Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      


15.07.2007

Douala: une Exposition de 8 Photographes 


Exposition - Douala, vu par huit

L’exposition photos “Douala, vu par 8 regards de photographes” ouverte il y a deux mois au Ccf de Douala, a fermé jeudi dernier, avec son lot de mystères.

C’est plus d’une cinquantaine de tableaux photographiques qui ont été rangés le 15 juillet, après deux mois de présence significative sur les murs de la salle de lecture du centre culturel Blaise Cendrars de Douala. Des photos réalisées par huit photographes de la capitale économique, et qui présentent au public, les disparités de leur ville. Les “ visages ” de la ville en somme. Tant ces “ visages ” sont d’une part, l’expression visuelle des personnages filmés dans des circonstances autant douloureuses que gaies, et, d’autre part, l’expression du déséquilibre social des populations de cette ville.

Avant la fermeture de l’exposition, lesdits tableaux ne cessent de susciter de l’admiration. A l’image en premier des photos de Constantin Ledes qui présentent “ les oubliés de la cité ”, tel que lui même les qualifie. Une sorte de voile levé sur l’univers des multiples fous qui pullulent dans la ville. Chacun gardant sa particularité, dans son quotidien. Comme ce fou éternellement assis, le regard vide, à côté de la clôture du stade Mbappé Lépé, à Akwa. Tout à côté, ce sont les photos réalisées par Léopold Magloire Yando, qui est allé tutoyer quelques séances d’exorcisme, désormais courantes dans les quartiers de la ville. Imposition des mains et scènes de prières à l’endroit des malades qui sont dans une attitude plus ou moins compatissante. Des scènes extraordinaires et éprouvantes, tant la hargne des parents qui accompagnent les malades et celle des exorcistes à vouloir en finir, s’y lisent. Des pleureurs aux visages hideux s’en mêlent à leur tour. Et c’est là aussi l’un des mystères de l’exposition. Le travail proposé par Alain Wambo Géovani amuse autant qu’il irrite. Représenter des personnages ainsi n’est ni volonté de ceux-ci, encore moins un montage comme certains visiteurs le supposaient. Simplement, explique le commissaire de l’exposition, “ des images volées ” aux personnes en peine pour restituer exactement la réalité. Celle-ci étonne d’ailleurs par l’exactitude et la netteté des postures.

Amalgame
“L’au-delà de Douala”, le pan proposé par Nicolas Eyidi, relève quant à lui du surréalisme. Des histoires de fantômes. Doit-on comprendre son travail? Des photos réelles réalisées avec des personnages vivants dans certains cimetières de la ville. Des personnages en mouvement, tout de blanc vêtus, la tête de chacun couverte d’un capuchon qui fait office d’épouvantail. Une présentation au grand jour, de la vie nocturne de ces sites tranquilles, mais redoutés et pleins d’histoires. A l’image de celle qui fait état des fantômes qui sortent de leur tombe, dès la tombée de la nuit pour se livrer à de multiples activités aux côtés des vivants.

La vie nocturne toujours, mais cette fois entre vivants, c’est le travail de Patrick Wokmeni. Le jeune photographe exorcise la prostitution par des images captivantes. Une mise à nu du quartier New Bell où sévit le fléau. Il donne à voir des images de scènes inattendues et révoltantes. Sa logique est simple : “ faire parler les prostituées” qui semblent dire aux visiteurs, “ nous le faisons, mais, ce n’est pas bon ” ”. L’ensemble est un amalgame d’insolites, de surprises, de nervosité, de frustrations qui allient originalité et esthétique, doté d’une force. Celle de l’image telle que rendue. Parmi les différents visiteurs qui se sont alternés dans la salle, la présence des personnes photographiées a été fortement saluée.

L’exposition “ Douala, vu par … 8 regards de photographes, est, selon le service culturel du Ccf de Douala, une sorte de suite au stage photo organisé il y a un an par cette institution. L’initiative vise à professionnaliser davantage les photographes et les amener à développer leur imagination créatrice et marquer l’histoire qui s’écrit aussi par ces images inhabituelles.
Nicolas Eyidi, l’un des exposants, en est satisfait. Pour lui, “ c’est l’occasion de dire aux gens qu’il y a plusieurs façons de voir et de concevoir une photo en alliant imagination et réalité ”.

Louis Blaise Ongolo
 

Source: La Nouvelle Expression | Hits: 24665 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Le trésor que l’Allemagne doit au Cameroun
( | 07.12.2006 | 30734 hits  | 0 R)

  le rideau est tombé sur les cérémonies du Ngondo 2006
( | 06.12.2006 | 28264 hits  | 0 R)

  Le message du NGONDO 2006 - L’UNITE ENTRE TOUS LES CHEFS
( | 04.12.2006 | 27909 hits  | 0 R)

  Ngondo : Le vase sacré attend recevoir le message ancestral
( | 30.11.2006 | 27615 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 Kicks Off by. Joe Dinga Pefok, PostNewsLine
( | 29.11.2006 | 30606 hits  | 0 R)

  Interview du Chef Supérieur Deido Essaka Ekwalla Essaka
( | 18.11.2006 | 26844 hits  | 0 R)

  Origine du Ngondo
( | 15.11.2006 | 29724 hits  | 0 R)

  Ngondo: Espoir d´une jeunesse déracinée.
( | 15.11.2006 | 27458 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Le Programme officiel
( | 15.11.2006 | 26301 hits  | 0 R)

  LA VEILLEE DU NGONDO
( | 14.11.2006 | 32370 hits  | 0 R)

  LE NGONDO.....par Maître DOUALA MOUTOME
( | 14.11.2006 | 29483 hits  | 0 R)

  La célébration du Ngondo
( | 14.11.2006 | 27239 hits  | 0 R)

  LE NGONDO - Le Paradis Tabou - Autopsie d´une culture assassinée - Ebele Wei ( Valère EPEE)
( | 12.11.2006 | 36942 hits  | 3 R)

  Temoignage: Ces pionniers qui s’en vont
( | 11.11.2006 | 33857 hits  | 0 R)

  LE BOURBIER IVOIRIEN (par Sam Ekoka Ewande)
( | 08.11.2006 | 25214 hits  | 0 R)

  Initiatives : le pied du Dr Paul Ngallè Menessier à l’étrier
( | 30.10.2006 | 37942 hits  | 2 R)

  ACTION de GRACE du Dr. MENESSIER
( | 30.10.2006 | 34220 hits  | 1 R)

  SAMUEL EBANDA II - Le muezzin de la culture camerounaise gravement malade
( | 29.10.2006 | 37984 hits  | 0 R)

  NJO LEA : LE REVE BRISE
( | 26.10.2006 | 30534 hits  | 0 R)

  Eugène Njo-Léa : Au bout d’une triste prolongation…
( | 25.10.2006 | 41071 hits  | 4 R)

  LE “KABA NGONDO” - exposition "Lambo la tiki" Douala
( | 24.10.2006 | 42999 hits  | 0 R)

  PEUPLE SAWA: avant de passer à l´action - TROISIEME FEUILLE DE ROUTE
( | 22.10.2006 | 43956 hits  | 2 R)

  Aftermath of the Trial
( | 22.10.2006 | 32067 hits  | 0 R)

  Epilogue
( | 22.10.2006 | 29765 hits  | 0 R)

  Mpondo´s Reply
( | 19.10.2006 | 39111 hits  | 0 R)

  The Charges
( | 19.10.2006 | 37039 hits  | 0 R)

  Dr. Levi´s Defense
( | 19.10.2006 | 36250 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Overview of the Legal Context
( | 16.10.2006 | 52474 hits  | 2 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Background to the Trial
( | 16.10.2006 | 45215 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Dr. Moses Levi of Altona defending Prince Mpondo from Kamerun
( | 12.10.2006 | 48477 hits  | 1 R)

  Moukouri Manga Bell : L’opposant à la retraite
( | 12.10.2006 | 28294 hits  | 0 R)

  Adolf Lotin Same, fondateur de la 1ère Eglise Africaine au Cameroun
( | 07.10.2006 | 57316 hits  | 1 R)

  Le Pasteur LOTIN SAME
( | 06.10.2006 | 51241 hits  | 2 R)

  Rires et larmes pour Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 39802 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin comme vous ne l’avez pas connu : Protais Ayangma : l’écorché vif que j’aimais
( | 06.10.2006 | 39298 hits  | 0 R)

  Hommage à un poète bantou: Eboa Lotin chroniqueur du quotidien
( | 06.10.2006 | 38588 hits  | 0 R)

  Hommage à EBOA LOTIN, poète, artiste et journaliste
( | 06.10.2006 | 37832 hits  | 0 R)

  Hommage appuyé à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 37382 hits  | 0 R)

  Réaction sur l´article "Le Pasteur Lotin Same"
( | 06.10.2006 | 37281 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin, neuf ans déjà
( | 06.10.2006 | 37063 hits  | 0 R)

  La classe de l’oncle Tom
( | 06.10.2006 | 36648 hits  | 0 R)

  L´Intérieur de la nuit - Léonora Miano
( | 06.10.2006 | 25381 hits  | 0 R)

  Suzanne Kala Lobé : Il tournait ses souffrances en dérisions
( | 06.10.2006 | 39421 hits  | 0 R)

  Rires et larmes pour un poète bantou : Trente jours pour rendre hommage à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 46581 hits  | 2 R)

  ENCORE ET TOUJOURS LE HAPPENING; par Sam Ekoka Ewande
( | 04.10.2006 | 30386 hits  | 0 R)

  COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA
( | 04.10.2006 | 29649 hits  | 0 R)

  Christine Njeuma: Cameroon´s Pioneer Female Pilot
( | 28.09.2006 | 38611 hits  | 0 R)

  Sarah Etonge, one of the greatest Sawa woman athletes
( | 28.09.2006 | 35214 hits  | 0 R)

  Bana Ba Nyué de Adrien Eyango
( | 28.09.2006 | 22830 hits  | 0 R)

  L’Ecole Maternelle est le Cimetière de nos Cultures et Langues
( | 27.09.2006 | 27297 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks