Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
12.07.2005

Léopold Moume Etia n’est plus 

L’historien s’est éteint lundi dernier. Pour le peuple Sawa, et tout le Cameroun, une bibliothèque part en fumée.

Les ouvrages laissés par Léopold Moume Etia fond de lui un personnage qui s’est appliqué à restituer les choses et l’histoire dans leurs contextes réels, afin que nul n’en n’ignore. Il en est ainsi de " Cameroun : les années ardentes ", qui retrace l’itinéraire ayant conduit l’Etat du Cameroun à l’indépendance. " Jengu ", le mystère de la divinité marine qui est Le socle de la tradition sawa, ce peuple de l’eau. Ou encore " Voyage sur Pointe Noire ", une sorte de carnet de voyage tenu lors d’un exil riche en expériences au Congo Brazzaville aujourd’hui République du Congo.

Décédé lundi dernier à l’âge de 91 ans, Léopold Moume Etia aura marqué la vie politique et sociale de notre pays, au même titre que les célèbres nationalistes de l’Afrique coloniale et post coloniale. Et pourtant à sa naissance, le 22 décembre 1913, rien ne semble le destiner à une vie tumultueuse. Très tôt, le jeune Léopold se rend à l’école à vélo. Ce qui lui vaut des acclamations à chacune de ses apparitions. En plus, il porte des chaussures à coté de tous ses autres camarades qui ne peuvent s’offrir ce luxe. C’est dans cette même foulée que son père, Isaac Moume Etia, écrivain interprète et collecteur d’impôts dans l’administration coloniale, l’envoie en France à l’âge de 12 ans. Nous sommes en 1927.

De retour en 1939, il " réalise, horrifié, combien les indigènes sont primitifs du fait des colons ", se souvient un de ses quatre enfants, le nommé Richard Ekwalla. Il multiplie des incidents dans les rares boulangeries qui ne vendent du pain aux indigènes que sur autorisation de par l’administration coloniale. " Je viens de chez vous, s’indigne-t-il. Là-bas, personne n’a besoin d’aucune autorisation pour acheter du pain. On le fait librement ! " Plus tard, lorsqu’il est admis au concours d’entrée aux Chemins de Fer du Cameroun, il ne se fatigue pas avant d’organiser la première grève au Cameroun. " Nous sommes en 1949, et c’est le début de la mise en place d’un organisme syndical qu’il entreprend de diriger ", nous confie son fils aîné Henry Manga Moume Etia. Régulièrement, Léopold Moume Etia fait parler de lui. Et bien évidemment aussi, il subit la fureur de l’administration coloniale. Mais il compte de nombreux amis tant en Afrique qu’en France. Ses enfants évoquent les noms tels que Léopold Sedar Senghor, Houphouët Boigny ou Mendés France qui permettent à Léopold Moume Etia de se sortir de l’étau à chaque fois.

Plus tard, après ce passage tumultueux aux Chemins de fer, il va mettre un peu d’eau dans son vin, en acceptant un poste de premier adjoint au maire de Douala, Rodolph Tokoto Essome, de 1952 à 1955. Et par la suite, il devient député à l’ARCAM, avant de faire son entrée dans l’UNC, après l’indépendance. Pour finir, le patriarche rejoint Samuel Eboua à la création du MDP avant de se retirer de la vie politique pour se consacrer à la tradition. Jusqu’à sa mort, il faisait partie du cercle sélectif des b’Eyoum ba bato, les sages Sawa, garants de la tradition.
 

Source: Cameroun tribune | Hits: 23249 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Sawanité : La rentrée
( | 24.09.2006 | 20595 hits  | 0 R)

  Espoir en l´Afrique !! Par Francis Bebey
( | 19.09.2006 | 25006 hits  | 0 R)

  HOMMAGE AU PROFESSEUR NJOH MOUELLE
( | 19.09.2006 | 23932 hits  | 0 R)

  UPC: Union des Populations du Cameroun
( | 15.09.2006 | 22381 hits  | 0 R)

  UM NYOBE NOUS A APPRIS A REFUSER D’ETRE ESCLAVES
( | 13.09.2006 | 24253 hits  | 0 R)

  La crise du Muntu (Monga-Mbembé-Eboussi Boulaga)
( | 07.09.2006 | 24420 hits  | 0 R)

  UM NYOBE, héros national, Assassiné ce 13 Septembre 1958
( | 06.09.2006 | 37582 hits  | 8 R)

  Me Black Yondo parle
( | 06.09.2006 | 25397 hits  | 0 R)

  Ruben Um Nyobe
( | 06.09.2006 | 25109 hits  | 0 R)

  11 SEPTEMBRE 2001 : CINQ ANS APRES (par Sam Ekoka Ewande)
( | 06.09.2006 | 24968 hits  | 0 R)

  Ruben Um Nyobè, Précurseur des Indépendances Africaines Avait Prévenu !
( | 06.09.2006 | 24664 hits  | 0 R)

  Cameroun : la guerre d’indépendance oubliée
( | 06.09.2006 | 24218 hits  | 0 R)

  Le " NGOSO " : Origines de l´" ESSEWE "
( | 01.09.2006 | 21550 hits  | 0 R)

  Les racines africaines de la musique noire d’aujourd’hui.
( | 30.08.2006 | 33244 hits  | 1 R)

  JO TONGO
( | 29.08.2006 | 30614 hits  | 0 R)

  The Highlife Music, predecessor of modern African Music
( | 29.08.2006 | 33930 hits  | 1 R)

  The story of Highlife
( | 29.08.2006 | 25331 hits  | 0 R)

  The Rebirth of Highlife
( | 29.08.2006 | 16235 hits  | 0 R)

  ETIENNE MBAPPÉ - another great Cameroonian bass player
( | 28.08.2006 | 19893 hits  | 0 R)

  BAKASSI, GUERRE OU PAIX ?
( | 24.08.2006 | 24181 hits  | 0 R)

  BAKASSI: LA FIN DE L’OCCUPATION MILITAIRE (Sam Ekoka Ewande)
( | 23.08.2006 | 20535 hits  | 0 R)

  Hommage: Un film sur la vie de Samuel Eboua
( | 21.08.2006 | 28875 hits  | 0 R)

  TRAGEDIE DU LAC NYOS - 20 ANS APRES : NE PAS OUBLIER
( | 20.08.2006 | 26067 hits  | 0 R)

  KEMIT Conference: SURVIVANCE DE L’EGYPTE PHARAONIQUE DANS LA TRADITION AFRICAINE
( | 20.08.2006 | 25651 hits  | 0 R)

  1986: Hundreds gassed in Cameroon lake disaster
( | 20.08.2006 | 16337 hits  | 0 R)

  Le Nigeria remet officiellement la péninsule de Bakassi au Cameroun
( | 15.08.2006 | 23952 hits  | 1 R)

  Tradition, invention and history The case of the Ngondo (Cameroon)
( | 11.08.2006 | 18462 hits  | 0 R)

  Germany pays for colonial errors in Namibia
( | 10.08.2006 | 23620 hits  | 1 R)

  Le “ Ngondo ” et la “ Civilisation de la croix ”
( | 09.08.2006 | 33972 hits  | 1 R)

  Evocation de la vie et de l´exécution du nationliste camerounais
( | 09.08.2006 | 24621 hits  | 0 R)

  Résistance Sawa : La force du souvenir
( | 08.08.2006 | 24758 hits  | 0 R)

  Georgette L. Kala-Lobè en Solo pour Douala Manga Bell
( | 07.08.2006 | 34276 hits  | 1 R)

  Bialati ba 1500 Mina. Dictionnaire des noms propres Sawa
( | 07.08.2006 | 28175 hits  | 0 R)

  Tet´Ekombo n´est plus
( | 05.08.2006 | 33618 hits  | 2 R)

  Douala: Ville et Histoire - René GOUELLAIN
( | 31.07.2006 | 29725 hits  | 0 R)

  Rudolf Douala Manga Bell, premier opposant à l´Apartheid
( | 31.07.2006 | 27243 hits  | 0 R)

  Rudolf Doualla Manga Bell: propriété familiale?
( | 31.07.2006 | 25879 hits  | 0 R)

  Douala autrefois - Michel Viallet
( | 29.07.2006 | 32567 hits  | 0 R)

  Douala un siècle en images - Jacques SOULILLOU
( | 28.07.2006 | 27985 hits  | 0 R)

  Vivre à Douala L´imaginaire et l´action dans une ville africaine en crise - Gilles SERAPHIN
( | 27.07.2006 | 28570 hits  | 0 R)

  Douala: Croissance et servitudes - Guy MAINET
( | 26.07.2006 | 32398 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolf Duala Manga Bell,martyr de la liberté ...Joël KONDO
( | 25.07.2006 | 38666 hits  | 1 R)

  Ngum’a Jéméa ou foi inébranlable, de David Mbanga Eyombwan
( | 22.07.2006 | 60093 hits  | 0 R)

  Sawanité: l’appel du large ou la rencontre avec nos cousins d’outre Campo
( | 19.07.2006 | 31493 hits  | 1 R)

  Hommage à Rudolf Duala Manga Bell
( | 19.07.2006 | 25918 hits  | 0 R)

  Tet´Ekombo
( | 19.07.2006 | 24651 hits  | 0 R)

  SAWANITE: LA PART DES FEMMES
( | 18.07.2006 | 24795 hits  | 1 R)

  Ce fut le 12 juillet 1884
( | 14.07.2006 | 24654 hits  | 2 R)

  La Renaissance Panafricaine par Thabo Mbeki
( | 14.07.2006 | 25219 hits  | 0 R)

  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006: Demande de participation
( | 14.07.2006 | 21862 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks