557 hits  | 0 R)

  Film: Assassinat de Felix Moumié
( | 27.12.2006 | 17399 hits  | 0 R)

  Florence Titty-Dimbeng : Faire rayonner la musique africaine
( | 27.12.2006 | 17308 hits  | 0 R)

  Spectacle : Georges Seba éblouit la Guadeloupe
( | 27.12.2006 | 14617 hits  | 0 R)

  M.E.Y. Souvenons-nous !
( | 21.12.2006 | 14550 hits  | 0 R)

  Daniel EYANGO NDOUMBE est décédé à l`âge de 92 ans
( | 20.12.2006 | 27555 hits  | 1 R)

  Videos Ngondo 2006 et Blackexploitation
( | 19.12.2006 | 14304 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : les vainqueurs fêtés chez le Mincom
( | 18.12.2006 | 11374 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Results
( | 18.12.2006 | 11326 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : Un appel à l’unité des chefs sawa
( | 18.12.2006 | 10799 hits  | 0 R)

  Dans les secrets du Mpo’o
( | 13.12.2006 | 24746 hits  | 1 R)

  Une nouvelle et irrésistible victoire de la pirogue de course
( | 09.12.2006 | 13901 hits  | 0 R)

  LE NGONDO : UN HERITAGE CULTUREL ET TRADITIONNEL
( | 07.12.2006 | 15603 hits  | 0 R)

  Le trésor que l’Allemagne doit au Cameroun
( | 07.12.2006 | 13032 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks