Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      


22.04.2007

Dibombari: Yvonne Ngo Mbebga - Combattre l’exode rural par la culture 

Sculpteur, elle explique sa logique de création et le défilé de mode qu’elle a organisé le 20 mai.
Propos recueillis par Marion Obam
Mutations

C’est la sculpture qui vous a fait connaître à Douala il y a quelques années. Aujourd’hui vous revenez avec la mode. Comment s’est opérée cette mutation ?
Ce n’est pas un choix que j’ai fait, mais c’est une complémentarité. Ce qui m’a amené à avancer vers le vêtement, c’est ce qu’à l’époque je ne faisais que les accessoires comme les bijoux, les sacs et les chaussures. Mais les personnes à qui je les vendais avaient du mal à trouver des vêtements qui aillent avec ces accessoires. C’est pour cela que je préfère désormais décorer les tenues avec mes accessoires. Cependant, c’est une idée que j’avais depuis le début de ma carrière d’artiste. Car comme je savais seulement faire la couture à la main, ce qui est très onéreux, je ne pouvais pas confectionner des tenues en série avec des bijoux qui les accompagnent sans avoir acquis une formation adéquate. Aujourd’hui c’est chose faite et avec la maturité, je peux aujourd’hui explorer d’autres domaines que la sculpture.

Le défilé de mode à ciel ouvert que vous avez organisé le 20 mai à Dibombari visait quel objectif ?

C’était pour montrer une autre approche à la jeunesse. Car je ne comprends pas pourquoi les jeunes sont des inconditionnels de l’exode rural. Moi je vis au village, à Dibombari, et je ne viens en ville que pour le ravitaillement. Moi je trouve tout mon matériel de travail en brousse : écorces d’arbre, palmistes, amandes, noix de coco, raphia, bois, etc. Il faut que les jeunes comprennent que vivre en campagne n’est pas un échec, une malédiction. La nature est généreuse et on peut tout y trouver pour s’exprimer et avoir son gagne-pain, que ce soit dans la mode, la sculpture ou le mobilier. Il suffit de se mettre au travail. Il faudrait que les Camerounais, et même les Africains, sachent que porter des bijoux qui viennent de la forêt leur donne une identité culturelle. Ils doivent accepter leur histoire, leur héritage

Pourquoi avoir choisi le 20 mai pour montrer votre nouvelle option de travail ?

C’est une date importante pour tous les Camerounais, car elle est le symbole de la réunification. Pendant le défilé du 20 mai 2007, à la Sous-préfecture de Dibombari, un carré de mannequins de l’agence Afriweek a présenté ma collection. Dans l’après-midi un défilé de mode a permis de voir aussi bien les vêtements que les accessoires. C’était une occasion de communier avec tout le pays, en montrant un travail singulier qui met les matériaux naturels camerounais en exergue.

Comment rendez-vous le bois, les amandes, le raphia non irritable à la peau?

C’est vrai que le matériel que j’utilise est rêche. Mais avant toute utilisation, il y a un travail de trie, de sélection, de lavage, de nettoyage et de séchage, qui s’effectue. Il y a deux options : la première c’est que je décore les vêtements avec les bijoux, des cauris, des amandes etc. De sorte que c’est uniquement le tissu qui touche la peau. Pour les vêtements qui sont en contact avec la peau, les matériaux utilisés sont soignés, traités, poncés et vernis. Après cela, ils ne représentent plus aucun danger. Avant de lancer une ligne comme cela a été le cas le 20 mai dernier, il y a des essais qui sont faits. Beaucoup de tenues n’ont pas été retenues parce qu’inconfortables ou que le tissu ne supportait pas le matériel posé dessus. C’est après toutes ces étapes que les tenues de ville et celles de soirée, les kabas, le sandja et les vêtements pour enfants sont sélectionnés.
 

Source:  | Hits: 26475 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Psycho-Slavery: Black Boys, White Female Teachers & The Rise of A.D.H.D.
( | 13.03.2011 | 40716 hits  | 0 R)

  International Women´s Day 2011 (Sister Nyangon is honoured)
( | 11.03.2011 | 38462 hits  | 0 R)

  Race and Arab Nationalism in Libya by Glen Ford
( | 11.03.2011 | 35894 hits  | 0 R)

  Henriette Ekwè (Nyangon) primée aux Etats-Unis
( | 02.03.2011 | 35981 hits  | 0 R)

  Livre: COMMENT L´AFRIQUE EN EST ARRIVEE LA, par Axelle Kabou
( | 26.02.2011 | 33398 hits  | 0 R)

  Côte d´Ivoire - Le Panel de l´Union africaine propose de revenir aux Accords jamais respectés de Ouagadougou
( | 24.02.2011 | 34481 hits  | 0 R)

  Regards: La Grammaire de la Révolte
( | 14.02.2011 | 39330 hits  | 0 R)

  MISS NGONDO 2010: Ekambi Lobe
( | 12.02.2011 | 42999 hits  | 0 R)

  FOMARIC 2011: Hommage à Nkotti François
( | 09.02.2011 | 38064 hits  | 0 R)

  SCHISME DE 1814, MYTHE OU REALITE
( | 01.02.2011 | 39431 hits  | 1 R)

  CES ROIS DES BERGES DU WOURI
( | 01.02.2011 | 37726 hits  | 1 R)

  Who loves to hate Haiti? An interview with Haitian Activist Pierre Labossiere
( | 28.01.2011 | 38186 hits  | 0 R)

  COTE D´IVOIRE : L´EX REBELLE AB ACCUSE ! OUATTARA, SORO DANS LE COLLIMATEUR !
( | 13.01.2011 | 42686 hits  | 2 R)

  Kamerun: Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971)
( | 11.01.2011 | 38940 hits  | 0 R)

  L´imposture des Nations unies en Haïti et en Côte d´Ivoire
( | 09.01.2011 | 41352 hits  | 1 R)

  Et de quatre pour Samuel Eto’o Fils
( | 21.12.2010 | 35328 hits  | 0 R)

  Regards (sur la crise ivoirienne): En attendant le vote des bêtes sauvages...
( | 21.12.2010 | 34321 hits  | 0 R)

  Cote d´Ivoire: Face à l´impérialisme, l´avenir de l´Afrique se joue à Abidjan
( | 10.12.2010 | 37710 hits  | 0 R)

  Situation en Côte d´Ivoire: Déclaration et Appel du Bureau du Comité Directeur de l’UPC
( | 08.12.2010 | 45013 hits  | 1 R)

  Afrique, Colonisation: Invasion programmée de la Côte-d´Ivoire, par Aimé M. Moussy
( | 07.12.2010 | 33588 hits  | 0 R)

  Race as Biology is Fiction, Racism as a Social Problem is Real
( | 05.12.2010 | 29920 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte au FESMAN III - par Rhode Bath-Schéba Makoumbou
( | 04.12.2010 | 40909 hits  | 0 R)

  Que sont devenues les anciennes Miss Ngondo ?
( | 04.12.2010 | 44639 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, les sawa, l’Indépendance et la Réunification
( | 01.12.2010 | 40100 hits  | 0 R)

  PETIT-PAYS victime d’un coup monté. Un mandat d’arrêt contre Petit-Pays
( | 01.12.2010 | 39616 hits  | 0 R)

  L´HISTOIRE DU KABA -NGONDO
( | 01.12.2010 | 38998 hits  | 0 R)

  Le cinéaste Dikonguè Pipa - Les héros nationalistes honorés
( | 23.11.2010 | 34917 hits  | 0 R)

  Ngondo 2010: Foire, animations et gastronomie
( | 22.11.2010 | 44309 hits  | 0 R)

  la troisième édition du Festival Mondial des Arts Nègres
( | 04.11.2010 | 32451 hits  | 0 R)

  ACHILLE MBEMBE: POUR L´ABOLITION DES FRONTIÈRES HÉRITÉES DE LA COLONISATION
( | 03.11.2010 | 34716 hits  | 0 R)

  Gregory Isaacs, Jamaican reggae artist, dies at age 59
( | 30.10.2010 | 39193 hits  | 1 R)

  Calliste Ebenye: Le restaurant Sawa Village devient Mboa´su
( | 21.10.2010 | 38720 hits  | 0 R)

  Manu Dibango - Jean Serge Essous, qui était le maître ?
( | 15.10.2010 | 38515 hits  | 0 R)

  Thomas Eyoum ´a Ntoh: La longue agonie d´un chevalier de la plume
( | 16.09.2010 | 36061 hits  | 0 R)

  Charles Onana: L’Afrique centrale pourrait connaître le scénario rwandais
( | 16.09.2010 | 33450 hits  | 0 R)

  Hommage à Um Nyobé, 52 ans après !
( | 14.09.2010 | 38206 hits  | 1 R)

  Les migraines de la diaspora !
( | 28.08.2010 | 38544 hits  | 2 R)

  L’ultime Reconnaissance - Hommage à nos Hommes d´exception! Merci Pius NDJAWE
( | 06.08.2010 | 30439 hits  | 0 R)

  Décès jeudi de Jean Bikoko, l’un des doyens de la musique camerounaise
( | 22.07.2010 | 38683 hits  | 0 R)

  Le diagnostic d’un échec
( | 18.07.2010 | 30578 hits  | 0 R)

  Au-delà de la débâcle des Lions indomptables au Mondial 2010
( | 25.06.2010 | 40848 hits  | 1 R)

  La Halte du Cinquantenaire ! Par Charles MOUKOURI DINA MANGA BELL
( | 01.06.2010 | 34126 hits  | 0 R)

  Kessern aus Kamerun: Die Biografie eines schwarzen Crailsheimers (1896 - 1981)
( | 22.05.2010 | 45176 hits  | 1 R)

  L´indépendance, il y a 50 ans ! L´indépendance, depuis 50 ans ?
( | 17.05.2010 | 38788 hits  | 0 R)

  Indépendance, la désullision?
( | 27.04.2010 | 31619 hits  | 0 R)

  Cinquante ans de décolonisation africaine
( | 18.03.2010 | 37419 hits  | 0 R)

  Les circonstances de l`assassinat de UM Nyobe, par Louis Noé Mbengan
( | 18.03.2010 | 33587 hits  | 0 R)

  Chefferies traditionnelles du Littoral
( | 04.03.2010 | 46389 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Miss EBENYE BONNY
( | 19.02.2010 | 37698 hits  | 0 R)

  Grand Sawa: Le retour aux démons du «qui perd gagne» dans les Chefferies de la région du Littoral
( | 18.02.2010 | 44731 hits  | 2 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks