Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
12.07.2005

Léopold Moume Etia n’est plus 

L’historien s’est éteint lundi dernier. Pour le peuple Sawa, et tout le Cameroun, une bibliothèque part en fumée.

Les ouvrages laissés par Léopold Moume Etia fond de lui un personnage qui s’est appliqué à restituer les choses et l’histoire dans leurs contextes réels, afin que nul n’en n’ignore. Il en est ainsi de " Cameroun : les années ardentes ", qui retrace l’itinéraire ayant conduit l’Etat du Cameroun à l’indépendance. " Jengu ", le mystère de la divinité marine qui est Le socle de la tradition sawa, ce peuple de l’eau. Ou encore " Voyage sur Pointe Noire ", une sorte de carnet de voyage tenu lors d’un exil riche en expériences au Congo Brazzaville aujourd’hui République du Congo.

Décédé lundi dernier à l’âge de 91 ans, Léopold Moume Etia aura marqué la vie politique et sociale de notre pays, au même titre que les célèbres nationalistes de l’Afrique coloniale et post coloniale. Et pourtant à sa naissance, le 22 décembre 1913, rien ne semble le destiner à une vie tumultueuse. Très tôt, le jeune Léopold se rend à l’école à vélo. Ce qui lui vaut des acclamations à chacune de ses apparitions. En plus, il porte des chaussures à coté de tous ses autres camarades qui ne peuvent s’offrir ce luxe. C’est dans cette même foulée que son père, Isaac Moume Etia, écrivain interprète et collecteur d’impôts dans l’administration coloniale, l’envoie en France à l’âge de 12 ans. Nous sommes en 1927.

De retour en 1939, il " réalise, horrifié, combien les indigènes sont primitifs du fait des colons ", se souvient un de ses quatre enfants, le nommé Richard Ekwalla. Il multiplie des incidents dans les rares boulangeries qui ne vendent du pain aux indigènes que sur autorisation de par l’administration coloniale. " Je viens de chez vous, s’indigne-t-il. Là-bas, personne n’a besoin d’aucune autorisation pour acheter du pain. On le fait librement ! " Plus tard, lorsqu’il est admis au concours d’entrée aux Chemins de Fer du Cameroun, il ne se fatigue pas avant d’organiser la première grève au Cameroun. " Nous sommes en 1949, et c’est le début de la mise en place d’un organisme syndical qu’il entreprend de diriger ", nous confie son fils aîné Henry Manga Moume Etia. Régulièrement, Léopold Moume Etia fait parler de lui. Et bien évidemment aussi, il subit la fureur de l’administration coloniale. Mais il compte de nombreux amis tant en Afrique qu’en France. Ses enfants évoquent les noms tels que Léopold Sedar Senghor, Houphouët Boigny ou Mendés France qui permettent à Léopold Moume Etia de se sortir de l’étau à chaque fois.

Plus tard, après ce passage tumultueux aux Chemins de fer, il va mettre un peu d’eau dans son vin, en acceptant un poste de premier adjoint au maire de Douala, Rodolph Tokoto Essome, de 1952 à 1955. Et par la suite, il devient député à l’ARCAM, avant de faire son entrée dans l’UNC, après l’indépendance. Pour finir, le patriarche rejoint Samuel Eboua à la création du MDP avant de se retirer de la vie politique pour se consacrer à la tradition. Jusqu’à sa mort, il faisait partie du cercle sélectif des b’Eyoum ba bato, les sages Sawa, garants de la tradition.
 

Source: Cameroun tribune | Hits: 15775 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 15873 hits  | 0 R)

  Saviez-vous que BAKASSI, aujourd´hui occupé par les Nigérians signifie en Douala "ils ont accueili" ?
( | 17.07.2005 | 19500 hits  | 0 R)

  Le Ngondo 2002 sur les berges du Wouri
( | 15.07.2005 | 13698 hits  | 0 R)

  UNE ETUDE SUR LES PIROGUES DOUALA
( | 13.07.2005 | 16475 hits  | 1 R)

  CONTEXTE HISTORIQUE GÉNÉRAL DE L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE 1890-1960
( | 12.07.2005 | 16470 hits  | 0 R)

  SAWA TOURISME !
( | 11.07.2005 | 10837 hits  | 0 R)

  Masosomanambè” : Le calendrier qui déterre l’histoire des Sawa
( | 10.07.2005 | 24653 hits  | 4 R)

  Ngondo : Deux nouveaux hommes pour de nouveaux défis
( | 06.07.2005 | 14875 hits  | 0 R)

  Sam Mbende : le spectacle… contenu
( | 30.06.2005 | 12907 hits  | 0 R)

  Traité germano-duala : 120 années de controverse. Reflexions Kum-mouelle-nsame-ntone.
( | 18.06.2005 | 26844 hits  | 3 R)

  Dika Akwa III - Les Bonambela amorcent l’envol
( | 09.06.2005 | 19676 hits  | 2 R)

  Le Sacre d´un Roi: Dika Akwa III
( | 09.06.2005 | 17439 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : Les chemins de l’Union
( | 05.06.2005 | 11669 hits  | 0 R)

  Massao 2005 : On attend Coco Mbassi…
( | 06.05.2005 | 14445 hits  | 0 R)

  Le Mpooh
( | 01.05.2005 | 16207 hits  | 2 R)

  Recit du sacre du roi Dika Akwa III
( | 09.04.2005 | 14530 hits  | 0 R)

  André Nganguè : Un patriarche à l’antenne
( | 18.01.2005 | 18173 hits  | 0 R)

  Tradition: Le Ngondo dévoile son calendrier
( | 01.01.2005 | 10935 hits  | 0 R)

  Ngondo: Sous le vase sacré
( | 28.12.2004 | 11682 hits  | 0 R)

  Musique : Le bon jus de Coco
( | 06.12.2004 | 14592 hits  | 0 R)

  Miss Ngongo 20XX
( | 26.10.2004 | 15219 hits  | 0 R)

  Spectacle en vue :Coco Mbassi revient
( | 22.10.2004 | 14167 hits  | 0 R)

  Léopold Moume-Etia, 1913-2004 :Une page de l’histoire du Cameroun est tournée
( | 16.07.2004 | 20056 hits  | 0 R)

  Littoral : Moukoko Mbonjo reçoit l’onction du ngondo
( | 18.03.2004 | 22487 hits  | 1 R)

  Africavenir: Un trésor culturel à Bonabéri
( | 17.01.2004 | 19499 hits  | 2 R)

  Grandeurs et travers du Ngondo.
( | 05.12.2003 | 11143 hits  | 0 R)

  ACTIVITES & PROGRAMME
( | 25.11.2003 | 12775 hits  | 0 R)

  LETTRE DU PRESIDENT DU NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 12533 hits  | 0 R)

  BILAN du NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 12462 hits  | 0 R)

  Ngondo : La délégation de Douala fait escale à Yaoundé.
( | 10.11.2003 | 12349 hits  | 0 R)

  African Cults: Sangoma & Nganga
( | 01.01.1970 | 38163 hits  | 0 R)

  Charismatique: René Douala Manga Bell
( | 01.01.1970 | 21689 hits  | 0 R)

  Dits et écrits de UM NYOBE
( | 01.01.1970 | 18213 hits  | 0 R)

  Les Sawa réclament le site où le Ngondo serait né
( | 01.01.1970 | 18042 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008: Message de Prospérité et de Fécondité
( | 01.01.1970 | 16705 hits  | 0 R)

  Pierre Valéry Lobé Békombo est allé rejoindre Doumbe Djengué
( | 01.01.1970 | 16310 hits  | 0 R)

  Programme NGONDO 2008
( | 01.01.1970 | 13772 hits  | 0 R)

  Haïti : Souffrance, chaos et dignité !
( | 01.01.1970 | 12111 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks