Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
31.07.2006

Rudolf Douala Manga Bell, premier opposant à l´Apartheid 

Rudolf Douala Manga Bell fût parmi les hommes les plus illustres du Cameroun. Il s´était opposé à la main mise allemande sur la ville de Douala. Il est mort pendu en 1914.

Par Samuel Nelle
10.10.2006


Rudolf Douala Manga Bell naît en 1872 à Cameroontown (ancienne appellation de la ville de Douala) de Manga Ndoumbé et de Tomédi Mouasso. Il est le petit fils de Ndoumbé Lobé (King Bell, 4ème de la dynastie des Bell fondée en 1792)

Depuis 1884, les chefs Duala, Dicka Mpondo (King Akwa) en tête, ont signé le traité de protectorat germano-duala, qui place le Cameroun sous la protection de l´Allemagne. Cameroontown devient Kamerunstadt.

En 1891, à l´âge de 19 ans, après avoir fait son école primaire et une partie du secondaire à Douala, Douala Manga est envoyé en Allemagne pour y continuer ses études. Il s´inscrit au lycée d´Aalen puis à l´Université de Bonn où il apprend le droit.

En 1896, après avoir terminé ses études, il rentre à Kamerunstadt (Douala). En 1897, son grand-père Ndoumbé Lobé meurt. Son père Manga Ndoumbé devient le chef supérieur des Bell (5ème de la dynastie). En Décembre, Douala Manga épouse une métisse, Mlle Engome Dayas dont le père Dayas est anglais. En 1902, Kamerunstadt reprend son appellation originelle et redevient Douala (éponyme de Ewale fondateur de la ville). Buéa devient la capitale du Cameroun.

En 1908, suite à la mort de son père, Rudolf Douala Manga est intronisé chef supérieur du clan des Bell qui regroupe les Bonamandone, Bonapriso, Bonadoumbé, tous propriétaires et habitants du plateau Joss à Douala.

En 1910, Théodore Seitz, gouverneur allemand au Cameroun soutient un projet d´urbanisation dit « Gross Duala » qui doit faire de la ville, l´un des plus grands ports d´Afrique.

Seitz prévoit pour cela d´exproprier les Duala de leur lieu d´habitation traditionnel qui doit devenir la ville européenne. De nouveaux lotissements (New Bell, New Akwa, New Deido) seront aménagés à l´arrière du pays pour les autochtones selon le nouveau plan d´urbanisation. Ces nouveaux lotissements seront séparés de la ville Européenne par un no man´s land de un kilomètre de large. Rudolf Douala Manga va s´opposer à ce projet qu´il qualifie de « projet d´apartheid »

En 1913, malgré les protestations de Douala Manga et des habitants du plateau Joss (Bonanjo) clan Bell, ceux ci sont notifiés par décret de leur expropriation.

Douala Manga fait alors savoir aux allemands que le traité de 1884 ne prévoit pas l´expropriation des autochtones de leur lieu d´habitation. La tension s´accroît entre les populations locales et les autorités coloniales allemandes. Le 4 Août, Douala Manga est relevé de ses fonctions de chef supérieur, ce qui lui fait perdre sa pension annuelle de 3000 Marks. Malgré cela, il ne rennonce pas à son opposition au projet allemand.

En 1914, à la suite de nombreuses pétitions que Douala Manga Belle envoie en Allemagne, l´affaire de l´expropriation fait l´objet de vifs débats au parlement allemand (reichstag).

Ngosso Din

Ngosso Din


Pour contrer les manoeuvres dilatoires des autorités coloniales locales, Douala Manga Bell dépêche alors son sécrétaire Ngosso Din en Allemagne. La mission de ce dernier est de susciter en Allemagne un mouvement de solidarité en faveur des auochtones qui refusent toujours l´expropriation.

Sur place au Cameroun, compte tenu de la tournure que prennent les évènements, Douala Manga Bell entre en contact avec certains chefs de l´intérieur du pays notamment les chefs de Yabassi, Yaoundé, Dschang, Banyo, Ngaoundéré, Bali, Baham et le roi des Bamoun. Il demande leur appui dans le conflit qui l´oppose avec les autorités coloniales allemandes.

Informé des contacts pris par Douala Manga avec les chefs supérieurs de l´intérieur pour le soutenir dans sa lutte, le Sécrétaire d´Etat aux colonies M. Solf, ordonne l´arrestation du chef des Bell. Le 10 Mai, Douala Manga est arrêté à Douala sous l´inculpation de haute trahison. Son sécrétaire Ngosso Din est arrêté le 15 Mai en Allemagne et embarqué à destination de Douala le 24 Mai 1914.

Les partisans de Douala Manga Belle, de Ngosso Din et leurs proches parents sont tous arrêtés en Juillet 1914, enchaînés et jetés en prison. Après une instruction rapide, Douala Manga Bell et Ngosso Din sont jugés, condamnés à mort puis exécutés par pendaison le 8 Août 1914.


Extrait de la pétition du 20 Février 1913 signé par Douala Manga s´opposant à l´apartheid à Douala

" Nous commençons par nier le besoin de créer une ville européenne et une ville purement indigène. La conception selon laquelle ces deux aménagements sont nécessaires n´est soutenue ni par les colons commerçants, les missionnaires...le gouvernement mis à part, plus précisément une partie de ses fonctionnaires, ni par tous les indigènes.
En outre, l´assainissement de Douala n´exige pas une séparation spatiale aussi vaste de ses quartiers
."


Sources : Les Grandes figures historiques du Cameroun, Collection Biographies, Editions MEDIA CAMEROUN, p. 2-3
 

Source: Grioo.com | Hits: 17496 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Sawanité : La rentrée
( | 24.09.2006 | 12016 hits  | 0 R)

  Espoir en l´Afrique !! Par Francis Bebey
( | 19.09.2006 | 15116 hits  | 0 R)

  HOMMAGE AU PROFESSEUR NJOH MOUELLE
( | 19.09.2006 | 15011 hits  | 0 R)

  UPC: Union des Populations du Cameroun
( | 15.09.2006 | 14279 hits  | 0 R)

  UM NYOBE NOUS A APPRIS A REFUSER D’ETRE ESCLAVES
( | 13.09.2006 | 14639 hits  | 0 R)

  La crise du Muntu (Monga-Mbembé-Eboussi Boulaga)
( | 07.09.2006 | 15072 hits  | 0 R)

  UM NYOBE, héros national, Assassiné ce 13 Septembre 1958
( | 06.09.2006 | 27399 hits  | 8 R)

  Me Black Yondo parle
( | 06.09.2006 | 15574 hits  | 0 R)

  Ruben Um Nyobe
( | 06.09.2006 | 15423 hits  | 0 R)

  Ruben Um Nyobè, Précurseur des Indépendances Africaines Avait Prévenu !
( | 06.09.2006 | 15285 hits  | 0 R)

  11 SEPTEMBRE 2001 : CINQ ANS APRES (par Sam Ekoka Ewande)
( | 06.09.2006 | 15203 hits  | 0 R)

  Cameroun : la guerre d’indépendance oubliée
( | 06.09.2006 | 14658 hits  | 0 R)

  Le " NGOSO " : Origines de l´" ESSEWE "
( | 01.09.2006 | 13682 hits  | 0 R)

  Les racines africaines de la musique noire d’aujourd’hui.
( | 30.08.2006 | 24786 hits  | 1 R)

  JO TONGO
( | 29.08.2006 | 19770 hits  | 0 R)

  The Highlife Music, predecessor of modern African Music
( | 29.08.2006 | 21748 hits  | 1 R)

  The story of Highlife
( | 29.08.2006 | 15956 hits  | 0 R)

  The Rebirth of Highlife
( | 29.08.2006 | 9544 hits  | 0 R)

  ETIENNE MBAPPÉ - another great Cameroonian bass player
( | 28.08.2006 | 11753 hits  | 0 R)

  BAKASSI, GUERRE OU PAIX ?
( | 24.08.2006 | 16291 hits  | 0 R)

  BAKASSI: LA FIN DE L’OCCUPATION MILITAIRE (Sam Ekoka Ewande)
( | 23.08.2006 | 12660 hits  | 0 R)

  Hommage: Un film sur la vie de Samuel Eboua
( | 21.08.2006 | 18598 hits  | 0 R)

  TRAGEDIE DU LAC NYOS - 20 ANS APRES : NE PAS OUBLIER
( | 20.08.2006 | 18240 hits  | 0 R)

  KEMIT Conference: SURVIVANCE DE L’EGYPTE PHARAONIQUE DANS LA TRADITION AFRICAINE
( | 20.08.2006 | 16476 hits  | 0 R)

  1986: Hundreds gassed in Cameroon lake disaster
( | 20.08.2006 | 9750 hits  | 0 R)

  Le Nigeria remet officiellement la péninsule de Bakassi au Cameroun
( | 15.08.2006 | 16185 hits  | 1 R)

  Tradition, invention and history The case of the Ngondo (Cameroon)
( | 11.08.2006 | 11324 hits  | 0 R)

  Germany pays for colonial errors in Namibia
( | 10.08.2006 | 15860 hits  | 1 R)

  Le “ Ngondo ” et la “ Civilisation de la croix ”
( | 09.08.2006 | 22695 hits  | 1 R)

  Evocation de la vie et de l´exécution du nationliste camerounais
( | 09.08.2006 | 15238 hits  | 0 R)

  Résistance Sawa : La force du souvenir
( | 08.08.2006 | 14835 hits  | 0 R)

  Georgette L. Kala-Lobè en Solo pour Douala Manga Bell
( | 07.08.2006 | 22290 hits  | 1 R)

  Bialati ba 1500 Mina. Dictionnaire des noms propres Sawa
( | 07.08.2006 | 17394 hits  | 0 R)

  Tet´Ekombo n´est plus
( | 05.08.2006 | 21729 hits  | 2 R)

  Douala: Ville et Histoire - René GOUELLAIN
( | 31.07.2006 | 20757 hits  | 0 R)

  Rudolf Doualla Manga Bell: propriété familiale?
( | 31.07.2006 | 15587 hits  | 0 R)

  Douala autrefois - Michel Viallet
( | 29.07.2006 | 23534 hits  | 0 R)

  Douala un siècle en images - Jacques SOULILLOU
( | 28.07.2006 | 19135 hits  | 0 R)

  Vivre à Douala L´imaginaire et l´action dans une ville africaine en crise - Gilles SERAPHIN
( | 27.07.2006 | 19697 hits  | 0 R)

  Douala: Croissance et servitudes - Guy MAINET
( | 26.07.2006 | 23187 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolf Duala Manga Bell,martyr de la liberté ...Joël KONDO
( | 25.07.2006 | 24750 hits  | 1 R)

  Ngum’a Jéméa ou foi inébranlable, de David Mbanga Eyombwan
( | 22.07.2006 | 32633 hits  | 0 R)

  Sawanité: l’appel du large ou la rencontre avec nos cousins d’outre Campo
( | 19.07.2006 | 20245 hits  | 1 R)

  Hommage à Rudolf Duala Manga Bell
( | 19.07.2006 | 15924 hits  | 0 R)

  Tet´Ekombo
( | 19.07.2006 | 14840 hits  | 0 R)

  SAWANITE: LA PART DES FEMMES
( | 18.07.2006 | 16605 hits  | 1 R)

  Ce fut le 12 juillet 1884
( | 14.07.2006 | 16185 hits  | 2 R)

  La Renaissance Panafricaine par Thabo Mbeki
( | 14.07.2006 | 14969 hits  | 0 R)

  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006: AVANT PROPOS
( | 14.07.2006 | 12925 hits  | 0 R)

  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006: Demande de participation
( | 14.07.2006 | 12742 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks