Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
22.03.2006

ORIGINES & MIGRATIONS 

.




















GEOGRAPHIE

Les MALIMBA occupaient, à l´ origine, les plaines, les forêts et les îles situées au fond du Golfe de Guinée, de l´ embouchure du Nyong à l´ estuaire du Wouri (MANOKA). C´est une zone hautement stratégique, qui constitue la porte d´entrée du Cameroun par
l´océan. Cette aire géographique est aujourd´hui baptisée « RESERVE DE FAUNE DE DOUALA EDEA » ; le nom MALIMBA figurant autrefois sur les cartes géographiques allemandes ayant été effacé.

RACINES ET FAMILLES

Les MALIMBA appartiennent au grand groupe SAWA établi au Cameroun sur le littoral maritime et ses environs.

ILIMBE, l´ancêtre dont ils tirent le nom était l´ ainé des enfants de MBEDI,fils de MBONGO, fils de MBE (ou MBWE) issu du groupe BAKOTA du Congo dont tous les SAWA du Cameroun se reclament. Dans le groupe SAWA, les MALIMBA, DOUALA, PONGO et leurs frères, descendants directs de MBEDI, sont des BOMBEDI ou des BONA MBEDI.

Quatre familles(Matumba) composent la communauté MALIMBA. Elles sont classées ici selon le site qu´elles occupent actuellement :

BONGO descendus à la poursuite de leurs cousins les Batanga, ils s´installent à la rive gauche de l´embouchure à Ngola et dans la petite île qui porte leur nom.
MULIMBE MBENJE (MAL MBENGE) installés sur la rive droite de l´embouchure et près de Mouanko.
MULONGO installés sur la rive droite du fleuve.
MULIMBE JEDU (MAL - JEDU) installés sur la rive partie gauche de la grande île et la rive gauche du fleuve en amontde Ngola.


MIGRATIONS


L´histoire récente situe le départ du groupe de PITI DIBAMBA où un problème [CENSURE] provoqua la dislocation de la famille. Les fils et petits-fils de MBEDI descendirent le cours du fleuve DIBAMBA et se séparèrent à l´estuaire de Cameroun.

Les MALIMBA, dans cette nouvelle migration plusiuers fois centenaire, investirent de nombreux territoires au gré des conflits : Mouanko, Dizangué, Songue Land, Dibo da Mulimba, Edéa (Idia à l´époque ). Ils s´installèrent finalement à l´embouchure du fleuve SANAGA, une fois la paix retrouvée.

Ils essaimèrent par la suite dans toute la zone entre l´embouchure du fleuve NYONG et l´estuaire du Cameroun à SUELABA et l´île MANOKA(MULENDE).

Confrontés à l´hostilité de l´environnement , terres inondables, maladies hydriques, certains Malimba remontèrent le cours de la SANAGA et achetèrent des terres à des fins d´exploitation agricole : DIBONGO, BOSAMBO-FARM, MALIMBA-FARM.

Ils obtinrent aussi de l´administration coloniale l´attribution de vastes terres à MONGOMBE dans une zone comprise entre la SANAGA, le cours d´eau MALIMBO à la limite avec le canton LOUNGAHE, le lac OSSA et la limite avec l´actuel arrondissement de DIZANGUE. Ce territoire est dénommé "NEW MALIMBA"


Source: [MALIMBA: Le Peuple et son Histoire]

Auteurs:Marcelin NDOUMBE & Christophe BEKOE

Une documentation proposée par:
Mr. Mandjombe Robert, un Sawanaute.

Remarque:

Nous tenons à informer surtout les nouveaux membres que Peulesawa n´est auteur des textes. Nous les recevons des Sawanautes, et le publions, dans la hâte, sans avoir scruté le contenu. N´est-il pas évident que ce site veut euvrer pour l´épanouissement de la culture du Grand Sawa? Nous ne comprenons pas l´attitude et l´intransigence des Africains vis-àvis des autres Africains. C´est un phénomène très grave. Nous acceptons tout genre de compromis envers les Européens, mais quand il s´agit de nos propres frères, nous devenons du coup hyper sensibles. Si nous avions la même attitude intransigente contre nos ennemis, le néocolonialisme ne survivrait pas depuis près de 50 ans.

Ce ne sont pas toujours des experts qui écrivent certains articles que nous publions sur le site; ceci veut dire que les erreurs peuvent s´infiltrer. Ce n´est pourtant pas la raison de détruire toute l´oeuvre.

Est ce que la Communauté n´a pas le droit à un débat d´idées? Doit-on dire rien que du bien, même si parfois il ya eu des animosités entre nous?

Nous attendons toujours les contributions des Sawa élaborant sur leur histoire positive, mais rien ne nous parvient. Vous ne pouvez pas rester passifs et esperer ne lire que du bien de vous. Vous pouvez changer le contenu de ce site si vous le voulez. Des invitations ont été avancées dans ce sens.

Ne collez donc pas des adjectifs sur Peuplesawa, qui n´a aucun autre objectif que de faire revivire notre culture.

Nandolo
Le Webmaster

 

Source:  | Hits: 31873 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Belka Tobis : parle de son Cool Assiko, Concerts et DVD
( | 15.02.2007 | 34401 hits  | 0 R)

  Jean Jacques Elangué: Entretiens avec Jean Jacques ESSOMBE, Cameroon-Info.Net
( | 14.02.2007 | 25322 hits  | 0 R)

  Youpwe: La qualité du poisson camerounais remise en cause
( | 14.02.2007 | 20960 hits  | 0 R)

  Black History Month 2007 (BHM)
( | 12.02.2007 | 28588 hits  | 0 R)

  Manu Nominé aux Victoires de la Musique 2007
( | 11.02.2007 | 24040 hits  | 0 R)

  NKOTTI François et son FOMARIC. Un des héritiers des pionniers du Makossa que sont Nellé Eyoum, Manfred Ebanda et Guillaume Mouellé
( | 10.02.2007 | 32813 hits  | 4 R)

  Decouvrez EBONYL, une BD faite par un groupe de jeunes Sawa
( | 10.02.2007 | 26475 hits  | 0 R)

  Drums Dikoume - na mea nde longue: Meilleur Makossa groove 2006
( | 10.02.2007 | 25185 hits  | 0 R)

  Christian Essawe Eyobo: Les Camerounais ont 230 milliards Fcfa à gagner
( | 08.02.2007 | 24387 hits  | 0 R)

  CHEIKH ANTA DIOP, OU L´HONNEUR DE PENSER par Jean-Marc ELA
( | 06.02.2007 | 28457 hits  | 0 R)

  Douala : Un carnaval pour les Bonapriso
( | 06.02.2007 | 27874 hits  | 0 R)

  La force publique - Mercenariat Noir pendant les Razzias Nègrières
( | 02.02.2007 | 25774 hits  | 0 R)

  Février 2007 : Le "Moi(s) contre la Françafrique"
( | 02.02.2007 | 20185 hits  | 0 R)

  LES LANGUES AFRICAINES ET LE NÉO-COLONIALISME EN AFRIQUE FRANCOPHONE Mongo BETI
( | 31.01.2007 | 35122 hits  | 1 R)

  POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES (Hougan Akounaatona)
( | 28.01.2007 | 32405 hits  | 0 R)

  Réponse à l’article POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES, du kamite Hougan Akounaatona
( | 27.01.2007 | 32418 hits  | 0 R)

  Yaphet Frederick Kotto
( | 26.01.2007 | 58429 hits  | 1 R)

  Jean Bikoko "Aladin"
( | 26.01.2007 | 31784 hits  | 0 R)

  Black Code: Promulgated by Louis XIV in 1685, the Black Code ruled the black men slavery
( | 25.01.2007 | 32575 hits  | 0 R)

  Culture : Les "Nkamois" ont leur festival
( | 25.01.2007 | 31200 hits  | 1 R)

  Le Code noir (1685)
( | 25.01.2007 | 28537 hits  | 0 R)

  Bwapé, un îlot de Manoka, abandonné par l´administration
( | 25.01.2007 | 19725 hits  | 0 R)

  Carrières: Lejeune Mbella Mbella, Michèle Ebonguè, .....
( | 24.01.2007 | 41595 hits  | 0 R)

  LIMBE: NAUFRAGE, Près de 60 (soixante) disparus
( | 24.01.2007 | 20224 hits  | 0 R)

  Music of Cameroon
( | 17.01.2007 | 42004 hits  | 0 R)

  Ciné Club Afrique : Le Silence de la forêt de Didier Ouenangaré et Bassek Ba Kobhio
( | 17.01.2007 | 30537 hits  | 0 R)

  La danse camerounaise d’hier à aujourd’hui, par Tony Mefe
( | 17.01.2007 | 30334 hits  | 0 R)

  Jean Dikoto Mandengué : auteur compositeur et bassiste Camerounais.
( | 17.01.2007 | 26758 hits  | 0 R)

  Joseph Nzo Ekangaki
( | 10.01.2007 | 35184 hits  | 0 R)

  L`Histoire de Baba Simon: de son vrai nom Simon Mpecké,
( | 10.01.2007 | 30095 hits  | 0 R)

  MUSIQUE: PELE-MELE - Des désaccords et plagiats
( | 09.01.2007 | 31637 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com chante !
( | 04.01.2007 | 39850 hits  | 3 R)

  LA SAWANITE A L´AUBE DE 2007 - UNE ANNEE DE GRACE
( | 04.01.2007 | 32598 hits  | 1 R)

  Manu Dibango compose la musique de Kirikou
( | 03.01.2007 | 33272 hits  | 0 R)

  MUSIQUE CAMEROUNAISE - Une chronologie de Suzanne Kala-Lobè
( | 03.01.2007 | 29460 hits  | 0 R)

  Sawanité , Grand Sawa, Pacte des Générations : Une année fructueuse, un espoir pour demain
( | 29.12.2006 | 24785 hits  | 0 R)

  SAWANITE, un an déjà ! un concept, une aventure, un succès
( | 29.12.2006 | 31106 hits  | 2 R)

  KALENDA 2007
( | 29.12.2006 | 21093 hits  | 0 R)

  Film: Assassinat de Felix Moumié
( | 27.12.2006 | 31369 hits  | 0 R)

  Florence Titty-Dimbeng : Faire rayonner la musique africaine
( | 27.12.2006 | 32100 hits  | 0 R)

  Spectacle : Georges Seba éblouit la Guadeloupe
( | 27.12.2006 | 24801 hits  | 0 R)

  M.E.Y. Souvenons-nous !
( | 21.12.2006 | 28024 hits  | 0 R)

  Daniel EYANGO NDOUMBE est décédé à l`âge de 92 ans
( | 20.12.2006 | 42726 hits  | 1 R)

  Videos Ngondo 2006 et Blackexploitation
( | 19.12.2006 | 29134 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : les vainqueurs fêtés chez le Mincom
( | 18.12.2006 | 22077 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Results
( | 18.12.2006 | 21842 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : Un appel à l’unité des chefs sawa
( | 18.12.2006 | 21450 hits  | 0 R)

  Dans les secrets du Mpo’o
( | 13.12.2006 | 40876 hits  | 1 R)

  Une nouvelle et irrésistible victoire de la pirogue de course
( | 09.12.2006 | 26706 hits  | 0 R)

  LE NGONDO : UN HERITAGE CULTUREL ET TRADITIONNEL
( | 07.12.2006 | 27935 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks