Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
(05.08.2005)

SAWA BEACH 






29.04.07

Le projet Sawa Beach prend corps
 
Le mode de financement de Sawa Beach a été présenté avant-hier au ministre de l’Industrie,des Mines et du Développement technologique.
Avant-hier, Rameline Kamga, Managing director de Cameroon Association of women Entrepreneurs (Cawe), structure servant de facilitateur dans le projet d’extension de la ville de Douala dénommée Sawa Beach, a arraché l’admiration pendant son intervention. Tous les participants voulaient en savoir davantage sur le projet Sawa Beach et le moyen par lequel ce rêve deviendra réalité. La dame s’est montrée cohérente et incollable.

Dans le projet, Cawe, un cabinet de consultation, dont la principale activité est la formation et l’octroi des micro-crédits sert d’intermédiaire entre le gouvernement et les investisseurs. Sa présidente affirme que Cawe a accepté ce projet parce qu’il répond aux idéaux que l’association prône : la création de l’emploi, la multiplication des logements sociaux, l’impact du projet sur l’image du Cameroun et les salaires proposés aux employés le moment venu.

Le BOT Program qui finance la réalisation de Sawa Beach est présenté comme un modèle de financement de l’économie par l’investissement direct initié par Rameline Kamga. Ce modèle confie aux investisseurs le financement d’un projet et sa gestion sur une période préalablement définie avant la rétrocession au propriétaire une fois que les capitaux injectés seront récupérés ainsi que les bénéfices dus. Concrètement, pour le cas de Sawa Beach, les investisseurs financent à 100% le projet et les 75% des bénéfices leur reviennent, les 25% restant sont partagés entre la Communauté urbaine de Douala (Cud) et le groupe concessionnaire composé d’entreprises camerounaises.

Le groupe concessionnaire, à travers la Cud reprend le projet après 20 à 25 ans d’exploitation. Les investisseurs ont identifié : les Américains, les Italiens et Dubaï. Un budget de 700 milliards est disponible pour financer le projet. L’offre a été faite depuis juin 2006. Les 15% de ce budget reviendront à la Communauté urbaine de Douala pour réhabiliter les anciennes infrastructures de la ville.

Les investisseurs impliqués séjourneront au Cameroun du 1er au 03 mai prochain. C’est aussi pour caler une rencontre avec le ministre de l’Industrie, des Mines et du Développement technologique, tutelle des investissements privés, que Rameline Kamga faisait le déplacement de Yaoundé. Après la rencontre, le ministre Charles Salé devra transmettre le dossier à qui de droit pour que soit décidée l’opportunité de la signature de convention qui détermine le début des travaux sur le terrain. Le ministre Charles Salé, à cause d’autres obligations liées à ses hautes fonctions, s’est fait représenter à cette réunion par Célestin N’Donga, conseiller technique N°1.


Cameroon Tribune

=====================================
Reaction d`un operateur economique sur le projet (14.03.2006):

Name: GERARDO CASTROQUITORA
Telefon: 573115708957
Email: RCAconsultores @walla.com

We have the preliminary information of the project sawa beach, if you can be upgraded it we would thank it. We want to know with the one who DIRECTLY one can speak since of the topic us.  
we are under conditions of to make a work of multinational banking and
to get the TOTAL financing of the project for the sum until of 450
Million dollars 
We had conversations in Douala, YEAR AND HALF AGO,with some authorities
in Douala, but we were not offered swim in short and the only thing
that we saw was jealousies of power among some entities and people 
If you know with who we should speak the adapted topic and
professionally to develop it IMMEDIATLY, serious the best thing for YOUR, for
cameroun and for all those involved but overalls for the town camerunes 
cordially 
GERARDO CASTROQUITORA 
RCA CONSULTANTS 
Operations
------------------------------------------------------------------


Il manquait à Douala un concept prestigieux d’aménagement urbain, susceptible de séduire des opérateurs économiques aussi exigeants que globaux, coutumiers d’un niveau élevé de services à l’entreprise et aux particuliers : cette lacune appartient désormais au passé. Faisant écho à une vision ambitieuse du Chef de l’Etat Paul Biya, en visite dans la capitale économique en 1991, la Communauté Urbaine de Douala, a conçu un projet immobilier dénommé « SAWA BEACH ».


Modèle de partenariat secteur public-secteur privé, ce projet est une réponse à un besoin crucial en logements de qualité résultant de l’insuffisance du parc résidentiel, combinée à une forte croissance démographique. Il consiste essentiellement à mettre en valeur la zone de restructuration foncière dite « Crique du Docteur TOKOTO », d’une superficie globale de 1.000 hectares, s‘étirant sur une dizaine de kilomètres.


Le programme d’investissements envisage la réalisation et la construction de résidences, d’équipements collectifs, de centres commerciaux. Dans cette perspective, le projet « SAWA BEACH » édifiera 10.000 logements de haut et moyen standing. La création d’une usine de fabrication de matériaux de construction est prévue dans le cadre d’un Groupement d’Intérêt Economique (GIE) associant la Communauté Urbaine de Douala et la société canadienne PANISOX


S’agissant du patrimoine foncier de l’Etat et particulièrement du domaine portuaire, la Communauté Urbaine de Douala doit entamer une négociation avec le Port Autonome de Douala, à l’effet de mettre à disposition et de sécuriser le domaine nécessaire à l’exécution du projet SAWA BEACH.Un projet de protocole de partenariat entre la Communauté Urbaine de Douala et le Port Autonome de Douala est en cours de signature par les deux parties, ainsi que la finalisation d’un dispositif juridique afférent à la mise à disposition de l’assiette foncière y relative.


Au titre privé, la Communauté Urbaine de Douala a signé à Montréal, en date du 05 Août 2004, un protocole d’entente avec la société Canadienne PAN-ISOX Inc., en vue de la réalisation du projet « SAWA BEACH ». Ce protocole qui stipule expressément que le début des travaux est fixé au 1er Janvier 2005, est adossé à un financement de la société canadienne d’investissement dénommée Elgin Investment Corporation, à hauteur de USD 1 Milliards.

Cette institution financière a par ailleurs notifié à la Communauté Urbaine de Douala son accord de principe pour le financement du projet SAWA BEACH , « à condition que le promoteur du projet fournisse une garantie financière représentant 30% du financement envisagé ».


La matérialisation du projet SAWA BEACH est d’une importance capitale pour l’économie camerounaise en proie au chômage. La Communauté Urbaine de Douala et la société PAN-ISOX ont en effet convenu de faire exécuter au minimum un tiers des travaux prévus dans le cadre des investissements envisagés,. par des entreprises de droit camerounais. Par ailleurs, outre les études et l’aménagement du site, la construction de l’usine de fabrication de panneaux structuraux, la construction et la commercialisation de logements vont générer 1.000 emplois directs.


La durée de réalisation de ce projet est de six ans, au rythme de 1.500 logements construits par an. Finalisé, il représentera le deuxième projet d’investissement d’envergure au Cameroun ces dernières années, après le chantier du pipeline Tchad-Cameroun.


Mbanga Japoma, la nouvelle cité
(14.01.2009)

Biens Africains Mal Acquis (BAMA) - Projet pour les recouvrer
(20.12.2007)

MAAFA: Reparations for slavery
(20.12.2007)

Construire le concept de la Sawanité
De :  Dr. Menessier Ngalle paul      (21.12.2005)

l`Axe Routier BONEPOUPA - YABASSI
(02.07.2005)

Problématique de la construction au Cameroun: Le cas des échafaudages
(26.06.2005)

Blockeis Produktion in Douala
De :  Mr Dikobe Metusala      (22.05.2005)


Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks