Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
06.10.2006

Eboa Lotin, neuf ans déjà 

L’artiste a déposé définitivement sa guitare, le 6 octobre 1997 à Douala.

Il est considéré comme l’un des poètes camerounais dont les textes et la musique ont franchi et dépassé les seules frontières de notre pays.

Voilà neuf ans que Emmanuel Eboa Lotin’a Samè a quitté notre planète terre pour retrouver son père dans l’autre monde. Engagé, il l’était assurément dans ses chansons, notamment dans Elimb’a Dikalo. Un titre destiné à celle qu’on appelait alors Radio Douala et qui depuis est devenue la Crtv. L’artiste avait une très haute idée des médias et des journalistes dont il se sentait assez proche. C’est pourquoi il incitait les médias à donner des conseils à la jeunesse Camerounaise, une jeunesse qui visiblement manque de repères.

Eboa Lotin, dont la femme et les enfants habitent à Akwa, continue d’accompagner les Camerounais et les Africains au quotidien, tant ses textes restent d’actualité. L’année dernière, dans un hommage voulu exceptionnel par Tom Yom’s et ses proches, des concerts avaient été organisés à Yaoundé et à Douala, ainsi qu’un symposium. Dommage que rien de tel ne soit prévu cette année. Mais selon des indiscrétions recueillies autour des amis et proches de l’artiste défunt, il n’est pas exclu qu’une énorme manifestation soit organisée pour les dix ans de la mort de ce grand poète bantou, en 2007. Sa famille, que nous avons contactée, par téléphone, affirme que la volonté existe, mais ce sont les moyens qui manquent pour une telle manifestation.

Quoi qu’il en soit, Eboa Lotin manque forcément à notre univers culturel. Lui qui n’avait pas coutume de fermer les yeux ni la bouche face aux incongruités de notre société. Là-haut où il repose en paix, nous voulons lui dire combien nous pensons à lui.


Par J-C. E.
Le 06-10-2006
 

Source: Le messager | Hits: 17942 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Saviez-vous que BAKASSI, aujourd´hui occupé par les Nigérians signifie en Douala "ils ont accueili" ?
( | 17.07.2005 | 20362 hits  | 0 R)

  Le Ngondo 2002 sur les berges du Wouri
( | 15.07.2005 | 14342 hits  | 0 R)

  UNE ETUDE SUR LES PIROGUES DOUALA
( | 13.07.2005 | 17062 hits  | 1 R)

  CONTEXTE HISTORIQUE GÉNÉRAL DE L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE 1890-1960
( | 12.07.2005 | 17143 hits  | 0 R)

  Léopold Moume Etia n’est plus
( | 12.07.2005 | 16605 hits  | 0 R)

  SAWA TOURISME !
( | 11.07.2005 | 11271 hits  | 0 R)

  Masosomanambè” : Le calendrier qui déterre l’histoire des Sawa
( | 10.07.2005 | 25510 hits  | 4 R)

  Ngondo : Deux nouveaux hommes pour de nouveaux défis
( | 06.07.2005 | 15592 hits  | 0 R)

  Sam Mbende : le spectacle… contenu
( | 30.06.2005 | 13436 hits  | 0 R)

  Traité germano-duala : 120 années de controverse. Reflexions Kum-mouelle-nsame-ntone.
( | 18.06.2005 | 27566 hits  | 3 R)

  Dika Akwa III - Les Bonambela amorcent l’envol
( | 09.06.2005 | 20325 hits  | 2 R)

  Le Sacre d´un Roi: Dika Akwa III
( | 09.06.2005 | 18121 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : Les chemins de l’Union
( | 05.06.2005 | 12170 hits  | 0 R)

  Massao 2005 : On attend Coco Mbassi…
( | 06.05.2005 | 15145 hits  | 0 R)

  Le Mpooh
( | 01.05.2005 | 16778 hits  | 2 R)

  Recit du sacre du roi Dika Akwa III
( | 09.04.2005 | 15299 hits  | 0 R)

  André Nganguè : Un patriarche à l’antenne
( | 18.01.2005 | 18952 hits  | 0 R)

  Tradition: Le Ngondo dévoile son calendrier
( | 01.01.2005 | 11505 hits  | 0 R)

  Ngondo: Sous le vase sacré
( | 28.12.2004 | 12235 hits  | 0 R)

  Musique : Le bon jus de Coco
( | 06.12.2004 | 15244 hits  | 0 R)

  Miss Ngongo 20XX
( | 26.10.2004 | 15936 hits  | 0 R)

  Spectacle en vue :Coco Mbassi revient
( | 22.10.2004 | 14811 hits  | 0 R)

  Léopold Moume-Etia, 1913-2004 :Une page de l’histoire du Cameroun est tournée
( | 16.07.2004 | 20913 hits  | 0 R)

  Littoral : Moukoko Mbonjo reçoit l’onction du ngondo
( | 18.03.2004 | 23373 hits  | 1 R)

  Africavenir: Un trésor culturel à Bonabéri
( | 17.01.2004 | 20189 hits  | 2 R)

  Grandeurs et travers du Ngondo.
( | 05.12.2003 | 11685 hits  | 0 R)

  ACTIVITES & PROGRAMME
( | 25.11.2003 | 13474 hits  | 0 R)

  LETTRE DU PRESIDENT DU NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 13184 hits  | 0 R)

  BILAN du NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 13066 hits  | 0 R)

  Ngondo : La délégation de Douala fait escale à Yaoundé.
( | 10.11.2003 | 12933 hits  | 0 R)

  African Cults: Sangoma & Nganga
( | 01.01.1970 | 39184 hits  | 0 R)

  Charismatique: René Douala Manga Bell
( | 01.01.1970 | 22751 hits  | 0 R)

  Dits et écrits de UM NYOBE
( | 01.01.1970 | 18989 hits  | 0 R)

  Les Sawa réclament le site où le Ngondo serait né
( | 01.01.1970 | 18967 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008: Message de Prospérité et de Fécondité
( | 01.01.1970 | 17506 hits  | 0 R)

  Pierre Valéry Lobé Békombo est allé rejoindre Doumbe Djengué
( | 01.01.1970 | 17109 hits  | 0 R)

  Programme NGONDO 2008
( | 01.01.1970 | 14376 hits  | 0 R)

  Haïti : Souffrance, chaos et dignité !
( | 01.01.1970 | 12779 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks