Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
27.04.2006

3e assemblée générale du grand mouvement des ressortissants Grand Sawa 

Les Sawa à la recherche d’une nouvelle dynamique

Le parc des Princes de Bali à Douala a regroupé le 26 mars dernier la 3e assemblée générale du grand mouvement des ressortissants Sawa (Grand Sawa)

La réunion a regroupé plus d’un millier de participants des départements de l’Océan, de la Menoua, du Haut-Nkam, de la Manyu, du Lebialem, du Fako, de la Mémé, du Ndian, du Kupe Manengouba, du Mbam et Inoubou, du Wouri, du Nkam, du Mungo, du Nyong et Kelle et de la Sanaga-Maritime.

Les discussions se sont articulées autour des points suivants : l’identité culturelle Sawa ; les richesses et les potentialités de l’espace Sawa.
Les participants se sont appesantis sur la dimension de l’espace sawa dans lequel s’expriment plus d’une cinquantaine de langues toutes articulées autour des (3) composantes essentielles de ce peuple à savoir : Bassa, Bakoko, Bwele (masoso ma Nyambe : foyer de Dieu).

Dès lors, prenant conscience de leur destin, les participants se sont engagés : à vivre ensemble dans l’unité retrouvée ; à recomposer les forces de leur héritage ancestral ; à mieux structurer le mouvement en le dotant d’instances permanentes ; à organiser périodiquement des rencontres où s’expriment la diversité culturelle de l’espace sawa.
Les organisateurs relèvent que l’espace sawa regorge de ressources et de potentialités considérables dont certain sont à peine exploitées ;

En ce qui concerne les ressources humaines dans un 1er temps, les travaux ont recommandé l’organisation d’un recensement ciblé des ressortissants sawa dans les (02) deux métropoles que sont Douala et Yaoundé ; les ressources agricoles : bien que l’espace sawa abrite les grandes exploitations agricoles du Cameroun, beaucoup reste à faire dans ce secteur ; les ressources touristiques : tout reste à faire dans ce domaine.

Afin d’assurer dans cet environnement un développement durable dont les populations locales doivent tirer le meilleur parti, l’assemblée générale demande qu’à l’avenir, les projets de mise en valeur des richesses et des potentialités des espaces soient réalisés dans un cadre concerté, associant en partenariat l’Etat, les investisseurs et les collectivités naturelles.
Par ailleurs, en parcourant les récents événements survenus au Cameroun et notamment les comportements indélicats et la perversion révélés par l’actualité, les participants rappellent la nécessité de la pratique de vertus nobles, et légitimement, ils expriment leur profonde indignation des dérives constatées et de la mauvaise gestion du patrimoine commun dénoncées particulièrement en ces temps. A cet effet, ils s’associent à la volonté affichée du chef de l’Etat de combattre les fléaux qui minent notre société et attendent un digne fort de sa détermination à les extirper de notre quotidien et de notre avenir.

Enfin, ils réaffirment leur volonté d’être présents dans la nation en tant que partie prenante d’une société active et responsable, dans l’accomplissement du destin du peuple sawa en particulier, du destin de notre pays en général.

Par Correspondance particulière D.A. Elessa Etuman
Le 19-04-2006



Impressions et propositions de quelques participants


Missipo Njembele (Eyum’a moto nya Ngondo) estime qu’il est grand temps que cessent les divisions internes et que le mouvement progresse. Par ailleurs, il préconise l’établissement d’une carte pour chaque membre de notre communauté avec versement mensuel d’une somme de 100 Fcfa, cette contribution facilitera le fonctionnement du mouvement.

Fondond Maya (chef supérieur Kékem), calme et serein, appréciant la participation à l’assise, déclare “ qu’il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus, et ceux qui sont présents doivent faire avancer le travail entrepris ”. Il a souhaité la promotion de la carte de membre Sawa, et exprimé que nous transmettions au président de la République notre soutien pour la campagne qu’il a entreprise contre la mauvaise gestion du patrimoine commun.

Betotè Ntonyè (Boneleke Akwa), salue le travail réalisé par le Prince Douala Bell et relève que les autorités traditionnelles doivent exercer pleinement leur rôle, les titres ne suffisent plus. “ Nous pouvons déterminer les commissions qui seront chargées de réfléchir et qui transmettront les décisions et les plans d’action à l’ensemble de la communauté pour l’avancement des travaux au sein des cantons et des collectivités ”.

Ekindi Jean Jacques (Deido) martèle que la force, c’est l’organisation. Il préconise de mettre en place un secrétariat général et un bureau exécutif entourant le Prince Doualla Bell et peut y participer tout sawa. La nouvelle dynamique du Grand Sawa impose que chaque chef désigne auprès du bureau exécutif un responsable des affaires du mouvement, en outre le secrétariat général se chargera d’organiser une fête annuelle regroupant toutes les danses sawa et autres éléments fédérateurs.

Kondo Ebelle (Deido) propose que chaque communauté titre ses ressources foncières et le développement de sociétés immobilières dans notre espace. Il exhorte les sawa à désherber le fleuve Wouri, et les autres cours d’eau, symboles de notre vécu collectif.
Ngonde Beyissa (Bassa) exalte le rôle de la femme dans la société sawa et souhaite qu’une place plus importante lui soit accordée.

Efon Guy (Sanzo), représentant le chef supérieur Mila Asouté empêché, réaffirme la nécessité d’un secrétariat permanent et autonome qui doit être supervisé par un exécutif constitué d’un collège des sages.
Mukubo (chief of Oroko/Douala) Notre communauté vivant à Douala était un peu oubliée, nous proposons un comité d’organisation pour le GS et la mise en place dans les quartiers des cellules de travail qui reporteront aux commissions leurs contributions.

Ntonè Emmanuel (président étudiants Sawa des universités et grandes écoles) présente les missions de leur association qui sont le tutorat des jeunes bacheliers sawa, l’aide à l’insertion professionnelle, la promotion de la culture sawa en milieu scolaire. Il demande au peuple sawa, aux élites de les aider pour l’insertion dans les sphères de décision.

Le messager
Le 19-04-2006
 

Source:  | Hits: 22184 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  International Women´s Day 2011 (Sister Nyangon is honoured)
( | 11.03.2011 | 23129 hits  | 0 R)

  Race and Arab Nationalism in Libya by Glen Ford
( | 11.03.2011 | 21167 hits  | 0 R)

  Henriette Ekwè (Nyangon) primée aux Etats-Unis
( | 02.03.2011 | 21797 hits  | 0 R)

  Livre: COMMENT L´AFRIQUE EN EST ARRIVEE LA, par Axelle Kabou
( | 26.02.2011 | 20253 hits  | 0 R)

  Côte d´Ivoire - Le Panel de l´Union africaine propose de revenir aux Accords jamais respectés de Ouagadougou
( | 24.02.2011 | 20606 hits  | 0 R)

  Regards: La Grammaire de la Révolte
( | 14.02.2011 | 23502 hits  | 0 R)

  MISS NGONDO 2010: Ekambi Lobe
( | 12.02.2011 | 27413 hits  | 0 R)

  FOMARIC 2011: Hommage à Nkotti François
( | 09.02.2011 | 23457 hits  | 0 R)

  SCHISME DE 1814, MYTHE OU REALITE
( | 01.02.2011 | 23937 hits  | 1 R)

  CES ROIS DES BERGES DU WOURI
( | 01.02.2011 | 23895 hits  | 1 R)

  Who loves to hate Haiti? An interview with Haitian Activist Pierre Labossiere
( | 28.01.2011 | 22275 hits  | 0 R)

  COTE D´IVOIRE : L´EX REBELLE AB ACCUSE ! OUATTARA, SORO DANS LE COLLIMATEUR !
( | 13.01.2011 | 25777 hits  | 2 R)

  Kamerun: Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971)
( | 11.01.2011 | 23602 hits  | 0 R)

  L´imposture des Nations unies en Haïti et en Côte d´Ivoire
( | 09.01.2011 | 24750 hits  | 1 R)

  Et de quatre pour Samuel Eto’o Fils
( | 21.12.2010 | 21929 hits  | 0 R)

  Regards (sur la crise ivoirienne): En attendant le vote des bêtes sauvages...
( | 21.12.2010 | 20366 hits  | 0 R)

  Cote d´Ivoire: Face à l´impérialisme, l´avenir de l´Afrique se joue à Abidjan
( | 10.12.2010 | 21708 hits  | 0 R)

  Situation en Côte d´Ivoire: Déclaration et Appel du Bureau du Comité Directeur de l’UPC
( | 08.12.2010 | 27089 hits  | 1 R)

  Afrique, Colonisation: Invasion programmée de la Côte-d´Ivoire, par Aimé M. Moussy
( | 07.12.2010 | 19757 hits  | 0 R)

  Race as Biology is Fiction, Racism as a Social Problem is Real
( | 05.12.2010 | 18137 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte au FESMAN III - par Rhode Bath-Schéba Makoumbou
( | 04.12.2010 | 25491 hits  | 0 R)

  Que sont devenues les anciennes Miss Ngondo ?
( | 04.12.2010 | 27994 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, les sawa, l’Indépendance et la Réunification
( | 01.12.2010 | 25405 hits  | 0 R)

  PETIT-PAYS victime d’un coup monté. Un mandat d’arrêt contre Petit-Pays
( | 01.12.2010 | 24750 hits  | 0 R)

  L´HISTOIRE DU KABA -NGONDO
( | 01.12.2010 | 23925 hits  | 0 R)

  Le cinéaste Dikonguè Pipa - Les héros nationalistes honorés
( | 23.11.2010 | 20281 hits  | 0 R)

  Ngondo 2010: Foire, animations et gastronomie
( | 22.11.2010 | 28007 hits  | 0 R)

  la troisième édition du Festival Mondial des Arts Nègres
( | 04.11.2010 | 19203 hits  | 0 R)

  ACHILLE MBEMBE: POUR L´ABOLITION DES FRONTIÈRES HÉRITÉES DE LA COLONISATION
( | 03.11.2010 | 21433 hits  | 0 R)

  Gregory Isaacs, Jamaican reggae artist, dies at age 59
( | 30.10.2010 | 23556 hits  | 1 R)

  Calliste Ebenye: Le restaurant Sawa Village devient Mboa´su
( | 21.10.2010 | 23412 hits  | 0 R)

  Manu Dibango - Jean Serge Essous, qui était le maître ?
( | 15.10.2010 | 22030 hits  | 0 R)

  Thomas Eyoum ´a Ntoh: La longue agonie d´un chevalier de la plume
( | 16.09.2010 | 21681 hits  | 0 R)

  Charles Onana: L’Afrique centrale pourrait connaître le scénario rwandais
( | 16.09.2010 | 20067 hits  | 0 R)

  Hommage à Um Nyobé, 52 ans après !
( | 14.09.2010 | 22957 hits  | 1 R)

  Les migraines de la diaspora !
( | 28.08.2010 | 22666 hits  | 2 R)

  L’ultime Reconnaissance - Hommage à nos Hommes d´exception! Merci Pius NDJAWE
( | 06.08.2010 | 18335 hits  | 0 R)

  Décès jeudi de Jean Bikoko, l’un des doyens de la musique camerounaise
( | 22.07.2010 | 23928 hits  | 0 R)

  Le diagnostic d’un échec
( | 18.07.2010 | 18371 hits  | 0 R)

  Au-delà de la débâcle des Lions indomptables au Mondial 2010
( | 25.06.2010 | 23913 hits  | 1 R)

  La Halte du Cinquantenaire ! Par Charles MOUKOURI DINA MANGA BELL
( | 01.06.2010 | 20863 hits  | 0 R)

  Kessern aus Kamerun: Die Biografie eines schwarzen Crailsheimers (1896 - 1981)
( | 22.05.2010 | 27680 hits  | 1 R)

  L´indépendance, il y a 50 ans ! L´indépendance, depuis 50 ans ?
( | 17.05.2010 | 22806 hits  | 0 R)

  Indépendance, la désullision?
( | 27.04.2010 | 18845 hits  | 0 R)

  Cinquante ans de décolonisation africaine
( | 18.03.2010 | 22537 hits  | 0 R)

  Les circonstances de l`assassinat de UM Nyobe, par Louis Noé Mbengan
( | 18.03.2010 | 21071 hits  | 0 R)

  Chefferies traditionnelles du Littoral
( | 04.03.2010 | 31750 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Miss EBENYE BONNY
( | 19.02.2010 | 23684 hits  | 0 R)

  Grand Sawa: Le retour aux démons du «qui perd gagne» dans les Chefferies de la région du Littoral
( | 18.02.2010 | 27744 hits  | 2 R)

  LE PEULE DUALA
( | 15.02.2010 | 35374 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks