Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
10.11.2003

Ngondo : La délégation de Douala fait escale à Yaoundé. 


Dorine Ekwè

Le bureau de Yaoundé a été officiellement installé.

Partant du carrefour Warda pour le Palais des congrès de Yaoundé, les membres des associations Sawa, vêtus de leurs tenues traditionnelles: pagnes de toutes les couleurs ceints autour des reins et chemise pour les hommes, Kaba-Ngondo pour les femmes, n`ont pas manqué, dans la matinée de samedi dernier, de retenir l`attention des personnes qui se retrouvaient sur leur chemin. Chantant, dansant, et faisant à certains moments retentir des cloches, c`est dans la bonne humeur que tout ce beau monde est monté là-bas, sur les hauteurs du Palais des congrès de Yaoundé, pour communier avec ses chefs Essaka Ekwalla Essaka de Deido, Paul Milord Mbappè de Bonabéri et Madiba Songuè, chef Babkoko de Japoma. Le prétexte de ce grand rassemblement était celui de la visite du bureau Ngondo de Douala à la communauté Sawa de Yaoundé. Une visite qui entre par ailleurs dans le cadre des manifestations organisées chaque année, deux ou trois semaines avant le grand rassemblement sur les berges du Wouri, généralement prévu pour la première semaine de décembre, et dont les festivités s`étendent sur une semaine.

Désormais, et selon les explications de Louis Roger Manga, chargé de la communication du Ngondo-Yaoundé, Yaoundé est désormais considéré comme un des villages Ngondo que compte la communauté. Ceci, parce que " Nous comptons beaucoup de Sawa dans cette ville. Dans la plupart du temps, ces personnes n`ont pas toujours le loisir de se rendre à Douala pour assister à ce grand rassemblement de notre peuple qu`est le Ngondo. C`est pour leur montrer l`importance que nous leur accordons, que nous avons choisi de lancer notre tournée par Yaoundé " Loin des eaux ensorcelantes du Wouri, donc, c`est au Palais des Congrès de Yaoundé, et sous une fine pluie, considérée alors comme la bénédiction des dieux, que le rassemblement a eu lieu, après l`entrée sur le site de la pirogue, instrument de base d`un événement dont, la grande attraction a toujours été la course des pirogues. Et, en dehors des chants scandés ici et là, l`attraction était également cette case faite de matériau locaux (nattes, raphia, bambou...), située à l`entrée du Palais des congrès de Yaoundé. A l`intérieur, le peintre Jacques Eyoum proposait à ses visiteurs plusieurs fresques qu`il a mises sur pied, représentant plusieurs aspects de la culture Sawa.

Cette visite aux " frères de la capitale ", a également été l`occasion, pour le président du Ngondo, Sa Majesté Essaka Ekwalla Essaka, chef des Deido (dont le mandat prendra fin lors de la célébration du Ngondo 2004), et sa suite, de procéder à l`installation officielle du bureau Ngondo de Yaoundé. On se souvient en effet qu’il y a près de deux ans, ce bureau avait été mis sur pied de façon quelque peu clandestine, sans l`accord officiel des responsables. Ainsi, l`installation de samedi dernier, outre qu`elle règle un différend, rend légales et légitimes les actions futures que le bureau Ngondo de Yaoundé mènera. On se souvient qu`en 1998, la manifestation a subi une sorte de mutation, et a été organisée à Yaoundé, sur les rives du lac municipal, une initiative que l`on ne souhaiterait plus renouveler, quand on sait que, selon Jacques Eyoum : " le Ngondo n`est pas une affaire de diaspora, on ne peut l`expurger de sa quintessence ".

Un bureau dont la présidence et la vice-présidence sont respectivement assurées par Paul Moby Etia, directeur de l`institut national de cartographie, et Mbella Ngom. Les missions de ce bureau sont, entre autres, de rassembler les Sawa de Yaoundé, de procéder à un échange d`informations entre les différentes associations installées à Yaoundé ou ailleurs, mais surtout, de servir de courroie de transmission du Ngondo au près de ces associations. Ce bureau a également été installé, dit-on, pour être plus proche des autorités administratives du pays, dont le soutien, au cours des célébrations " n`est guère négligeable ". Après Yaoundé, la caravane poursuivra son périple du côté de Bali, Bonabéri, Pongo et d`autres villages, jusqu`au 29 novembre prochain, jour d`ouverture du Ngondo 2003 qui se terminera le 07 décembre prochain.
 

Source: Mutations | Hits: 17875 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Le trésor que l’Allemagne doit au Cameroun
( | 07.12.2006 | 20952 hits  | 0 R)

  le rideau est tombé sur les cérémonies du Ngondo 2006
( | 06.12.2006 | 18583 hits  | 0 R)

  Le message du NGONDO 2006 - L’UNITE ENTRE TOUS LES CHEFS
( | 04.12.2006 | 18455 hits  | 0 R)

  Ngondo : Le vase sacré attend recevoir le message ancestral
( | 30.11.2006 | 18557 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 Kicks Off by. Joe Dinga Pefok, PostNewsLine
( | 29.11.2006 | 21164 hits  | 0 R)

  Interview du Chef Supérieur Deido Essaka Ekwalla Essaka
( | 18.11.2006 | 17760 hits  | 0 R)

  Origine du Ngondo
( | 15.11.2006 | 21181 hits  | 0 R)

  Ngondo: Espoir d´une jeunesse déracinée.
( | 15.11.2006 | 18456 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Le Programme officiel
( | 15.11.2006 | 17550 hits  | 0 R)

  LA VEILLEE DU NGONDO
( | 14.11.2006 | 22390 hits  | 0 R)

  LE NGONDO.....par Maître DOUALA MOUTOME
( | 14.11.2006 | 20329 hits  | 0 R)

  La célébration du Ngondo
( | 14.11.2006 | 17972 hits  | 0 R)

  LE NGONDO - Le Paradis Tabou - Autopsie d´une culture assassinée - Ebele Wei ( Valère EPEE)
( | 12.11.2006 | 26164 hits  | 3 R)

  Temoignage: Ces pionniers qui s’en vont
( | 11.11.2006 | 23534 hits  | 0 R)

  LE BOURBIER IVOIRIEN (par Sam Ekoka Ewande)
( | 08.11.2006 | 16491 hits  | 0 R)

  Initiatives : le pied du Dr Paul Ngallè Menessier à l’étrier
( | 30.10.2006 | 26531 hits  | 2 R)

  ACTION de GRACE du Dr. MENESSIER
( | 30.10.2006 | 23524 hits  | 1 R)

  SAMUEL EBANDA II - Le muezzin de la culture camerounaise gravement malade
( | 29.10.2006 | 25462 hits  | 0 R)

  NJO LEA : LE REVE BRISE
( | 26.10.2006 | 19857 hits  | 0 R)

  Eugène Njo-Léa : Au bout d’une triste prolongation…
( | 25.10.2006 | 28896 hits  | 4 R)

  LE “KABA NGONDO” - exposition "Lambo la tiki" Douala
( | 24.10.2006 | 32997 hits  | 0 R)

  PEUPLE SAWA: avant de passer à l´action - TROISIEME FEUILLE DE ROUTE
( | 22.10.2006 | 31687 hits  | 2 R)

  Aftermath of the Trial
( | 22.10.2006 | 19764 hits  | 0 R)

  Epilogue
( | 22.10.2006 | 19584 hits  | 0 R)

  Mpondo´s Reply
( | 19.10.2006 | 26228 hits  | 0 R)

  The Charges
( | 19.10.2006 | 24720 hits  | 0 R)

  Dr. Levi´s Defense
( | 19.10.2006 | 23787 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Overview of the Legal Context
( | 16.10.2006 | 38194 hits  | 2 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Background to the Trial
( | 16.10.2006 | 31865 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Dr. Moses Levi of Altona defending Prince Mpondo from Kamerun
( | 12.10.2006 | 35023 hits  | 1 R)

  Moukouri Manga Bell : L’opposant à la retraite
( | 12.10.2006 | 19851 hits  | 0 R)

  Adolf Lotin Same, fondateur de la 1ère Eglise Africaine au Cameroun
( | 07.10.2006 | 42687 hits  | 1 R)

  Le Pasteur LOTIN SAME
( | 06.10.2006 | 38132 hits  | 2 R)

  Rires et larmes pour Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 27207 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin comme vous ne l’avez pas connu : Protais Ayangma : l’écorché vif que j’aimais
( | 06.10.2006 | 26902 hits  | 0 R)

  Hommage à un poète bantou: Eboa Lotin chroniqueur du quotidien
( | 06.10.2006 | 26467 hits  | 0 R)

  Hommage à EBOA LOTIN, poète, artiste et journaliste
( | 06.10.2006 | 25945 hits  | 0 R)

  Réaction sur l´article "Le Pasteur Lotin Same"
( | 06.10.2006 | 25112 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin, neuf ans déjà
( | 06.10.2006 | 24968 hits  | 0 R)

  Hommage appuyé à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 24874 hits  | 0 R)

  La classe de l’oncle Tom
( | 06.10.2006 | 24638 hits  | 0 R)

  L´Intérieur de la nuit - Léonora Miano
( | 06.10.2006 | 16438 hits  | 0 R)

  Suzanne Kala Lobé : Il tournait ses souffrances en dérisions
( | 06.10.2006 | 26681 hits  | 0 R)

  Rires et larmes pour un poète bantou : Trente jours pour rendre hommage à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 32219 hits  | 2 R)

  COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA
( | 04.10.2006 | 20932 hits  | 0 R)

  ENCORE ET TOUJOURS LE HAPPENING; par Sam Ekoka Ewande
( | 04.10.2006 | 19783 hits  | 0 R)

  Christine Njeuma: Cameroon´s Pioneer Female Pilot
( | 28.09.2006 | 27301 hits  | 0 R)

  Sarah Etonge, one of the greatest Sawa woman athletes
( | 28.09.2006 | 22880 hits  | 0 R)

  Bana Ba Nyué de Adrien Eyango
( | 28.09.2006 | 14615 hits  | 0 R)

  L’Ecole Maternelle est le Cimetière de nos Cultures et Langues
( | 27.09.2006 | 18066 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks