Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
16.08.2007

l’héritage de Rudolph Douala Manga Bell 

Débat houleux sur l’héritage de Rudolph Douala Manga Bell
Le célèbre roi des Bellois est entré au panthéon des patriotes. Mais les principaux axes de son combat restent méconnus.

“ Que reste-t-il du combat de Rudolf Duala Manga Bell ? ” Tel est le thème de la conférence donnée la semaine dernière à Douala par Martin Ntoné Kouo et Me Evelyne Mandesi Bell, dans le cadre des cérémonies marquant la 93è commémoration de la mort du chef historique Sawa. Les exposés de ces conférenciers ont suscité un débat contradictoire. Il est reproché aux conférenciers de réduire l’œuvre du roi Rudolf Duala Manga Bell à celle d’un simple chef de clan, et de remener son combat aux revendications foncières. Après des échanges très houleux, toutes les parties arrivent à la conclusion que le règne du roi Rudolf Duala Manga Bell a été celui d’un homme prônant la paix et le rassemblement. “ Restez unis et solidaires, c’est le moyen de triompher de vos ennemis. ” Telle était sa dernière confidence à la veille de sa pendaison.

Il reste que son combat, mieux son plaidoyer dans le contentieux domanial contre le pouvoir colonial, demeure la démarche fédératrice et fondatrice de la nation camerounaise. “ Ce qui fait de lui, pas simplement une icône Douala, mais une légende nationale ”, relève Suzanne Kalla Lobe. A ce titre, les idéaux défendus par Rudolf Duala Manga Bell en sont un héritage pour le peuple camerounais, même si la communauté Sawa en général et la communauté Bele Bele en particulier se glorifient de ses exploits et en font un exemple. D’où le cri de ralliement “ Ngum a jemea ! (La foi inébranlable !)”, scandé pendant les différentes cérémonies marquant la commémoration. Car, pour le peuple camerounais, son combat a été celui d’un nationaliste. A ce titre, il inspire des valeurs de patriotisme, de courage, de paix, de plaidoyer et de la non-violence.

Historique

Le Tet’ekombo a été créé pour redonner vie à cette œuvre grandiose et valoriser ses valeurs. “ Il s’agit de célébrer le héros, le martyr, le mythe, la légende, pour davantage le faire connaître.” Chaque année, la communauté Sawa en général et Bele Bele en particulier organise les festivités commémoratives de la mort du roi Rudolf Duala Manga Bell. Dimanche 12 août, la mobilisation était encore plus grande. La cérémonie de clôture a été marquée par trois temps forts : le culte œcuménique à la paroisse Uebc Dipita Bali, l’inauguration du tissu Bona Bele et une procession dans la ville de Douala. “ Il n’est plus question de pleurer, mais de rendre hommage à Rudolf Duala Manga Bell”, précise Dina Manga
En 1910, Théodore Seitz, gouverneur allemand au Cameroun, soutient un projet d´urbanisation dit “ Gross Douala ” qui doit faire de la ville, l´un des plus grands ports d´Afrique. Il est prévu pour cela, d´exproprier les Duala (et les noirs en général) des plateaux Joss, Akwa et Deido, leur lieu d´habitation traditionnel devant devenir la ville européenne. De nouveaux lotissements (New-Bell, New-Akwa, New-Deido) seront aménagés à l´arrière du pays pour les autochtones, selon le nouveau plan d´urbanisation. Ces nouveaux lotissements seront séparés de la ville européenne par un No man´s land d’un kilomètre de large.

Rudolf Douala Manga va s´opposer à ce projet qu´il qualifie de “projet d´apartheid.” Pour mener cette résistance, il est mandaté par les peuples autochtones et d’ailleurs. C’est ainsi que, le 8 août 1914, celui qui conduit la première résistance nationaliste et tous ses alliés sont, soit pendus, soit fusillés par l’administration coloniale allemande qui les a jugés et condamnés pour “ trahison ”. Pendant que Duala Manga Bell est pendu à Douala en même temps que son secrétaire et cousin Adolf Ngosso Din et Richard Din Manga, Martin Paul Samba est fusillé à Ebolowa, Madola à Kribi. Les lamibé de Kalfu et de Mindif subissent le même sort. Il en est de même pour cinq dignitaires du Lamidat de Maroua.

Par Mathieu Nathanaël NJOG
Le 16-08-2007
 

Source: Le messager | Hits: 19077 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Que represente le roi-martyr Duala Manga Bell pour le Peuple Sawa ?
( | 06.08.2007 | 18033 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l´Afrique (suite)
( | 01.08.2007 | 17659 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l’Afrique
( | 01.08.2007 | 18263 hits  | 0 R)

  Portrait: Kaïssa Doumbe Moulongo Sylvie
( | 01.08.2007 | 22633 hits  | 0 R)

  "Appel à la Jeunesse Africaine" par Théophile Obenga
( | 30.07.2007 | 21998 hits  | 0 R)

  EDEA: Menace sur le projet d’extension d’Alucam
( | 18.07.2007 | 13566 hits  | 0 R)

  Franklin Boukaka, le poète assassiné en 1972. Immortel Boukaka: Rumba engagée, Poésie musicale et Panafricanisme
( | 16.07.2007 | 30918 hits  | 0 R)

  Ebenezer KOTTO ESSOME : l’homme et son rêve d’Afrique
( | 16.07.2007 | 26117 hits  | 0 R)

  Portrait: Laurent ESSO
( | 16.07.2007 | 16074 hits  | 0 R)

  Douala: une Exposition de 8 Photographes
( | 15.07.2007 | 13168 hits  | 0 R)

  Nguéa Laroute démarre sa tournée européenne. Videos et Interview
( | 09.07.2007 | 27474 hits  | 0 R)

  La Pagode: Le palais royal transformé en centre d’affaires
( | 09.07.2007 | 16635 hits  | 0 R)

  Juillet 1902. Mpondo Akwa, chef de la délégation du NGONDO au Reich Allemand
( | 07.07.2007 | 20136 hits  | 0 R)

  Ngondo 1991: Remember EKE EBONGUE
( | 03.07.2007 | 20037 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : une chaîne d’unité à redorer
( | 03.07.2007 | 15392 hits  | 0 R)

  Um Nyobé: Cet autre hommage à Mpondol
( | 01.07.2007 | 26532 hits  | 1 R)

  Manu Dibango forever...VIDEO
( | 01.07.2007 | 18019 hits  | 0 R)

  Remember Sembene Ousmane - Hommage au grand Africain
( | 28.06.2007 | 21854 hits  | 1 R)

  La France blocque la Réfection des routes à Douala
( | 27.06.2007 | 14206 hits  | 0 R)

  Tout le monde est Bakoko ! par Suzanne KALA LOBE
( | 26.06.2007 | 28693 hits  | 1 R)

  Hommage: Un monument pour Um Nyobe
( | 26.06.2007 | 19141 hits  | 0 R)

  Une inébranlable conviction sur notre destin, par Shanda Tonme
( | 25.06.2007 | 22932 hits  | 2 R)

  Sanaga-Maritime Edéa: L’élite en équipe pour le sport
( | 25.06.2007 | 17113 hits  | 0 R)

  BAKASSI : Découvrez la péninsule - Discover the Peninsula
( | 19.06.2007 | 16942 hits  | 0 R)

  Cinéma : "The making of" du film "Le don involontaire" de Serge Alain Noa
( | 15.06.2007 | 17253 hits  | 0 R)

  Combat: La singulière chronique d’Eyoum’a Ntoh
( | 15.06.2007 | 15431 hits  | 0 R)

  Au Fil du WOURI ... et nous sommes Heureux.
( | 15.06.2007 | 10849 hits  | 0 R)

  Ousmane Sembène, panafricaniste et pionnier du cinéma africain, est mort
( | 11.06.2007 | 20891 hits  | 0 R)

  Kaba Days Are Here; By Poubum Lamy Ney
( | 04.06.2007 | 20582 hits  | 0 R)

  Spectacle : Concert anniversaire d´Universal de Sylvain Nkom
( | 03.06.2007 | 15231 hits  | 0 R)

  Urbanisation : Une stratégie pour étendre Douala en examen
( | 02.06.2007 | 14206 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Bienvenue au CamerWood
( | 01.06.2007 | 18572 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Le Festival: Bassek ba Kobhio, Jean Pierre Bekolo, Cyrille Masso
( | 01.06.2007 | 15483 hits  | 0 R)

  L´HORREUR, L´HORREUR : DIX MILLIONS DE MORTS?
( | 31.05.2007 | 18894 hits  | 0 R)

  Portrait: Gottlieb Lobe Monekosso
( | 30.05.2007 | 15195 hits  | 0 R)

  La paranormal n’est pas particulier à l’Afrique
( | 25.05.2007 | 15304 hits  | 0 R)

  SAWANITE : entre le front du refus et la tentation d’adhérer
( | 20.05.2007 | 22061 hits  | 2 R)

  S. E. M. Mbella Mbella, nouvel Ambassadeur du Cameroun à Paris, reçoit les artistes musiciens camerounais
( | 20.05.2007 | 17153 hits  | 0 R)

  Kumba Traditional Council Want GRA Land Refunded. By Olive Ejang Tebug, PostNewsLine.
( | 10.05.2007 | 16740 hits  | 0 R)

  Le Père Engelbert Mveng: Commémoration. Pionnier de l´Egyptologie avec Ngom Gilbert, Dika Akwa, Obenga et C.A. Diop.
( | 08.05.2007 | 41043 hits  | 1 R)

  Douala : Un patrimoine culturel riche, ville d´art et d´histoire
( | 05.05.2007 | 20927 hits  | 0 R)

  Discographie: Le premier cri de Roots Racines Mianga
( | 05.05.2007 | 15167 hits  | 0 R)

  Pourquoi le Cameroun n’a pas décrété un deuil national ?
( | 04.05.2007 | 18449 hits  | 1 R)

  Henri DIKONGUÉ - Missodi Africa Tour 2007
( | 04.05.2007 | 17545 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte d’un citoyen du chef-lieu du département de la Sanaga maritime au ministre de la Santé Publique. Par Mangwe ma Yongui Nikita*
( | 03.05.2007 | 20443 hits  | 0 R)

  Richard Bona parle du Peuple Sawa, Ngondo, Makossa.
( | 02.05.2007 | 22579 hits  | 0 R)

  Cameroun: Drame aérien à Douala. 114 Morts. Pas de Deuil National. Confusion et Médiocrité
( | 01.05.2007 | 28882 hits  | 3 R)

  Association: "Agir ensemble en Sanaga-Maritime" (Agir SM)
( | 01.05.2007 | 18183 hits  | 0 R)

  Toups Bebey est le directeur artistique d’un festival qui se tient au Gabon.
( | 01.05.2007 | 18092 hits  | 0 R)

  How has Christianity changed? Nigerian pastors spread into Cameroon
( | 26.04.2007 | 13880 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks