Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      


24.02.2006

Patrick Mboma: Le Médiateur 

A 35 ans, Patrick Mboma a été auprès des Lions Indomptables
pour jouer un rôle nouveau dans le groupe : Médiateur. C´est lui qui aide à applanir les divergences, à laver le linge sale en famille, reculer les murs d´incompréhension, faciliter le dialogue et la communication.


Né au cameroun en 1970, Patrick Mboma émigra en France avec sa famille alors qu´il n´avait que deux ans. Il a joué en professionnel en France, au Japon et en Italie. Au sein des Lions Indomptables du Cameroun il a marqué des buts à la fois décisifs et anthologiques.

C´est donc un ami et un aîné respecté qui officie comme Médiateur de l´équipe nationale. Son esprit de pondération et son sens élevé de la persuasion constituent des atouts de poids dans cette tâche.


L´Indomptable CAN 2006


**************************

L’indomptable des surfaces!


Si depuis les annees 1999, les lions indomptables ont retrouvé le chemin de la gloire sur les stades africains et internationaux, c’est sans aucun doute du à la grande chimie qui anime les membres de l’equipe mais aussi et surtout grace a l’efficacité, le réalisme et l’opportunisme du goleador camerounais Patrick Mboma, ballon d’or africain 2000.Du haut de son metre quatre cinq, il évolue
tantôt comme pivot ou tour de contrôle dans la surface de vérité, comme catalyseur de jeux subtils en support du milieu de terrain, comme principal artilleur de l’attaque et ultimment comme le spectre qui hante les cauchemards des gardiens du continent.

Sa technique du ballon, son jeu aerien, son tir et son flair du but montrent qu’il appartient à une génération de joueurs exceptionnels en voie de disparition.Sur le gazon ou en dehors de l’arene, Patrick « Magic » Mboma est ce leader influent qui brille par l’exemple d’une vie au service de la nation, à la famille, aux amis et a d’inombrables œuvre charitables. Défendre les couleurs du Cameroun, la terre cherie, il le fait toujours et à cœur joie, sacrifiant sans hésitation une carrière en club qui est le gagne pain de tout footballeur
professionel. Formé au Paris St-Germain, il rejoint l’equipe premiere en 1990, periode où le club de la capitale Française domine le championat et donne la replique au Milan AC en competition de l’UEFA. Un baobab du football
africain et mondial y joue comme avant centre: George Weah.
C’est la grande forme de ce dernier qui contraint le PSG à prêter le jeune Patrick à Châteauroux.

Patrick ne pert pas de temps et reponds en marquant 17 buts en 28 matches avant d’etre rappelé par le géant parisien. L’année 1996 marque ses débuts en tant qu’international du Cameroun, pays qu’il a quitté à l’âge tendre de 2 ans seulement. Après de brillantes qualifications pour la Coupe d’Afrique 1996, il est un des laissés pour compte dans la liste finale des 22 élus. En 1997, alors qu’il est de nouveau prêté à Metz, la J-League congne à la porte par l’entremise du club Gamba Osaka avec lequel il finit par signer. Cette même année, il est rappele en sélection nationale et joue comme titulaire dans le deuxième match amical de tous les temps contre l’Angleterre, dans le mythique stade de Wembley, balayé par le vent hivernal. Notre héros retourne au pays du soleil levant où il illumine le championnat 1997 d’un remarquable record de 25 buts en 28 matchs !Rappelé de nouveau pour les qualifiactions de la coupe du monde 1998, Patrick marque 5 buts cruciaux qui décrochent notre billet d’avion pour le mondial de Paris. Lors de la coupe du monde francaise, Patrick est utilisé dans le role inhabituel de milieu défensif en absence de MV. Foé blessé. C’est sans surprise que le cameroun sort au premier tour des hostilités avec 3 points.


Néanmoins, il y laisse sa griffe en marquant un but d’une tête très conquérante contre le Perou. Les dépisteurs de la Serie A en sont impressionnés et c’est à juste titre qu’il signe pour Cagliari en été 1998. Il y passe deux bonnes saisons pendant lesquelles il bat le Mialn AC de…Georges Weah.En 2000, ses prouesses offensives sont sollicitées par Parma AC, qu’il abandonne pour terroriser les surfaces de la CAN nigerianne où les lions indompatbles triomphent. Tout naturellement, il est voté Joueur Africain de l’année 2000. Il mene aussi l’équipe espoir à la médaille d’or Olympique à Sydney. 2001 est l’année où Patrick retourne au Japon en tant que joueur lors de la coupe des confédérations. C’est aussi et surtout l’année où il marque le but le plus spectaculaire jamais marqué au stade de France lors du memorable 1-1 contre des bleus au sommet de leur art. En 2002, Patrick Mboma orchestre une fois de plus le triomphe des lions indompatbles à la CAN malienne. Une Coupe d’Afrique désormais historique compte tenu de la forteresse défensive camerounaise qui est la seule dans l’histoire à n’avoir pris le moindre but tout en terminant avec le melleur buteur de la competition, Patrick Mboma, avec 3 buts en 4 matchs. Patriote de la première heure et soucieux des interets des lions indomptables, Patrick conteste la gestion des ressources humaines et financières de la sélection nationale, et se rend solidaire d’un groupe des joueurs martyrisés (Lauren, Wome, Kalla, Boukar).

Pour joindre l’action aux interviews, il prend congé de la selection nationale à l’occasion de la coupe des confederations francaise 2003. Mais vite, il est obligé de revenir du Japon pour partager la douleur des lions amputés du très regretté Marc Vivien Foé, le membre avec lequel ils auraient sans doute remporté la finale. Patrick demeure un athlète en pleine forme et sans équivoque un avant centre de classe mondiale. Bien qu´ayant pris sa retraite comme joueur à l´international, Patrick s´est vu confié le rôle de Médiateur des équipes nationales, rôle qu´il assume depuis janvier 2005.


Camfoot.com
 

Source:  | Hits: 27762 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 34351 hits  | 0 R)

  Saviez-vous que BAKASSI, aujourd´hui occupé par les Nigérians signifie en Douala "ils ont accueili" ?
( | 17.07.2005 | 40589 hits  | 0 R)

  Le Ngondo 2002 sur les berges du Wouri
( | 15.07.2005 | 30947 hits  | 0 R)

  UNE ETUDE SUR LES PIROGUES DOUALA
( | 13.07.2005 | 32208 hits  | 1 R)

  Léopold Moume Etia n’est plus
( | 12.07.2005 | 33877 hits  | 0 R)

  CONTEXTE HISTORIQUE GÉNÉRAL DE L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE 1890-1960
( | 12.07.2005 | 32389 hits  | 0 R)

  SAWA TOURISME !
( | 11.07.2005 | 25191 hits  | 0 R)

  Masosomanambè” : Le calendrier qui déterre l’histoire des Sawa
( | 10.07.2005 | 45478 hits  | 4 R)

  Ngondo : Deux nouveaux hommes pour de nouveaux défis
( | 06.07.2005 | 32987 hits  | 0 R)

  Sam Mbende : le spectacle… contenu
( | 30.06.2005 | 27206 hits  | 0 R)

  Traité germano-duala : 120 années de controverse. Reflexions Kum-mouelle-nsame-ntone.
( | 18.06.2005 | 43854 hits  | 3 R)

  Dika Akwa III - Les Bonambela amorcent l’envol
( | 09.06.2005 | 37439 hits  | 2 R)

  Le Sacre d´un Roi: Dika Akwa III
( | 09.06.2005 | 35537 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : Les chemins de l’Union
( | 05.06.2005 | 26238 hits  | 0 R)

  Massao 2005 : On attend Coco Mbassi…
( | 06.05.2005 | 32716 hits  | 0 R)

  Le Mpooh
( | 01.05.2005 | 33045 hits  | 2 R)

  Recit du sacre du roi Dika Akwa III
( | 09.04.2005 | 32206 hits  | 0 R)

  André Nganguè : Un patriarche à l’antenne
( | 18.01.2005 | 37126 hits  | 0 R)

  Tradition: Le Ngondo dévoile son calendrier
( | 01.01.2005 | 25835 hits  | 0 R)

  Ngondo: Sous le vase sacré
( | 28.12.2004 | 26167 hits  | 0 R)

  Musique : Le bon jus de Coco
( | 06.12.2004 | 31715 hits  | 0 R)

  Miss Ngongo 20XX
( | 26.10.2004 | 31336 hits  | 0 R)

  Spectacle en vue :Coco Mbassi revient
( | 22.10.2004 | 31006 hits  | 0 R)

  Léopold Moume-Etia, 1913-2004 :Une page de l’histoire du Cameroun est tournée
( | 16.07.2004 | 40548 hits  | 0 R)

  Littoral : Moukoko Mbonjo reçoit l’onction du ngondo
( | 18.03.2004 | 42616 hits  | 1 R)

  Africavenir: Un trésor culturel à Bonabéri
( | 17.01.2004 | 36602 hits  | 2 R)

  Grandeurs et travers du Ngondo.
( | 05.12.2003 | 25307 hits  | 0 R)

  ACTIVITES & PROGRAMME
( | 25.11.2003 | 28378 hits  | 0 R)

  LETTRE DU PRESIDENT DU NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 27861 hits  | 0 R)

  BILAN du NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 27620 hits  | 0 R)

  Ngondo : La délégation de Douala fait escale à Yaoundé.
( | 10.11.2003 | 27002 hits  | 0 R)

  African Cults: Sangoma & Nganga
( | 01.01.1970 | 61794 hits  | 0 R)

  Charismatique: René Douala Manga Bell
( | 01.01.1970 | 42481 hits  | 0 R)

  Les Sawa réclament le site où le Ngondo serait né
( | 01.01.1970 | 37980 hits  | 0 R)

  Dits et écrits de UM NYOBE
( | 01.01.1970 | 35596 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008: Message de Prospérité et de Fécondité
( | 01.01.1970 | 34508 hits  | 0 R)

  Pierre Valéry Lobé Békombo est allé rejoindre Doumbe Djengué
( | 01.01.1970 | 34325 hits  | 0 R)

  Haïti : Souffrance, chaos et dignité !
( | 01.01.1970 | 29251 hits  | 0 R)

  Programme NGONDO 2008
( | 01.01.1970 | 29041 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks