Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
01.08.2005

UN ESCLAVE LIBERATEUR 

Mais mieux que l´œuvre de Joseph Merrick, " brève mais significative " aux dires de Stanley, celle de Joseph Jackson Fuller, né esclave en Jamaïque et arrivé en Afrique en 1845 ( à la suite de son père qui y était déjà depuis 1843 avec les couples Prince et Merrick), est de longue haleine et de plus grande portée parce que déployée dans la période où la mission baptiste est sur le point d´abandonner le Cameroun considérée " comme une cause perdue. "

Il a encore fallu un Jamaïcain comme par hasard pour, après les tribulations de ses compatriotes rentrés aux Amériques, persuader le comité de la BMS que la haute mortalité à la lenteur des progrès de la mission sont des maux surmontables. " Dans un contexte où les missionnaires européens partaient et revenaient à une cadence rapide, ce fut Fuller qui, mieux même que Saker, apporta continuité et stabilité. "

-- Dina na bebolo ! se seraient écriés nos Ancêtres. " Tel nom, tel destin ! " Fuller n´est-il pas ce comparatif anglais qui parle de plénitude supérieure ? plénitude de foi chrétienne, sans doute ; plénitude de solidarité, d´atavisme nègre, oh oui, sans aucun doute.

Et c´est surtout cela, l´électrochoc des cultures : un sursaut de patriotisme ancestral pour la survie et le salut de l´opprimé. (12)

(12) L´accent "Negro Spiritual´ des cantiques de Lotin´a Same dévoile dans le contact jamaïcain sa source d´inspiration.

(11) CAMEROONS AND FERNANDO PO, Notes by Mr. Fuller &Mr. Grenfell, A/5
 

Source:  | Hits: 10287 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  The JENGU Cult
( | 14.11.2005 | 26975 hits  | 0 R)

  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 12872 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 14736 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 15587 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 13379 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 11755 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 11623 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 10818 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 10759 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 73167 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 21964 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 16904 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 13167 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 19682 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 20940 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 10483 hits  | 0 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 10430 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 15333 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 14357 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 15096 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 18170 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 21342 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 15022 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 11511 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 12632 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 10041 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 21215 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 37683 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 11668 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 21171 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 14181 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 14189 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 12605 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 17825 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 15816 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 12824 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 12450 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 10750 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 13381 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 12922 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 11620 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 11325 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 11205 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 10855 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 10795 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 10635 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 9906 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 17054 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 16735 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 14163 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks