Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
20.12.2005

L´Origine des Peuples NGOH ET NSONGO ...........Par Pr. Vincent Ngoula 

La population du sous-ensemble NGOH et NSONGO est incluse dans l´ensemble OROKO-NGOH ; cet ensemble OROKO-NGOH est inclus dans le sous-groupe SAWA, lequel sous-groupe SAWA fait partie du groupe BANTOU.

Les ethnies du sous-ensemble NGOH et NSONGO ont la même culture et parlent des dialectes semblables. Elles forment donc un groupe uni culturellement et linguistiquement. C´est pourquoi les chercheurs pendant l´époque coloniale, tentèrent de les inclure dans un groupe.
Le premier de ces chercheurs fut Mme Dugast qui dans son inventaire ethnique du Sud-Cameroun de 1949, inclut les ethnies de cet ensemble dans un groupe BAKUNDU. Mais malheureusement les PONGO et les MBO ne figuraient pas dans ce groupe.

Le deuxieme chercheur dans la chronologie fut M. Guthrie qui en 1953 classa dans son groupe LUNDU-MBO les ethnies de cet ensemble. Mais les PONGO etaient toujours absents dans ce classement et les ABO et BALONG n´y figuraient pas.
Le troisième chercheur enfin fut le linguiste I. Richardson qui en 1956 inclut dans un groupe MBO les ethnies de l´ensemble. Mais les trois ethnies citées précédemment étaient exclues de ce groupe.

• Un nom regroupant toutes les ethnies de notre region etait donc nécessaire ; c´est dans ce cadre que se sont mobilisés les chefs traditionnels du Département du Moungo pour adopter le nom NGOH-NSONGO qui est reconnu par tous les membres du groupe. Nous saluons vivement cet evenement et nous adressons nos remerciements les plus sincères aux chefs traditionnels du Département du Moungo.
• L´aire du groupe NGOH-NSONGO recouvre le Moungo, le Koupé et Manengouba, la plus grande partie du Département de la Mémé, le Nord du Département de Fako et les franges occidentales des Arrondissements de Santchou et de Kékem.

S´agissant de l´origine du peuple NGOH-NSONGO. les versions divergent selon qu´elles émanent de la tradition orale ou des oeuvres scientitiques.
Selon la tradition orale, NGOH et NSONGO qui etaient des frères, sont les fondateurs des peuples de la region.
NGOH habitait au sommet du Mont Manengouba, plus precisement à la caldeira d´Eboga. Un jour qu´il allait à la chasse, il trouva une jeune fille du nom de Sumédiang qu´il épousa. Puis arriva une certaine Ngotengang dont la peau était recouverte de gale. Ngotengang parcourait la region à la recherche de l´assistance. Partout où elle passait, on lui refusait l´asile. NGOH et sa femme furent les premiers à 1´accueillir.

La nuit venue, elle leur delivra un secret : la région connaîtra un cataclysme ; vous serez les seuls rescapés. Le secret délivré, Ngotengang disparut. Le cataclysme se produisit. NGOH et sa femme furent les seuls rescapés.

Après le cataclysme, le couple s´installa définitivement à MWEKAN, sur le versant occidental du Mont Manengouba. De leur union, NGOH et Sumédiang eurent douze enfants :

1. Le premier enfant fut ASOMENGOE, ASOMENGOE quitta son père pour s´installer définitivement à ELOM. Il eut cinq enfants. Ces cinq enfants sont les fondateurs des clans MBOG-MUT, MUETUG, MUETAN, MUANGUE et MWASUNDEM chez les southerns BAKOSSI.

2. Le deuxième enfant fut ANONGOE. ANONGOE fut le fondateur des NNINONG.

3. Le troisième enfant fut MBONGOE. MBONGOE fut le fondateur des MWAMBONG.

4. Le quatrième enfant fut NGEMEINGOE. NGEMENGOE fut le fondateur des NGUEMINGU à Bangem.

5.Le cinquième enfant fut ABONGOE. ABONGOE fut le fondateur des BASSOSSI dans l´Arrondissement de NGUTI.

6. Le sixième enfant fut NGUBENGOE. NGUBENGOE fut le fondateur des NHIA. Les NHIA habitent à Poola, Muabi, Mbat et Ekambeng.

7. Le septième enfant fut MENAMENGOE. MENAMENGOE fut le fondateur des MOUAMENAM.

8. Le huitième enfant fut NGELENGOE. NGELENGOE fut le fondateur des ELUNG à Mouanguel.

9. Le neuvième enfant fut MUKUNDANGOE. MUKUNDANGOE quitta MWEKAN et traversa le fleuve Mungo avant d´aller s´installer près de Kumba. Il est le fondateur des BAKUNDU.

10. Le dixième enfant fut SUMENGOE. SUMENGOE quitta son père et s´installa définitivement à MBOASUM. II eut quatre enfants. Ces quatre enfants sont les fondateurs des ethnies suivantes : MBO, BAFAW, ABO et BALONG.

11. Le onzième enfant fut EHAS NGOE. EHAS NGOE fut le fondateur des MANEHAS.

12. Le douzième enfant fut NKA´NGOE. NKA´NGOE fut le fondateur des BANEKA.

En ce qui concerne NSONGO, celui-ci eut cinq enfants :

1. Le premier enfant fut BAKA-NSONGO. BARA-NSONGO fut le fondateur des BAREKO

2. Le deuxime enfant fut YON-NSONGO. YON-NSONGO fut le fondateur des BAYON.

3. Le troisième enfant fut NKA´NSONGO. NKA´NSONGO fut le fondateur des BAKAKA.

4. Le quatrième enfant fut PONGO-NSONGO ; PONGO-NSONGO fut le fondateur des PONGO.

5. Le cinquieme enfant fut BONG-NSONGO ; BONG-NSONGO fut le fondateur des BABONG.

D´ après les chercheurs, la population de la region provient de deux courants migratoires :

Le premier courant serait de direction Sud -Nord : des peuples auraient quitte le Congo au XVIIIe siècle ; ils auraient atteint les côtes camerounaises en suivant d´abord la vallée du Congo et en longeant ensuite la côte atlantique ; des côtes camerounaises, ils auraient émigré à l´interieur du pays ; certains auraient poussé leurs escortes vers le rebord meridional du plateau Bamiléké.

Le second courant migratoire serait de direction Est-Ouest : d´autres peuples auraient quitté le Congo en longeant d´abord la rive occidentale de la Sangha et en passant ensuite par les regions des MAKA-NJEM, des BASSA, des BANEN avant d´atteindre le versant du Mont Manengouba. Il y aurait eu enfin mariage entre ces deux communautés. De ce metissage résulterait le groupe NGOH-NSONGO actuel.


Arbre Généalogique des NGOH & NSONGO


Source: Actes du KOUPE 98
[Premier festival Culturel et artistique NGOH et NSONGO , Nkongsamba les 27,28 et 29 Novembre 1998]
Recherche Bibliographique: Bertand NJOUME
 

Source:  | Hits: 21172 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Belka Tobis : parle de son Cool Assiko, Concerts et DVD
( | 15.02.2007 | 19455 hits  | 0 R)

  Jean Jacques Elangué: Entretiens avec Jean Jacques ESSOMBE, Cameroon-Info.Net
( | 14.02.2007 | 14319 hits  | 0 R)

  Youpwe: La qualité du poisson camerounais remise en cause
( | 14.02.2007 | 11369 hits  | 0 R)

  Black History Month 2007 (BHM)
( | 12.02.2007 | 15697 hits  | 0 R)

  Manu Nominé aux Victoires de la Musique 2007
( | 11.02.2007 | 12667 hits  | 0 R)

  NKOTTI François et son FOMARIC. Un des héritiers des pionniers du Makossa que sont Nellé Eyoum, Manfred Ebanda et Guillaume Mouellé
( | 10.02.2007 | 20405 hits  | 4 R)

  Decouvrez EBONYL, une BD faite par un groupe de jeunes Sawa
( | 10.02.2007 | 14400 hits  | 0 R)

  Drums Dikoume - na mea nde longue: Meilleur Makossa groove 2006
( | 10.02.2007 | 13399 hits  | 0 R)

  Christian Essawe Eyobo: Les Camerounais ont 230 milliards Fcfa à gagner
( | 08.02.2007 | 12784 hits  | 0 R)

  Douala : Un carnaval pour les Bonapriso
( | 06.02.2007 | 16462 hits  | 0 R)

  CHEIKH ANTA DIOP, OU L´HONNEUR DE PENSER par Jean-Marc ELA
( | 06.02.2007 | 14988 hits  | 0 R)

  La force publique - Mercenariat Noir pendant les Razzias Nègrières
( | 02.02.2007 | 13475 hits  | 0 R)

  Février 2007 : Le "Moi(s) contre la Françafrique"
( | 02.02.2007 | 10028 hits  | 0 R)

  LES LANGUES AFRICAINES ET LE NÉO-COLONIALISME EN AFRIQUE FRANCOPHONE Mongo BETI
( | 31.01.2007 | 20526 hits  | 1 R)

  POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES (Hougan Akounaatona)
( | 28.01.2007 | 18316 hits  | 0 R)

  Réponse à l’article POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES, du kamite Hougan Akounaatona
( | 27.01.2007 | 20023 hits  | 0 R)

  Yaphet Frederick Kotto
( | 26.01.2007 | 41048 hits  | 1 R)

  Jean Bikoko "Aladin"
( | 26.01.2007 | 17573 hits  | 0 R)

  Culture : Les "Nkamois" ont leur festival
( | 25.01.2007 | 18025 hits  | 1 R)

  Black Code: Promulgated by Louis XIV in 1685, the Black Code ruled the black men slavery
( | 25.01.2007 | 15757 hits  | 0 R)

  Le Code noir (1685)
( | 25.01.2007 | 15178 hits  | 0 R)

  Bwapé, un îlot de Manoka, abandonné par l´administration
( | 25.01.2007 | 9661 hits  | 0 R)

  Carrières: Lejeune Mbella Mbella, Michèle Ebonguè, .....
( | 24.01.2007 | 26198 hits  | 0 R)

  LIMBE: NAUFRAGE, Près de 60 (soixante) disparus
( | 24.01.2007 | 10415 hits  | 0 R)

  Music of Cameroon
( | 17.01.2007 | 24596 hits  | 0 R)

  La danse camerounaise d’hier à aujourd’hui, par Tony Mefe
( | 17.01.2007 | 17874 hits  | 0 R)

  Ciné Club Afrique : Le Silence de la forêt de Didier Ouenangaré et Bassek Ba Kobhio
( | 17.01.2007 | 17115 hits  | 0 R)

  Jean Dikoto Mandengué : auteur compositeur et bassiste Camerounais.
( | 17.01.2007 | 14329 hits  | 0 R)

  Joseph Nzo Ekangaki
( | 10.01.2007 | 20863 hits  | 0 R)

  L`Histoire de Baba Simon: de son vrai nom Simon Mpecké,
( | 10.01.2007 | 16648 hits  | 0 R)

  MUSIQUE: PELE-MELE - Des désaccords et plagiats
( | 09.01.2007 | 18918 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com chante !
( | 04.01.2007 | 25296 hits  | 3 R)

  LA SAWANITE A L´AUBE DE 2007 - UNE ANNEE DE GRACE
( | 04.01.2007 | 18847 hits  | 1 R)

  Manu Dibango compose la musique de Kirikou
( | 03.01.2007 | 19083 hits  | 0 R)

  MUSIQUE CAMEROUNAISE - Une chronologie de Suzanne Kala-Lobè
( | 03.01.2007 | 15645 hits  | 0 R)

  Sawanité , Grand Sawa, Pacte des Générations : Une année fructueuse, un espoir pour demain
( | 29.12.2006 | 13030 hits  | 0 R)

  SAWANITE, un an déjà ! un concept, une aventure, un succès
( | 29.12.2006 | 18043 hits  | 2 R)

  KALENDA 2007
( | 29.12.2006 | 11429 hits  | 0 R)

  Film: Assassinat de Felix Moumié
( | 27.12.2006 | 17192 hits  | 0 R)

  Florence Titty-Dimbeng : Faire rayonner la musique africaine
( | 27.12.2006 | 17148 hits  | 0 R)

  Spectacle : Georges Seba éblouit la Guadeloupe
( | 27.12.2006 | 14487 hits  | 0 R)

  M.E.Y. Souvenons-nous !
( | 21.12.2006 | 14383 hits  | 0 R)

  Daniel EYANGO NDOUMBE est décédé à l`âge de 92 ans
( | 20.12.2006 | 27332 hits  | 1 R)

  Videos Ngondo 2006 et Blackexploitation
( | 19.12.2006 | 14157 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : les vainqueurs fêtés chez le Mincom
( | 18.12.2006 | 11246 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Results
( | 18.12.2006 | 11198 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : Un appel à l’unité des chefs sawa
( | 18.12.2006 | 10675 hits  | 0 R)

  Dans les secrets du Mpo’o
( | 13.12.2006 | 24547 hits  | 1 R)

  Une nouvelle et irrésistible victoire de la pirogue de course
( | 09.12.2006 | 13751 hits  | 0 R)

  LE NGONDO : UN HERITAGE CULTUREL ET TRADITIONNEL
( | 07.12.2006 | 15445 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks