Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
05.06.2005

Grand Sawa : Les chemins de l’Union 

“C’est une grande idée, une œuvre majeure, une entreprise titanesque dans un environnement dynamique et évolutif. Ce qui nécessite et mérite qu’on lui consacre du temps, de l’énergie et même du fric”. M. Ngollo Ngama, délégué du gouvernement près de la commune de Nkongsamba, dans le Moungo, peut être content de voir le Grand Sawa se réunir de nouveau presque au grand complet. Dimanche, sous la présidence du prince René Manga Bell, plus de 700 personnes représentant cette association ont répondu à l’appel lancé le 26 janvier dernier, à Nkongsamba, par M. Ngollo Ngama.

L’occasion de faire le point sur la situation actuelle du Grand Sawa, dont les dissensions internes ont toujours miné cette association dans son fonctionnement, bloquant de fait son épanouissement et son développement. Symbole de la lutte d’influence qui se déroule à l’intérieur du Grand Sawa, l’absence remarquée du tout nouveau président du Ngondo, Claude Essaka Ekwalla, à la réunion de dimanche chez le prince René Doualla Manga Bell. Une politique de la chaise vide que le chef supérieur Bellois a qualifiée à sa manière : “Les Français disent souvent que les absents ont tort… Moi je vais plus loin en pensant que tous ceux qui ne sont pas venus sont des “Minushabens”.” Donc de petites gens. Il faut dire que la veille, samedi, lors de l’Assemblée générale du Ngondo dans le gymnase du collège de la Salle à Douala, Claude Essaka Ekwalla avait appelé au boycott de la réunion du Grand Sawa.

De Mamfe… à Campo !

Pour cette relance des activités du Grand Sawa, à Douala, après 7 ans de léthargie (la dernière réunion avait lieu en juin 1996 chez le prince René Bell) chacun a voulu mettre du sien pour gommer le plus possible les erreurs du passé, souligner les potentialités de l’espace du Grand Sawa et apporter sa contribution à l’édifice pour le développement de l’association.
Le prince René, le premier, répondant à l’opinion du président de l’Oryx club de Douala qui avait cru bon de rappeler que le Grand Sawa et le Ngondo étaient complémentaires, a mis un terme à la polémique : “La rencontre d’aujourd’hui n’a rien à voir avec le Ngondo. Je pense que le Mpo, le Loupé et le Ngondo, sont des gouttes d’eau dans l’océan du Grand Sawa.” Et toc ! Au diable les questions de préséance et le débat pour savoir qui de l’une des associations prime sur l’autre. L’important visiblement, était de réfléchir autour des richesses économiques, géographiques, culturelles et humaines de ce vaste ensemble, avant d’entrevoir les pistes pour les mettre en valeur. Après tout, comme l’a si justement souligné le chef du canton Bell, ce n’est pas par hasard que “Lorsque Dieu a crée le Cameroun, il y a frappé une large bande qui va de Mamfe à Campo… Tout comme, le missionnaire Alfred Saker, en traduisant la Bible, a voulu qu’elle soit en langue Douala”, une langue du Grand Sawa.

Recherche sur la culture Sawa

Parmi les nombreuses situations retenues lors du meeting du 30 mars, au parc des princes à Douala, il y a le soutien apporté à l’équipe de Recherche sur la culture Sawa qu’anime Thérèse Bellè Wangue à l’université de Douala. Un encouragement qui va dans le sens de ce qu’une bonne partie des participants souhaitait : “On a beaucoup parlé de culture. Une culture ne peut se projeter vers l’avenir que si elle se nourrit pour se développer. Actuellement dans le monde, ce sont des sciences et techniques qui favorisent ce développement. Deux domaines préoccupants dans la culture sawa”, a noté le mathématicien Moukoko Priso.

Pour sa part, le chantier Ekambi Brillant a déploré le peu de cas dont les Sawa en général ont fait preuve quand de brillants artistes comme Eboa Lottin et Francis Bebey sont morts : “Alors qu’ils sont de ceux qui ont le plus contribué à faire connaître la culture sawa dans le monde entier, par le biais de leurs chansons et leurs écrits.”

Finalement, quand tout le monde s’est séparé en fin d’après-midi, après avoir mangé un morceau et bu un verre, les mines semblaient réjouies : “Je suis finalement content d’avoir honoré à cette réunion. Car la notion de Sawa n’a pas toujours été comprise dans ma région. Sa nouvelle définition me rassure et m’encourage pour l’avenir”, souhaitait le député du Nyong et Kellé, le Dr Pierre Sendé. Il traduit l’état d’esprit qui a prévalu au retour du Grand Sawa sur la scène politique camerounaise.
 

Source: Le messager | Hits: 11340 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Belka Tobis : parle de son Cool Assiko, Concerts et DVD
( | 15.02.2007 | 19892 hits  | 0 R)

  Jean Jacques Elangué: Entretiens avec Jean Jacques ESSOMBE, Cameroon-Info.Net
( | 14.02.2007 | 14609 hits  | 0 R)

  Youpwe: La qualité du poisson camerounais remise en cause
( | 14.02.2007 | 11645 hits  | 0 R)

  Black History Month 2007 (BHM)
( | 12.02.2007 | 16054 hits  | 0 R)

  Manu Nominé aux Victoires de la Musique 2007
( | 11.02.2007 | 12948 hits  | 0 R)

  NKOTTI François et son FOMARIC. Un des héritiers des pionniers du Makossa que sont Nellé Eyoum, Manfred Ebanda et Guillaume Mouellé
( | 10.02.2007 | 20752 hits  | 4 R)

  Decouvrez EBONYL, une BD faite par un groupe de jeunes Sawa
( | 10.02.2007 | 14739 hits  | 0 R)

  Drums Dikoume - na mea nde longue: Meilleur Makossa groove 2006
( | 10.02.2007 | 13759 hits  | 0 R)

  Christian Essawe Eyobo: Les Camerounais ont 230 milliards Fcfa à gagner
( | 08.02.2007 | 13116 hits  | 0 R)

  Douala : Un carnaval pour les Bonapriso
( | 06.02.2007 | 16810 hits  | 0 R)

  CHEIKH ANTA DIOP, OU L´HONNEUR DE PENSER par Jean-Marc ELA
( | 06.02.2007 | 15345 hits  | 0 R)

  La force publique - Mercenariat Noir pendant les Razzias Nègrières
( | 02.02.2007 | 13794 hits  | 0 R)

  Février 2007 : Le "Moi(s) contre la Françafrique"
( | 02.02.2007 | 10300 hits  | 0 R)

  LES LANGUES AFRICAINES ET LE NÉO-COLONIALISME EN AFRIQUE FRANCOPHONE Mongo BETI
( | 31.01.2007 | 20926 hits  | 1 R)

  POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES (Hougan Akounaatona)
( | 28.01.2007 | 18694 hits  | 0 R)

  Réponse à l’article POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES, du kamite Hougan Akounaatona
( | 27.01.2007 | 20409 hits  | 0 R)

  Yaphet Frederick Kotto
( | 26.01.2007 | 41529 hits  | 1 R)

  Jean Bikoko "Aladin"
( | 26.01.2007 | 17973 hits  | 0 R)

  Culture : Les "Nkamois" ont leur festival
( | 25.01.2007 | 18372 hits  | 1 R)

  Black Code: Promulgated by Louis XIV in 1685, the Black Code ruled the black men slavery
( | 25.01.2007 | 16195 hits  | 0 R)

  Le Code noir (1685)
( | 25.01.2007 | 15544 hits  | 0 R)

  Bwapé, un îlot de Manoka, abandonné par l´administration
( | 25.01.2007 | 9911 hits  | 0 R)

  Carrières: Lejeune Mbella Mbella, Michèle Ebonguè, .....
( | 24.01.2007 | 26630 hits  | 0 R)

  LIMBE: NAUFRAGE, Près de 60 (soixante) disparus
( | 24.01.2007 | 10666 hits  | 0 R)

  Music of Cameroon
( | 17.01.2007 | 25056 hits  | 0 R)

  La danse camerounaise d’hier à aujourd’hui, par Tony Mefe
( | 17.01.2007 | 18265 hits  | 0 R)

  Ciné Club Afrique : Le Silence de la forêt de Didier Ouenangaré et Bassek Ba Kobhio
( | 17.01.2007 | 17467 hits  | 0 R)

  Jean Dikoto Mandengué : auteur compositeur et bassiste Camerounais.
( | 17.01.2007 | 14691 hits  | 0 R)

  Joseph Nzo Ekangaki
( | 10.01.2007 | 21252 hits  | 0 R)

  L`Histoire de Baba Simon: de son vrai nom Simon Mpecké,
( | 10.01.2007 | 16998 hits  | 0 R)

  MUSIQUE: PELE-MELE - Des désaccords et plagiats
( | 09.01.2007 | 19233 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com chante !
( | 04.01.2007 | 25635 hits  | 3 R)

  LA SAWANITE A L´AUBE DE 2007 - UNE ANNEE DE GRACE
( | 04.01.2007 | 19172 hits  | 1 R)

  Manu Dibango compose la musique de Kirikou
( | 03.01.2007 | 19461 hits  | 0 R)

  MUSIQUE CAMEROUNAISE - Une chronologie de Suzanne Kala-Lobè
( | 03.01.2007 | 15972 hits  | 0 R)

  Sawanité , Grand Sawa, Pacte des Générations : Une année fructueuse, un espoir pour demain
( | 29.12.2006 | 13310 hits  | 0 R)

  SAWANITE, un an déjà ! un concept, une aventure, un succès
( | 29.12.2006 | 18396 hits  | 2 R)

  KALENDA 2007
( | 29.12.2006 | 11716 hits  | 0 R)

  Film: Assassinat de Felix Moumié
( | 27.12.2006 | 17646 hits  | 0 R)

  Florence Titty-Dimbeng : Faire rayonner la musique africaine
( | 27.12.2006 | 17546 hits  | 0 R)

  Spectacle : Georges Seba éblouit la Guadeloupe
( | 27.12.2006 | 14782 hits  | 0 R)

  M.E.Y. Souvenons-nous !
( | 21.12.2006 | 14756 hits  | 0 R)

  Daniel EYANGO NDOUMBE est décédé à l`âge de 92 ans
( | 20.12.2006 | 27843 hits  | 1 R)

  Videos Ngondo 2006 et Blackexploitation
( | 19.12.2006 | 14479 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : les vainqueurs fêtés chez le Mincom
( | 18.12.2006 | 11522 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Results
( | 18.12.2006 | 11463 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : Un appel à l’unité des chefs sawa
( | 18.12.2006 | 10976 hits  | 0 R)

  Dans les secrets du Mpo’o
( | 13.12.2006 | 25030 hits  | 1 R)

  Une nouvelle et irrésistible victoire de la pirogue de course
( | 09.12.2006 | 14124 hits  | 0 R)

  LE NGONDO : UN HERITAGE CULTUREL ET TRADITIONNEL
( | 07.12.2006 | 15750 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks