Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
30.01.2006

Manu Dibango 

A 71 ans, l’artiste fédère bien des générations, qu’on soit mélomane ou non.

Contrairement aux apparences, il n’est pas aisé de parler de Manu Dibango. Surtout quand on se rend compte qu’il avait déjà plus de quarante ans au moment où l’on poussait ses premiers cris à la maternité. A cette époque, le saxophoniste s’était déjà fait un nom, c’est clair. Le tube " Soul Makossa " était vieux de quelques années déjà. Pour ne rien arranger, il y a cette impression d’avoir déjà tout entendu sur cet homme. Cette impression qu’on va dire ce que tout le monde a déjà dit. Par exemple, que Soul Makossa était en fait le titre de la face B du 45 tours destiné à la Coupe d’Afrique des nations 1972, qu’il est un musicien de renom, qu’il remporte des médailles en France, qu’il est le nouveau président du Conseil d’administration de la Cameroon Music Corporation, etc.

Bref, toutes ces choses ressassées à longueur d’émissions, de journaux parlés et de magazines. Toutes ces choses qui ne donnent finalement qu’une idée vague. Mais pourtant, une image reste. Qu’on ait aujourd’hui 70 ans comme Manu Dibango, 25 ans comme les membres du groupe Macase, ou 15 ans comme un lycéen quelconque, la silhouette n’échappe à personne. Un sourire éclatant, un crâne nu, des lunettes de soleil, un saxophone. Cet ensemble-là ne renvoie à personne d’autre. Et des générations l’ont vu défiler depuis toutes ces années. Sur les pochettes des dizaines d’albums commis, sur les affiches de spectacles, sur les affiches publicitaires, dans les médias…

Et chacun de nous a certainement sa petite histoire avec Manu Dibango. Ou plutôt " Manu ". Simplement. C’est par exemple ces multiples chansons qui ont rythmé une enfance. Ces mélodies qui sommeillent en chacun de nous et qui font resurgir des tas de souvenirs lorsqu’on les réécoute par hasard. Ce rire qui accompagnait ou précédait les notes du saxophone. C’est par exemple ces disques 33 tours, qu’on aimait déjà à 10 ans, mais que le propriétaire, un oncle fou de musique refusait de céder, même contre mille promesses d’être sage. Des années après, on comprend pourquoi. Quand un cousin nous demande de lui prêter le dernier CD " Mboa su ", on hésite. Parce qu’on réalise que les disques de Manu sont précieux.

Discographie

1969 : Saxy Party
1972 : O´Boso
1974 : Super Kumba
1975 : Africadelic
1976 : Manu 76
1979 : Gone Clear
1981 : Ambassador
1982 : Waka Juju
1983 : Soft and Sweet
1983 : Mélodies africaines (vol. 1 et 2)
1984 : Surtension
1986 : Afrijazzy
1987 : Seventies
1989 : Negropolitaines (vol.1)
1990 : Polysonik
1991 : Live 91
1992 : Negropolitaines (vol. 2)
1994 : Wakafrica
1995 : Lamastabastani
1996 : Papa Groove Live 96
1997 : African Soul (compilation)
1998 : Cubafrica
2001 : Kamer Feelin
2002 : B Sides Africajazzy Experience
2003 : Best of Africadelic (compilation)
 

Source:  | Hits: 15037 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 13085 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 15076 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 15845 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 13626 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 11992 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 11818 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 11052 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 11012 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 74449 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 22210 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 17165 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 13423 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 19930 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 21182 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 10665 hits  | 0 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 10597 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 15607 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 14627 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 15365 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 18584 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 21612 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 15280 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 11753 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 12950 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 10231 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 21486 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 37995 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 11882 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 21520 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 14424 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 14461 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 12849 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 18066 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 16021 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 13102 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 12772 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 10506 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 10981 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 13626 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 13192 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 11863 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 11532 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 11434 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 11072 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 10981 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 10848 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 10122 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 17337 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 16961 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 14489 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks