Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
12.05.2006

SAMUEL EBOUA : UNE DECENNIE AVEC LE PRESIDENT AHIDJO 

JOURNAL PARIS, L’HARMATTAN, 1995
par Mathias Eric OWONA NGUINI
(CEAN-IEP de BORDEAUX)


Le livre de M. Samuel Eboua constitue une chronique du séjour palatin de ce haut fonctionnaire auprès du Président Ahmadou Ahidjo entre 1971 et 1982. L’auteur évoque aussi son expérience des premiers mois de Paul Biya au pouvoir après son accession à la magistrature suprême en novembre 1982. M. Samuel Eboua a été un proche collaborateur du Président Ahidjo : chargé de mission en 1969-1971), secrétaire général adjoint de la Présidence (1971-1972) et secrétaire général (1975-1982). Ce haut fonctionnaire a tenu un journal, consignant de multiples notes sur son expérience des choses du pouvoir ou des services de la Présidence de la République.

Dans cette chronique de la vie quotidienne au cloître présidentiel sous M. Ahmadou Ahidjo, Samuel Eboua nous offre quelques révélations sur les personnages et les rouages de la machinerie du pouvoir camerounais. Les notes qui fourmillent dans ce journal nous offrent quelques instants de la vie d’un haut fonctionnaire évoluant dans les coulisses du pouvoir et qui démontent quelques ressorts psychologiques de la conduite de différents acteurs du milieu politique et administratif. On évoquera pour exemple le récit de la révocation d’un ministre de l’Education nationale en décembre 1977. L’auteur nous apporte aussi quelques éclairages sur ces rapports avec ses collaborateurs ou avec les membres du gouvernement. Il nous livre aussi quelques anecdotes sur les intrigues qui se nouent et se dénouent dans les milieux du pouvoir camerounais comme lors de l’affaire Moundi Kooh du nom d’un responsable d’une société d’Etat qu’on accusera M. Eboua d’avoir imposé. La chronique de M. Eboua apporte aussi des notes intéressantes sur certains événements comme les conditions de la révision du mécanisme constitutionnel de succession présidentielle (en juin 1979), la crise estudiantine (janvier-février 1981) ou la crise frontalière Nigéria-Cameroun dans le Rio del Rey (mai 1981). Le récit de Samuel Eboua signale aussi la formation d’un malaise au sein de l’élite politique anglophone souvent en phase avec les revendications d’une plateforme émergente d’opposition, le Cameroon Action Movement (juin 1979).

Samuel Eboua fait également état de ses relations difficiles avec les Premier ministre Paul Biya. Le récit de M. Eboua est surtout dominé par l’évocation de ses rapports de confiance avec le Président Ahidjo.

Le livre de Samuel Eboua ne prend toutefois pas assez de distance critique pour conduire une réflexion politique systématique sur le régime de M. Ahidjo. M. Samuel Eboua évite astucieusement d’évoquer les questions sécuritaires et répressives, domaine sensible de la pratique du pouvoir camerounais sous le Président Ahidjo. M. Eboua se contente d’évoquer quelques éléments de la gestion de la direction centrale des marchés de la société nationale des hydrocarbures et des comptes extrabudgétaires pétroliers pourtant placés sous le contrôle du secrétaire général de la Présidence. Au bout du compte, M. Eboua ne livre pas une vision cohérente et systématique de la gestion politique de l’économie opérée par le Président Ahidjo et son équipe. L’ouvrage de M. Samuel Eboua se veut trop lisse pour que l’on n’esquisse pas à l’issue de sa lecture un questionnement sur les usages de cette chronique. Parce que M. Eboua se garde de forger une vision forte de la logique du politique sous le régime de M. Ahidjo, on peut se demander si cet exercice d’écriture ne vise pas à légitimer M. Eboua aujourd’hui comme héritier du Président Ahidjo, habilité pour cette raison à être un critique du régime de Paul Biya. C’est sur une telle base que l’on peut expliquer pourquoi l’ancien secrétaire général de la Présidence insiste tant sur ses rapports de confiance avec le Président Ahidjo.

On peut regretter alors que l’auteur de cette chronique du pouvoir sous M. Ahidjo n’ait pas entrepris une véritable réflexion politique générale dans le dessein de défendre le régime du premier chef de l’Etat camerounais au lieu de paraître comme un simple notaire de l’histoire. En dépit de ces limites, le livre de M. Eboua apporte des éléments à la connaissance de l’histoire politique du Cameroun sous le Président Ahidjo.
 

Source:  | Hits: 23808 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Le "Ngondo" en quête de développement
( | 02.12.2008 | 18161 hits  | 0 R)

  NGONDO 2008 : Le peuple Sawa s’invite à l’action
( | 01.12.2008 | 17279 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008 : Ce n’est pas seulement la fête
( | 26.11.2008 | 16078 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008: Une caravane pour innover
( | 25.11.2008 | 17001 hits  | 0 R)

  Ngondo: BREVES
( | 20.11.2008 | 17688 hits  | 0 R)

  Miriam Makeba est décédée à la suite d´un concert effectué en Italie
( | 10.11.2008 | 18132 hits  | 1 R)

  Le groupe ESA, vous vous en souvenez ??? Il revient …
( | 06.11.2008 | 19755 hits  | 0 R)

  Muna Moto (L’enfant de l’autre), le film de Dikongue Pipa
( | 01.11.2008 | 22641 hits  | 0 R)

  Musique : “Essimo” la contestation en musique
( | 31.10.2008 | 19389 hits  | 0 R)

  Nécrologie : Hoïgen Ekwalla est décédé
( | 25.10.2008 | 37867 hits  | 0 R)

  La fin du néolibéralisme
( | 18.10.2008 | 16406 hits  | 0 R)

  Ubuntu - an African Philosophy (i am because we are)
( | 11.10.2008 | 49437 hits  | 1 R)

  Ubuntu definition is: a person is a person through other persons.
( | 11.10.2008 | 36334 hits  | 1 R)

  Ubuntu : Je suis ce que je suis parce que vous êtes ce que vous êtes
( | 11.10.2008 | 26295 hits  | 1 R)

  Géo-économie mondiale : Un basculement stratégique | Octobre 2008 René Naba | Paris
( | 09.10.2008 | 23557 hits  | 0 R)

  André Ngangué : Le patriarche a définitivement rangé son micro
( | 10.09.2008 | 18765 hits  | 0 R)

  André Ngangué est mort !
( | 09.09.2008 | 18358 hits  | 0 R)

  Vie et Oeuvre de Ruben Um Nyobè
( | 05.09.2008 | 22438 hits  | 0 R)

  lettre d´un Sawanaute
( | 30.08.2008 | 23007 hits  | 1 R)

  Cameroon - Nigeria: A cultural festival to seal reconciliation
( | 27.08.2008 | 17425 hits  | 0 R)

  JO: Gwladys Epangue médaillée de bronze de taekwondo en -67 kg
( | 22.08.2008 | 17155 hits  | 0 R)

  Francoise Mbango Etone en OR - Bravo championne !
( | 17.08.2008 | 16456 hits  | 0 R)

  Le Pr. René Douala Manga Bell dénonce...et écrit au Président de la République
( | 14.08.2008 | 29015 hits  | 1 R)

  Obituary: Isaac Hayes dies at age 65
( | 11.08.2008 | 19028 hits  | 0 R)

  Africa n°1 Manu et Tito: Duo ecclectique de l´Historiographie de la Musique Africaine
( | 03.08.2008 | 19872 hits  | 0 R)

  Bonendalè : un carrefour artistique
( | 01.08.2008 | 23303 hits  | 0 R)

  Cameroon, Autopsy Of An Independance. answers on this taboo story during the colonial age
( | 01.08.2008 | 19159 hits  | 0 R)

  L’ORIGINE DU NOM TOTÉMIQUE DU PEUPLE BASSA/BASSOO
( | 19.07.2008 | 55572 hits  | 0 R)

  Une action de pérennisation de la civilisation Bakoko
( | 15.07.2008 | 22238 hits  | 0 R)

  Le cri de supplique des enfants de Lapiro: " S´il vous plaît, libérez notre père! "
( | 13.07.2008 | 20198 hits  | 0 R)

  Credo Mutwa presents: The True History of Africa
( | 06.07.2008 | 17843 hits  | 0 R)

  Livre: André FOUDA 1951-1980
( | 05.07.2008 | 21024 hits  | 0 R)

  Quand la France massacrait au Cameroun dans les années 60
( | 28.06.2008 | 23720 hits  | 0 R)

  Vidéo - Cameroun : autopsie d´une indépendance
( | 25.06.2008 | 19290 hits  | 0 R)

  Bonendale - d’un village chargé d’histoires
( | 19.06.2008 | 35778 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Ngoua
( | 15.06.2008 | 19337 hits  | 0 R)

  Les jalons posés à Yabassi
( | 13.06.2008 | 17766 hits  | 0 R)

  LE PEUPLE SAWA?
( | 02.06.2008 | 14735 hits  | 0 R)

  Neo-Colonialism, the Last Stage of imperialism, by Kwame Nkrumah, 1965
( | 25.05.2008 | 25819 hits  | 0 R)

  Egypte antique et Afrique noire: une parenté méconnue et occultée
( | 25.05.2008 | 25343 hits  | 0 R)

  OBSTACLES AU DIALOGUE NORD-SUD par Chinua ACHEBE
( | 25.05.2008 | 22832 hits  | 0 R)

  Le CLAN: formation traditionelle des Jeunes pendant la Colonisation
( | 16.05.2008 | 23780 hits  | 0 R)

  Histoire de la Musique Sawa
( | 16.05.2008 | 26065 hits  | 1 R)

  Patrice Ndedi Penda: Comment combattre la malédiction coloniale
( | 16.05.2008 | 23170 hits  | 0 R)

  CAMEROUN DU PROTECTORAT VERS LA DEMOCRATIE 1884 - 1992
( | 04.05.2008 | 20591 hits  | 0 R)

  Celestin Monga: Lettre ouverte à Lapiro (Lambo Pierre Roger)
( | 01.05.2008 | 16039 hits  | 0 R)

  Hommage de PeupleSawa à Aimé Césaire : le dernier des Mohicans s’en est allé
( | 18.04.2008 | 18354 hits  | 0 R)

  L´hommage d´Edouard Glissant à Aimé Césaire
( | 18.04.2008 | 14427 hits  | 0 R)

  Cameroun : Proposition pour un débat politique national du Monsieur Ngouo Woungly-Massaga alias Commandant Kissamba
( | 14.04.2008 | 13713 hits  | 0 R)

  Aimé CÉSAIRE (25 juin 1913 - jeudi 17 avril 2008)
( | 12.04.2008 | 17072 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks