Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
20.12.2005

L´Origine des Peuples NGOH ET NSONGO ...........Par Pr. Vincent Ngoula 

La population du sous-ensemble NGOH et NSONGO est incluse dans l´ensemble OROKO-NGOH ; cet ensemble OROKO-NGOH est inclus dans le sous-groupe SAWA, lequel sous-groupe SAWA fait partie du groupe BANTOU.

Les ethnies du sous-ensemble NGOH et NSONGO ont la même culture et parlent des dialectes semblables. Elles forment donc un groupe uni culturellement et linguistiquement. C´est pourquoi les chercheurs pendant l´époque coloniale, tentèrent de les inclure dans un groupe.
Le premier de ces chercheurs fut Mme Dugast qui dans son inventaire ethnique du Sud-Cameroun de 1949, inclut les ethnies de cet ensemble dans un groupe BAKUNDU. Mais malheureusement les PONGO et les MBO ne figuraient pas dans ce groupe.

Le deuxieme chercheur dans la chronologie fut M. Guthrie qui en 1953 classa dans son groupe LUNDU-MBO les ethnies de cet ensemble. Mais les PONGO etaient toujours absents dans ce classement et les ABO et BALONG n´y figuraient pas.
Le troisième chercheur enfin fut le linguiste I. Richardson qui en 1956 inclut dans un groupe MBO les ethnies de l´ensemble. Mais les trois ethnies citées précédemment étaient exclues de ce groupe.

• Un nom regroupant toutes les ethnies de notre region etait donc nécessaire ; c´est dans ce cadre que se sont mobilisés les chefs traditionnels du Département du Moungo pour adopter le nom NGOH-NSONGO qui est reconnu par tous les membres du groupe. Nous saluons vivement cet evenement et nous adressons nos remerciements les plus sincères aux chefs traditionnels du Département du Moungo.
• L´aire du groupe NGOH-NSONGO recouvre le Moungo, le Koupé et Manengouba, la plus grande partie du Département de la Mémé, le Nord du Département de Fako et les franges occidentales des Arrondissements de Santchou et de Kékem.

S´agissant de l´origine du peuple NGOH-NSONGO. les versions divergent selon qu´elles émanent de la tradition orale ou des oeuvres scientitiques.
Selon la tradition orale, NGOH et NSONGO qui etaient des frères, sont les fondateurs des peuples de la region.
NGOH habitait au sommet du Mont Manengouba, plus precisement à la caldeira d´Eboga. Un jour qu´il allait à la chasse, il trouva une jeune fille du nom de Sumédiang qu´il épousa. Puis arriva une certaine Ngotengang dont la peau était recouverte de gale. Ngotengang parcourait la region à la recherche de l´assistance. Partout où elle passait, on lui refusait l´asile. NGOH et sa femme furent les premiers à 1´accueillir.

La nuit venue, elle leur delivra un secret : la région connaîtra un cataclysme ; vous serez les seuls rescapés. Le secret délivré, Ngotengang disparut. Le cataclysme se produisit. NGOH et sa femme furent les seuls rescapés.

Après le cataclysme, le couple s´installa définitivement à MWEKAN, sur le versant occidental du Mont Manengouba. De leur union, NGOH et Sumédiang eurent douze enfants :

1. Le premier enfant fut ASOMENGOE, ASOMENGOE quitta son père pour s´installer définitivement à ELOM. Il eut cinq enfants. Ces cinq enfants sont les fondateurs des clans MBOG-MUT, MUETUG, MUETAN, MUANGUE et MWASUNDEM chez les southerns BAKOSSI.

2. Le deuxième enfant fut ANONGOE. ANONGOE fut le fondateur des NNINONG.

3. Le troisième enfant fut MBONGOE. MBONGOE fut le fondateur des MWAMBONG.

4. Le quatrième enfant fut NGEMEINGOE. NGEMENGOE fut le fondateur des NGUEMINGU à Bangem.

5.Le cinquième enfant fut ABONGOE. ABONGOE fut le fondateur des BASSOSSI dans l´Arrondissement de NGUTI.

6. Le sixième enfant fut NGUBENGOE. NGUBENGOE fut le fondateur des NHIA. Les NHIA habitent à Poola, Muabi, Mbat et Ekambeng.

7. Le septième enfant fut MENAMENGOE. MENAMENGOE fut le fondateur des MOUAMENAM.

8. Le huitième enfant fut NGELENGOE. NGELENGOE fut le fondateur des ELUNG à Mouanguel.

9. Le neuvième enfant fut MUKUNDANGOE. MUKUNDANGOE quitta MWEKAN et traversa le fleuve Mungo avant d´aller s´installer près de Kumba. Il est le fondateur des BAKUNDU.

10. Le dixième enfant fut SUMENGOE. SUMENGOE quitta son père et s´installa définitivement à MBOASUM. II eut quatre enfants. Ces quatre enfants sont les fondateurs des ethnies suivantes : MBO, BAFAW, ABO et BALONG.

11. Le onzième enfant fut EHAS NGOE. EHAS NGOE fut le fondateur des MANEHAS.

12. Le douzième enfant fut NKA´NGOE. NKA´NGOE fut le fondateur des BANEKA.

En ce qui concerne NSONGO, celui-ci eut cinq enfants :

1. Le premier enfant fut BAKA-NSONGO. BARA-NSONGO fut le fondateur des BAREKO

2. Le deuxime enfant fut YON-NSONGO. YON-NSONGO fut le fondateur des BAYON.

3. Le troisième enfant fut NKA´NSONGO. NKA´NSONGO fut le fondateur des BAKAKA.

4. Le quatrième enfant fut PONGO-NSONGO ; PONGO-NSONGO fut le fondateur des PONGO.

5. Le cinquieme enfant fut BONG-NSONGO ; BONG-NSONGO fut le fondateur des BABONG.

D´ après les chercheurs, la population de la region provient de deux courants migratoires :

Le premier courant serait de direction Sud -Nord : des peuples auraient quitte le Congo au XVIIIe siècle ; ils auraient atteint les côtes camerounaises en suivant d´abord la vallée du Congo et en longeant ensuite la côte atlantique ; des côtes camerounaises, ils auraient émigré à l´interieur du pays ; certains auraient poussé leurs escortes vers le rebord meridional du plateau Bamiléké.

Le second courant migratoire serait de direction Est-Ouest : d´autres peuples auraient quitté le Congo en longeant d´abord la rive occidentale de la Sangha et en passant ensuite par les regions des MAKA-NJEM, des BASSA, des BANEN avant d´atteindre le versant du Mont Manengouba. Il y aurait eu enfin mariage entre ces deux communautés. De ce metissage résulterait le groupe NGOH-NSONGO actuel.


Arbre Généalogique des NGOH & NSONGO


Source: Actes du KOUPE 98
[Premier festival Culturel et artistique NGOH et NSONGO , Nkongsamba les 27,28 et 29 Novembre 1998]
Recherche Bibliographique: Bertand NJOUME
 

Source:  | Hits: 28491 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Alexandre DOUALA MANGA BELL
( | 10.08.2007 | 28585 hits  | 0 R)

  Que represente le roi-martyr Duala Manga Bell pour le Peuple Sawa ?
( | 06.08.2007 | 21032 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l´Afrique (suite)
( | 01.08.2007 | 20479 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l’Afrique
( | 01.08.2007 | 21255 hits  | 0 R)

  Portrait: Kaïssa Doumbe Moulongo Sylvie
( | 01.08.2007 | 25276 hits  | 0 R)

  "Appel à la Jeunesse Africaine" par Théophile Obenga
( | 30.07.2007 | 24666 hits  | 0 R)

  EDEA: Menace sur le projet d’extension d’Alucam
( | 18.07.2007 | 15553 hits  | 0 R)

  Franklin Boukaka, le poète assassiné en 1972. Immortel Boukaka: Rumba engagée, Poésie musicale et Panafricanisme
( | 16.07.2007 | 33886 hits  | 0 R)

  Ebenezer KOTTO ESSOME : l’homme et son rêve d’Afrique
( | 16.07.2007 | 29706 hits  | 0 R)

  Portrait: Laurent ESSO
( | 16.07.2007 | 18079 hits  | 0 R)

  Douala: une Exposition de 8 Photographes
( | 15.07.2007 | 15141 hits  | 0 R)

  Nguéa Laroute démarre sa tournée européenne. Videos et Interview
( | 09.07.2007 | 30810 hits  | 0 R)

  La Pagode: Le palais royal transformé en centre d’affaires
( | 09.07.2007 | 19229 hits  | 0 R)

  Juillet 1902. Mpondo Akwa, chef de la délégation du NGONDO au Reich Allemand
( | 07.07.2007 | 22921 hits  | 0 R)

  Ngondo 1991: Remember EKE EBONGUE
( | 03.07.2007 | 22866 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : une chaîne d’unité à redorer
( | 03.07.2007 | 17921 hits  | 0 R)

  Um Nyobé: Cet autre hommage à Mpondol
( | 01.07.2007 | 29604 hits  | 1 R)

  Manu Dibango forever...VIDEO
( | 01.07.2007 | 20526 hits  | 0 R)

  Remember Sembene Ousmane - Hommage au grand Africain
( | 28.06.2007 | 24475 hits  | 1 R)

  La France blocque la Réfection des routes à Douala
( | 27.06.2007 | 16621 hits  | 0 R)

  Tout le monde est Bakoko ! par Suzanne KALA LOBE
( | 26.06.2007 | 32039 hits  | 1 R)

  Hommage: Un monument pour Um Nyobe
( | 26.06.2007 | 21734 hits  | 0 R)

  Une inébranlable conviction sur notre destin, par Shanda Tonme
( | 25.06.2007 | 25873 hits  | 2 R)

  Sanaga-Maritime Edéa: L’élite en équipe pour le sport
( | 25.06.2007 | 19604 hits  | 0 R)

  BAKASSI : Découvrez la péninsule - Discover the Peninsula
( | 19.06.2007 | 19448 hits  | 0 R)

  Cinéma : "The making of" du film "Le don involontaire" de Serge Alain Noa
( | 15.06.2007 | 20033 hits  | 0 R)

  Combat: La singulière chronique d’Eyoum’a Ntoh
( | 15.06.2007 | 18003 hits  | 0 R)

  Au Fil du WOURI ... et nous sommes Heureux.
( | 15.06.2007 | 12669 hits  | 0 R)

  Ousmane Sembène, panafricaniste et pionnier du cinéma africain, est mort
( | 11.06.2007 | 23491 hits  | 0 R)

  Kaba Days Are Here; By Poubum Lamy Ney
( | 04.06.2007 | 23423 hits  | 0 R)

  Spectacle : Concert anniversaire d´Universal de Sylvain Nkom
( | 03.06.2007 | 17550 hits  | 0 R)

  Urbanisation : Une stratégie pour étendre Douala en examen
( | 02.06.2007 | 16273 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Bienvenue au CamerWood
( | 01.06.2007 | 21291 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Le Festival: Bassek ba Kobhio, Jean Pierre Bekolo, Cyrille Masso
( | 01.06.2007 | 18081 hits  | 0 R)

  L´HORREUR, L´HORREUR : DIX MILLIONS DE MORTS?
( | 31.05.2007 | 21725 hits  | 0 R)

  Portrait: Gottlieb Lobe Monekosso
( | 30.05.2007 | 17269 hits  | 0 R)

  La paranormal n’est pas particulier à l’Afrique
( | 25.05.2007 | 17884 hits  | 0 R)

  SAWANITE : entre le front du refus et la tentation d’adhérer
( | 20.05.2007 | 24732 hits  | 2 R)

  S. E. M. Mbella Mbella, nouvel Ambassadeur du Cameroun à Paris, reçoit les artistes musiciens camerounais
( | 20.05.2007 | 19901 hits  | 0 R)

  Kumba Traditional Council Want GRA Land Refunded. By Olive Ejang Tebug, PostNewsLine.
( | 10.05.2007 | 19193 hits  | 0 R)

  Le Père Engelbert Mveng: Commémoration. Pionnier de l´Egyptologie avec Ngom Gilbert, Dika Akwa, Obenga et C.A. Diop.
( | 08.05.2007 | 43861 hits  | 1 R)

  Douala : Un patrimoine culturel riche, ville d´art et d´histoire
( | 05.05.2007 | 24108 hits  | 0 R)

  Discographie: Le premier cri de Roots Racines Mianga
( | 05.05.2007 | 17669 hits  | 0 R)

  Pourquoi le Cameroun n’a pas décrété un deuil national ?
( | 04.05.2007 | 20808 hits  | 1 R)

  Henri DIKONGUÉ - Missodi Africa Tour 2007
( | 04.05.2007 | 19992 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte d’un citoyen du chef-lieu du département de la Sanaga maritime au ministre de la Santé Publique. Par Mangwe ma Yongui Nikita*
( | 03.05.2007 | 23433 hits  | 0 R)

  Richard Bona parle du Peuple Sawa, Ngondo, Makossa.
( | 02.05.2007 | 25669 hits  | 0 R)

  Cameroun: Drame aérien à Douala. 114 Morts. Pas de Deuil National. Confusion et Médiocrité
( | 01.05.2007 | 32105 hits  | 3 R)

  Association: "Agir ensemble en Sanaga-Maritime" (Agir SM)
( | 01.05.2007 | 20875 hits  | 0 R)

  Toups Bebey est le directeur artistique d’un festival qui se tient au Gabon.
( | 01.05.2007 | 20635 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks