Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
31.05.2007

L´HORREUR, L´HORREUR : DIX MILLIONS DE MORTS? 

Pendant une vingtaine d´années, les agents territoriaux, la force publique, et les milices armées des sociétés privées, allaient répandre la terreur dans les régions de l´Équateur, de l´Aruwimi, du Lomami, du Mai-Ndombe, de l´Itimbiri, de l´Uele, du Kasaï et de la Mongala. Esclavagisme, déportations, guerres, massacres, pillages, captures, emprisonnements et tortures étaient les moyens et les méthodes utilisés pour forcer la population à récolter le caoutchouc et à le livrer aux autorités coloniales. Selon certaines sources, des millions de Congolais allaient mourir à cause du régime mis en place par le roi Léopold II. Ce régime de terreur ne sera quasiment jamais dénoncé par les missionnaires catholiques qui participaient à la prétendue mission civilisatrice du roi. Pourtant de larges zones d´ombres subsistent encore sur cette période durant laquelle périrent 10 millions de Congolais selon Adam Hochschild . Adam Hoschschild s´appuyant sur les relevés démographiques, estime que la moitié de la population aurait disparu durant une vingtaine d´année. Cette estimation semble confirmée par des écrits officiels :

« En 1919, une commission officielle du gouvernement belge estima que, depuis l´époque où Stanley avait commencé à établir les fondations de l´Etat de Léopold, la population du territoire avait été réduite de moitié. Le commandant Charles Liebriechts, qui exerça de hautes fonctions au sein de l´administration de l´Etat Congo pendant la majeure de l´existence de ce dernier, parvint à la même conclusion en 1920. De nos jours le jugement qui fait le plus autorité est celui de Jan Vansina, professeur émérite d´histoire et d´anthropologie à l´université du WISCONSIN ; et sans doute le plus grand ethnographe actuel spécialisé dans les peuples du Bassin du Congo. Il fonde ses calculs sur d´innombrables sources locales de régions différentes : prêtres remarquant que le nombre de leurs ouailles étaient en nette diminution, traditions orales, généalogies, et bien d´autres. Son estimation est la même entre 1880 et 1920 la population du Congo a diminué de moitié. La moitié de quoi ? Les premières tentatives de recensement territorial ne firent effectuées que dans les années 1920, le décompte effectué donna comme résultat dix millions de personnes. Villages incendié, otages affamés, réfugiés terrifiés mourrant dans les marécages, ordre d´extermination ». Adam Hochschild, p.273 .

Dans un documentaire de la BBC réalisé par Mark Dummet, le professeur congolais Elikia Mbokolo reprend le même chiffre et fait état de dix millions de Congolais qui auraient disparu des statistiques.
Ce chiffre reste controversé et est lié à une interprétation des chiffres démographiques. Néanmoins il montre l´ampleur et l´ignomonie du régime mis en place par Léopold II.

«En 1986, le Kölniscje Zeitung fit paraître, en se référant à un «Belge jouissant d´une haute estime, un communiqué selon lequel 1308 mains coupés avaient été remises au tristement célèbre commissaire de district Léon Fievez en l´espace d´une seule journée». Le journal allemand publia cette nouvelle à deux reprises sans que l´état du Congo réagisse ou publie un démenti.»
(Jules Marchal, L´Etat Libre du Congo , L´Histoire du Congo, 1876-1900, tome I, p. 339).


«Chaque fois que le caporal s´en va chercher du caoutchouc, on lui donne des cartouches. Il doit rendre toutes celles non employés ; et pour chacune des cartouches brûlés il doit rapporté une main droite !.Pour prouver jusqu´où cela pouvait aller, (Roi) me dit qu´en six mois de temps ils avaient eux, l´Etat, sur la rivière Momboyo, tiré 6000 cartouches, ce qui voulait dire que 6000 personnes avaient été tuées ou mutilées. Cela veut dire plus de 6000, car on m´a dit à diverses reprises que les soldats tuaient fréquemment des enfants à coup de crosse » (Lagergen, Mission and State in Congo).

Adam Hochschild relie les causes de mortalité à des causes directes : meurtres de masse, assassinats,mais aussi à des causes indirectes liées au régime de terreur exercé par les vassaux de Léopold : famines, maladies, chute du taux de natalité.
« Presque toujours les maladies tuent davantage, et plus vite, lorsqu´elles s´attaquent à des populations sous-alimentées et traumatisées : les nazis et les soviétiques n´avaient pas besoin de gazs toxiques ou de pelotons d´exécution pour achever nombre de ceux qui sont morts dans leurs camps » (p. 271).
En 1929, le comité permanent du Congrès national de Belgique alerté par la diminution conséquente de la population et donc de la baisse du nombre de ´travailleurs´ déclara :
« Nous courrions le risque de voir un jour fondre et disparaître la population noire au point de nous trouver dans une sorte de désert ».
(The Native Problem in Africa cité par Adam Hochschild, p. 273-274).


Nombreux villages avaient été détruits, les populations traumatisées et affamées fuyaient dans une nature pour le moins hostile (forêts vierges, climat équatorial ou tropical, maladies infectieuses et parasitaires). Un missionnaire catholique qui travailla de longues années dans le district du lac Maï Ndombé, importante région productrice de caoutchouc remarqua la disparition de classe d´âge entière d´enfants : « A son arrivée en 1910, il fut surpris par l´absence quasi totale d´enfants âgés de sept à quatorze ans, bien qu´il n´y en eût beaucoup de plus âgés et de plus jeunes. Cela désignait la période 1896-1903, pendant laquelle, précisément, la campagne du caoutchouc battait son plein dans le district. A la même époque, un autre témoin se trouvait dans une région proche : Roger Casement, qui effectuait son voyage d´information. Selon son estimation, la population avait diminué de soixante pour cent. »(Ibid, p.271).

Pressafrique
 

Source:  | Hits: 21723 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  In Memoriam: Mbella Sonne Dipoko - The Bard Who Dared To Be Different
( | 13.02.2010 | 22752 hits  | 0 R)

  Qui est Modi Din Jacob?
( | 13.02.2010 | 20284 hits  | 0 R)

  Malimba : Polémique autour de la chefferie supérieure
( | 06.02.2010 | 26095 hits  | 3 R)

  Wilson Ndeh Ntumazah parle
( | 06.02.2010 | 21332 hits  | 0 R)

  Chefferie Malimba: Le Prince René frappe du poing sur la table
( | 05.02.2010 | 24388 hits  | 0 R)

  Interview NDOUMBE MARCELIN sur ILIMBE-ILIMBE
( | 04.02.2010 | 20828 hits  | 0 R)

  UPC: Le président Ndeh Ntumazah est mort! The Passing of a Great Man!
( | 25.01.2010 | 24376 hits  | 0 R)

  Ngando Picket : Star du métro parisien
( | 16.01.2010 | 22368 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Cyrille Ekwalla
( | 08.01.2010 | 28335 hits  | 1 R)

  Ngondo: une fête « laïque » camerounaise ou uniquement douala ?
( | 16.12.2009 | 16709 hits  | 0 R)

  Ngondo 2009: Rideau
( | 16.12.2009 | 15911 hits  | 0 R)

  Les Sawa se mobilisent autour du Ngondo
( | 05.12.2009 | 17769 hits  | 0 R)

  Ngondo 2009 Sport nautique:
( | 05.12.2009 | 16468 hits  | 0 R)

  Retrocession du site du Ngondo
( | 08.11.2009 | 20045 hits  | 0 R)

  Malimba : ...En passant par le village des pêcheurs
( | 18.10.2009 | 19467 hits  | 0 R)

  François Missé Ngoh : L´homme tranquille du Makossa
( | 16.10.2009 | 20588 hits  | 0 R)

  Increvable Sarah Kala Lobe Kuta
( | 14.10.2009 | 22300 hits  | 0 R)

  Tourisme culturel : un Gorée camerounais méconnu
( | 14.10.2009 | 15695 hits  | 0 R)

  Biographie du premier martyr SAWA CAMEROUNAIS:EYUM EBELE Charley DIDO
( | 20.09.2009 | 24800 hits  | 0 R)

  D`où viennent les DEÏDO
( | 20.09.2009 | 23593 hits  | 0 R)

  Le rôle de la jeunesse dans la construction nationale : l’exemple d’Adolf Ngoso Din
( | 11.08.2009 | 19934 hits  | 0 R)

  EKAMBI BRILLANT
( | 08.08.2009 | 21575 hits  | 0 R)

  Prince René Douala Manga Bell : « Ngondo Ô Canada 2009 »
( | 25.07.2009 | 29151 hits  | 0 R)

  Préserver l’intégrité territoriale des Malimba.
( | 24.06.2009 | 24184 hits  | 0 R)

  Le Cameroun pleure Charlotte Odette Mbango Samé La chanteuse est décédée au kremlin Bicêtre, près de Paris
( | 06.06.2009 | 30304 hits  | 0 R)

  Geologist Discovers Diamond Deposits in Cameroon
( | 11.05.2009 | 25663 hits  | 0 R)

  Kassav va "tropicaliser"... le Stade de France samedi prochain !
( | 09.05.2009 | 18838 hits  | 0 R)

  CAMEROUN, Autopsie d´une Pseudo-Independance (le film)
( | 04.05.2009 | 19852 hits  | 0 R)

  La transmission du socle identitaire et culturel : la naissance de milliers d’étoiles au coeur des larmes de nos enfants
( | 26.04.2009 | 19058 hits  | 0 R)

  Conférence Internationale Contre le Racisme
( | 26.04.2009 | 17801 hits  | 0 R)

  Théâtre: Duala Manga Bell sur les planches
( | 30.03.2009 | 26663 hits  | 0 R)

  Voyage au cœur de Yabassi. le Nkam fait du surplace. D’aucuns pensent qu’il est maudit”
( | 30.03.2009 | 22201 hits  | 0 R)

  Invitation pour la promotion des langues africaines : le cas de la langue Basaa
( | 30.03.2009 | 22044 hits  | 0 R)

  Manu Dibango: Ce que je pense….
( | 30.03.2009 | 20408 hits  | 0 R)

  Si votre mari suggère l´accouplement...
( | 08.03.2009 | 24092 hits  | 1 R)

  NGONDO : LE SUICIDE D’UNE ORGANISATION
( | 02.03.2009 | 24028 hits  | 1 R)

  Gustave FOUDA-ZIBI alias ZIBINOH est décédé le mercredi 16 avril 2009 à Bonn en Allemagne.
( | 28.02.2009 | 20772 hits  | 0 R)

  greve Guadeloupe : "la gwadloup ce tan nou pa ta yo !!
( | 24.02.2009 | 18460 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, l’administration et la chefferie Bassa
( | 18.02.2009 | 23424 hits  | 0 R)

  Ambroise Mbia, une icône du théâtre au Cameroun!
( | 14.02.2009 | 21199 hits  | 0 R)

  Marthe Moumié, la "fidèle combattante" inhumée à Ebom Essawo
( | 02.02.2009 | 24436 hits  | 0 R)

  Organisation du tissu social traditionnel Bassa
( | 28.01.2009 | 26380 hits  | 0 R)

  Hommages Jean Marc Ela
( | 28.01.2009 | 22879 hits  | 0 R)

  Zoom sur Jean Jacques Ekindi, alias le « Chasseur du lion »
( | 12.01.2009 | 27269 hits  | 0 R)

  Marthe Moumié, la veuve de Félix, retrouvée étranglée au Cameroun
( | 11.01.2009 | 24712 hits  | 0 R)

  The Great Harlem Debate: Is Obama Good For Black People?
( | 30.12.2008 | 19752 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008 “o bodu” (en action) est entré dans l’histoire
( | 15.12.2008 | 17100 hits  | 0 R)

  Sissy Dipoko revient avec la réédition de son album à succès MUNAM
( | 12.12.2008 | 25164 hits  | 0 R)

  Déclaration solennelle des peuples autochtones Sawa du Cameroun
( | 12.12.2008 | 21288 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE - Miss Ngondo 2008
( | 06.12.2008 | 22240 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks