Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
06.10.2006

L´Intérieur de la nuit - Léonora Miano 

En deux romans, la Camerounaise Léonora Miano pointe les défaillances du continent. Terrible diagnostic dicté par un amour exigeant.

Valérie Marin La Meslée

Le Mboasu est ce pays imaginaire, et si cruellement ressemblant, de l´Afrique équatoriale où se situent les deux premiers livres de Léonora Miano. « Mboasu » signifie « chez nous » en douala, cette langue du Cameroun, son pays natal, dont quelques mots viennent, ici et là, sous la plume talentueuse de cette jeune femme de 33 ans. Adolescente, elle l´a apprise d´elle-même, en « mauvaise fille », puisque seul le français était parlé chez les Miano. Grandie au Cameroun dans une famille bourgeoise et cultivée, père pharmacien, mère prof d´anglais, Léonora voulait ainsi se « rapprocher des gens ». Dès l´âge de 8 ans, elle trouve dans l´écriture un espace où s´exprimer sans être « contrariée ». Jetée dans l´arène depuis qu´elle est publiée à Paris, où elle est venue poursuivre ses études après le bac, elle doit aujourd´hui répondre aux attaques de lecteurs qui ne lui pardonnent pas de dire du mal de l´Afrique...

Ces joutes ne sont pas pour déplaire à l´auteur de « L´intérieur de la nuit », paru l´an dernier : un premier roman d´une stupéfiante beauté tragique relatant une scène de meurtre rituel. Léonora Miano y posait, sur des pratiques de cannibalisme, le regard d´une jeune fille d´aujourd´hui de retour dans son village natal après ses études en France. Dans le second, « Contours du jour qui vient », elle laisse son héroïne, Musango, 12 ans, décrire, en s´adressant à sa mère qui l´a chassée de son village, l´accusant d´être possédée du démon, l´état d´un pays détruit par la guerre, où les enfants sont livrés à la rue, à la merci d´un nouveau mal : les sectes prétendument religieuses.

La vérité, d´abord, importe à la jeune femme, qui châtie l´Afrique autant qu´elle l´aime, d´un amour « violent et exigeant ». Aînée de trois soeurs, Léonora Miano a toujours eu un « sens aigu de la gravité de l´existence », et avoue ne pas savoir « écrire des choses gaies », mais ponctue ses propos d´un mélodieux éclat de rire, réservant l´expression intense de la douleur aux heures passées devant la page lorsqu´elle se plonge dans cette nuit dont elle voudrait voir l´Afrique sortir plutôt que de « cultiver ce repli identitaire fasciste que l´on rencontre chez des Africains là-bas, comme ici ».

En mars, Léonora Miano est revenue au Cameroun après quinze ans d´absence, prête à en découdre avec ses lecteurs : « on m´a demandé ce que je faisais pour la cause des noirs. Mais il n´y a pas de cause qui ne soit que celle des noirs. Je ne me reconnais pas dans ces chants de la "noirie". La souffrance humaine est universelle. »

Elle montre pourtant dans ses livres à quel point l´injure (exemple, « la saleté ne tue pas le nègre ») a été intériorisée en Afrique : « parce que les gens ont vraiment cru qu´ils étaient inférieurs, parce qu´il y a cette terrible fragilité dans l´estime de soi. Mais ce que l´on croit compte avant tout et, si elle croit en elle, l´Afrique peut arriver à envisager son avenir. Nous ne sommes pas le seul continent dont les gens ont été livrés sans neurones ! A nous de nous révolter. »

Férue d´histoire et politisée depuis l´ado-lescence, Léonora Miano est une grande lectrice. Y compris des rapports des ONG... « Ce que j´écris dans mes livres est moins pire que ce qu´ils révèlent, mais la littérature peut mettre sur la place publique ce linge sale qu´on préfère ne pas laver en famille. »

« L´intérieur de la nuit », de Léonora Miano (Pocket) et « Contours du jour qui vient » (Plon, 275 pages, 18 E).
© le point 05/10/06 - N°1777 - Page 116 - 579 mots
 

Source:  | Hits: 11896 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Peuple Sawa, Tous à L´unisson. Sawa Ancestors Predict Blessings For 2008
( | 03.12.2007 | 16467 hits  | 0 R)

  Les Elog Mpo’o (Mpoo) se ressourcent à Edéa
( | 01.12.2007 | 20352 hits  | 0 R)

  Exclusif ! Entretien avec le Pr. NJOH MOUELLE
( | 30.11.2007 | 21732 hits  | 0 R)

  MANGA BEKOMBO Priso: Conflits d´autorité au sein de la société familiale chez les Dwala du Sud-Cameroun
( | 27.11.2007 | 20610 hits  | 0 R)

  Remember Manga Bekombo Priso (1932-2004)
( | 26.11.2007 | 18896 hits  | 0 R)

  Cet enfant de NEW-BELL NKONGMONDO: MBOM EPHREM, ancien Lions Indomptables
( | 23.11.2007 | 25529 hits  | 0 R)

  Hommage : Elle s’appelait Else Ekindi
( | 21.11.2007 | 27901 hits  | 0 R)

  "Du racisme français, Quatre siècles de négrophobie" par ODILE TOBNER
( | 21.11.2007 | 18632 hits  | 1 R)

  Et si Nkongsamba vous était contée
( | 20.11.2007 | 31265 hits  | 0 R)

  Alucam - les manifestations du cinquantenaire lancées à Edéa
( | 20.11.2007 | 20989 hits  | 0 R)

  Nkongmondo - Le miroir de la misère ambiante
( | 20.11.2007 | 18742 hits  | 0 R)

  Le Ngondo s´ouvre au Grand Sawa
( | 20.11.2007 | 16234 hits  | 0 R)

  Richard Bona parle
( | 20.11.2007 | 13583 hits  | 0 R)

  Sawanité: le pari de l’alliance
( | 12.11.2007 | 13822 hits  | 0 R)

  Bakassi Enquête: Affairisme, trafic d’armes, convoitisme du Nigeria... la tuerie
( | 11.11.2007 | 18383 hits  | 0 R)

  Fritz Dikosso-Seme : Interview "Le Ngondo en plein Sahel"
( | 11.11.2007 | 15134 hits  | 0 R)

  Entretien avec Marcien Towa
( | 11.11.2007 | 14114 hits  | 0 R)

  Bakassi: Sanglante attaque des Nigerians; 21 militaires camerounais tués et 6 blessés
( | 10.11.2007 | 18808 hits  | 0 R)

  Festival : Douala accueille le SUD (Salon Urbain de Douala)
( | 09.11.2007 | 18390 hits  | 0 R)

  Manu rend Hommage aux Tirailleurs Sénégalais
( | 09.11.2007 | 14291 hits  | 0 R)

  BlackExploitation videos & movies
( | 05.11.2007 | 16675 hits  | 0 R)

  Fête du NGUMA MABI 2007
( | 05.11.2007 | 16291 hits  | 0 R)

  Le Ngondo 2007 - les Sawa se préparent
( | 31.10.2007 | 16186 hits  | 0 R)

  Athlétisme : Françoise Mbango rompt le silence
( | 31.10.2007 | 14006 hits  | 0 R)

  EMOTION - Comment capitaliser nos ressources à cette veille du NGONDO
( | 30.10.2007 | 10892 hits  | 0 R)

  Clubs mythiques SAWA: « CAIMAN AKWA CLUB DE DOUALA »
( | 25.10.2007 | 44935 hits  | 0 R)

  Le Peuple Sawa salue la montée de Caïman en D1
( | 25.10.2007 | 12902 hits  | 0 R)

  FAKO Mountain Race of Hope 2008
( | 23.10.2007 | 17364 hits  | 0 R)

  LIMBE - Fishermen Accuse Chinese Trawlers Of Destructive Fishing By Francis Tim Mbom
( | 23.10.2007 | 11935 hits  | 0 R)

  Ebénezer Njoh Mouellé, le philosophe et la vie quotidienne
( | 19.10.2007 | 28395 hits  | 0 R)

  Ekambi Brillant et Valère Epée “ ressuscitent ” la culture camerounaise
( | 19.10.2007 | 16263 hits  | 0 R)

  TOKOTO ASHANTY, L’homme de chèvre, revient
( | 14.10.2007 | 16181 hits  | 0 R)

  EBOA LOTIN: UN POETE BANTOU
( | 08.10.2007 | 18142 hits  | 0 R)

  Quelques mélomanes parlent de ce qu’ils gardent de Samuel Eboa Lotin
( | 08.10.2007 | 18047 hits  | 0 R)

  Discours de Ruben Um Nyobe a l´ONU le 17/12/1952 et Hommage d´Achille Mbembe
( | 20.09.2007 | 22225 hits  | 0 R)

  Ruben Um Nyobe : modèle d’homme de culture
( | 13.09.2007 | 19977 hits  | 0 R)

  Steve Bantu Biko: Your memories - 12 September 1977.
( | 12.09.2007 | 21073 hits  | 0 R)

  Le Prince Alexandre
( | 09.09.2007 | 19375 hits  | 0 R)

  Les Ibos de la diaspora appellent à "l’union de tous"
( | 06.09.2007 | 17265 hits  | 0 R)

  France-Afrique: the idiocies that divide us
( | 01.09.2007 | 17105 hits  | 0 R)

  Une Television Africaine (LCA1 TV) en ligne
( | 29.08.2007 | 12387 hits  | 0 R)

  Henri Bandolo : Hommage manqué à un virtuose de la plume
( | 27.08.2007 | 24693 hits  | 0 R)

  Les descendants des Pharaons à travers l´Afrique (Extrait page.62-63)
( | 26.08.2007 | 26885 hits  | 0 R)

  Prince Bétotè DIKA AKWA nya BONAMBELA
( | 21.08.2007 | 28902 hits  | 0 R)

  FELA - a Commommeration
( | 17.08.2007 | 25986 hits  | 0 R)

  Fela Anikulapo kuti… for ever !
( | 17.08.2007 | 16308 hits  | 0 R)

  A Great Loss: The Passing of Dr. Asa Grant Hilliard III (Amankwatia Baffour II) (1933-2007)
( | 16.08.2007 | 23137 hits  | 1 R)

  l’héritage de Rudolph Douala Manga Bell
( | 16.08.2007 | 17695 hits  | 0 R)

  Valère Epée : Duala Manga Bell, un exemple de patriotisme
( | 12.08.2007 | 18067 hits  | 0 R)

  Photos Souvenir des funerailles de Duala Manga Bell
( | 11.08.2007 | 26796 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks