Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
01.12.2010

L´HISTOIRE DU KABA -NGONDO 

Avec l´arrivée des missionnaires, les duala traversent une période de renouvellement culturel vu que ceux-ci abhorraient la plupart des pratique locales, y compris la nudité. Ajouté à l´embarras qu´avait leurs épouses faces aux jeunes filles nubiles se mouvant peu couvertes devant leurs époux, il ne fallut pas longtemps pour qu´il soit inculqué aux femmes que seule une tenue décente plaisait au Seigneur. C´est ainsi que celles-ci commencent à se vêtir d´une couverture rugueuse qu´elles appelaient en leur dialecte «kaba», une déformation du mot anglais «cover». Ce grand sac avec des ouvertures pour la tête et les bras fût le premier vêtement indigène, développé sous l´influence des européens.

Ayant appris les arts ménagers et la couture de Hélène Saker, c´est au début du 20ème siècle alors que la mode victorienne battait son plein (grandes jupes sous des corsages à même le corps) que les autochtones ont commencé à créer, tailler et coudre leurs propres «couvertures». La coquetterie féminine fit le reste et peu à peu elles mirent en pratique leur sens du goût et du style en transformant le sac difforme original en un vêtement duala authentique et sophistiqué.

Il est rapporté qu´au milieu des années 1940, seules les femmes âgées portaient des kabas, non seulement en signe de maturité mais aussi de prestige, car il fallait beaucoup d´argent pour se procurer autant de tissu.

L´import du tissu était de plus en plus fréquent avec les familles et les communautés faisant produire des tissus portant l´emblème ou le totem familial en signe d´appartenance. Voilà pourquoi le kaba des Bonamikengué a des fourmis comme motif, celui des Bonadoumbé a une houe et des feuilles de manioc tandis que celui des Akwa porte les 20 villages qui forment le canton.

Au fil des années donc, il eut une explosion des barrières régionales, culturelles, linguistiques, sociales et géographiques du kaba qui pourtant n´a pas toujours eu la notoriété dont il jouit aujourd´hui. En effet les deux décennies qui ont suivi l´indépendance étaient plutôt sombres pour le kaba qui s´est vu relégué au fond des placards, porté que pour les travaux ménagers, les enterrements et les jeunes filles le trouvaient disgracieux et pour les grand-mères.

1980, les tailleurs exerçant dans les marchés renversent la tendance créant ainsi le mini-kaba; Dans les années 1990, les stylistes modélistes exploitent cette tendance lucrative. La camerounaise Ly Dumas étant la plus prisée car elle utilisait de merveilleux tissus comme le Ndop et était la première à exporter notre vêtement national. Autres créateurs de renommée internationale tels que Paco Rabanne, Parfait Behen, Caroline Barla (et sa fameuse collection révolutionnaire de kabas en jean sous le label Caramelle), Rodrigue Tchatcho et Christalix ont été subjugués par l´originalité du kaba qu´ils ont présenté sous plusieurs modèles haute couture.

Un festival annuel Lambo la tiki permet à des jeunes créateurs de relooker à chaque édition le kaba ngondo classique le rendant ainsi une tenue appropriée pour toutes les occasions! Dans «Le Paradis Tabou», Valère Epée explique qu´il existe plusieurs types de kaba à savoir: le kaba de cérémonie «mindènè», le kaba élégant«mukuku» et le kaba de maison «misodi». L´ensemble complet a emprunté des accessoires à d´autres cultures: l´ébasi européen, le jupon Togolais et l´écharpe Igbo, jetée avec élégance sur l´épaule gauche.

Grâce à sa popularité le kaba est non seulement la tenue officielle du Ngondo depuis les origines des ces assises traditionnelles (d´où le nom kaba ngondo), mais il est également devenu un costume national féminin, porté lors de toutes sortes d´évènements. La «couverture» du 19ème siècle a fait du chemin! Tout comme le ndolè et le makossa, le kaba ngondo fait désormais partie de notre patrimoine national.

(c) www.peuplesawa.com
 

Source: Dikalo la Mboa Sawa | Hits: 23824 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006: PROGRAMME DES ACTIVITES
( | 14.07.2006 | 18107 hits  | 0 R)

  Le mythe de Ngok-Lituba
( | 13.07.2006 | 26657 hits  | 1 R)

  Nécrologie : L`inhumation d`Essaka politisée
( | 12.07.2006 | 21032 hits  | 0 R)

  Musique : Longuè Longuè en liberté
( | 12.07.2006 | 22390 hits  | 0 R)

  Le libérateur libéré
( | 11.07.2006 | 22372 hits  | 0 R)

  Obsèques de Gustave Essaka : La contribution de la Cud toujours attendue
( | 10.07.2006 | 21478 hits  | 0 R)

  La dernière déclaration des biens du 1er triumvir
( | 05.07.2006 | 20905 hits  | 0 R)

  GUSTAVE ESSAKA EST MORT
( | 02.07.2006 | 29437 hits  | 1 R)

  SAWA: LE TEMPS DE L´ACTION
( | 02.07.2006 | 23259 hits  | 1 R)

  HISTOIRE DE DJÉKI-LA-NJA MBÉ
( | 30.06.2006 | 20902 hits  | 0 R)

  Association des Etudiants BAKAKA
( | 25.06.2006 | 18645 hits  | 0 R)

  Sawanité : Le vade-mecum du bâtisseur Sawa
( | 21.06.2006 | 22138 hits  | 1 R)

  Journée de l’Enfant Africain: IL Y A 30 ANS, SOWETO
( | 19.06.2006 | 25390 hits  | 0 R)

  SAWANITE: DECLARATION D´HONNEUR DE PAUL MENESSIER
( | 17.06.2006 | 23203 hits  | 2 R)

  BRIEF HISTORY of THE BAKOSSI
( | 17.06.2006 | 21332 hits  | 0 R)

  Coupe du monde de football 2006 : coups de sifflet contre l’Afrique Entre vol et injustice
( | 17.06.2006 | 14504 hits  | 0 R)

  GRAND SAWA ET COMMUNICATION - DEUXIEME FEUILLE DE ROUTE
( | 16.06.2006 | 18961 hits  | 0 R)

  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006:
( | 15.06.2006 | 14193 hits  | 0 R)

  Kum’a Ndumbè III: Un prince tout Afric’Avenir
( | 14.06.2006 | 16146 hits  | 0 R)

  Bakassi: L´integralité de l´accord paraphé ce Lundi 12 Juin 2006 à Greentree, New York (USA)...
( | 14.06.2006 | 14567 hits  | 0 R)

  Italia 90: Roger Milla, le "Vieux Lion" rugit à travers les âges
( | 13.06.2006 | 21181 hits  | 0 R)

  Douleur: La peur du succès
( | 13.06.2006 | 18872 hits  | 0 R)

  Jardin secret: Denise Epoté Durand, journaliste
( | 12.06.2006 | 21699 hits  | 0 R)

  La dernière partition de Ebanda Manfred
( | 12.06.2006 | 21400 hits  | 0 R)

  DECCA: Une famille au service du MAKOSSA
( | 12.06.2006 | 20840 hits  | 0 R)

  Richard BONA
( | 12.06.2006 | 20170 hits  | 0 R)

  la Collectivité traditionnelle de Bonapriso au secours des hôpitaux.
( | 12.06.2006 | 17840 hits  | 0 R)

  Interview: Sergeo Polo
( | 11.06.2006 | 19324 hits  | 0 R)

  Ernest Lottin Ebongué
( | 11.06.2006 | 18676 hits  | 0 R)

  Jardin secret: Géo Masso, chanteur
( | 11.06.2006 | 15424 hits  | 0 R)

  Femmes Ecrivains SAWA: Sous la cendre le feu....
( | 10.06.2006 | 33085 hits  | 0 R)

  Marie-Angèle KINGUE
( | 10.06.2006 | 19640 hits  | 0 R)

  Thérèse KUOH MOUKOURY
( | 10.06.2006 | 18086 hits  | 0 R)

  Nathalie ETOKE
( | 10.06.2006 | 16628 hits  | 0 R)

  Lydie DOOH BUNYA
( | 10.06.2006 | 16117 hits  | 0 R)

  Frieda EKOTTO
( | 10.06.2006 | 15793 hits  | 0 R)

  Elizabeth EWOMBE-MOUNDO
( | 10.06.2006 | 15414 hits  | 0 R)

  Geneviève NGOSSO KOUO
( | 10.06.2006 | 14638 hits  | 0 R)

  PAROLE A LA FEMME SAWA
( | 02.06.2006 | 14320 hits  | 0 R)

  Qui est SAWA, Qui ne l´est pas ?
( | 01.06.2006 | 31704 hits  | 0 R)

  Francis BEBEY : Le musicien
( | 28.05.2006 | 25320 hits  | 0 R)

  Francis BEBEY : Artiste, Cinéaste, Ecrivain
( | 28.05.2006 | 19662 hits  | 0 R)

  Hommage à Francis BEBEY
( | 28.05.2006 | 18330 hits  | 0 R)

  Hommage à un digne fils SAWA, Hommage à Francis BEBEY
( | 28.05.2006 | 18217 hits  | 0 R)

  Eko Roosevelt, l´ Echo Toujours Retentissant
( | 27.05.2006 | 23494 hits  | 0 R)

  Sawanité et Pacte des Générations de la lettre à l’esprit
( | 27.05.2006 | 15981 hits  | 0 R)

  LA SAWANITE AU SERVICE DU PACTE DES GENERATIONS "PREMIERE FEUILLE DE ROUTE"
( | 26.05.2006 | 27149 hits  | 1 R)

  SAWANITE: Le printemps de la conscience Sawa ou l’appel au sursaut mémoriel
( | 26.05.2006 | 22334 hits  | 0 R)

  TABLEAU D´HONNEUR des Membres actifs de PEUPLESAWA.COM
( | 20.05.2006 | 20370 hits  | 0 R)

  ETO´O Samuel: Cet enfant de New-Bell, Douala
( | 17.05.2006 | 27741 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks