Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
19.10.2007

Ekambi Brillant et Valère Epée “ ressuscitent ” la culture camerounaise 

“ Mot’a Muenya ” expose, chante et danse

Ekambi Brillant “ ressuscite ” la culture camerounaise “ morte ” depuis des années.


Il est 15 heures. Nous sommes à l’hôtel Sawa, à Douala. Ekambi Brillant tient un point de presse. Au menu des échanges, le concept “ Ekambi Brillant expose, chante et danse ”. Il attend des journalistes, qu’ils médiatisent son événement. Ekambi Brillant à travers cet événement, veut promouvoir la culture camerounaise qui est, selon lui, “ morte depuis des années ”. Il pense que “ personne n’a voulu préserver cette culture ”. Et de citer des artistes camerounais morts, et qui ont laissé des œuvres de l’esprit, finalement négligées. “ Il y a urgence dans notre pays. Un peuple qui perd sa culture, est un peuple mort. Si vous perdez votre culture cela veut dire que vous ne vivez plus. Les gens ont tué et massacré la culture pour que les Camerounais deviennent des personnes sans aucune vie. Ils ont tué la culture, mais ils n’ont pas tué les artistes. J’ai pris le risque d’organiser cet événement comme je l’ai fait à Yaoundé. Donc, les journalistes et les artistes doivent communiquer et faire que cet événement soit connu à travers les médias et de tout le peuple camerounais ”, souhaite-t-il lors du point de presse.

Demandez le programme !

Le but, c’est de créer un relais culturel. Les anciens artistes, ont été abandonnés et négligés. Ekambi Brillant ne voudrait pas subir le même sort que les autres, classés dans les oubliettes. Initiative appuyée par Valère Epée, qui pense que l’Afrique noire a mal à son inspiration, que nous ne savons pas entretenir nos jalons. “ Certains artistes qui ont 50 ans de carrière ne savent pas donner du poids à ce qu’ils font. Donc, nous devons ovationner cet artiste, ce grand artiste ”, affirme-t-il.
 
Un programme est mis en place. Il sera organisé un tour de chant et une soirée spectacle. Une exposition est prévue pour le 31 octobre à l’hôtel Sawa à 10 heures. L’artiste exposera pour l’occasion, tous ses vêtements, chaussures et autres objets importants de sa carrière. Un concours de chanson est lancé dans 10 collèges et lycées de Douala. Ce concours est intitulé “ Chantons Ekambi Brillant ”. A cet effet, une fiche de candidature sera distribuée à tous les élèves qui veulent y participer. L’âge requis est la tranche de 10 à 20 ans. La grande finale est prévue le 31 octobre à la salle de fête d’Akwa où les 3 premiers lauréats seront primés. Tout s’achèvera par une soirée de gala à l’hôtel Akwa. C’est à 16 heures que le point de presse s’achève.
 


Par Catherine Aimée Biloa (Stagiaire Jade/Syfia)
Le 19-10-2007






Ekambi Brillant : Je réalise un vieux rêve

L`auteur compositeur retrace sa carrière à travers une exposition d’objets de scène.

Propos recueillis par Francky Bertrand Béné
Mutations

A partir de ce mercredi 27 juin, vous organisez une exposition de trois à Yaoundé. Que souhaitez-vous exactement montrer à votre public?

Il s`agit de retracer à travers cette exposition toute ma carrière, de faire profiter aux gens qui m`ont tant aimé et qui m`aiment encore, tout ce qui m`a accompagné dans cette aventure musicale de 36 années. Des gadgets, c`est-à-dire mes chaussures qui ont dansé avec moi dans tous les podiums, les costumes, les guitares qui ont composé toutes ces mélodies et qui ne sortent jamais, les photos qu`on n’a jamais vues, comme celles de mon enfance, les disques en vinyle que la jeune génération ne connaît pas, les 45 tours, les documentaires sous Dvd, les partitions. Bref tout ce qui m`a accompagné…

A quelques heures du vernissage, avez-vous bouclé les préparatifs ?

Les préparatifs vont bon train, les répétitions ont eu lieu, les décorateurs sont en plein travail, les photos ont été agrandies, les guitares sont sorties des caissons, les tableaux sont faits. Francis Mbella, le grand peintre, a déjà fait un grand tableau inspiré de ma musique et que les gens auront la primeur de découvrir pendant cette exposition.

Comment va se décliner cette exposition?

L`événement va se décliner en trois phases. D`abord l`inauguration de l`exposition mercredi, 27 juin à 11h. Avec les invités qui vont se faire expliquer point par point, toutes les étapes de ma longue carrière musicale. Deuxièmement, l`exposition sera ouverte au grand public, qui va venir voir mes objets souvenirs et acheter des collections en Cd de mes chansons en Best of. Troisièmement, le 29 au soir, il y aura un dîner spectacle sur invitation payante au cours duquel je me produirai en spectacle live. Mais avant cela, le styliste Jemann va faire défiler ses plus beaux mannequins. Ce sera le moment où je vais lancer une artiste camerounaise, Rosine Ebessa Nang, qui vient de sortir un album et qui va se produire en vedette américaine avec Ottou Marcellin qui a composé une chanson à ma gloire.

Que voulez-vous démontrer à travers cette exposition?

Je ne veux rien démontrer. Simplement, que les gens sachent que le succès ne tombe pas du ciel. Et que la jeune génération ait des repères. Je suis un modèle et je sais qu`on ne commence pas sa carrière aujourd`hui et demain matin on est superstar. C`est un long cheminement qu`il faut faire pour atteindre les sommets.

Vous n`entendez donc pas faire des bénéfices?

Les Camerounais ne voient que les bénéfices. Ils oublient de mentionner tout ce que l`on met comme effort pour leur faire profiter des choses qu`on ne fait pas souvent. Parce que ce que je vais faire est inédit. Je suis le premier Africain à organiser un tel événement. Donc, il y a beaucoup d`argent qui est mis en jeu et je ne sais pas si je ferai des bénéfices. Mais, je fais cette exposition pour l`amour de mon pays. En fait, c`est un vieux rêve car je m`étais jurer d`organiser cette exposition avant mes soixante ans (il est né en 1948, Ndlr). 

==============================================
Ekambi Brillant: exposition à Yaoundé

L’Hôtel Hilton de Yaoundé abrite, du 27 au 29 juin, une exposition d’éléments ayant accompagné et marqué la carrière du chanteur Ekambi Brillant. Les grandes étapes des 36 ans de sa présence sur la scène musicale nationale et internationale seront retracées à travers une centaine d’objets et gadgets. L’on découvrira alors ses costumes et chaussures de scènes, les guitares avec lesquelles il a composé ses plus belles chansons, une galerie de photos souvenirs, des pochettes de ses disques vinyles, des partitions de ses plus grands succès, des Cd de ses best off, et aussi des Dvd de documentaires des temps forts de sa carrière, un press-book, etc.

L’exposition retrace une carrière riche et intense. Celle-ci débute véritablement en 1971. Ekambi Brillant est lauréat cette année-là du concours du jeune espoir de la chanson africaine organisée par l’Office des radios et télévisions françaises (Ortf), à l’occasion de la fête du Lion’s club. Cela lui permet d’enregistrer son premier 45 tours sous le label Decca. Au cours de sa carrière, Ekambi Brillant enregistre six albums et un album “ Out look ”. Il a fait la navette entre la France et le Cameroun, avant d’émigrer aux Etats-Unis en 1989. Il s’inscrit au conservatoire de Rockville, dans le Maryland, pour les cours d’harmonie. Artriste, Ekambi Brillant est également un producteur. Il a à son compte la découverte des artistes tels que Cella Stella et Esso Essomba. Cet homme de 59 ans (il est né le 18 juin 1948) est propriétaire d’un cabaret night-club, créé en 1997.

Il a monté un orchestr, The Survivals. La dernière sortie discographique d’Ekambi Brillant remonte à 1998, avec son tout premier Medley qui retrace une partie de sa carrière discographique.

Cette carrière sera offerte au public de Yaoundé. Pour cette exposition, Francis Mbella et Joël Mpah Doh, deux artistes peintres, ont réalisé des tableaux dédiés à la gloire de la musique. Ils seront également exposés. Le 29 juin, cette légende vivante animera le dîner spectacle prévu pour la clôture avec les artistes de son orchestre. D’autres artistes musiciens y seront également.

Par Alain NOAH AWANA
Le 15-06-2007

 

Source:  | Hits: 20469 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Que represente le roi-martyr Duala Manga Bell pour le Peuple Sawa ?
( | 06.08.2007 | 21016 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l´Afrique (suite)
( | 01.08.2007 | 20453 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l’Afrique
( | 01.08.2007 | 21226 hits  | 0 R)

  Portrait: Kaïssa Doumbe Moulongo Sylvie
( | 01.08.2007 | 25256 hits  | 0 R)

  "Appel à la Jeunesse Africaine" par Théophile Obenga
( | 30.07.2007 | 24653 hits  | 0 R)

  EDEA: Menace sur le projet d’extension d’Alucam
( | 18.07.2007 | 15544 hits  | 0 R)

  Franklin Boukaka, le poète assassiné en 1972. Immortel Boukaka: Rumba engagée, Poésie musicale et Panafricanisme
( | 16.07.2007 | 33842 hits  | 0 R)

  Ebenezer KOTTO ESSOME : l’homme et son rêve d’Afrique
( | 16.07.2007 | 29681 hits  | 0 R)

  Portrait: Laurent ESSO
( | 16.07.2007 | 18068 hits  | 0 R)

  Douala: une Exposition de 8 Photographes
( | 15.07.2007 | 15128 hits  | 0 R)

  Nguéa Laroute démarre sa tournée européenne. Videos et Interview
( | 09.07.2007 | 30784 hits  | 0 R)

  La Pagode: Le palais royal transformé en centre d’affaires
( | 09.07.2007 | 19212 hits  | 0 R)

  Juillet 1902. Mpondo Akwa, chef de la délégation du NGONDO au Reich Allemand
( | 07.07.2007 | 22889 hits  | 0 R)

  Ngondo 1991: Remember EKE EBONGUE
( | 03.07.2007 | 22839 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : une chaîne d’unité à redorer
( | 03.07.2007 | 17903 hits  | 0 R)

  Um Nyobé: Cet autre hommage à Mpondol
( | 01.07.2007 | 29575 hits  | 1 R)

  Manu Dibango forever...VIDEO
( | 01.07.2007 | 20516 hits  | 0 R)

  Remember Sembene Ousmane - Hommage au grand Africain
( | 28.06.2007 | 24463 hits  | 1 R)

  La France blocque la Réfection des routes à Douala
( | 27.06.2007 | 16604 hits  | 0 R)

  Tout le monde est Bakoko ! par Suzanne KALA LOBE
( | 26.06.2007 | 32010 hits  | 1 R)

  Hommage: Un monument pour Um Nyobe
( | 26.06.2007 | 21715 hits  | 0 R)

  Une inébranlable conviction sur notre destin, par Shanda Tonme
( | 25.06.2007 | 25851 hits  | 2 R)

  Sanaga-Maritime Edéa: L’élite en équipe pour le sport
( | 25.06.2007 | 19575 hits  | 0 R)

  BAKASSI : Découvrez la péninsule - Discover the Peninsula
( | 19.06.2007 | 19429 hits  | 0 R)

  Cinéma : "The making of" du film "Le don involontaire" de Serge Alain Noa
( | 15.06.2007 | 20023 hits  | 0 R)

  Combat: La singulière chronique d’Eyoum’a Ntoh
( | 15.06.2007 | 17985 hits  | 0 R)

  Au Fil du WOURI ... et nous sommes Heureux.
( | 15.06.2007 | 12658 hits  | 0 R)

  Ousmane Sembène, panafricaniste et pionnier du cinéma africain, est mort
( | 11.06.2007 | 23472 hits  | 0 R)

  Kaba Days Are Here; By Poubum Lamy Ney
( | 04.06.2007 | 23415 hits  | 0 R)

  Spectacle : Concert anniversaire d´Universal de Sylvain Nkom
( | 03.06.2007 | 17537 hits  | 0 R)

  Urbanisation : Une stratégie pour étendre Douala en examen
( | 02.06.2007 | 16256 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Bienvenue au CamerWood
( | 01.06.2007 | 21266 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Le Festival: Bassek ba Kobhio, Jean Pierre Bekolo, Cyrille Masso
( | 01.06.2007 | 18070 hits  | 0 R)

  L´HORREUR, L´HORREUR : DIX MILLIONS DE MORTS?
( | 31.05.2007 | 21702 hits  | 0 R)

  Portrait: Gottlieb Lobe Monekosso
( | 30.05.2007 | 17253 hits  | 0 R)

  La paranormal n’est pas particulier à l’Afrique
( | 25.05.2007 | 17862 hits  | 0 R)

  SAWANITE : entre le front du refus et la tentation d’adhérer
( | 20.05.2007 | 24718 hits  | 2 R)

  S. E. M. Mbella Mbella, nouvel Ambassadeur du Cameroun à Paris, reçoit les artistes musiciens camerounais
( | 20.05.2007 | 19888 hits  | 0 R)

  Kumba Traditional Council Want GRA Land Refunded. By Olive Ejang Tebug, PostNewsLine.
( | 10.05.2007 | 19183 hits  | 0 R)

  Le Père Engelbert Mveng: Commémoration. Pionnier de l´Egyptologie avec Ngom Gilbert, Dika Akwa, Obenga et C.A. Diop.
( | 08.05.2007 | 43844 hits  | 1 R)

  Douala : Un patrimoine culturel riche, ville d´art et d´histoire
( | 05.05.2007 | 24099 hits  | 0 R)

  Discographie: Le premier cri de Roots Racines Mianga
( | 05.05.2007 | 17655 hits  | 0 R)

  Pourquoi le Cameroun n’a pas décrété un deuil national ?
( | 04.05.2007 | 20776 hits  | 1 R)

  Henri DIKONGUÉ - Missodi Africa Tour 2007
( | 04.05.2007 | 19982 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte d’un citoyen du chef-lieu du département de la Sanaga maritime au ministre de la Santé Publique. Par Mangwe ma Yongui Nikita*
( | 03.05.2007 | 23406 hits  | 0 R)

  Richard Bona parle du Peuple Sawa, Ngondo, Makossa.
( | 02.05.2007 | 25659 hits  | 0 R)

  Cameroun: Drame aérien à Douala. 114 Morts. Pas de Deuil National. Confusion et Médiocrité
( | 01.05.2007 | 32085 hits  | 3 R)

  Association: "Agir ensemble en Sanaga-Maritime" (Agir SM)
( | 01.05.2007 | 20866 hits  | 0 R)

  Toups Bebey est le directeur artistique d’un festival qui se tient au Gabon.
( | 01.05.2007 | 20616 hits  | 0 R)

  How has Christianity changed? Nigerian pastors spread into Cameroon
( | 26.04.2007 | 15968 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks