Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
16.12.2009

Ngondo: une fête « laïque » camerounaise ou uniquement douala ? 

Si, dans le passé la période des festivités s’inscrivait dans l’espace d’une semaine calendaire, elle s’est étalée cette année sur deux semaines. Et on a vu s’y ajouter des manifestations telles qu’une course cycliste, un semi-marathon et un « street painting ». Le programme habituel a toujours comporté des conférences-débats, des journées gastronomiques et des foires-expositions qui ont surabondé cette fois-ci. Toujours est-il que la finale de lutte traditionnelle et celle de l’élection de la Miss Ngondo, tout comme l’immersion du vase sacré et la course des pirogues du dimanche de clôture, continuent de susciter le plus grand intérêt des populations

Année après année, édition après édition, on ne manque pas de remarquer des évolutions dont certaines commencent à créer quelque chose comme une dénaturation de cette célébration. Il s’agit de la place de plus en plus grande qui semble réservée à présent aux autorités administratives et aux invités d’honneur. Le Ngondo qui devait suivre son propre programme, en tenant compte de sa nature traditionnelle n’a pas hésité cette année à retarder le démarrage des cérémonies sur les berges du Wouri pour attendre l’arrivée du ministre de la culture et du gouverneur de Région. Le vase sacré qui descendait dans les profondeurs du fleuve au petit matin, se met à attendre et à attendre encore jusqu’aux environs 12 heures pour voir plonger l’officiant qui se rend à la rencontre des ancêtres ! Las d’attendre l’arrivée de ces autorités administratives, les officiants ont fait démarrer les cérémonies pour se sentir obligés de tout interrompre presque immédiatement, les sirènes annonçant l’arrivée de l’invitée d’honneur s’étant mis à retentir ! Beaucoup de gens n’ont pas du tout apprécié le fait de voir perturber de cette manière un rituel traditionnel.

On aura également remarqué que les griots de certaines chefferies invitées se sont fait rappeler discrètement à l’ordre au moment où ils commençaient à souffler dans leurs trompettes et à égrener les louanges de ceux qu’ils accompagnaient et qui avaient déjà pris leurs places d’honneur.

Tout cela n’est-il pas la préfiguration de ce que le Ngondo est appelé à devenir d’ici quelques années encore, c’est-à-dire une fête « laïque » camerounaise et non plus uniquement douala ? Peut-être verra-t-on alors disparaître le rituel du vase sacré et du message des ancêtres à aller recueillir dans les profondeurs des eaux du fleuve ? A moins de se dire que le nom du pays , Cameroun, ayant trouvé son origine ici-même, les ancêtres dont il est question chaque fois finissent par être considérés comme les ancêtres de tous les Camerounais !

Dernière remarque et non la moindre, dans ce même ordre d’idées : le Ngondo se fête de plus en plus loin de sa base. C’est ainsi que cette année, au mois d’Août, les Sawas qui vivent au Canada ont réussi à faire voyager vers leur pays d’accueil quelques chefs traditionnels pour une fête du Ngondo sur les rives du fleuve Saint Laurent ! De même, à Ngaoundéré, les Sawas se sont organisés pour fêter le Ngondo, tout à fait dans l’esprit de ce qu’avaient réussi avant eux les Sawas de Garoua, ou encore les Sawas de Yaoundé. Evidemment, dans ces manifestations loin des rives du fleuve Wouri à Douala, il ne saurait être question de faire une place à la cérémonie du vase sacré recueillant le message des ancêtres ! Les avis sont partagés quant à la pertinence ou la non-pertinence de cette externalisation du Ngondo. Mais, le fait est que le mouvement de transformation d’une tradition s’est mis en route !

Un mot sur la course des pirogues. Six pirogues d’envergures équivalentes ont pris le départ de la course 2009. Les Jebale ont fait enregistrer deux pirogues avec des pagayeurs tout de rouge vêtus. Le suspens créé par le fait que notre pirogue n’a pas gagné les deux dernières éditions n’a pas tenu ses promesses. Ceux qui attendaient une troisième défaite consécutive des Ewodis ont dû déchanter. La pirogue des Ewodis a repris sa place de numéro 1 en franchissant la ligne d’arrivée avec plus de 40 mètres d’avance sur l’une des pirogues des Jebalè. Ce qui a fait dire à l’annonceur des résultats de la course que les Ewodis sont « les brésiliens de l’eau » !

njohmouelle.org
 

Source:  | Hits: 18477 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Jean Jacques Elangué: Entretiens avec Jean Jacques ESSOMBE, Cameroon-Info.Net
( | 14.02.2007 | 21542 hits  | 0 R)

  Youpwe: La qualité du poisson camerounais remise en cause
( | 14.02.2007 | 17762 hits  | 0 R)

  Black History Month 2007 (BHM)
( | 12.02.2007 | 24043 hits  | 0 R)

  Manu Nominé aux Victoires de la Musique 2007
( | 11.02.2007 | 19890 hits  | 0 R)

  NKOTTI François et son FOMARIC. Un des héritiers des pionniers du Makossa que sont Nellé Eyoum, Manfred Ebanda et Guillaume Mouellé
( | 10.02.2007 | 28512 hits  | 4 R)

  Decouvrez EBONYL, une BD faite par un groupe de jeunes Sawa
( | 10.02.2007 | 22504 hits  | 0 R)

  Drums Dikoume - na mea nde longue: Meilleur Makossa groove 2006
( | 10.02.2007 | 21221 hits  | 0 R)

  Christian Essawe Eyobo: Les Camerounais ont 230 milliards Fcfa à gagner
( | 08.02.2007 | 20343 hits  | 0 R)

  Douala : Un carnaval pour les Bonapriso
( | 06.02.2007 | 24039 hits  | 0 R)

  CHEIKH ANTA DIOP, OU L´HONNEUR DE PENSER par Jean-Marc ELA
( | 06.02.2007 | 23754 hits  | 0 R)

  La force publique - Mercenariat Noir pendant les Razzias Nègrières
( | 02.02.2007 | 21597 hits  | 0 R)

  Février 2007 : Le "Moi(s) contre la Françafrique"
( | 02.02.2007 | 16756 hits  | 0 R)

  LES LANGUES AFRICAINES ET LE NÉO-COLONIALISME EN AFRIQUE FRANCOPHONE Mongo BETI
( | 31.01.2007 | 30264 hits  | 1 R)

  POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES (Hougan Akounaatona)
( | 28.01.2007 | 27908 hits  | 0 R)

  Réponse à l’article POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES, du kamite Hougan Akounaatona
( | 27.01.2007 | 28299 hits  | 0 R)

  Yaphet Frederick Kotto
( | 26.01.2007 | 52247 hits  | 1 R)

  Jean Bikoko "Aladin"
( | 26.01.2007 | 26964 hits  | 0 R)

  Culture : Les "Nkamois" ont leur festival
( | 25.01.2007 | 26629 hits  | 1 R)

  Black Code: Promulgated by Louis XIV in 1685, the Black Code ruled the black men slavery
( | 25.01.2007 | 25007 hits  | 0 R)

  Le Code noir (1685)
( | 25.01.2007 | 23813 hits  | 0 R)

  Bwapé, un îlot de Manoka, abandonné par l´administration
( | 25.01.2007 | 16311 hits  | 0 R)

  Carrières: Lejeune Mbella Mbella, Michèle Ebonguè, .....
( | 24.01.2007 | 36451 hits  | 0 R)

  LIMBE: NAUFRAGE, Près de 60 (soixante) disparus
( | 24.01.2007 | 16784 hits  | 0 R)

  Music of Cameroon
( | 17.01.2007 | 35488 hits  | 0 R)

  La danse camerounaise d’hier à aujourd’hui, par Tony Mefe
( | 17.01.2007 | 26290 hits  | 0 R)

  Ciné Club Afrique : Le Silence de la forêt de Didier Ouenangaré et Bassek Ba Kobhio
( | 17.01.2007 | 25830 hits  | 0 R)

  Jean Dikoto Mandengué : auteur compositeur et bassiste Camerounais.
( | 17.01.2007 | 22682 hits  | 0 R)

  Joseph Nzo Ekangaki
( | 10.01.2007 | 30211 hits  | 0 R)

  L`Histoire de Baba Simon: de son vrai nom Simon Mpecké,
( | 10.01.2007 | 25292 hits  | 0 R)

  MUSIQUE: PELE-MELE - Des désaccords et plagiats
( | 09.01.2007 | 27002 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com chante !
( | 04.01.2007 | 34647 hits  | 3 R)

  LA SAWANITE A L´AUBE DE 2007 - UNE ANNEE DE GRACE
( | 04.01.2007 | 27996 hits  | 1 R)

  Manu Dibango compose la musique de Kirikou
( | 03.01.2007 | 28227 hits  | 0 R)

  MUSIQUE CAMEROUNAISE - Une chronologie de Suzanne Kala-Lobè
( | 03.01.2007 | 24800 hits  | 0 R)

  Sawanité , Grand Sawa, Pacte des Générations : Une année fructueuse, un espoir pour demain
( | 29.12.2006 | 20818 hits  | 0 R)

  SAWANITE, un an déjà ! un concept, une aventure, un succès
( | 29.12.2006 | 26731 hits  | 2 R)

  KALENDA 2007
( | 29.12.2006 | 17793 hits  | 0 R)

  Film: Assassinat de Felix Moumié
( | 27.12.2006 | 26506 hits  | 0 R)

  Florence Titty-Dimbeng : Faire rayonner la musique africaine
( | 27.12.2006 | 27098 hits  | 0 R)

  Spectacle : Georges Seba éblouit la Guadeloupe
( | 27.12.2006 | 21349 hits  | 0 R)

  M.E.Y. Souvenons-nous !
( | 21.12.2006 | 23490 hits  | 0 R)

  Daniel EYANGO NDOUMBE est décédé à l`âge de 92 ans
( | 20.12.2006 | 37643 hits  | 1 R)

  Videos Ngondo 2006 et Blackexploitation
( | 19.12.2006 | 22063 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : les vainqueurs fêtés chez le Mincom
( | 18.12.2006 | 18451 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Results
( | 18.12.2006 | 18092 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : Un appel à l’unité des chefs sawa
( | 18.12.2006 | 17933 hits  | 0 R)

  Dans les secrets du Mpo’o
( | 13.12.2006 | 35403 hits  | 1 R)

  Une nouvelle et irrésistible victoire de la pirogue de course
( | 09.12.2006 | 22367 hits  | 0 R)

  LE NGONDO : UN HERITAGE CULTUREL ET TRADITIONNEL
( | 07.12.2006 | 23795 hits  | 0 R)

  Le trésor que l’Allemagne doit au Cameroun
( | 07.12.2006 | 21199 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks