Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
16.12.2009

Ngondo: une fête « laïque » camerounaise ou uniquement douala ? 

Si, dans le passé la période des festivités s’inscrivait dans l’espace d’une semaine calendaire, elle s’est étalée cette année sur deux semaines. Et on a vu s’y ajouter des manifestations telles qu’une course cycliste, un semi-marathon et un « street painting ». Le programme habituel a toujours comporté des conférences-débats, des journées gastronomiques et des foires-expositions qui ont surabondé cette fois-ci. Toujours est-il que la finale de lutte traditionnelle et celle de l’élection de la Miss Ngondo, tout comme l’immersion du vase sacré et la course des pirogues du dimanche de clôture, continuent de susciter le plus grand intérêt des populations

Année après année, édition après édition, on ne manque pas de remarquer des évolutions dont certaines commencent à créer quelque chose comme une dénaturation de cette célébration. Il s’agit de la place de plus en plus grande qui semble réservée à présent aux autorités administratives et aux invités d’honneur. Le Ngondo qui devait suivre son propre programme, en tenant compte de sa nature traditionnelle n’a pas hésité cette année à retarder le démarrage des cérémonies sur les berges du Wouri pour attendre l’arrivée du ministre de la culture et du gouverneur de Région. Le vase sacré qui descendait dans les profondeurs du fleuve au petit matin, se met à attendre et à attendre encore jusqu’aux environs 12 heures pour voir plonger l’officiant qui se rend à la rencontre des ancêtres ! Las d’attendre l’arrivée de ces autorités administratives, les officiants ont fait démarrer les cérémonies pour se sentir obligés de tout interrompre presque immédiatement, les sirènes annonçant l’arrivée de l’invitée d’honneur s’étant mis à retentir ! Beaucoup de gens n’ont pas du tout apprécié le fait de voir perturber de cette manière un rituel traditionnel.

On aura également remarqué que les griots de certaines chefferies invitées se sont fait rappeler discrètement à l’ordre au moment où ils commençaient à souffler dans leurs trompettes et à égrener les louanges de ceux qu’ils accompagnaient et qui avaient déjà pris leurs places d’honneur.

Tout cela n’est-il pas la préfiguration de ce que le Ngondo est appelé à devenir d’ici quelques années encore, c’est-à-dire une fête « laïque » camerounaise et non plus uniquement douala ? Peut-être verra-t-on alors disparaître le rituel du vase sacré et du message des ancêtres à aller recueillir dans les profondeurs des eaux du fleuve ? A moins de se dire que le nom du pays , Cameroun, ayant trouvé son origine ici-même, les ancêtres dont il est question chaque fois finissent par être considérés comme les ancêtres de tous les Camerounais !

Dernière remarque et non la moindre, dans ce même ordre d’idées : le Ngondo se fête de plus en plus loin de sa base. C’est ainsi que cette année, au mois d’Août, les Sawas qui vivent au Canada ont réussi à faire voyager vers leur pays d’accueil quelques chefs traditionnels pour une fête du Ngondo sur les rives du fleuve Saint Laurent ! De même, à Ngaoundéré, les Sawas se sont organisés pour fêter le Ngondo, tout à fait dans l’esprit de ce qu’avaient réussi avant eux les Sawas de Garoua, ou encore les Sawas de Yaoundé. Evidemment, dans ces manifestations loin des rives du fleuve Wouri à Douala, il ne saurait être question de faire une place à la cérémonie du vase sacré recueillant le message des ancêtres ! Les avis sont partagés quant à la pertinence ou la non-pertinence de cette externalisation du Ngondo. Mais, le fait est que le mouvement de transformation d’une tradition s’est mis en route !

Un mot sur la course des pirogues. Six pirogues d’envergures équivalentes ont pris le départ de la course 2009. Les Jebale ont fait enregistrer deux pirogues avec des pagayeurs tout de rouge vêtus. Le suspens créé par le fait que notre pirogue n’a pas gagné les deux dernières éditions n’a pas tenu ses promesses. Ceux qui attendaient une troisième défaite consécutive des Ewodis ont dû déchanter. La pirogue des Ewodis a repris sa place de numéro 1 en franchissant la ligne d’arrivée avec plus de 40 mètres d’avance sur l’une des pirogues des Jebalè. Ce qui a fait dire à l’annonceur des résultats de la course que les Ewodis sont « les brésiliens de l’eau » !

njohmouelle.org
 

Source:  | Hits: 12812 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Que represente le roi-martyr Duala Manga Bell pour le Peuple Sawa ?
( | 06.08.2007 | 16125 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l´Afrique (suite)
( | 01.08.2007 | 15764 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l’Afrique
( | 01.08.2007 | 16082 hits  | 0 R)

  Portrait: Kaïssa Doumbe Moulongo Sylvie
( | 01.08.2007 | 20841 hits  | 0 R)

  "Appel à la Jeunesse Africaine" par Théophile Obenga
( | 30.07.2007 | 19836 hits  | 0 R)

  EDEA: Menace sur le projet d’extension d’Alucam
( | 18.07.2007 | 12178 hits  | 0 R)

  Franklin Boukaka, le poète assassiné en 1972. Immortel Boukaka: Rumba engagée, Poésie musicale et Panafricanisme
( | 16.07.2007 | 28875 hits  | 0 R)

  Ebenezer KOTTO ESSOME : l’homme et son rêve d’Afrique
( | 16.07.2007 | 23493 hits  | 0 R)

  Portrait: Laurent ESSO
( | 16.07.2007 | 14480 hits  | 0 R)

  Douala: une Exposition de 8 Photographes
( | 15.07.2007 | 11829 hits  | 0 R)

  Nguéa Laroute démarre sa tournée européenne. Videos et Interview
( | 09.07.2007 | 24539 hits  | 0 R)

  La Pagode: Le palais royal transformé en centre d’affaires
( | 09.07.2007 | 14825 hits  | 0 R)

  Juillet 1902. Mpondo Akwa, chef de la délégation du NGONDO au Reich Allemand
( | 07.07.2007 | 17858 hits  | 0 R)

  Ngondo 1991: Remember EKE EBONGUE
( | 03.07.2007 | 17932 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : une chaîne d’unité à redorer
( | 03.07.2007 | 13547 hits  | 0 R)

  Um Nyobé: Cet autre hommage à Mpondol
( | 01.07.2007 | 24218 hits  | 1 R)

  Manu Dibango forever...VIDEO
( | 01.07.2007 | 16119 hits  | 0 R)

  Remember Sembene Ousmane - Hommage au grand Africain
( | 28.06.2007 | 19826 hits  | 1 R)

  La France blocque la Réfection des routes à Douala
( | 27.06.2007 | 12624 hits  | 0 R)

  Tout le monde est Bakoko ! par Suzanne KALA LOBE
( | 26.06.2007 | 25759 hits  | 1 R)

  Hommage: Un monument pour Um Nyobe
( | 26.06.2007 | 17125 hits  | 0 R)

  Une inébranlable conviction sur notre destin, par Shanda Tonme
( | 25.06.2007 | 20626 hits  | 2 R)

  Sanaga-Maritime Edéa: L’élite en équipe pour le sport
( | 25.06.2007 | 15261 hits  | 0 R)

  BAKASSI : Découvrez la péninsule - Discover the Peninsula
( | 19.06.2007 | 15270 hits  | 0 R)

  Cinéma : "The making of" du film "Le don involontaire" de Serge Alain Noa
( | 15.06.2007 | 15253 hits  | 0 R)

  Combat: La singulière chronique d’Eyoum’a Ntoh
( | 15.06.2007 | 13682 hits  | 0 R)

  Au Fil du WOURI ... et nous sommes Heureux.
( | 15.06.2007 | 9591 hits  | 0 R)

  Ousmane Sembène, panafricaniste et pionnier du cinéma africain, est mort
( | 11.06.2007 | 19078 hits  | 0 R)

  Kaba Days Are Here; By Poubum Lamy Ney
( | 04.06.2007 | 18574 hits  | 0 R)

  Spectacle : Concert anniversaire d´Universal de Sylvain Nkom
( | 03.06.2007 | 13510 hits  | 0 R)

  Urbanisation : Une stratégie pour étendre Douala en examen
( | 02.06.2007 | 12790 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Bienvenue au CamerWood
( | 01.06.2007 | 16570 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Le Festival: Bassek ba Kobhio, Jean Pierre Bekolo, Cyrille Masso
( | 01.06.2007 | 13691 hits  | 0 R)

  L´HORREUR, L´HORREUR : DIX MILLIONS DE MORTS?
( | 31.05.2007 | 16602 hits  | 0 R)

  Portrait: Gottlieb Lobe Monekosso
( | 30.05.2007 | 13743 hits  | 0 R)

  La paranormal n’est pas particulier à l’Afrique
( | 25.05.2007 | 13413 hits  | 0 R)

  SAWANITE : entre le front du refus et la tentation d’adhérer
( | 20.05.2007 | 20025 hits  | 2 R)

  S. E. M. Mbella Mbella, nouvel Ambassadeur du Cameroun à Paris, reçoit les artistes musiciens camerounais
( | 20.05.2007 | 14978 hits  | 0 R)

  Kumba Traditional Council Want GRA Land Refunded. By Olive Ejang Tebug, PostNewsLine.
( | 10.05.2007 | 15046 hits  | 0 R)

  Le Père Engelbert Mveng: Commémoration. Pionnier de l´Egyptologie avec Ngom Gilbert, Dika Akwa, Obenga et C.A. Diop.
( | 08.05.2007 | 38771 hits  | 1 R)

  Douala : Un patrimoine culturel riche, ville d´art et d´histoire
( | 05.05.2007 | 18600 hits  | 0 R)

  Discographie: Le premier cri de Roots Racines Mianga
( | 05.05.2007 | 13451 hits  | 0 R)

  Pourquoi le Cameroun n’a pas décrété un deuil national ?
( | 04.05.2007 | 16481 hits  | 1 R)

  Henri DIKONGUÉ - Missodi Africa Tour 2007
( | 04.05.2007 | 15528 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte d’un citoyen du chef-lieu du département de la Sanaga maritime au ministre de la Santé Publique. Par Mangwe ma Yongui Nikita*
( | 03.05.2007 | 18003 hits  | 0 R)

  Richard Bona parle du Peuple Sawa, Ngondo, Makossa.
( | 02.05.2007 | 19967 hits  | 0 R)

  Cameroun: Drame aérien à Douala. 114 Morts. Pas de Deuil National. Confusion et Médiocrité
( | 01.05.2007 | 26329 hits  | 3 R)

  Toups Bebey est le directeur artistique d’un festival qui se tient au Gabon.
( | 01.05.2007 | 16175 hits  | 0 R)

  Association: "Agir ensemble en Sanaga-Maritime" (Agir SM)
( | 01.05.2007 | 16162 hits  | 0 R)

  How has Christianity changed? Nigerian pastors spread into Cameroon
( | 26.04.2007 | 12386 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks