Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
13.06.2006

Douleur: La peur du succès 

Vendredi 30 août 2002, par David Cadasse
Afrik.com

Son nom est sur toutes les lèvres et sa musique dans toutes les têtes, pourtant, personne ne sait vraiment qui est Douleur. De son vrai nom Alexandre Douala, l’artiste nourrit un paradoxe artistique qu’il porte comme un fardeau. Vedette malgré lui, il souffre d’un déficit d’image qu’il souhaite aujourd’hui corriger. S’il a toujours fuit le succès autant qu’il le convoite, c’est avant tout parce qu’il cherche à se construire une base solide avant de regarder le sommet. Rencontre.

Afrik : Pourquoi avoir choisi Douleur comme nom de scène ?


Douleur : Je suis simplement tombé dedans. Toutes les personnes qui sont nées à Douala et qui s’appellent Douala
sont surnommés Douleur. J’ai gardé ce nom, peut être parce qu’il était facile à prononcer.

Afrik : S’agit-il d’un nom qui vous correspond bien ?

Douleur : A bien y réfléchir, tout ce qui est beau et qui respire vient de la douleur. La femme enfante dans la douleur. La douleur fait parti de notre vie. C’est vrai que j’ai parfois tendance à mettre les mauvaises choses qui m’arrivent sur le dos de mon nom, comme une fatalité. Mais ça va, je n’ai pas beaucoup à me plaindre.

Afrik : Vous êtes un artiste relativement discret, vous ne vous êtes jamais vraiment livré, pourquoi ?

Douleur : Je me livre à ma façon. Je suis un peu étranger au monde du show-bizz. Ce qui m’intéresse est avant tout ma musique.

Afrik : Pourtant cela fait parti du jeu, l’artiste est obligé de payer de sa personne pour assurer sa promotion.


Douleur : Oui, mais j’aimerais que ma musique soit la base, même si parfois je me dis que j’ai tort. J’ai envie de m’y mettre mais il faut savoir comment se lancer. Avant je rêvais les yeux fermés, maintenant je rêve les yeux ouverts. J’ai pris conscience de certaines nécessités en matière de promotion de ma musique. J’ai maintenant envie d’affronter les choses.

Afrik : Le succès vous fait-il peur ?


Douleur : Le succès est comme une tempête qui peut rapidement vous emporter. C’est pour cela que j’avais mis ma carrière entre parenthèse pendant dix ans. Après mon troisième album, en 1989, j’ai arrêté de chanter pour ne revenir qu’en 2000. Le succès avait cassé mon élan intérieur et artistique et je voulais prendre du recul pour faire le point. Il faut pouvoir contrôler le succès sinon... Je cherche à construire de solides fondations avant d’aller plus loin. Le sommet est très fragile et si je tombe j’aimerais être fort dans ma douleur.

Afrik : Vous n’êtes pas encore prêt ?


Douleur : Si, mais je ne peux pas y arriver seul. Il me faut des personnes pour me montrer ce que je ne sais
pas. Quand on a du succès, on croit tout savoir et l’on croit que tout ce que l’on a, on le doit à soit même. C’est faux. Moi je suis musicien et j’ai besoin qu’on me pousse et qu’on me guide dans le monde du show-biz. Jusque là, je n’ai eu personne pour me conduire à travers ce milieu.

Afrik : Difficile à croire étant donné votre succès...

Douleur : Je n’ai, par exemple, jamais fait de tournée africaine, bien que ce soit quelque chose que j’ai bien envie de faire. L’Afrique me connaît mais je ne connais pas l’Afrique.

Afrik : Quel serait pour vous l’accomplissement ?


Douleur : J’aimerais laisser un héritage musical. Quand je serai mort, j’aimerai que mes chansons soient encore écoutées.

Afrik : Sur votre dernier album, C’est magique, vous vous êtes éloigné de votre traditionnel makossa. Est-ce pour suivre la tendance que vous avez introduit des influences ndombolo ou reggae ?


Douleur : Tout ça je l’avais déjà fait avant. Simplement personne n’a jamais vraiment écouté. Il y a des choses que j’ai faites il y a 10 ans et qu’on ne découvre que maintenant. On ne connaît pas mon répertoire mais j’ai fait des mélanges depuis longtemps. Je ne suis pas cantonné au makossa, c’est la base de mon travail. Après, on peut le nourrir de multiples influences. Si demain, je peux chanter avec Michael Jackson, je le ferai.

 

Source:  | Hits: 14160 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Le "Ngondo" en quête de développement
( | 02.12.2008 | 14619 hits  | 0 R)

  NGONDO 2008 : Le peuple Sawa s’invite à l’action
( | 01.12.2008 | 13533 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008 : Ce n’est pas seulement la fête
( | 26.11.2008 | 12905 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008: Une caravane pour innover
( | 25.11.2008 | 13780 hits  | 0 R)

  Ngondo: BREVES
( | 20.11.2008 | 14314 hits  | 0 R)

  Miriam Makeba est décédée à la suite d´un concert effectué en Italie
( | 10.11.2008 | 14621 hits  | 1 R)

  Le groupe ESA, vous vous en souvenez ??? Il revient …
( | 06.11.2008 | 16132 hits  | 0 R)

  Muna Moto (L’enfant de l’autre), le film de Dikongue Pipa
( | 01.11.2008 | 18966 hits  | 0 R)

  Musique : “Essimo” la contestation en musique
( | 31.10.2008 | 15209 hits  | 0 R)

  Nécrologie : Hoïgen Ekwalla est décédé
( | 25.10.2008 | 31904 hits  | 0 R)

  La fin du néolibéralisme
( | 18.10.2008 | 12952 hits  | 0 R)

  Ubuntu - an African Philosophy (i am because we are)
( | 11.10.2008 | 43765 hits  | 1 R)

  Ubuntu definition is: a person is a person through other persons.
( | 11.10.2008 | 29303 hits  | 1 R)

  Ubuntu : Je suis ce que je suis parce que vous êtes ce que vous êtes
( | 11.10.2008 | 20883 hits  | 1 R)

  Géo-économie mondiale : Un basculement stratégique | Octobre 2008 René Naba | Paris
( | 09.10.2008 | 19235 hits  | 0 R)

  André Ngangué : Le patriarche a définitivement rangé son micro
( | 10.09.2008 | 15067 hits  | 0 R)

  André Ngangué est mort !
( | 09.09.2008 | 14734 hits  | 0 R)

  Vie et Oeuvre de Ruben Um Nyobè
( | 05.09.2008 | 18394 hits  | 0 R)

  lettre d´un Sawanaute
( | 30.08.2008 | 18631 hits  | 1 R)

  Cameroon - Nigeria: A cultural festival to seal reconciliation
( | 27.08.2008 | 13950 hits  | 0 R)

  JO: Gwladys Epangue médaillée de bronze de taekwondo en -67 kg
( | 22.08.2008 | 13391 hits  | 0 R)

  Francoise Mbango Etone en OR - Bravo championne !
( | 17.08.2008 | 13030 hits  | 0 R)

  Le Pr. René Douala Manga Bell dénonce...et écrit au Président de la République
( | 14.08.2008 | 23802 hits  | 1 R)

  Obituary: Isaac Hayes dies at age 65
( | 11.08.2008 | 15411 hits  | 0 R)

  Africa n°1 Manu et Tito: Duo ecclectique de l´Historiographie de la Musique Africaine
( | 03.08.2008 | 16325 hits  | 0 R)

  Bonendalè : un carrefour artistique
( | 01.08.2008 | 19068 hits  | 0 R)

  Cameroon, Autopsy Of An Independance. answers on this taboo story during the colonial age
( | 01.08.2008 | 15425 hits  | 0 R)

  L’ORIGINE DU NOM TOTÉMIQUE DU PEUPLE BASSA/BASSOO
( | 19.07.2008 | 50348 hits  | 0 R)

  Une action de pérennisation de la civilisation Bakoko
( | 15.07.2008 | 17548 hits  | 0 R)

  Le cri de supplique des enfants de Lapiro: " S´il vous plaît, libérez notre père! "
( | 13.07.2008 | 16048 hits  | 0 R)

  Credo Mutwa presents: The True History of Africa
( | 06.07.2008 | 14123 hits  | 0 R)

  Livre: André FOUDA 1951-1980
( | 05.07.2008 | 17437 hits  | 0 R)

  Quand la France massacrait au Cameroun dans les années 60
( | 28.06.2008 | 19120 hits  | 0 R)

  Vidéo - Cameroun : autopsie d´une indépendance
( | 25.06.2008 | 15587 hits  | 0 R)

  Bonendale - d’un village chargé d’histoires
( | 19.06.2008 | 31345 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Ngoua
( | 15.06.2008 | 15609 hits  | 0 R)

  Les jalons posés à Yabassi
( | 13.06.2008 | 14239 hits  | 0 R)

  LE PEUPLE SAWA?
( | 02.06.2008 | 11741 hits  | 0 R)

  Egypte antique et Afrique noire: une parenté méconnue et occultée
( | 25.05.2008 | 21527 hits  | 0 R)

  Neo-Colonialism, the Last Stage of imperialism, by Kwame Nkrumah, 1965
( | 25.05.2008 | 21202 hits  | 0 R)

  OBSTACLES AU DIALOGUE NORD-SUD par Chinua ACHEBE
( | 25.05.2008 | 18134 hits  | 0 R)

  Le CLAN: formation traditionelle des Jeunes pendant la Colonisation
( | 16.05.2008 | 19497 hits  | 0 R)

  Histoire de la Musique Sawa
( | 16.05.2008 | 22224 hits  | 1 R)

  Patrice Ndedi Penda: Comment combattre la malédiction coloniale
( | 16.05.2008 | 18629 hits  | 0 R)

  CAMEROUN DU PROTECTORAT VERS LA DEMOCRATIE 1884 - 1992
( | 04.05.2008 | 16502 hits  | 0 R)

  Celestin Monga: Lettre ouverte à Lapiro (Lambo Pierre Roger)
( | 01.05.2008 | 12686 hits  | 0 R)

  Hommage de PeupleSawa à Aimé Césaire : le dernier des Mohicans s’en est allé
( | 18.04.2008 | 14590 hits  | 0 R)

  L´hommage d´Edouard Glissant à Aimé Césaire
( | 18.04.2008 | 11239 hits  | 0 R)

  Cameroun : Proposition pour un débat politique national du Monsieur Ngouo Woungly-Massaga alias Commandant Kissamba
( | 14.04.2008 | 10828 hits  | 0 R)

  Aimé CÉSAIRE (25 juin 1913 - jeudi 17 avril 2008)
( | 12.04.2008 | 13522 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks