Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
02.06.2007

Urbanisation : Une stratégie pour étendre Douala en examen 

La Communauté urbaine vient de choisir certaines villes satellites pour cette expansion.
Lazare Kolyang
Mutations

En raison de la morphologie de la ville de Douala, de l’étroitesse de ses limites administratives (1000 m2), de son rythme élevé de développement, de ses effets d’attraction, la Communauté urbaine de Douala (Cud) vient de commettre une étude pour étendre le développement à certaines villes satellites de son aire métropolitaine, notamment Edéa, Dibombari, Mbanga, Ndjombé-Penja et Limbé, dont le rayonnement pourrait contribuer à favoriser une croissance dynamique de la capitale économique. Ces investigations porteraient principalement sur l’identification et l’analyse des échanges économiques entre ces villes satellites et Douala.

D’après les concepteurs de ce vaste plan d’urbanisation, les villes satellites ont été choisies suivant leur importance. Ainsi, Edéa, située à 65 kilomètres de Douala, est une ville industrielle par excellence. Les perspectives de développement de l’usine d’alumine du groupe Alcan laissent augurer d’une extension de ses capacités de production à près de 300.000 tonnes, au cours des années à venir. Il découle donc une complémentarité entre les activités industrielles des deux villes. La localité de Dibombari, quant à elle, accueille de plus en plus des industries de transformation qui requièrent de surfaces importantes. Cette position pourrait se renforcer les années à venir, à la faveur notamment de la construction d’un deuxième pont sur le fleuve Wouri qui facilitera les échanges et accéléra l’occupation des terrains urbanisables, sans contrainte majeurs attenants à la ville de Douala.

Située dans la province du Sud-Ouest, Limbé connaît le développement d’une agro-industrie diversifiée.

Les produits qui en déclouent sont exportés par le port de Douala. Les potentialités du site offrent également la possibilité d’y voir installer une cimenterie et surtout un port en eaux profondes. Dans ce cas, des liaisons routières et ferroviaires seront alors indispensables, affirme-t-on à la Cud, entre Limbé et Douala. Quant aux localités de Ndjombé, Penja et Mbanga, qui se trouvent dans le département du Moungo, elles se trouvent au cœur des complexes agro-industriels dont l’activité est centrée autour des cultures de rente (café, cacao, banane) et l’horticulture (ananas, poivre, papaye, etc). Cette zone pourrait alors accueillir des unités de transformation de produits cultivés localement.

L’élaboration de cette stratégie sera confiée à un bureau d’études spécialisé dans le domaine des projets urbains. Elle durera environ deux ans et sera jalonnée d’ateliers de restitution des résultats, d’enrichissement des analyses et de validation des choix.

===========
Développement urbain
La stratégie d’extension de Douala en débat

Un projet de développement prend en compte les localités de Limbé, Dibombari, Edéa, Penja, Njombé et Mbanga.

La ville de Douala, c’est 25 % du produit intérieur brut (Pib) de la Zone Communauté Cemac. Cette information a été communiquée le 28 juin 2007, au Cercle municipal de Douala. C’était à l’occasion d’un atelier sur l’élaboration d’une stratégie de développement de la ville de Douala et de son aire métropolitaine. Il s’agit d’un programme qui vise à améliorer la gouvernance urbaine, à renforcer l’attractivité et la compétitivité de la ville de Douala pour qu’elle soit capable d’attirer des investisseurs. Il s’agit également d’améliorer les conditions de vie des populations de la ville et de son aire métropolitaine qui s’étend aux localités d’Edéa, Dibombari, Limbé, Mbanga, Njombé et Penja.
Ce programme baptisé “ City Development Strategy ” (Cds) est financé avec l’appui conjoint du contrat de désendettement-développement (C2d), de la Banque mondiale et “ Cities Alliance ”, un programme international pour l’amélioration des conditions de vie en milieu urbain.
L’atelier de jeudi dernier a permis de savoir que c’est en février 2007 que la convention de financement a été signée avec “ Cities Alliance ”. Grâce à cet atelier, l’on en sait également un peu plus sur l’objet, les enjeux et le plan de mise en œuvre du Cds. Ainsi, l’objet consiste à donner une vision de la ville à moyen et à long termes avec un souci de protection de l’environnement ; et à s’arrimer à la stratégie nationale de réduction de la pauvreté.
Quant aux enjeux pour les municipalités, il s’agit, entre autres, d’apprécier et de consacrer les interactions entre Douala et ses villes satellites. La mise en œuvre de ce programme prévoit, pour sa part, une étude diagnostique, la définition des principaux axes stratégiques, l’élaboration du document de stratégie suivie de sa diffusion.

J.C.

La Nouvelle Expression

 

Source: Mutations | Hits: 11357 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 13070 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 15056 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 15825 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 13613 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 11982 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 11806 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 11040 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 10999 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 74364 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 22198 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 17150 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 13415 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 19917 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 21170 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 10662 hits  | 0 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 10593 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 15591 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 14614 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 15356 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 18566 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 21600 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 15268 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 11741 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 12936 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 10219 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 21472 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 37981 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 11871 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 21500 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 14411 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 14450 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 12837 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 18056 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 16009 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 13088 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 12753 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 10498 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 10972 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 13613 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 13185 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 11856 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 11521 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 11422 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 11058 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 10973 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 10837 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 10109 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 17324 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 16949 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 14477 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks