Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
11.10.2008

Ubuntu : Je suis ce que je suis parce que vous êtes ce que vous êtes 

Ubuntu : Je suis ce que je suis parce que vous êtes ce que vous êtes, philosophie Bantoue 
19/09/2005
Il n’est que trop rare de lire ou relire les proverbes, dictons, philosophies d’Afrique sous le prisme de leur contribution au questionnement sur les fins ultimes de l’homme, ses attentes fondamentales, ses certitudes, son infinitude. Avec le concept zulu d’Ubuntu, les Africains proposent une vision radicalement novatrice de la conscience de soi et simultanément de l’Altérité, disposant à une éthique collective où respect, dialogue, compassion, consensus sont des conséquences évidentes.
 
Le concept philosophico-religieux d’Ubuntu provient d’Afrique du Sud, de la culture zulu précisément et a acquit progressivement, avec la fin de l’Apartheid, une notoriété internationale. La transition relativement pacifique [après la longue et sanglante lutte d’indépendance] du régime d’Apartheid à la démocratie One man One vote n’avait pas suscité dans les années 90 l’explosion de violence anti-blancs et de revanche incontrôlée que beaucoup d’observateurs avaient prédit. Au contraire l’Afrique du Sud s’était engagée dans une difficile et émouvante thérapie collective, mise en œuvre par la commission Vérité et Réconciliation, chargée de panser les plaies ouvertes des milliers de familles noires victimes des massacres et horreurs du régime afrikaner. 
Le concept d’Ubuntu par sa force et sa singularité, particulièrement moderne, a exercé une séduction sans précédents dans les milieux solidaires planétaires au point d’offrir involontairement son nom à un programme gratuit sur internet, un logiciel Ubuntu distribué par Linux.
Umuntu ngumuntu ngabantu : une personne est ce qu’elle est à travers les autres, par les autres, c’est ainsi que cette philosophie s’énonce, explicitée à l’échelle de la pratique individuelle par Desmond Tutu, prix Nobel de la Paix sud-africain : « Quelqu´un d´ubuntu est ouvert et disponible pour les autres, dévoué aux autres, ne se sent pas menacé parce que les autres sont capables et bons car il ou elle possède sa propre estime de soi -qui vient de la connaissance qu´il ou elle a d´appartenir à quelque chose de plus grand- et qu´il ou elle est diminué quand les autres sont diminués ou humiliés, quand les autres sont torturés ou oppressés. »
 
Si dans un monde pluriel où les références identitaires se croisent en permanence ce concept d’Ubuntu peut servir de modèle de respect mutuel, de compassion, d’empathie, etc.…, il peut se hisser au-delà d’un ethos communautaire pour proposer une philosophie politique de l’altérité.
 
Je ne suis ce que je suis que parce que vous êtes ce que vous êtes. Cette phrase articule deux niveaux donnés généralement comme inconciliables, le niveau individuel, qui mène à toutes les formes d’individualisme [philosophique, méthodologique, …] et le niveau collectif [holisme, collectivisme, …]. La surprise ne provient pas de l‘identification de ces moments, mais de leur conciliation.
 
L’habitude et le réflexe philosophique depuis Descartes veulent que l’individu se révèle à lui-même par le seul fait de son existence, de sa conscience, de son acte de penser, le canonique cogito ergo sum, je pense donc je suis.  La perspective offerte par la philosophie Ubuntu est toute autre. Dire que je suis ce que je suis parce que vous êtes ce que vous êtes change totalement le modèle d’identification et de prise en charge de sa conscience. Le solipsisme qui reconnaît l’individu seul et qui fonde un individualisme philosophique est substitué par une reconnaissance simultanée de l’être par l’autre, l’altérité. Nul n’existe de façon exclusive en tant que tel, l’individu a besoin de la reconnaissance de l’autre pour exister et vice versa. Une conception presque d’école de l’individu social, de l’individu politique qui vient au monde, pour lui et par les autres, par les autres et pour lui.
L’altérité, sa reconnaissance sont autant fondées que le sont l’existence de l’être au monde. Il n’y a plus une ontologie détachée du groupe, mais il n’y a pas d’indifférenciation par rapport au groupe non plus.
 
Cette vision du monde pourrait concourir à produire des institutions inclusives, solidaires, en recherche de consensus, de réconciliation, de dialogue. Elle se prête à une extension de son champ premier d’interprétation, en étendant la relation entre le moi et les autres à celle du moi avec les ascendants, les ancêtres. L’altérité peut se concevoir comme intergénérationnelle, décalée dans le temps, affirmant aussi l’irréductibilité des ascendants, et la solidarité entre classes d’âges, mânes et vivants, histoire et présent, présent et futur.
 
L’Ubuntu se propose de protéger l’individualité, ses particularités, son historicité, sans nier celles des Autres, des individus et collectifs autres. C’est la double reconnaissance, c’est le lien double entre l’individu et son environnement, son altérité. En réintroduisant de telles approches de la vie et de tels concepts philosophiques, il est possible que l’Afrique, se  dote d’instruments philosophiques appropriés à ses problématiques de résorption des conflits, de représentations des minorités, de modernité de son vivre-ensemble.  
 

Z. B.

Afrikara

 
 

REACTIONS :
 

Ubuntu or not Ubuntu ?
C´est étonnant de constater combien les commentaires précédents sont empreints d´un esprit raciste et revanchard qui paraît bien loin de la belle philosophie d´Ubuntu...
On dirait que ce n´est pas demain que vous serez ce que vous êtes tout en acceptant ce que les autres sont... Alors à tous, bon courage sur la voie de la sagesse !

 

Musengeshi Katata:  Pensées de règles sociales et philosophie
 

Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu (Kiswahili language)
Motho ke motho ka batho (Sotho language)
 

Surtout ne pas mêler les carottes et les oignons, ZB. Ne pas confondre maximes sociales et philosophie. Mais je vous en propose une autre: "Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu". Quand à Desmond Tutu, il n´est pas ce qu´on a essayé de faire paraître à tout prix. Dans l´affaire d´Apartheid de l´Afrique du Sud, il a trop longtemps laissé faire pour mériter le prix nobel des blancs. Je lui préfère de loin le Camerounais et père jésuite Engelbert Mveng assassiné le 22 avril 1995 qui avait eu le courage, au cours d´un synode au Vatican, d´interpeller: "De quel Evangile parle-t-on? Celui des blancs qui tuent et oppriment? Ou celui des noirs qui sont exploités?"
Ce qui fait retarder la race noire, c´est qu´elle emmêle toujours tout: ses beaux enfants fidèles des traîtres et des renégats. Même si les blancs, pour nous désorienter et fêter leurs meilleurs agents les couvrent d´or et de prix, s´ils ont failli à leurs devoirs, quels qu´ils soient, ils restent des salauds qui ont assassiné ou laisser assassiner nos femmes et nos enfants en leur refusant protection et assistance. Qu´il soit bien clair que sur ce point nous ne nous laissons pas abuser.
MK
 

Source:  | Hits: 23180 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(1)

PLUS DE NOUVELLES


  Espoir en l´Afrique !! Par Francis Bebey
( | 19.09.2006 | 18654 hits  | 0 R)

  HOMMAGE AU PROFESSEUR NJOH MOUELLE
( | 19.09.2006 | 18121 hits  | 0 R)

  UPC: Union des Populations du Cameroun
( | 15.09.2006 | 17226 hits  | 0 R)

  UM NYOBE NOUS A APPRIS A REFUSER D’ETRE ESCLAVES
( | 13.09.2006 | 18146 hits  | 0 R)

  La crise du Muntu (Monga-Mbembé-Eboussi Boulaga)
( | 07.09.2006 | 18311 hits  | 0 R)

  UM NYOBE, héros national, Assassiné ce 13 Septembre 1958
( | 06.09.2006 | 30963 hits  | 8 R)

  Me Black Yondo parle
( | 06.09.2006 | 19188 hits  | 0 R)

  Ruben Um Nyobe
( | 06.09.2006 | 18846 hits  | 0 R)

  Ruben Um Nyobè, Précurseur des Indépendances Africaines Avait Prévenu !
( | 06.09.2006 | 18657 hits  | 0 R)

  11 SEPTEMBRE 2001 : CINQ ANS APRES (par Sam Ekoka Ewande)
( | 06.09.2006 | 18618 hits  | 0 R)

  Cameroun : la guerre d’indépendance oubliée
( | 06.09.2006 | 18068 hits  | 0 R)

  Le " NGOSO " : Origines de l´" ESSEWE "
( | 01.09.2006 | 16404 hits  | 0 R)

  Les racines africaines de la musique noire d’aujourd’hui.
( | 30.08.2006 | 27811 hits  | 1 R)

  JO TONGO
( | 29.08.2006 | 23699 hits  | 0 R)

  The Highlife Music, predecessor of modern African Music
( | 29.08.2006 | 26248 hits  | 1 R)

  The story of Highlife
( | 29.08.2006 | 19231 hits  | 0 R)

  The Rebirth of Highlife
( | 29.08.2006 | 11893 hits  | 0 R)

  ETIENNE MBAPPÉ - another great Cameroonian bass player
( | 28.08.2006 | 14520 hits  | 0 R)

  BAKASSI, GUERRE OU PAIX ?
( | 24.08.2006 | 18984 hits  | 0 R)

  BAKASSI: LA FIN DE L’OCCUPATION MILITAIRE (Sam Ekoka Ewande)
( | 23.08.2006 | 15276 hits  | 0 R)

  Hommage: Un film sur la vie de Samuel Eboua
( | 21.08.2006 | 22358 hits  | 0 R)

  TRAGEDIE DU LAC NYOS - 20 ANS APRES : NE PAS OUBLIER
( | 20.08.2006 | 21103 hits  | 0 R)

  KEMIT Conference: SURVIVANCE DE L’EGYPTE PHARAONIQUE DANS LA TRADITION AFRICAINE
( | 20.08.2006 | 19608 hits  | 0 R)

  1986: Hundreds gassed in Cameroon lake disaster
( | 20.08.2006 | 12071 hits  | 0 R)

  Le Nigeria remet officiellement la péninsule de Bakassi au Cameroun
( | 15.08.2006 | 18801 hits  | 1 R)

  Tradition, invention and history The case of the Ngondo (Cameroon)
( | 11.08.2006 | 13624 hits  | 0 R)

  Germany pays for colonial errors in Namibia
( | 10.08.2006 | 18445 hits  | 1 R)

  Le “ Ngondo ” et la “ Civilisation de la croix ”
( | 09.08.2006 | 26986 hits  | 1 R)

  Evocation de la vie et de l´exécution du nationliste camerounais
( | 09.08.2006 | 18590 hits  | 0 R)

  Résistance Sawa : La force du souvenir
( | 08.08.2006 | 18335 hits  | 0 R)

  Georgette L. Kala-Lobè en Solo pour Douala Manga Bell
( | 07.08.2006 | 26725 hits  | 1 R)

  Bialati ba 1500 Mina. Dictionnaire des noms propres Sawa
( | 07.08.2006 | 21587 hits  | 0 R)

  Tet´Ekombo n´est plus
( | 05.08.2006 | 26132 hits  | 2 R)

  Douala: Ville et Histoire - René GOUELLAIN
( | 31.07.2006 | 23890 hits  | 0 R)

  Rudolf Douala Manga Bell, premier opposant à l´Apartheid
( | 31.07.2006 | 21117 hits  | 0 R)

  Rudolf Doualla Manga Bell: propriété familiale?
( | 31.07.2006 | 19514 hits  | 0 R)

  Douala autrefois - Michel Viallet
( | 29.07.2006 | 26652 hits  | 0 R)

  Douala un siècle en images - Jacques SOULILLOU
( | 28.07.2006 | 22159 hits  | 0 R)

  Vivre à Douala L´imaginaire et l´action dans une ville africaine en crise - Gilles SERAPHIN
( | 27.07.2006 | 22808 hits  | 0 R)

  Douala: Croissance et servitudes - Guy MAINET
( | 26.07.2006 | 26335 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolf Duala Manga Bell,martyr de la liberté ...Joël KONDO
( | 25.07.2006 | 30303 hits  | 1 R)

  Ngum’a Jéméa ou foi inébranlable, de David Mbanga Eyombwan
( | 22.07.2006 | 47026 hits  | 0 R)

  Sawanité: l’appel du large ou la rencontre avec nos cousins d’outre Campo
( | 19.07.2006 | 24293 hits  | 1 R)

  Hommage à Rudolf Duala Manga Bell
( | 19.07.2006 | 19977 hits  | 0 R)

  Tet´Ekombo
( | 19.07.2006 | 18395 hits  | 0 R)

  SAWANITE: LA PART DES FEMMES
( | 18.07.2006 | 19508 hits  | 1 R)

  Ce fut le 12 juillet 1884
( | 14.07.2006 | 19411 hits  | 2 R)

  La Renaissance Panafricaine par Thabo Mbeki
( | 14.07.2006 | 18686 hits  | 0 R)

  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006: Demande de participation
( | 14.07.2006 | 16220 hits  | 0 R)

  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006: AVANT PROPOS
( | 14.07.2006 | 16192 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks