Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
11.05.2006

la paix, la paix, la paix. MUSANGO, MUSANGO, MUSANGO 

Binyo monè,

Comme beaucoup parmis vous mes frères et soeurs  j´ai assisté à un véritable déchainement de colère sur ce site suite aux révélations du livre sur les Balimba.

L´article paru dans le forum de Sango Bwélé (qui sont les Bonanjo) il est vrai  va dans le même que les auteurs de Livre des Balimba; mais il aussi générateur de polémique.

Ce d´autant que nouvel article vient au lendemain d´une accalmie. Je veux bien qu´il y est une narration que je reconnais authentique dans cet article. Mais l´allusion faite sur l´identité de l´épouse de mon ancêtre Ewal´a Mbed´a Mbongo est il important pour l´objet de son analyse. Nous devons savoir que ce type d´union n´était pas mal vu et n´était nullement pris comme un inceste dans le sens où on l´entend aujourd´hui. Il était même de bon ton de se marier dans la cour commune. L´Afrique du Nord à en partie conservé cette tradition. C´est vrai de ce point de vue même moi qui ait été blessée dans mon coeur et dans ma chaire, j´avoue que ce livre à polémique n´était pas finalement méchant dans l´ensemble. J´ai l´humilité de l´accepter si cela peut vous faire plaisir tétè Madjomb´a Bossambo. Mais les auteurs pouvaient aussi éviter ce détail s´ils voulaient vraiment s´attarder sur les traditions et la guerre de résitance.

Au fait dites moi Mr Madjomb´a Bossambo qui fut l´épouse de votre ancêtre Ilimb´a Mbedi? (Wana a si ta ndé ngon´a popo(rires).Nous n´en savons rien de cette grande tante(rires)

Je me demande aussi si Ewalè le cadet n´était finalement plus responsable et plus soucieux fonder une famille (tondissè la tumba) que son ainé Ilimbe. Car lui Ewalè a pris femme(peu importe comment)et Ilimbe ,le grang frère,lui a accepter la dislocation du clan. On peu même se demander s´il n´était pas un tout petit peu jaloux de son cadet (rires).

Continuons à fraterniser Bisso bèssè lé ndé Sawa. Repartons et soutenons nos frères sur ce site.


Ne soyez pas rancunier Mr Madjopmb´a bossambo comme vous le dites vous même, c´est une qualité d´homme. Mais  la colère que vous avez vécu était inévitable. La vôtre aussi d´ailleurs était compréhensible.

Duala, Balimba,Bo, Bakaka, Batanga, Bakoko, Pongo, Bodiman, Ewodi,Balong, Mongo, Balondo, tukuru, Bakwedi, Bassa ba Duala, Bonkeng.... bisso bessè o bosso ou si tu préfère o boho.


très amicalement à vous tous


ndom´a nyu nya jébalè

Diboussi Anne Irène



----------------------------------------------------------

Injustice manifeste ou manque de vigilence?


A mes chers frères et soeurs Sawa bien aimés

Rappellez vous qu´il y a quelques semaines sur ce site la polemique avait dégéneré sur le livre des sieurs Bekoe et Ndoumbe. Moins de deux seulement après les réactions épidermiques de ceux qui se croient gardiens de je ne sais quelle puritanisme et qui pensent détenir la ´´verité´´, je m´ndigne du silence sur l´article paru dans le forum sur les Bonanjo (Qui sont les Bonanjo). L´auteur de cette thèse ne fait que corroborer et détailler ce que nous tous avons lu sur l´ "inceste" qui est relaté dans le livre sur les Malimba.
Mr. Ekuma Mbella Bwelle, (est me semble t-il un honorable fils Duala).

Alors, soit l´auteur le fait pour évidement apporter une confirmation à sa façon sur ce livre ( les réactions vives devrons donc être atténuées). Situation qui m´étonnerais car il s´attarde joliment à nous donner la belle histoire des Bonanjo.

Soit, il se trompe aussi et fait "outrage à la mémoire" comme certain l´on sèchement dit ici. Et cele est quand même étonnant !!!!

Je ne voudrais pas relancer la polémique ici sur nos ancêtres. Cependant je souhaiterais que les instigateurs véhément de la vraie fausse colère prennent leurs responsabilités et publiquement sur le site. Dans le cas contraire, je me sentirais dans l´obligation de denoncer la logique deux poids et deux mesures qui est aujourd´hui avérée (j´interpelle mr Alphonse Mpeke, Mme Rita Ngando & Cie). Personnellement, Je pense que si ce frère dont le travail est d´ailleurs fouillé et détaillé avait pris connaissance de la tempête causé le livre des Malimba, il n´aurait certainement pas publier son riche travail sur le forum. J´en appelle donc publiquement à plus de pondération sur les véhémences des uns et des autres et je m´arrêterai pas là!
Je remercie tous frères et soeurs Sawa qui m´ont témoigné leurs affections et leurs considérations durant la violence des mots que j´ai gratuitement subit durant cette difficile période d´avril.

Chers frères vous qui êtes contre l´injustice réagissez. Demander la réhabilitation dans vos esprits au moins du livre des MM Bekoe et Ndoumbe qui avait plutôt un autre but, autre que la calomnie. Alors des excuses à MM Dikobe, Ngome les Auteurs du livre et moi ou l´égo boursoufflé ? !!!.

Ce n´est pas la peine de vous méprendre du frère Bwelle Ekum`a Mbella, car il relate des faits biens plus importants que ceux qui ont fait aboyer nos frères (désormais honteusement silencieux sur la chose).
Un clin d´oeil à ma soeur Ndedi Priso qui à su prendre du recul et de la hauteur.

Je ne suis pas rancunier Mais.... soyons tolérant et moins hâtif dans nos positions.On peut être Anthropologue et continuer à apprendre dans l´humilité!!!!!

A très bientôt.
Voici l´extrait de l´article de notre frère sur peuplesawa.com (forum)

"NJO A MASE: PREMIER DES NJO CHEZ EWALE Ewala Mbeda Mbongo, d´un mariage incestueux (il a pris pour épouse sa cousine Ekeda Ngasa Mbongo), a deux enfants : Mulobe et Mase. Fille, Mase aura des rapports sexuels incestueux avec son cousin Mapoka mEkakanga Ekakanga Mbedi dont la descendance est aujourdhui connue sous l´appellation de Bonjongo. A lenfant qui naîtra de cette relation, on donnera le nom de Njo. Né d´une princesse hors ménage et selon la tradition, il sera de la descendance de son grand-père, Ewala Mbedi. Cest ainsi que logiquement on parlera de Njo a MasEwale. Les moqueurs diront toujours Njo a Mapoka mEkakanga, pour rappeler l´origine patriarcale de Njo. Mais il est bel et bien, et demeurera Njo a MasEwale, parce que né dans la Cour sans mariage."

(QUI SONT LES BONANJO (posté le: 04.05.2006 par Mr Bwelle Ekum`a Mbella, embkamerun@yahoo.fr)

Que penser et à vos plumes

Na hom Djita, binyo wa hendjè a bona Bam ba Sawa
Mandjomb´a Bossambo

 

Source:  | Hits: 13752 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Le trésor que l’Allemagne doit au Cameroun
( | 07.12.2006 | 14270 hits  | 0 R)

  le rideau est tombé sur les cérémonies du Ngondo 2006
( | 06.12.2006 | 12618 hits  | 0 R)

  Le message du NGONDO 2006 - L’UNITE ENTRE TOUS LES CHEFS
( | 04.12.2006 | 12482 hits  | 0 R)

  Ngondo : Le vase sacré attend recevoir le message ancestral
( | 30.11.2006 | 12627 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 Kicks Off by. Joe Dinga Pefok, PostNewsLine
( | 29.11.2006 | 14765 hits  | 0 R)

  Interview du Chef Supérieur Deido Essaka Ekwalla Essaka
( | 18.11.2006 | 12570 hits  | 0 R)

  Origine du Ngondo
( | 15.11.2006 | 15714 hits  | 0 R)

  Ngondo: Espoir d´une jeunesse déracinée.
( | 15.11.2006 | 12928 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Le Programme officiel
( | 15.11.2006 | 12071 hits  | 0 R)

  LA VEILLEE DU NGONDO
( | 14.11.2006 | 16509 hits  | 0 R)

  LE NGONDO.....par Maître DOUALA MOUTOME
( | 14.11.2006 | 14603 hits  | 0 R)

  La célébration du Ngondo
( | 14.11.2006 | 12113 hits  | 0 R)

  LE NGONDO - Le Paradis Tabou - Autopsie d´une culture assassinée - Ebele Wei ( Valère EPEE)
( | 12.11.2006 | 19801 hits  | 3 R)

  Temoignage: Ces pionniers qui s’en vont
( | 11.11.2006 | 17029 hits  | 0 R)

  LE BOURBIER IVOIRIEN (par Sam Ekoka Ewande)
( | 08.11.2006 | 11463 hits  | 0 R)

  Initiatives : le pied du Dr Paul Ngallè Menessier à l’étrier
( | 30.10.2006 | 19632 hits  | 2 R)

  ACTION de GRACE du Dr. MENESSIER
( | 30.10.2006 | 17318 hits  | 1 R)

  SAMUEL EBANDA II - Le muezzin de la culture camerounaise gravement malade
( | 29.10.2006 | 18023 hits  | 0 R)

  NJO LEA : LE REVE BRISE
( | 26.10.2006 | 13589 hits  | 0 R)

  Eugène Njo-Léa : Au bout d’une triste prolongation…
( | 25.10.2006 | 21727 hits  | 4 R)

  LE “KABA NGONDO” - exposition "Lambo la tiki" Douala
( | 24.10.2006 | 26068 hits  | 0 R)

  PEUPLE SAWA: avant de passer à l´action - TROISIEME FEUILLE DE ROUTE
( | 22.10.2006 | 24398 hits  | 2 R)

  Aftermath of the Trial
( | 22.10.2006 | 13633 hits  | 0 R)

  Epilogue
( | 22.10.2006 | 13584 hits  | 0 R)

  Mpondo´s Reply
( | 19.10.2006 | 18754 hits  | 0 R)

  The Charges
( | 19.10.2006 | 17521 hits  | 0 R)

  Dr. Levi´s Defense
( | 19.10.2006 | 16520 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Overview of the Legal Context
( | 16.10.2006 | 29770 hits  | 2 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Background to the Trial
( | 16.10.2006 | 24150 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Dr. Moses Levi of Altona defending Prince Mpondo from Kamerun
( | 12.10.2006 | 26801 hits  | 1 R)

  Moukouri Manga Bell : L’opposant à la retraite
( | 12.10.2006 | 14611 hits  | 0 R)

  Adolf Lotin Same, fondateur de la 1ère Eglise Africaine au Cameroun
( | 07.10.2006 | 33842 hits  | 1 R)

  Le Pasteur LOTIN SAME
( | 06.10.2006 | 29358 hits  | 2 R)

  Rires et larmes pour Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 19875 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin comme vous ne l’avez pas connu : Protais Ayangma : l’écorché vif que j’aimais
( | 06.10.2006 | 19445 hits  | 0 R)

  Hommage à un poète bantou: Eboa Lotin chroniqueur du quotidien
( | 06.10.2006 | 18798 hits  | 0 R)

  Hommage à EBOA LOTIN, poète, artiste et journaliste
( | 06.10.2006 | 18759 hits  | 0 R)

  Réaction sur l´article "Le Pasteur Lotin Same"
( | 06.10.2006 | 17875 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin, neuf ans déjà
( | 06.10.2006 | 17624 hits  | 0 R)

  La classe de l’oncle Tom
( | 06.10.2006 | 17485 hits  | 0 R)

  Hommage appuyé à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 17374 hits  | 0 R)

  L´Intérieur de la nuit - Léonora Miano
( | 06.10.2006 | 11232 hits  | 0 R)

  Suzanne Kala Lobé : Il tournait ses souffrances en dérisions
( | 06.10.2006 | 18891 hits  | 0 R)

  Rires et larmes pour un poète bantou : Trente jours pour rendre hommage à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 23557 hits  | 2 R)

  COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA
( | 04.10.2006 | 15389 hits  | 0 R)

  ENCORE ET TOUJOURS LE HAPPENING; par Sam Ekoka Ewande
( | 04.10.2006 | 13782 hits  | 0 R)

  Christine Njeuma: Cameroon´s Pioneer Female Pilot
( | 28.09.2006 | 20443 hits  | 0 R)

  Sarah Etonge, one of the greatest Sawa woman athletes
( | 28.09.2006 | 16561 hits  | 0 R)

  Bana Ba Nyué de Adrien Eyango
( | 28.09.2006 | 9611 hits  | 0 R)

  L’Ecole Maternelle est le Cimetière de nos Cultures et Langues
( | 27.09.2006 | 12893 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks