Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
25.01.2007

Bwapé, un îlot de Manoka, abandonné par l´administration 





















Le campement est en état de délabrement avancé. comme dans les 46 autres de l’île de Manoka, il n’y a ni eau potable, ni électrification, ni école, ni centre de santé.

1- L’indigente cohabitation
A 35mn de Youpwé, un ramassis de cabanes jonche l’une des bordures de la mangrove littorale sur une distance de près 500m. Ces masures négligemment recouvertes de pailles sont pour la plupart juchées sur les pilotis. Une construction qui permet à ces 250 âmes qui y vivent de se prémunir des inondations en saison pluvieuse.
La zone est marécageuse, recouverte de hautes herbes et même dangereuse. Les habitants n’ont pas opté d’occuper les terres à l’intérieur de ce marais. Cette population est composée de deux nationalités, les Nigérians qui sont majoritaires et les Camerounais dont l’installation est récente. C’est sur cette population que règne Sa Majesté Jean-Paul Ngando. Il a été Intronisé en 2000 à la faveur d’une volonté gouvernementale de reprendre le contrôle des îles camerounaises à la suite du conflit territoriale de la presqu’île de Bakassi.
A Bwapé, ces étrangers qui étaient d’ailleurs très organisés, avec un chef à leur tête, avaient très mal apprécié la reprise en main des commandes par un Camerounais. Il aura fallu des manœuvres dissuasives des forces de maintien de l’ordre pour étouffer quelques velléités contestataires. Eux qui se considéraient en terrain conquis. Depuis lors, cette petite communauté qui ne vit que de la pêche et du fumage du poisson s’est remise tranquillement au travail. Chaque groupuscule “ familial ” a à sa tête un sous-chef. Il y en a ainsi trois. Les Camerounais qui sont originaires de la côte littorale, les Nigérians qui sont composés de deux ethnies : les Edjo et les Ogoni, occupant chacun un flan de ce campement. Trois églises (catholique, adventistes et évangélique) leur permettent d’entretenir leur foi.

2 - Ni d’eau, ni électricité
Seulement, Bwapé comme les 46 autres îlots qui constituent la circonscription administrative de Manoka, Douala VIè est dépourvu d’électricité et d’eau potable. Pour s’éclairer, les habitants de Bwapè utilisent des groupes électrogènes dont l’entretien est onéreux. En ce moment, seul celui d’un Nigérian est encore fonctionnel et n’alimente que sa seule cabane. Celui du chef qui permettait d’alimenter son bar est en panne, et le commerce est fermé. Les populations utilisent les lampes à pétrole. Une situation qui n’épargne pas le centre administratif de cette sous-préfecture. Le groupe électrogène de la mairie qui éclairait le centre administratif de Manoka est en panne.
Pis encore, les populations de Bwapé comme celles de tous ces îlots de Manoka souffrent considérablement du problème d’accès à l’eau potable. Elles sont obligées de se rendre à Youpwé pour se ravitailler à l’aide des fûts en plastique de 250 litres, qui reviennent à 3500 Fcfa le transport y compris. Soit 1000 Fcfa de transport et 10 Fcfa le litre à la fontaine. Enorme ! De l’eau qui sert prioritairement à la consommation. Pour le bain et la lessive, ils utilisent l’eau sale, salée et souvent boueuse de la mer.

3 - Pêche et activités connexes
Les habitants de Bwapé vivent essentiellement de la pêche. Une activité tenue par la communauté nigériane. En revanche, les Camerounais sont des revendeurs, souvent propriétaires des pirogues qu’ils sous-louent aux Nigérians contre la garantie de l’achat de toute la cargaison de la pêche. Une relation qui ne va pas sans entraîner les conflits. Puisque les Camerounais se plaignent régulièrement des comportements de leurs partenaires nigérians. Certains pêcheurs véreux de cette communauté, s’enfuient souvent avec les pirogues qui ne les appartiennent pas. Par ailleurs, les Nigérians déplorent eux aussi les tracasseries des autorités policières, administratives et traditionnelles. Les femmes, qui sont pour la plupart les épouses ou les compagnes des pêcheurs font dans le fumage du poisson. Une activité qui occupe tous les ménages, et qui est à l’origine de la création de ce campement.

4 - Ni écoles, ni centre de santé
Ici, on y observe des mioches qui déambulent à longueur de journée. Accompagnant leurs parents dans leurs activités quotidiennes. C’est que ces enfants ne vont pas à l’école. Aucune école n’existe à Bwapé. Celle qui a fonctionné jusqu’à la fin de l’année scolaire dernière n’avait que la Sil, le Cp, et Ce1. Les trois classes regroupées dans une même salle.
Aujourd’hui, elle sert d’office religieux à l’église adventiste. Et pour cause, le rapatriement volontaire des Nigérians l’année dernière a réduit la population de moitié. Les parents plus consciencieux sont obligés d’envoyer leurs enfants à Douala ou dans les campements voisins, chez des amis ou parents pour rattraper leur scolarité.
Le reste des habitants de cette île et les visiteurs n’ont pas droit aux soins de santé en cas de besoin. Même pas aux premiers soins. Aucune structure n’existant à cet effet. Dans les cas critiques, on met les voiles et transporte le malade en direction de Douala.

Par Mathieu Nathanaël Njog
Le Messager
Le 17-01-2007
 

Source:  | Hits: 9491 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Belka Tobis : parle de son Cool Assiko, Concerts et DVD
( | 15.02.2007 | 19153 hits  | 0 R)

  Jean Jacques Elangué: Entretiens avec Jean Jacques ESSOMBE, Cameroon-Info.Net
( | 14.02.2007 | 14061 hits  | 0 R)

  Youpwe: La qualité du poisson camerounais remise en cause
( | 14.02.2007 | 11200 hits  | 0 R)

  Black History Month 2007 (BHM)
( | 12.02.2007 | 15444 hits  | 0 R)

  Manu Nominé aux Victoires de la Musique 2007
( | 11.02.2007 | 12467 hits  | 0 R)

  NKOTTI François et son FOMARIC. Un des héritiers des pionniers du Makossa que sont Nellé Eyoum, Manfred Ebanda et Guillaume Mouellé
( | 10.02.2007 | 20178 hits  | 4 R)

  Decouvrez EBONYL, une BD faite par un groupe de jeunes Sawa
( | 10.02.2007 | 14197 hits  | 0 R)

  Drums Dikoume - na mea nde longue: Meilleur Makossa groove 2006
( | 10.02.2007 | 13198 hits  | 0 R)

  Christian Essawe Eyobo: Les Camerounais ont 230 milliards Fcfa à gagner
( | 08.02.2007 | 12590 hits  | 0 R)

  Douala : Un carnaval pour les Bonapriso
( | 06.02.2007 | 15749 hits  | 0 R)

  CHEIKH ANTA DIOP, OU L´HONNEUR DE PENSER par Jean-Marc ELA
( | 06.02.2007 | 14723 hits  | 0 R)

  La force publique - Mercenariat Noir pendant les Razzias Nègrières
( | 02.02.2007 | 13259 hits  | 0 R)

  Février 2007 : Le "Moi(s) contre la Françafrique"
( | 02.02.2007 | 9863 hits  | 0 R)

  LES LANGUES AFRICAINES ET LE NÉO-COLONIALISME EN AFRIQUE FRANCOPHONE Mongo BETI
( | 31.01.2007 | 20228 hits  | 1 R)

  POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES (Hougan Akounaatona)
( | 28.01.2007 | 18052 hits  | 0 R)

  Réponse à l’article POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES, du kamite Hougan Akounaatona
( | 27.01.2007 | 19555 hits  | 0 R)

  Yaphet Frederick Kotto
( | 26.01.2007 | 40727 hits  | 1 R)

  Jean Bikoko "Aladin"
( | 26.01.2007 | 17288 hits  | 0 R)

  Culture : Les "Nkamois" ont leur festival
( | 25.01.2007 | 17783 hits  | 1 R)

  Black Code: Promulgated by Louis XIV in 1685, the Black Code ruled the black men slavery
( | 25.01.2007 | 15422 hits  | 0 R)

  Le Code noir (1685)
( | 25.01.2007 | 14955 hits  | 0 R)

  Carrières: Lejeune Mbella Mbella, Michèle Ebonguè, .....
( | 24.01.2007 | 25905 hits  | 0 R)

  LIMBE: NAUFRAGE, Près de 60 (soixante) disparus
( | 24.01.2007 | 10244 hits  | 0 R)

  Music of Cameroon
( | 17.01.2007 | 24290 hits  | 0 R)

  La danse camerounaise d’hier à aujourd’hui, par Tony Mefe
( | 17.01.2007 | 17085 hits  | 0 R)

  Ciné Club Afrique : Le Silence de la forêt de Didier Ouenangaré et Bassek Ba Kobhio
( | 17.01.2007 | 16880 hits  | 0 R)

  Jean Dikoto Mandengué : auteur compositeur et bassiste Camerounais.
( | 17.01.2007 | 14083 hits  | 0 R)

  Joseph Nzo Ekangaki
( | 10.01.2007 | 20624 hits  | 0 R)

  L`Histoire de Baba Simon: de son vrai nom Simon Mpecké,
( | 10.01.2007 | 16174 hits  | 0 R)

  MUSIQUE: PELE-MELE - Des désaccords et plagiats
( | 09.01.2007 | 18667 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com chante !
( | 04.01.2007 | 25036 hits  | 3 R)

  LA SAWANITE A L´AUBE DE 2007 - UNE ANNEE DE GRACE
( | 04.01.2007 | 18608 hits  | 1 R)

  Manu Dibango compose la musique de Kirikou
( | 03.01.2007 | 18806 hits  | 0 R)

  MUSIQUE CAMEROUNAISE - Une chronologie de Suzanne Kala-Lobè
( | 03.01.2007 | 15357 hits  | 0 R)

  Sawanité , Grand Sawa, Pacte des Générations : Une année fructueuse, un espoir pour demain
( | 29.12.2006 | 12770 hits  | 0 R)

  SAWANITE, un an déjà ! un concept, une aventure, un succès
( | 29.12.2006 | 17773 hits  | 2 R)

  KALENDA 2007
( | 29.12.2006 | 11254 hits  | 0 R)

  Film: Assassinat de Felix Moumié
( | 27.12.2006 | 16943 hits  | 0 R)

  Florence Titty-Dimbeng : Faire rayonner la musique africaine
( | 27.12.2006 | 16633 hits  | 0 R)

  Spectacle : Georges Seba éblouit la Guadeloupe
( | 27.12.2006 | 14177 hits  | 0 R)

  M.E.Y. Souvenons-nous !
( | 21.12.2006 | 14140 hits  | 0 R)

  Daniel EYANGO NDOUMBE est décédé à l`âge de 92 ans
( | 20.12.2006 | 27011 hits  | 1 R)

  Videos Ngondo 2006 et Blackexploitation
( | 19.12.2006 | 13584 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Results
( | 18.12.2006 | 10971 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : les vainqueurs fêtés chez le Mincom
( | 18.12.2006 | 10962 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : Un appel à l’unité des chefs sawa
( | 18.12.2006 | 10438 hits  | 0 R)

  Dans les secrets du Mpo’o
( | 13.12.2006 | 24211 hits  | 1 R)

  Une nouvelle et irrésistible victoire de la pirogue de course
( | 09.12.2006 | 13527 hits  | 0 R)

  LE NGONDO : UN HERITAGE CULTUREL ET TRADITIONNEL
( | 07.12.2006 | 15206 hits  | 0 R)

  Le trésor que l’Allemagne doit au Cameroun
( | 07.12.2006 | 12645 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks