Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
Dr.
Simon Njami


  Actualité(20)
  Profil complêt
  Rubriques(6)
  Downloads(0)
  Galeries d' images(0)
  Audios(1)
  Vidéos(0)

20.03.2007

La première édition des marmites d’or se prépare. 

Les grands moments de l’art culinaire camerounais ont lieu le 7 avril prochain. La cuisine camerounaise se festoie à travers les marmites d’or. En prélude à cette fête, une conférence de presse s’est déroulée hier, jeudi 29 mars, dans les locaux de la délégation provinciale du Tourisme pour le Littoral à Douala, dès 16h30. Les marmites d’or sont un concept créé le 28 juillet 2004 par l’Association pour le développement et la promotion de la cuisine camerounaise (Adpc).

Comment est né le concept ? Bénijour Tchuingwa, président du comité d’organisation, retrace l’itinéraire. “ En février 1992, je crée Exorama à Paris (une association des restaurateurs d’ailleurs), pour récompenser les cuisines exotiques. En ce moment, je fais la critique des restaurants français. Je remets donc des distinctions aux restaurateurs asiatiques, des Amériques, des Caraïbes et d’Afrique. Ainsi, je promeus plus de 14.000 restaurateurs d’ailleurs, dont le nombre dépasse les restaurants français. En 2000, je veux faire la même chose au Cameroun. Je crée d’abord le Crespac et ensuite l’Adpc en 2004. ”

Les marmites d’or offrent 10 trophées. Ils sont relatifs à l’accueil, la créativité et le respect culinaire, la promotion du savoir-faire des nouveaux cuisiniers, la promotion des jeunes hôteliers, la cuisine et le rapport prix-ambiance, le meilleur parcours professionnel dans la restauration, le meilleur parcours dans l’hôtellerie, le meilleur buffet, la meilleure carte menu et la meilleure carte de vin. Depuis le 1er janvier 2006, un jury travaille pour sélectionner les nominés. Des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration, des esthètes (habitués de restaurants), des nutritionnistes, trois critiques gastronomiques et quelques personnes ressources par province constituent le jury. Cinquante nominés sont sélectionnés parmi les hôtels et restaurants du Cameroun qui se sont démarqués. “ Les lauréats seront sélectionnés parmi ceux qui auront de meilleures notes ”, explique Bénijour Tchuingwa.

A une semaine de l’évènement, le promoteur des marmites d’or, Bénijour Tchuingwa, se dit confiant et prêt à consigner les archétypes de la cuisine camerounaise dans l’histoire. “ Même si je dois consentir d’énormes sacrifices ”, confie-t-il.

Par Abdoulaye NGOUH (Stagiaire)
Le 30-03-2007

==========================

Cuisine : Les gastronomes préparent leur couvert

L’édition 2007 de "La nuit des restaurateurs" est en train de mijoter.
Eric Vincent Fomo (Stagiaire)

Les restaurateurs camerounais sont fermement engagés dans la promotion et la création d’un label sur les sucs et saveurs de la cuisine camerounaise. C’est dans ce sens que la quatrième édition de "La nuit des restaurateurs" se prépare activement du côté de la Chaîne des restaurateurs pour le patrimoine de la cuisine camerounaise (Crespac), principal initiateur de ce concept qui promeut l’art culinaire local, et qui a vu le jour en 2001.
Une conférence de presse a ainsi eu lieu hier, mardi 3 avril 2007, au restaurant l’Agora à Yaoundé, pour faire le point sur l’état d’avancement des préparatifs de cet événement, et préciser quelles seront les innovations de cette année.

"Nous prévoyons cette année, outre la soirée proprement dite du 18 mai 2007 au Palais des congrès de Yaoundé, des ateliers, des séminaires, des sessions de formation des personnels restaurateurs, ainsi qu’une compétition des restaurateurs pour proposer des mets camerounais où les meilleurs seront primés, etc.", a annoncé Marie Thérèse Atedzoé, la présidente du Crespac, par ailleursgérante du restaurant l’Agora.
Devant des journalistes de la presse nationale et quelques gérants de restaurants basés à Yaoundé, Marie Thérèse Atedzoé a expliqué que l’association dont elle a la charge veut donner un coup d’accélérateur à l’événement que constitue "La nuit des restaurateurs", en innovant dans un certain nombre de choses. Ainsi, le Crespac prévoit également des journées gastronomiques de quatre jours (du 12 au 16 mai) à l’esplanade du restaurant l’Agora.

Ndomba
Au cours de ces journées présentées sous le thème "Petit marché du terroir", le public aura principalement droit à des projections sur écrans géants des différents modes de préparation et de cuisson des mets locaux tels que le Ndolè, le Ndomba de poisson etc. "L’objectif de cette promotion est d’amener les gens à consommer camerounais", indique Marie Thérèse Atedzoé. Selon les organisateurs, les prix pratiqués seront "promotionnels" à cette occasion. Soit 1000 Fcfa pour les repas, et 500 Fcfa pour la boisson. Pour cette année, le Crespac a reçu, comme les années antérieures, l’appui du ministère du Tourisme. "Il nous a promis d’appuyer notre association par des séminaires, et la sensibilisation des autres ministères", déclare Marie Thérèse Atedzoé.

Le Crespac a aussi reçu le soutien des ministères du Commerce et des Enseignements secondaires (Minesec). "Tous ces appuis doivent nous permettre de mieux nous vendre à l’extérieur", ajoute t-elle. Un contrat a d’ailleurs été signé entre le Crespac et le Minesec pour la formation, plus tard, des jeunes à l’hôtellerie. Après avoir connu quelques difficultés lors de ses débuts du fait du manque de finances, le Crespac entend donc "passer à la vitesse supérieure", de l’expression des promoteurs, pour faire la promotion et des mets camerounais, et mieux vendre la destination touristique camerounaise. A cet effet, les douze restaurants regroupés au sein de l’association vont devoir se resserrer les coudes pour que la cuisine camerounaise soit pleinement vulgarisée.
 

Source:  | Hits: 18820 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Lettre ouverte au FESMAN III - par Rhode Bath-Schéba Makoumbou
( | 04.12.2010 | 24760 hits  | 0 R)

  Le cinéaste Dikonguè Pipa - Les héros nationalistes honorés
( | 23.11.2010 | 19666 hits  | 0 R)

  Calliste Ebenye: Le restaurant Sawa Village devient Mboa´su
( | 21.10.2010 | 22771 hits  | 0 R)

  Crise sociale : Le peuple camerounais révolté et les deux bourgeoisies
( | 15.03.2008 | 22325 hits  | 2 R)

  Ambroise Mbia: Le festival mondial des arts nègres (Fesman)
( | 07.01.2008 | 18280 hits  | 0 R)

  Douala: une Exposition de 8 Photographes
( | 15.07.2007 | 14534 hits  | 0 R)

  Remember Sembene Ousmane - Hommage au grand Africain
( | 28.06.2007 | 23659 hits  | 1 R)

  Cinéma : "The making of" du film "Le don involontaire" de Serge Alain Noa
( | 15.06.2007 | 19180 hits  | 0 R)

  Ousmane Sembène, panafricaniste et pionnier du cinéma africain, est mort
( | 11.06.2007 | 22728 hits  | 0 R)

  Kaba Days Are Here; By Poubum Lamy Ney
( | 04.06.2007 | 22552 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Bienvenue au CamerWood
( | 01.06.2007 | 20481 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Le Festival: Bassek ba Kobhio, Jean Pierre Bekolo, Cyrille Masso
( | 01.06.2007 | 17336 hits  | 0 R)

  Culture: Un festival international à Bafia dans le Mbam
( | 30.03.2007 | 18336 hits  | 0 R)

  Bill Akwa Betote - la Photo, son Tempo
( | 22.03.2007 | 17671 hits  | 0 R)

  Samuel Nja Kwa: Journaliste et Photographe
( | 22.03.2007 | 17651 hits  | 0 R)

  DUTA, Biennale des Arts Visuels en Afrique centrale
( | 13.03.2007 | 19387 hits  | 0 R)

  Massao 2007: Les "gos", la radio et le Massao
( | 07.03.2007 | 18269 hits  | 0 R)

  Decouvrez EBONYL, une BD faite par un groupe de jeunes Sawa
( | 10.02.2007 | 19757 hits  | 0 R)

  Ciné Club Afrique : Le Silence de la forêt de Didier Ouenangaré et Bassek Ba Kobhio
( | 17.01.2007 | 22757 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 20080 hits  | 0 R)






Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks