Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
27.12.2006

Spectacle : Georges Seba éblouit la Guadeloupe 

Le chanteur camerounais a déployé son nouvel ensemble de chant choral : le Paris Gospel Choir.
Léo Nséké en Guadeloupe (Correspondance particulière)
-------------------------------------------------------------

Du Lycée Leclerc aux nefs des meilleures salles d´Europe en passant par les studios d´enregistrement enfumés qui lui ont servi de tremplin, Georges Seba a pris du coffre, et dans tous les sens du terme. Un embonpoint qui trahit un certain manque d´activité sportive pour celui qui épatait la galerie sur les pistes d´athlétisme à Ngoa Ekellé, mais surtout une totale maîtrise de son sujet côté musical.

Dans les villes des Abymes, Sainte-Anne et Pointe-à-Pitre, le Paris Gospel Choir a été tout simplement impressionnant même si la marge de progression des jeunes choristes sélectionnés pour l´occasion est encore grande. Rien de très surprenant puisque l´équipe en place était de gros calibre avec, entre autres, une section rythmique tenue par l´immense Mokhtar Samba à la batterie et André "Petit" Manga à la basse, les percussions de l´increvable Sammy Ateba, des claviers soyeux soignés par le doigté de Philippe Ekoka, un pur produit du Conservatoire royal de Belgique et qui officie d´habitude à Bruxelles, des cuivres de dynamite avec, aux commandes, nos illustrissimes vieilles connaissances, Patrick Bourgoing et Jacques "Kako" Bessot, un quatuor de cordes bien sympathique et au point dans son exécution.

Voilà le gros de ce groupe que le créateur de "Bi Ma Wo" a déplacé pour une circonstance exceptionnelle ; puisque le chœur proprement dit a accompagné le groupe guadeloupéen Dissonance pour ses 20 ans d´existence. Un band qui mériterait de figurer sur les tablettes de ce qui nous reste de disquaires au pays tant leur musique résolument "anti-zouk" est ce que les puristes appellent de la "grande musique".

Le Paris Gospel Choir nous a donc épatés dans son exécution. Un répertoire riche et varié présenté en deux temps : Urban Gospel à la sauce américaine en ouverture et exaltation à l´africaine en deuxième partie. La déclinaison de certains standards comme "Brighter Day" ont révélé l´étendue de la direction musicale de Georges Seba, qui, dans cette tournée, nous a présenté une relève personnelle incarnée par sa fille Olivia Ada Seba. Impressionnante en solo et bien ajustée en première ligne dans le trio formé avec son géniteur et Valérie Belinga que l´on ne présente plus. Si Marilou Seba, compagne de vie et de métier, brillait par son absence pour cause de maladie, il y avait quand même du jus dans le contenu.

Répertoire

Des musiques et des chants passionnés entrecoupés par le talent oratoire du grand manitou Seba transfiguré par moments et littéralement transporté dans son message "musico-liturgique". On avait encore là, la preuve de l´extraordinaire résultat que peut donner la rencontre du talent et du travail. L´ancien guitariste des "Afro Sound" du Lycée Leclerc peut nous permettre de savourer. Nous, ces milliers qui suivons son parcours depuis ces années mythiques de la musique camerounaise. De "Djomolo Djomolo" à "Nombakélé" en passant par "Madjoban" et "Nkose Binga", autant de tubes "profanes" qui ne gâchent en rien sa reconversion, mais nous confirment plutôt sa grandeur.

Au-delà des roses, le seul pot qui plane sur cette nouvelle dimension est l´adhésion réelle du "milieu" à celui que les télévisions européennes et de grosses pointures de la variété internationale comme Céline Dion ou encore Michel Sardou ont fait confiance. Le Paris Gospel Choir doit être admis et bien connu.

À charge donc de monter une équipe conséquente. Une tâche à laquelle s´attache Georges Seba, qui, avec sa simplicité habituelle, prend le soin de nous préciser qu´il fait confiance aux jeunes qui officient administrativement à ses côtés.

Exit donc les Chérubins et ouverture sur le monde avec ce nouvel ensemble, qui augure des lendemains sereins. Un album est prévu pour cette occasion au cours de l’année 2007 et il est fort à parier qu´il intéressera au plus haut point les férus de musique religieuse originale ou fondamentale. Car ici, se retrouve la différence chez cet enfant du Sud. Une orchestration mâtinée des trois décennies de chant et d´accompagnement musical au fil des rencontres à travers le monde. La Crtv a permis aux Camerounais, à la fin de l’année 2006, d´apprécier le formidable élan d´un ensemble lancé à grande vitesse sur la voie du succès.
 

Source:  | Hits: 14618 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  International Women´s Day 2011 (Sister Nyangon is honoured)
( | 11.03.2011 | 16061 hits  | 0 R)

  Race and Arab Nationalism in Libya by Glen Ford
( | 11.03.2011 | 15224 hits  | 0 R)

  Henriette Ekwè (Nyangon) primée aux Etats-Unis
( | 02.03.2011 | 15612 hits  | 0 R)

  Livre: COMMENT L´AFRIQUE EN EST ARRIVEE LA, par Axelle Kabou
( | 26.02.2011 | 14436 hits  | 0 R)

  Côte d´Ivoire - Le Panel de l´Union africaine propose de revenir aux Accords jamais respectés de Ouagadougou
( | 24.02.2011 | 14769 hits  | 0 R)

  Regards: La Grammaire de la Révolte
( | 14.02.2011 | 16542 hits  | 0 R)

  MISS NGONDO 2010: Ekambi Lobe
( | 12.02.2011 | 19926 hits  | 0 R)

  FOMARIC 2011: Hommage à Nkotti François
( | 09.02.2011 | 16855 hits  | 0 R)

  SCHISME DE 1814, MYTHE OU REALITE
( | 01.02.2011 | 17264 hits  | 1 R)

  CES ROIS DES BERGES DU WOURI
( | 01.02.2011 | 17465 hits  | 1 R)

  Who loves to hate Haiti? An interview with Haitian Activist Pierre Labossiere
( | 28.01.2011 | 15505 hits  | 0 R)

  COTE D´IVOIRE : L´EX REBELLE AB ACCUSE ! OUATTARA, SORO DANS LE COLLIMATEUR !
( | 13.01.2011 | 18322 hits  | 2 R)

  Kamerun: Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971)
( | 11.01.2011 | 16923 hits  | 0 R)

  L´imposture des Nations unies en Haïti et en Côte d´Ivoire
( | 09.01.2011 | 17484 hits  | 1 R)

  Et de quatre pour Samuel Eto’o Fils
( | 21.12.2010 | 15899 hits  | 0 R)

  Regards (sur la crise ivoirienne): En attendant le vote des bêtes sauvages...
( | 21.12.2010 | 14541 hits  | 0 R)

  Cote d´Ivoire: Face à l´impérialisme, l´avenir de l´Afrique se joue à Abidjan
( | 10.12.2010 | 14917 hits  | 0 R)

  Situation en Côte d´Ivoire: Déclaration et Appel du Bureau du Comité Directeur de l’UPC
( | 08.12.2010 | 19409 hits  | 1 R)

  Afrique, Colonisation: Invasion programmée de la Côte-d´Ivoire, par Aimé M. Moussy
( | 07.12.2010 | 13903 hits  | 0 R)

  Race as Biology is Fiction, Racism as a Social Problem is Real
( | 05.12.2010 | 13069 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte au FESMAN III - par Rhode Bath-Schéba Makoumbou
( | 04.12.2010 | 18078 hits  | 0 R)

  Que sont devenues les anciennes Miss Ngondo ?
( | 04.12.2010 | 20267 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, les sawa, l’Indépendance et la Réunification
( | 01.12.2010 | 18688 hits  | 0 R)

  PETIT-PAYS victime d’un coup monté. Un mandat d’arrêt contre Petit-Pays
( | 01.12.2010 | 17916 hits  | 0 R)

  L´HISTOIRE DU KABA -NGONDO
( | 01.12.2010 | 16938 hits  | 0 R)

  Le cinéaste Dikonguè Pipa - Les héros nationalistes honorés
( | 23.11.2010 | 14213 hits  | 0 R)

  Ngondo 2010: Foire, animations et gastronomie
( | 22.11.2010 | 20355 hits  | 0 R)

  la troisième édition du Festival Mondial des Arts Nègres
( | 04.11.2010 | 13672 hits  | 0 R)

  ACHILLE MBEMBE: POUR L´ABOLITION DES FRONTIÈRES HÉRITÉES DE LA COLONISATION
( | 03.11.2010 | 15860 hits  | 0 R)

  Gregory Isaacs, Jamaican reggae artist, dies at age 59
( | 30.10.2010 | 16802 hits  | 1 R)

  Calliste Ebenye: Le restaurant Sawa Village devient Mboa´su
( | 21.10.2010 | 17159 hits  | 0 R)

  Manu Dibango - Jean Serge Essous, qui était le maître ?
( | 15.10.2010 | 15728 hits  | 0 R)

  Thomas Eyoum ´a Ntoh: La longue agonie d´un chevalier de la plume
( | 16.09.2010 | 15705 hits  | 0 R)

  Charles Onana: L’Afrique centrale pourrait connaître le scénario rwandais
( | 16.09.2010 | 14537 hits  | 0 R)

  Hommage à Um Nyobé, 52 ans après !
( | 14.09.2010 | 16591 hits  | 1 R)

  Les migraines de la diaspora !
( | 28.08.2010 | 16010 hits  | 2 R)

  L’ultime Reconnaissance - Hommage à nos Hommes d´exception! Merci Pius NDJAWE
( | 06.08.2010 | 13322 hits  | 0 R)

  Décès jeudi de Jean Bikoko, l’un des doyens de la musique camerounaise
( | 22.07.2010 | 17428 hits  | 0 R)

  Le diagnostic d’un échec
( | 18.07.2010 | 12733 hits  | 0 R)

  Au-delà de la débâcle des Lions indomptables au Mondial 2010
( | 25.06.2010 | 16750 hits  | 1 R)

  La Halte du Cinquantenaire ! Par Charles MOUKOURI DINA MANGA BELL
( | 01.06.2010 | 15203 hits  | 0 R)

  Kessern aus Kamerun: Die Biografie eines schwarzen Crailsheimers (1896 - 1981)
( | 22.05.2010 | 20004 hits  | 1 R)

  L´indépendance, il y a 50 ans ! L´indépendance, depuis 50 ans ?
( | 17.05.2010 | 15998 hits  | 0 R)

  Indépendance, la désullision?
( | 27.04.2010 | 13439 hits  | 0 R)

  Cinquante ans de décolonisation africaine
( | 18.03.2010 | 15881 hits  | 0 R)

  Les circonstances de l`assassinat de UM Nyobe, par Louis Noé Mbengan
( | 18.03.2010 | 15555 hits  | 0 R)

  Chefferies traditionnelles du Littoral
( | 04.03.2010 | 24247 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Miss EBENYE BONNY
( | 19.02.2010 | 17253 hits  | 0 R)

  Grand Sawa: Le retour aux démons du «qui perd gagne» dans les Chefferies de la région du Littoral
( | 18.02.2010 | 20665 hits  | 2 R)

  LE PEULE DUALA
( | 15.02.2010 | 25729 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks