Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
25.07.2009

Prince René Douala Manga Bell : « Ngondo Ô Canada 2009 » 

Prince René Douala Manga Bell : Il n´y a pas que les Duala qui vont au Ngondo
Le chef supérieur du canton Bell annonce la célébration de la fête traditionnelle des Sawa à Montréal le mois prochain.

Comment est née l´idée de célébrer le Ngondo en dehors du Cameroun ?

Tout d´abord, j´ai installé le Ngondo à Paris il y a plusieurs années. C´est en effet la seconde fois que je suis président de cette institution traditionnelle. Dix ans auparavant, j´étais président du Ngondo. J´ai constaté que mes successeurs à ce poste ont quelque peu négligé la fête de Paris. Un autre fils Sawa, qui vit depuis longtemps au Canada, a lancé l´idée du Ngondo dans ce pays. Il est, de ce fait, venu me voir pour en parler. Nous avons ensemble préparé trois billets d´avion pour le départ au Canada le mois prochain, pour y séjourner pendant moins d´une semaine. Dès que les gens en ont entendu parler, ils ont émis l´idée d´aller au Canada, oubliant que dans ce cas, ils devront eux-mêmes payer leur billet d´avion. Les passeports sont prêts. L´idée m´a plu dès le départ. J´ai ainsi accepté le principe. Quand j´aurais fait un tour au Canada, je pourrais en dire plus. Toutefois, je souhaite que ça marche. Et je souhaite que les Sawa qui sont aux Etats-Unis d´Amérique aient, eux aussi, une section de Ngondo.

Pensez-vous que le Ngondo, tel qu´il est célébré et organisé ici à Douala, sera pareil au Canada ?

Ce sera le même Ngondo. Je tiens à préciser que le Ngondo existe chez nous depuis 1814. D´après les récits et les écrits dont nous disposons, en 1813 il n´y avait qu´un seul roi nommé Ndol´a Makongo, King Joss. C´est un touriste anglais qui, en 1813, a trouvé un seul chef à Douala. Mais lorsqu´il revient l´année suivante, il retrouve deux chefferies, notamment les Akwa, qui ont quitté Bona Dooh pour créer la chefferie de Bona Bella qui comprenait les Akwa actuels et les Deido. Il fallait une cour d´arbitrage entre ces deux chefferies, c´est pourquoi l´on a créé le Ngondo.

Le fait de délocaliser ainsi le Ngondo ne va-t-il pas lui faire perdre son essence ?

Ça va se passer tel que ça se passe ici à Douala, avec la seule différence que, ici, nous avons la présence des six principaux cantons duala, à savoir le canton Bell, le canton Bèlè Bèlè, le canton Akwa, le canton Deido, le canton Bakoko et le canton Bassa. Les chefs de ces cantons se succèdent à la présidence du Ngondo tous les deux ans. A Paris par contre, on élit quelqu´un, si bien qu´on peut élire plusieurs fois la même personne, à condition qu´elle soit intéressante. Je ne sais exactement comment la cérémonie va se dérouler au Canada. Il y aura sûrement un problème de pirogue. Normalement, la pirogue ne doit pas circuler en ville. Or traditionnellement, lors du Ngondo il y a une longue pirogue avec 80 pagayeurs. Par ailleurs, nous travaillons avec les sirènes, les "miengu". Je ne pense qu´il y en a là-bas (sourire).

Mais je compte me renseigner pour savoir comment cela pourrait se passer. Est-ce qu´ils ont fabriqué une pirogue, ou ils se sont contentés de manger et de boire ensemble ? D´autre part, en me rendant au Canada, je ne pense pas uniquement aux Sawa, cela doit intéresser tous les Camerounais qui vivent là-bas. D´ailleurs, même lorsque le Ngondo a lieu ici au Cameroun, il n´y a pas que les Duala qui y vont…

Propos recueillis par Monique Ngo Mayag

====================================


LE MARIAGE CHEZ LES SAWA (CAMEROUN)

***Première étape: JUMBA LA JOMBE (frapper à la porte)

Ici, le futur fiancé se rend chez les parents(père et mère uniquement) de sa future fiancée en compagnie de quelques membres de sa famille(6 au trop) pour se présenter comme le futur fiancé. A ce niveau rien ne lui est exigé. IL vient avec ce qu´il possède; cela peut être une bouteille de whisky et quelques bières. Après sa visite le père informe sa famille des futur fiançailles.

***Deuxième étape: TELE L´EWANDE (ouverture des fiançailles)

Le futur fiancé annonce une date à laquelle il vient pour se présenter à toute sa belle-famille. Le Jour-J toute la belle-famille se présente, elle reçoit le fiancé et sa famille. tout se passe chez la fiancée. Le fiancé entre temps a reçu la liste des produits qu´il doit offrir à sa fiancée. cette liste dépend de chaque famille, du niveau d´instruction de la fille, plus elle est instruite, plus elle est élevée; de la chasteté de la fille; plus elle est vierge, plus elle revient chère; plus elle est issue d´une famille bourgeoise ou noble, plus sa dot vaut de l´or. mais comme pour chaque règle il y a des exceptions, il existe des familles où rien n´est exigé, sauf 1 franc symbolique. Mais en règle générale, la dot commence à cette étape.Une deuxième liste lui est donnée.

***Troisième étape: EKWAD´A DIBA (pourparlers pour le mariage (DIBA)

A ce niveau, le futur mari revient à une date qui lui convient et de commun accord avec la belle-famille, donner les produit s de la deuxième liste, maintenant, tout se passe dans la famille du fiancé qui est tenue de recevoir la belle-famille qui emporte ces produits évalués à près de 4000 euros au total au bas mot.A ce stade le mariage coutumier est scellé. Un contrat de mariage est remis au fiancé qui peut à tout moment décider de son mariage civil et non religieux. Pour le mariage religieux il doit encore se soumettre à quelques rituels à savoir le consentement de la mère de la marié: c´est une étape qui a lieu nécessairement avant sinon la veille du mariage religieux, le futur époux est tenu d´apporter à sa belle-mère du sel (WANGA) pour obtenir son consentement. Cette cérémonie est préparée par les femmes de la belles famille sans les hommes et fait appel à la donation d´un certain nombre de produits parmi lesquels le sel, de l´huile, du savon , allumettes, les don en numéraire etc.... Il est à noter que pendant ces étapes, les choses ne se passent pas comme une lettre à la poste, il y a des embûches auxquelles doit faire face la famille du futur époux sous peine d´amendes, mais c´est pour amuser l´assistance , pour ne pas rendre la cérémonie monotone.

*** Mariage civil puis religieux

Tout ce passe ici au Cameroun comme partout dans le monde, dans les règles de l´art. Au Cameroun, nous appliquons le même code civil que celui des français, tout ce passe à la mairie, après publication des bans, en présence des témoins et devant le public. Chez les Sawa le mariage religieux a lieu à l´église de la mariée, sauf quelques exceptions. Ce jour là , l´ABELE (danse d´animation publique) accompagne les mariés qui sont libres de s´habiller en tenue traditionnelle ou moderne donc un longue traîne pour la mariée et un costume pour le marié.
 

Source:  | Hits: 28784 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Que represente le roi-martyr Duala Manga Bell pour le Peuple Sawa ?
( | 06.08.2007 | 20656 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l´Afrique (suite)
( | 01.08.2007 | 20095 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l’Afrique
( | 01.08.2007 | 20874 hits  | 0 R)

  Portrait: Kaïssa Doumbe Moulongo Sylvie
( | 01.08.2007 | 24928 hits  | 0 R)

  "Appel à la Jeunesse Africaine" par Théophile Obenga
( | 30.07.2007 | 24316 hits  | 0 R)

  EDEA: Menace sur le projet d’extension d’Alucam
( | 18.07.2007 | 15274 hits  | 0 R)

  Franklin Boukaka, le poète assassiné en 1972. Immortel Boukaka: Rumba engagée, Poésie musicale et Panafricanisme
( | 16.07.2007 | 33464 hits  | 0 R)

  Ebenezer KOTTO ESSOME : l’homme et son rêve d’Afrique
( | 16.07.2007 | 29227 hits  | 0 R)

  Portrait: Laurent ESSO
( | 16.07.2007 | 17821 hits  | 0 R)

  Douala: une Exposition de 8 Photographes
( | 15.07.2007 | 14879 hits  | 0 R)

  Nguéa Laroute démarre sa tournée européenne. Videos et Interview
( | 09.07.2007 | 30394 hits  | 0 R)

  La Pagode: Le palais royal transformé en centre d’affaires
( | 09.07.2007 | 18888 hits  | 0 R)

  Juillet 1902. Mpondo Akwa, chef de la délégation du NGONDO au Reich Allemand
( | 07.07.2007 | 22553 hits  | 0 R)

  Ngondo 1991: Remember EKE EBONGUE
( | 03.07.2007 | 22501 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : une chaîne d’unité à redorer
( | 03.07.2007 | 17591 hits  | 0 R)

  Um Nyobé: Cet autre hommage à Mpondol
( | 01.07.2007 | 29181 hits  | 1 R)

  Manu Dibango forever...VIDEO
( | 01.07.2007 | 20197 hits  | 0 R)

  Remember Sembene Ousmane - Hommage au grand Africain
( | 28.06.2007 | 24128 hits  | 1 R)

  La France blocque la Réfection des routes à Douala
( | 27.06.2007 | 16290 hits  | 0 R)

  Tout le monde est Bakoko ! par Suzanne KALA LOBE
( | 26.06.2007 | 31636 hits  | 1 R)

  Hommage: Un monument pour Um Nyobe
( | 26.06.2007 | 21380 hits  | 0 R)

  Une inébranlable conviction sur notre destin, par Shanda Tonme
( | 25.06.2007 | 25475 hits  | 2 R)

  Sanaga-Maritime Edéa: L’élite en équipe pour le sport
( | 25.06.2007 | 19266 hits  | 0 R)

  BAKASSI : Découvrez la péninsule - Discover the Peninsula
( | 19.06.2007 | 19098 hits  | 0 R)

  Cinéma : "The making of" du film "Le don involontaire" de Serge Alain Noa
( | 15.06.2007 | 19668 hits  | 0 R)

  Combat: La singulière chronique d’Eyoum’a Ntoh
( | 15.06.2007 | 17648 hits  | 0 R)

  Au Fil du WOURI ... et nous sommes Heureux.
( | 15.06.2007 | 12415 hits  | 0 R)

  Ousmane Sembène, panafricaniste et pionnier du cinéma africain, est mort
( | 11.06.2007 | 23180 hits  | 0 R)

  Kaba Days Are Here; By Poubum Lamy Ney
( | 04.06.2007 | 23058 hits  | 0 R)

  Spectacle : Concert anniversaire d´Universal de Sylvain Nkom
( | 03.06.2007 | 17255 hits  | 0 R)

  Urbanisation : Une stratégie pour étendre Douala en examen
( | 02.06.2007 | 15973 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Bienvenue au CamerWood
( | 01.06.2007 | 20940 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Le Festival: Bassek ba Kobhio, Jean Pierre Bekolo, Cyrille Masso
( | 01.06.2007 | 17751 hits  | 0 R)

  L´HORREUR, L´HORREUR : DIX MILLIONS DE MORTS?
( | 31.05.2007 | 21364 hits  | 0 R)

  Portrait: Gottlieb Lobe Monekosso
( | 30.05.2007 | 16971 hits  | 0 R)

  La paranormal n’est pas particulier à l’Afrique
( | 25.05.2007 | 17538 hits  | 0 R)

  SAWANITE : entre le front du refus et la tentation d’adhérer
( | 20.05.2007 | 24395 hits  | 2 R)

  S. E. M. Mbella Mbella, nouvel Ambassadeur du Cameroun à Paris, reçoit les artistes musiciens camerounais
( | 20.05.2007 | 19581 hits  | 0 R)

  Kumba Traditional Council Want GRA Land Refunded. By Olive Ejang Tebug, PostNewsLine.
( | 10.05.2007 | 18870 hits  | 0 R)

  Le Père Engelbert Mveng: Commémoration. Pionnier de l´Egyptologie avec Ngom Gilbert, Dika Akwa, Obenga et C.A. Diop.
( | 08.05.2007 | 43500 hits  | 1 R)

  Douala : Un patrimoine culturel riche, ville d´art et d´histoire
( | 05.05.2007 | 23702 hits  | 0 R)

  Discographie: Le premier cri de Roots Racines Mianga
( | 05.05.2007 | 17326 hits  | 0 R)

  Pourquoi le Cameroun n’a pas décrété un deuil national ?
( | 04.05.2007 | 20486 hits  | 1 R)

  Henri DIKONGUÉ - Missodi Africa Tour 2007
( | 04.05.2007 | 19693 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte d’un citoyen du chef-lieu du département de la Sanaga maritime au ministre de la Santé Publique. Par Mangwe ma Yongui Nikita*
( | 03.05.2007 | 23058 hits  | 0 R)

  Richard Bona parle du Peuple Sawa, Ngondo, Makossa.
( | 02.05.2007 | 25281 hits  | 0 R)

  Cameroun: Drame aérien à Douala. 114 Morts. Pas de Deuil National. Confusion et Médiocrité
( | 01.05.2007 | 31701 hits  | 3 R)

  Association: "Agir ensemble en Sanaga-Maritime" (Agir SM)
( | 01.05.2007 | 20528 hits  | 0 R)

  Toups Bebey est le directeur artistique d’un festival qui se tient au Gabon.
( | 01.05.2007 | 20292 hits  | 0 R)

  How has Christianity changed? Nigerian pastors spread into Cameroon
( | 26.04.2007 | 15686 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks