Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
12.05.2006

SAMUEL EBOUA : UNE DECENNIE AVEC LE PRESIDENT AHIDJO 

JOURNAL PARIS, L’HARMATTAN, 1995
par Mathias Eric OWONA NGUINI
(CEAN-IEP de BORDEAUX)


Le livre de M. Samuel Eboua constitue une chronique du séjour palatin de ce haut fonctionnaire auprès du Président Ahmadou Ahidjo entre 1971 et 1982. L’auteur évoque aussi son expérience des premiers mois de Paul Biya au pouvoir après son accession à la magistrature suprême en novembre 1982. M. Samuel Eboua a été un proche collaborateur du Président Ahidjo : chargé de mission en 1969-1971), secrétaire général adjoint de la Présidence (1971-1972) et secrétaire général (1975-1982). Ce haut fonctionnaire a tenu un journal, consignant de multiples notes sur son expérience des choses du pouvoir ou des services de la Présidence de la République.

Dans cette chronique de la vie quotidienne au cloître présidentiel sous M. Ahmadou Ahidjo, Samuel Eboua nous offre quelques révélations sur les personnages et les rouages de la machinerie du pouvoir camerounais. Les notes qui fourmillent dans ce journal nous offrent quelques instants de la vie d’un haut fonctionnaire évoluant dans les coulisses du pouvoir et qui démontent quelques ressorts psychologiques de la conduite de différents acteurs du milieu politique et administratif. On évoquera pour exemple le récit de la révocation d’un ministre de l’Education nationale en décembre 1977. L’auteur nous apporte aussi quelques éclairages sur ces rapports avec ses collaborateurs ou avec les membres du gouvernement. Il nous livre aussi quelques anecdotes sur les intrigues qui se nouent et se dénouent dans les milieux du pouvoir camerounais comme lors de l’affaire Moundi Kooh du nom d’un responsable d’une société d’Etat qu’on accusera M. Eboua d’avoir imposé. La chronique de M. Eboua apporte aussi des notes intéressantes sur certains événements comme les conditions de la révision du mécanisme constitutionnel de succession présidentielle (en juin 1979), la crise estudiantine (janvier-février 1981) ou la crise frontalière Nigéria-Cameroun dans le Rio del Rey (mai 1981). Le récit de Samuel Eboua signale aussi la formation d’un malaise au sein de l’élite politique anglophone souvent en phase avec les revendications d’une plateforme émergente d’opposition, le Cameroon Action Movement (juin 1979).

Samuel Eboua fait également état de ses relations difficiles avec les Premier ministre Paul Biya. Le récit de M. Eboua est surtout dominé par l’évocation de ses rapports de confiance avec le Président Ahidjo.

Le livre de Samuel Eboua ne prend toutefois pas assez de distance critique pour conduire une réflexion politique systématique sur le régime de M. Ahidjo. M. Samuel Eboua évite astucieusement d’évoquer les questions sécuritaires et répressives, domaine sensible de la pratique du pouvoir camerounais sous le Président Ahidjo. M. Eboua se contente d’évoquer quelques éléments de la gestion de la direction centrale des marchés de la société nationale des hydrocarbures et des comptes extrabudgétaires pétroliers pourtant placés sous le contrôle du secrétaire général de la Présidence. Au bout du compte, M. Eboua ne livre pas une vision cohérente et systématique de la gestion politique de l’économie opérée par le Président Ahidjo et son équipe. L’ouvrage de M. Samuel Eboua se veut trop lisse pour que l’on n’esquisse pas à l’issue de sa lecture un questionnement sur les usages de cette chronique. Parce que M. Eboua se garde de forger une vision forte de la logique du politique sous le régime de M. Ahidjo, on peut se demander si cet exercice d’écriture ne vise pas à légitimer M. Eboua aujourd’hui comme héritier du Président Ahidjo, habilité pour cette raison à être un critique du régime de Paul Biya. C’est sur une telle base que l’on peut expliquer pourquoi l’ancien secrétaire général de la Présidence insiste tant sur ses rapports de confiance avec le Président Ahidjo.

On peut regretter alors que l’auteur de cette chronique du pouvoir sous M. Ahidjo n’ait pas entrepris une véritable réflexion politique générale dans le dessein de défendre le régime du premier chef de l’Etat camerounais au lieu de paraître comme un simple notaire de l’histoire. En dépit de ces limites, le livre de M. Eboua apporte des éléments à la connaissance de l’histoire politique du Cameroun sous le Président Ahidjo.
 

Source:  | Hits: 26003 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Belka Tobis : parle de son Cool Assiko, Concerts et DVD
( | 15.02.2007 | 27743 hits  | 0 R)

  Jean Jacques Elangué: Entretiens avec Jean Jacques ESSOMBE, Cameroon-Info.Net
( | 14.02.2007 | 20256 hits  | 0 R)

  Youpwe: La qualité du poisson camerounais remise en cause
( | 14.02.2007 | 16710 hits  | 0 R)

  Black History Month 2007 (BHM)
( | 12.02.2007 | 22579 hits  | 0 R)

  Manu Nominé aux Victoires de la Musique 2007
( | 11.02.2007 | 18579 hits  | 0 R)

  NKOTTI François et son FOMARIC. Un des héritiers des pionniers du Makossa que sont Nellé Eyoum, Manfred Ebanda et Guillaume Mouellé
( | 10.02.2007 | 27105 hits  | 4 R)

  Decouvrez EBONYL, une BD faite par un groupe de jeunes Sawa
( | 10.02.2007 | 21176 hits  | 0 R)

  Drums Dikoume - na mea nde longue: Meilleur Makossa groove 2006
( | 10.02.2007 | 19948 hits  | 0 R)

  Christian Essawe Eyobo: Les Camerounais ont 230 milliards Fcfa à gagner
( | 08.02.2007 | 19031 hits  | 0 R)

  Douala : Un carnaval pour les Bonapriso
( | 06.02.2007 | 22838 hits  | 0 R)

  CHEIKH ANTA DIOP, OU L´HONNEUR DE PENSER par Jean-Marc ELA
( | 06.02.2007 | 22179 hits  | 0 R)

  La force publique - Mercenariat Noir pendant les Razzias Nègrières
( | 02.02.2007 | 20191 hits  | 0 R)

  Février 2007 : Le "Moi(s) contre la Françafrique"
( | 02.02.2007 | 15644 hits  | 0 R)

  LES LANGUES AFRICAINES ET LE NÉO-COLONIALISME EN AFRIQUE FRANCOPHONE Mongo BETI
( | 31.01.2007 | 28680 hits  | 1 R)

  POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES (Hougan Akounaatona)
( | 28.01.2007 | 26307 hits  | 0 R)

  Réponse à l’article POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES, du kamite Hougan Akounaatona
( | 27.01.2007 | 26960 hits  | 0 R)

  Yaphet Frederick Kotto
( | 26.01.2007 | 50389 hits  | 1 R)

  Jean Bikoko "Aladin"
( | 26.01.2007 | 25351 hits  | 0 R)

  Culture : Les "Nkamois" ont leur festival
( | 25.01.2007 | 25158 hits  | 1 R)

  Black Code: Promulgated by Louis XIV in 1685, the Black Code ruled the black men slavery
( | 25.01.2007 | 23352 hits  | 0 R)

  Le Code noir (1685)
( | 25.01.2007 | 22287 hits  | 0 R)

  Bwapé, un îlot de Manoka, abandonné par l´administration
( | 25.01.2007 | 15204 hits  | 0 R)

  Carrières: Lejeune Mbella Mbella, Michèle Ebonguè, .....
( | 24.01.2007 | 34810 hits  | 0 R)

  LIMBE: NAUFRAGE, Près de 60 (soixante) disparus
( | 24.01.2007 | 15697 hits  | 0 R)

  Music of Cameroon
( | 17.01.2007 | 33491 hits  | 0 R)

  La danse camerounaise d’hier à aujourd’hui, par Tony Mefe
( | 17.01.2007 | 24914 hits  | 0 R)

  Ciné Club Afrique : Le Silence de la forêt de Didier Ouenangaré et Bassek Ba Kobhio
( | 17.01.2007 | 24317 hits  | 0 R)

  Jean Dikoto Mandengué : auteur compositeur et bassiste Camerounais.
( | 17.01.2007 | 21376 hits  | 0 R)

  Joseph Nzo Ekangaki
( | 10.01.2007 | 28669 hits  | 0 R)

  L`Histoire de Baba Simon: de son vrai nom Simon Mpecké,
( | 10.01.2007 | 23858 hits  | 0 R)

  MUSIQUE: PELE-MELE - Des désaccords et plagiats
( | 09.01.2007 | 25627 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com chante !
( | 04.01.2007 | 33081 hits  | 3 R)

  LA SAWANITE A L´AUBE DE 2007 - UNE ANNEE DE GRACE
( | 04.01.2007 | 26532 hits  | 1 R)

  Manu Dibango compose la musique de Kirikou
( | 03.01.2007 | 26640 hits  | 0 R)

  MUSIQUE CAMEROUNAISE - Une chronologie de Suzanne Kala-Lobè
( | 03.01.2007 | 23347 hits  | 0 R)

  Sawanité , Grand Sawa, Pacte des Générations : Une année fructueuse, un espoir pour demain
( | 29.12.2006 | 19521 hits  | 0 R)

  SAWANITE, un an déjà ! un concept, une aventure, un succès
( | 29.12.2006 | 25416 hits  | 2 R)

  KALENDA 2007
( | 29.12.2006 | 16741 hits  | 0 R)

  Film: Assassinat de Felix Moumié
( | 27.12.2006 | 25033 hits  | 0 R)

  Florence Titty-Dimbeng : Faire rayonner la musique africaine
( | 27.12.2006 | 25478 hits  | 0 R)

  Spectacle : Georges Seba éblouit la Guadeloupe
( | 27.12.2006 | 20143 hits  | 0 R)

  M.E.Y. Souvenons-nous !
( | 21.12.2006 | 22098 hits  | 0 R)

  Daniel EYANGO NDOUMBE est décédé à l`âge de 92 ans
( | 20.12.2006 | 36077 hits  | 1 R)

  Videos Ngondo 2006 et Blackexploitation
( | 19.12.2006 | 20733 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : les vainqueurs fêtés chez le Mincom
( | 18.12.2006 | 17290 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Results
( | 18.12.2006 | 16892 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : Un appel à l’unité des chefs sawa
( | 18.12.2006 | 16737 hits  | 0 R)

  Dans les secrets du Mpo’o
( | 13.12.2006 | 33573 hits  | 1 R)

  Une nouvelle et irrésistible victoire de la pirogue de course
( | 09.12.2006 | 20947 hits  | 0 R)

  LE NGONDO : UN HERITAGE CULTUREL ET TRADITIONNEL
( | 07.12.2006 | 22384 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks