Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      


22.04.2007

Dibombari: Yvonne Ngo Mbebga - Combattre l’exode rural par la culture 

Sculpteur, elle explique sa logique de création et le défilé de mode qu’elle a organisé le 20 mai.
Propos recueillis par Marion Obam
Mutations

C’est la sculpture qui vous a fait connaître à Douala il y a quelques années. Aujourd’hui vous revenez avec la mode. Comment s’est opérée cette mutation ?
Ce n’est pas un choix que j’ai fait, mais c’est une complémentarité. Ce qui m’a amené à avancer vers le vêtement, c’est ce qu’à l’époque je ne faisais que les accessoires comme les bijoux, les sacs et les chaussures. Mais les personnes à qui je les vendais avaient du mal à trouver des vêtements qui aillent avec ces accessoires. C’est pour cela que je préfère désormais décorer les tenues avec mes accessoires. Cependant, c’est une idée que j’avais depuis le début de ma carrière d’artiste. Car comme je savais seulement faire la couture à la main, ce qui est très onéreux, je ne pouvais pas confectionner des tenues en série avec des bijoux qui les accompagnent sans avoir acquis une formation adéquate. Aujourd’hui c’est chose faite et avec la maturité, je peux aujourd’hui explorer d’autres domaines que la sculpture.

Le défilé de mode à ciel ouvert que vous avez organisé le 20 mai à Dibombari visait quel objectif ?

C’était pour montrer une autre approche à la jeunesse. Car je ne comprends pas pourquoi les jeunes sont des inconditionnels de l’exode rural. Moi je vis au village, à Dibombari, et je ne viens en ville que pour le ravitaillement. Moi je trouve tout mon matériel de travail en brousse : écorces d’arbre, palmistes, amandes, noix de coco, raphia, bois, etc. Il faut que les jeunes comprennent que vivre en campagne n’est pas un échec, une malédiction. La nature est généreuse et on peut tout y trouver pour s’exprimer et avoir son gagne-pain, que ce soit dans la mode, la sculpture ou le mobilier. Il suffit de se mettre au travail. Il faudrait que les Camerounais, et même les Africains, sachent que porter des bijoux qui viennent de la forêt leur donne une identité culturelle. Ils doivent accepter leur histoire, leur héritage

Pourquoi avoir choisi le 20 mai pour montrer votre nouvelle option de travail ?

C’est une date importante pour tous les Camerounais, car elle est le symbole de la réunification. Pendant le défilé du 20 mai 2007, à la Sous-préfecture de Dibombari, un carré de mannequins de l’agence Afriweek a présenté ma collection. Dans l’après-midi un défilé de mode a permis de voir aussi bien les vêtements que les accessoires. C’était une occasion de communier avec tout le pays, en montrant un travail singulier qui met les matériaux naturels camerounais en exergue.

Comment rendez-vous le bois, les amandes, le raphia non irritable à la peau?

C’est vrai que le matériel que j’utilise est rêche. Mais avant toute utilisation, il y a un travail de trie, de sélection, de lavage, de nettoyage et de séchage, qui s’effectue. Il y a deux options : la première c’est que je décore les vêtements avec les bijoux, des cauris, des amandes etc. De sorte que c’est uniquement le tissu qui touche la peau. Pour les vêtements qui sont en contact avec la peau, les matériaux utilisés sont soignés, traités, poncés et vernis. Après cela, ils ne représentent plus aucun danger. Avant de lancer une ligne comme cela a été le cas le 20 mai dernier, il y a des essais qui sont faits. Beaucoup de tenues n’ont pas été retenues parce qu’inconfortables ou que le tissu ne supportait pas le matériel posé dessus. C’est après toutes ces étapes que les tenues de ville et celles de soirée, les kabas, le sandja et les vêtements pour enfants sont sélectionnés.
 

Source:  | Hits: 26469 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Photos Souvenir des funerailles de Duala Manga Bell
( | 11.08.2007 | 47060 hits  | 0 R)

  Alexandre DOUALA MANGA BELL
( | 10.08.2007 | 62833 hits  | 0 R)

  Que represente le roi-martyr Duala Manga Bell pour le Peuple Sawa ?
( | 06.08.2007 | 33686 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l´Afrique (suite)
( | 01.08.2007 | 33370 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l’Afrique
( | 01.08.2007 | 34706 hits  | 0 R)

  Portrait: Kaïssa Doumbe Moulongo Sylvie
( | 01.08.2007 | 38109 hits  | 0 R)

  "Appel à la Jeunesse Africaine" par Théophile Obenga
( | 30.07.2007 | 36382 hits  | 0 R)

  EDEA: Menace sur le projet d’extension d’Alucam
( | 18.07.2007 | 25332 hits  | 0 R)

  Franklin Boukaka, le poète assassiné en 1972. Immortel Boukaka: Rumba engagée, Poésie musicale et Panafricanisme
( | 16.07.2007 | 47093 hits  | 0 R)

  Ebenezer KOTTO ESSOME : l’homme et son rêve d’Afrique
( | 16.07.2007 | 45560 hits  | 0 R)

  Portrait: Laurent ESSO
( | 16.07.2007 | 27691 hits  | 0 R)

  Douala: une Exposition de 8 Photographes
( | 15.07.2007 | 24655 hits  | 0 R)

  Nguéa Laroute démarre sa tournée européenne. Videos et Interview
( | 09.07.2007 | 50735 hits  | 0 R)

  La Pagode: Le palais royal transformé en centre d’affaires
( | 09.07.2007 | 31000 hits  | 0 R)

  Juillet 1902. Mpondo Akwa, chef de la délégation du NGONDO au Reich Allemand
( | 07.07.2007 | 35346 hits  | 0 R)

  Ngondo 1991: Remember EKE EBONGUE
( | 03.07.2007 | 36547 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : une chaîne d’unité à redorer
( | 03.07.2007 | 32311 hits  | 0 R)

  Um Nyobé: Cet autre hommage à Mpondol
( | 01.07.2007 | 44664 hits  | 1 R)

  Manu Dibango forever...VIDEO
( | 01.07.2007 | 32369 hits  | 0 R)

  Remember Sembene Ousmane - Hommage au grand Africain
( | 28.06.2007 | 38010 hits  | 1 R)

  La France blocque la Réfection des routes à Douala
( | 27.06.2007 | 27834 hits  | 0 R)

  Tout le monde est Bakoko ! par Suzanne KALA LOBE
( | 26.06.2007 | 48152 hits  | 1 R)

  Hommage: Un monument pour Um Nyobe
( | 26.06.2007 | 35067 hits  | 0 R)

  Une inébranlable conviction sur notre destin, par Shanda Tonme
( | 25.06.2007 | 40647 hits  | 2 R)

  Sanaga-Maritime Edéa: L’élite en équipe pour le sport
( | 25.06.2007 | 31290 hits  | 0 R)

  BAKASSI : Découvrez la péninsule - Discover the Peninsula
( | 19.06.2007 | 31625 hits  | 0 R)

  Cinéma : "The making of" du film "Le don involontaire" de Serge Alain Noa
( | 15.06.2007 | 32252 hits  | 0 R)

  Combat: La singulière chronique d’Eyoum’a Ntoh
( | 15.06.2007 | 29924 hits  | 0 R)

  Au Fil du WOURI ... et nous sommes Heureux.
( | 15.06.2007 | 21824 hits  | 0 R)

  Ousmane Sembène, panafricaniste et pionnier du cinéma africain, est mort
( | 11.06.2007 | 35150 hits  | 0 R)

  Kaba Days Are Here; By Poubum Lamy Ney
( | 04.06.2007 | 37390 hits  | 0 R)

  Spectacle : Concert anniversaire d´Universal de Sylvain Nkom
( | 03.06.2007 | 27561 hits  | 0 R)

  Urbanisation : Une stratégie pour étendre Douala en examen
( | 02.06.2007 | 25929 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Bienvenue au CamerWood
( | 01.06.2007 | 33148 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Le Festival: Bassek ba Kobhio, Jean Pierre Bekolo, Cyrille Masso
( | 01.06.2007 | 29447 hits  | 0 R)

  L´HORREUR, L´HORREUR : DIX MILLIONS DE MORTS?
( | 31.05.2007 | 35263 hits  | 0 R)

  Portrait: Gottlieb Lobe Monekosso
( | 30.05.2007 | 26766 hits  | 0 R)

  La paranormal n’est pas particulier à l’Afrique
( | 25.05.2007 | 30218 hits  | 0 R)

  SAWANITE : entre le front du refus et la tentation d’adhérer
( | 20.05.2007 | 37741 hits  | 2 R)

  S. E. M. Mbella Mbella, nouvel Ambassadeur du Cameroun à Paris, reçoit les artistes musiciens camerounais
( | 20.05.2007 | 32594 hits  | 0 R)

  Kumba Traditional Council Want GRA Land Refunded. By Olive Ejang Tebug, PostNewsLine.
( | 10.05.2007 | 30806 hits  | 0 R)

  Le Père Engelbert Mveng: Commémoration. Pionnier de l´Egyptologie avec Ngom Gilbert, Dika Akwa, Obenga et C.A. Diop.
( | 08.05.2007 | 58103 hits  | 1 R)

  Douala : Un patrimoine culturel riche, ville d´art et d´histoire
( | 05.05.2007 | 38027 hits  | 0 R)

  Discographie: Le premier cri de Roots Racines Mianga
( | 05.05.2007 | 29213 hits  | 0 R)

  Pourquoi le Cameroun n’a pas décrété un deuil national ?
( | 04.05.2007 | 32004 hits  | 1 R)

  Henri DIKONGUÉ - Missodi Africa Tour 2007
( | 04.05.2007 | 31685 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte d’un citoyen du chef-lieu du département de la Sanaga maritime au ministre de la Santé Publique. Par Mangwe ma Yongui Nikita*
( | 03.05.2007 | 37224 hits  | 0 R)

  Richard Bona parle du Peuple Sawa, Ngondo, Makossa.
( | 02.05.2007 | 40333 hits  | 0 R)

  Cameroun: Drame aérien à Douala. 114 Morts. Pas de Deuil National. Confusion et Médiocrité
( | 01.05.2007 | 47517 hits  | 3 R)

  Association: "Agir ensemble en Sanaga-Maritime" (Agir SM)
( | 01.05.2007 | 34132 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks