Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
11.11.2007

Fritz Dikosso-Seme : Interview "Le Ngondo en plein Sahel" 

“ Nous célébrons nos valeurs culturelles avec les peuples du Sahel ”

Président du comité d’organisation du Ngondo 2007, à Ngaoundéré. L’évènement se tient du 24 novembre au 2 décembre 2007.

Lorsqu’on dit Ngondo, de quoi retourne-t-il ?
Au départ, il s’agit d’une réunion des chefs traditionnels Sawa, c´est-à-dire de la côte, du bord de la mer. C’est lors de cette réunion que se prenaient les grandes décisions. Ces assises étaient assorties de réjouissances populaires. La tradition du Ngondo est perpétuée jusqu’à ce jour.

Il se dit que le Ngondo revêt également une dimension mystique…
Vous savez que nous sommes des peuples de l’eau. Le Ngondo se fait donc en principe autour de l’eau. Si vous avez déjà assisté à cet évènement à Douala, il y a des gens qui vont chercher des messages au coeur de la rivière. C’est ce message publié par les initiés qui guide la vie du peuple Sawa durant l’ensemble de l’année. En réalité, le Ngondo est une association qui prône la paix et le rassemblement. Le tout en bonne entente avec les ancêtres. Lorsqu’on va au fond de la rivière, c’est pour communier avec nos ancêtres.

Est-ce à dire qu’ici à Ngaoundéré, vous allez rentrer dans le fleuve Vina, afin de chercher le message en question ?
Vous savez que dans les traditions africaines, l’on n’entre pas dans les eaux étrangères. En fait, pour nous de Ngaoundéré, le Ngondo n’a pas de dimension mystique. Nous mettons en exergue le rassemblement et la promotion de nos valeurs culturelles. Nous voulons pérenniser la tradition du Ngondo auprès des jeunes, de nos enfants qui vivent loin de Douala. Peut-être jusque-là, il n’ont pas pu prendre part à la partie invisible du Ngondo. Parce que le côté mystique, c’est la partie immergée de l’iceberg. Donc, nous voulons rappeler à la jeune génération et à nous-mêmes que nous venons de quelque part. Nous voulons également marquer l’unité du Cameroun. Partout où nous nous trouvons, on peut célébrer nos valeurs traditionnelles.

C’est donc une fête des peuples de la cote en plein Sahel …
Le Sahel a besoin d’eau. Si nous pouvons y apporter en surabondance l’eau dont nous disposons, c’est une bonne chose. Ici à Ngaoundéré, le Ngondo consacre une union entre les peuples de la cote et ceux du Sahel, les peuples des plateaux, en l’occurrence. Et puis, vous êtes sans savoir que l’eau qui irrigue le sud du pays vient de l’Adamaoua, le château d’eau du Cameroun. Ça ne vient pas du Wouri.

Peut-on chiffrer la colonie Sawa ici dans l’Adamaoua ?
Nous avons près d’une quarantaine d’associations Sawa. Dans Ngaoundéré et ses environs, nous sommes environ 3000 natifs Sawa.

Quelle est la touche particulière de l’édition de cette année ?
Cette année, des manifestations traditionnelles sont inscrites au programme. Mais sur le plan culturel, nous avons fait venir un artiste Sawa de renom ici à Ngaoundéré, à savoir, Missé Ngoh François. Il a confirmé sa participation. Je pense qu’il fera entendre la voix de l’eau. Egalement, cette édition nous permet de ratisser plus large. Nous avons fait une grande sensibilisation pour que tous ceux qui ont la sensibilité, la fibre Sawa participent à l’évènement. Je vous ai dit que nous mettons un point d’honneur sur le volet culturel. La mystique, nous ne la connaissons pas. En dehors de la musique, nous allons faire valoir les qualités culinaires Sawa à travers les journées gastronomiques. Nous avons aussi au menu un spectacle de musique religieuse, des rencontres sportives, une visite au Lamido de Ngaoundéré. En marge de la prestation de l’artiste Missé Ngoh, nous allons esquisser des pas de danses traditionnelles qui ne sont pas encore forcément connus du grand public. Ceux qui viendront aux manifestations sauront également comment on nous un pagne chez les Sawa.

Quel avenir pour le Ngondo face au vent de la mondialisation ?
Nous entendons la mondialisation comme un patchwork. Chacun apporte sa contribution. Au cas contraire, nous courons le risque de devenir tous Américains. Comme toutes les autres fêtes traditionnelles camerounaises et africaines, le Ngondo aura toujours sa raison d’être. Nous revendiquons cette différence culturelle. Nous ne sommes pas pour l’unicité, mais pour l’unité.

Par Propos recueillis par Georges Alain BOYOMO
Le 26-11-2007
 

Source: Le messager | Hits: 21197 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Peuple Sawa, Tous à L´unisson. Sawa Ancestors Predict Blessings For 2008
( | 03.12.2007 | 22856 hits  | 0 R)

  Les Elog Mpo’o (Mpoo) se ressourcent à Edéa
( | 01.12.2007 | 27004 hits  | 0 R)

  Exclusif ! Entretien avec le Pr. NJOH MOUELLE
( | 30.11.2007 | 28810 hits  | 0 R)

  MANGA BEKOMBO Priso: Conflits d´autorité au sein de la société familiale chez les Dwala du Sud-Cameroun
( | 27.11.2007 | 27464 hits  | 0 R)

  Remember Manga Bekombo Priso (1932-2004)
( | 26.11.2007 | 26435 hits  | 0 R)

  Cet enfant de NEW-BELL NKONGMONDO: MBOM EPHREM, ancien Lions Indomptables
( | 23.11.2007 | 33395 hits  | 0 R)

  Hommage : Elle s’appelait Else Ekindi
( | 21.11.2007 | 36639 hits  | 0 R)

  "Du racisme français, Quatre siècles de négrophobie" par ODILE TOBNER
( | 21.11.2007 | 24986 hits  | 1 R)

  Et si Nkongsamba vous était contée
( | 20.11.2007 | 38949 hits  | 0 R)

  Alucam - les manifestations du cinquantenaire lancées à Edéa
( | 20.11.2007 | 27984 hits  | 0 R)

  Nkongmondo - Le miroir de la misère ambiante
( | 20.11.2007 | 25895 hits  | 0 R)

  Le Ngondo s´ouvre au Grand Sawa
( | 20.11.2007 | 22264 hits  | 0 R)

  Richard Bona parle
( | 20.11.2007 | 19339 hits  | 0 R)

  Sawanité: le pari de l’alliance
( | 12.11.2007 | 19346 hits  | 0 R)

  Bakassi Enquête: Affairisme, trafic d’armes, convoitisme du Nigeria... la tuerie
( | 11.11.2007 | 25042 hits  | 0 R)

  Entretien avec Marcien Towa
( | 11.11.2007 | 19836 hits  | 0 R)

  Bakassi: Sanglante attaque des Nigerians; 21 militaires camerounais tués et 6 blessés
( | 10.11.2007 | 25281 hits  | 0 R)

  Festival : Douala accueille le SUD (Salon Urbain de Douala)
( | 09.11.2007 | 24355 hits  | 0 R)

  Manu rend Hommage aux Tirailleurs Sénégalais
( | 09.11.2007 | 19741 hits  | 0 R)

  BlackExploitation videos & movies
( | 05.11.2007 | 22491 hits  | 0 R)

  Fête du NGUMA MABI 2007
( | 05.11.2007 | 22477 hits  | 0 R)

  Le Ngondo 2007 - les Sawa se préparent
( | 31.10.2007 | 22020 hits  | 0 R)

  Athlétisme : Françoise Mbango rompt le silence
( | 31.10.2007 | 19633 hits  | 0 R)

  EMOTION - Comment capitaliser nos ressources à cette veille du NGONDO
( | 30.10.2007 | 15523 hits  | 0 R)

  Clubs mythiques SAWA: « CAIMAN AKWA CLUB DE DOUALA »
( | 25.10.2007 | 57545 hits  | 0 R)

  Le Peuple Sawa salue la montée de Caïman en D1
( | 25.10.2007 | 17844 hits  | 0 R)

  FAKO Mountain Race of Hope 2008
( | 23.10.2007 | 23358 hits  | 0 R)

  LIMBE - Fishermen Accuse Chinese Trawlers Of Destructive Fishing By Francis Tim Mbom
( | 23.10.2007 | 17308 hits  | 0 R)

  Ebénezer Njoh Mouellé, le philosophe et la vie quotidienne
( | 19.10.2007 | 35048 hits  | 0 R)

  Ekambi Brillant et Valère Epée “ ressuscitent ” la culture camerounaise
( | 19.10.2007 | 22533 hits  | 0 R)

  TOKOTO ASHANTY, L’homme de chèvre, revient
( | 14.10.2007 | 22262 hits  | 0 R)

  EBOA LOTIN: UN POETE BANTOU
( | 08.10.2007 | 24840 hits  | 0 R)

  Quelques mélomanes parlent de ce qu’ils gardent de Samuel Eboa Lotin
( | 08.10.2007 | 24681 hits  | 0 R)

  Discours de Ruben Um Nyobe a l´ONU le 17/12/1952 et Hommage d´Achille Mbembe
( | 20.09.2007 | 28359 hits  | 0 R)

  Ruben Um Nyobe : modèle d’homme de culture
( | 13.09.2007 | 26217 hits  | 0 R)

  Steve Bantu Biko: Your memories - 12 September 1977.
( | 12.09.2007 | 28799 hits  | 0 R)

  Le Prince Alexandre
( | 09.09.2007 | 26433 hits  | 0 R)

  Les Ibos de la diaspora appellent à "l’union de tous"
( | 06.09.2007 | 23858 hits  | 0 R)

  France-Afrique: the idiocies that divide us
( | 01.09.2007 | 23783 hits  | 0 R)

  Une Television Africaine (LCA1 TV) en ligne
( | 29.08.2007 | 16947 hits  | 0 R)

  Henri Bandolo : Hommage manqué à un virtuose de la plume
( | 27.08.2007 | 32196 hits  | 0 R)

  Les descendants des Pharaons à travers l´Afrique (Extrait page.62-63)
( | 26.08.2007 | 34316 hits  | 0 R)

  Prince Bétotè DIKA AKWA nya BONAMBELA
( | 21.08.2007 | 37087 hits  | 0 R)

  FELA - a Commommeration
( | 17.08.2007 | 32466 hits  | 0 R)

  Fela Anikulapo kuti… for ever !
( | 17.08.2007 | 21976 hits  | 0 R)

  A Great Loss: The Passing of Dr. Asa Grant Hilliard III (Amankwatia Baffour II) (1933-2007)
( | 16.08.2007 | 29919 hits  | 1 R)

  l’héritage de Rudolph Douala Manga Bell
( | 16.08.2007 | 23801 hits  | 0 R)

  Valère Epée : Duala Manga Bell, un exemple de patriotisme
( | 12.08.2007 | 24576 hits  | 0 R)

  Photos Souvenir des funerailles de Duala Manga Bell
( | 11.08.2007 | 34146 hits  | 0 R)

  Alexandre DOUALA MANGA BELL
( | 10.08.2007 | 31088 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks